Воистину воскрес! – Une petite fiction

 

PIERRE JC ALLARD:

Воистину воскрес!   Vraiment ? Je vous propose cette semaine une petite fiction. Un de ces scénarios tout a fait incroyables, comme ces deux « geeks » qui bricolent un bidule dans un garage  et changent le monde en créant Apple, comme l’assassinat d’un prince autrichien  qui change le monde en faisant tuer 30 millions de quidams un peu au hasard,  ou comme ce prêcheur  juif que les Romains trucident  et qui change le monde quand on dit qu’il est ressuscité…

Pour sa Loto 6/49 de Pâques, le destin cette année a tiré le billet «Ukraine »… et ca pourrait sous mener loin.  Ca commence par une rédemption…   Vous voyez ce virage époustouflant de l’opinion française concernant la Russie ?   Parce qu’il est devenu difficile, aujourd’hui, de trouver un commentaire sur le  Web qui ne soutienne pas la stratégie russe concernant l’Ukraine. Or, si on regarde bien, la caractéristique principale de cette stratégie c’est l’utilisation tranquille, mais sans discussion de la force.

On sait très peu ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine de l’Est et encore moins ce qu’en pensent les principaux intéressés, mais au fond on s’en tape.  On s’en fiche, car on a compris que les médias depuis des lustres, mais surtout depuis le Massacre en Libye, ne colportent plus côté politique que des mensonges et des pubs pour le Systéme.   Alors on se méfie…

Tout ce mal qu’on dit de Poutine le rend ben sympathique quand on le compare aux Obama, Hollande et autres émasculés salivards qui font tant de mal  et dont on a vraiment marre.  Dans cette arène des steppes on est donc plutot pour le toro…  Et quand les Russes occupent la Crimée sans effusion de sang, on dit  ¡ Ole !  « Vous me cherchiez ? »  – qu’il dit Wladimir – « Je suis là ».    « Je cherche un homme » disait Diogènes…

Les médias nous parlent de façon si ridiculement biaisée et si sotte, qu’on obtient un résultat tout a fait contraire à celui qu’on semble chercher. Est-on vraiment si bêtes dans les cercles du pouvoir ?  Tout se passe comme si on fomentait en France une prise de position ferme de la population  CONTRE la politique américaine qu’on prétend soutenir.   Se pourrait-il que « quelque chose » soit à l’oeuvre pour rendre inacceptable cet accord transatlantique qui nous menace et ferait de l’Europe une colonie yankee ?  Combien de plis et de replis dans ces complots . On ne sait plus…

On n’en sait rien, mais on voit bien que toutes les forces politiques et financières significatives en France – et en Europe – sont noyautées, corrompues, inféodées  au New World Order qui s’en vient.  S’y opposer aujourd’hui  est suicidaire. Il n’y a guère que Asselineau qui s’y risque.   Imaginons  que certains ne soient pas d’accord ?  Comment pourraient-ils  créer une réelle alternative politique en Occident ?  Personne ne veut sérieusement  du fascisme  ni ne prend les Verts au sérieux. Qu’y a-t-il dans les vieux dossiers qui pourrait être remis à la mode ?  Le communisme, bien sur.

Avec les problèmes sociaux en recrudescence et un capitalisme discrédité, les inégalités qui croissent, la corruption partout,  la caste des 0,0001%  qu’on ne demande qu’a conduire au gibet, le mépris universel pour la classe politique des 4 partis interchangeables et un antiaméricanisme devenu viscéral, les Français ne sont-ils pas prêts à voir le communisme sous un autre jour ?

Il y a eu de sérieuses failles dans la gouvernance de l’URSS, comme il en vient dans tout régime autoritaire, mais était-ce la faute du communisme ?  Qu’y avait-il de si méchant a vouloir plus d’égalité, à garantir un emploi et un logement à tout le monde,  à vouloir la santé et l’éducation pour tous,  à  combattre le racisme et à envoyer des fusées dans l’espace pour la science, plutôt  que des drones sur les voisins pour faire plus de fric ?   Et sur papier le système soviétique était plus démocratique que le nôtre.  Maintenant  qu’on a vu, depuis la chute de l’URSS, comment les Américains peuvent mentir et ce que peut faire le capitalisme qui n’a plus d’ennemi crédible , on voit la Guerre Froide  sous un autre jour : la victoire de la propagande la plus cynique, celle  qui parle de liberté pour que continue l’exploitation de presque tous par quelques-uns.

Aujourd’hui, derrière le soutien pour Poutine, l’ « homme fort »  qui se transforme en héros populaire en résistant au fier–à-bras  américain qui terrorise le monde entier, se profile une rédemption : celle de l’image de la Russie qu’on a tant vilipendée.   En soutenant (sans grande information, ni vraie logique)  la Russie  en Ukraine, c’est qu’on prend parti pour cette rédemption d’une nation qui se relève après avoir été traitreusement envoyée au plancher alors qu’elle défendait une idéologie, peut-être utopique, mais généreuse, contre le capitalisme à l’anglo-saxonne qui incarne tout l’égoisme et le plus sordide de la nature humaine.

En prenant parti pour cette rédemption de la Russie, on prend aussi celui d’une résurrection qui est celle du communisme.  Car comme disait  Jésus, « il n’est pas mort : il dort… » . Et s’il s’éveille c’est que la maladie n’était pas mortelle…   Il est bien troublant aujourd’hui,  pour ses détracteurs , que le Parti communiste  – et non une quelconque solution libérale – soit choisi tout a fait librement en Russie comme première alternative au gouvernement en place … lequel  lui ne fait pas du tout campagne contre le communisme, mais domine par la simple popularité de son homme – Poutine – et son programme de prospérité… et de reconstruction de la la grandeur de l’époque soviétique .

On parle bien peu des sondages en Russie qui démontrent qu’une MAJORITÉ de la population, si elle en avait la chance,, choisirait  une gouvernance du style de « l’ancienne », comme on le dit pudiquement, de préférence  à la démocratie « à l’occidentale » qui a été mise en place et a totalemnet déçu. Les Russes ont-ils si vite oublié les goulags ? Ou serait-ce que personne ne croit plus que les goulags étaient une conséquence du communisme ?

Ce n’est pas d’hier que la nostalgie du régime communiste transparait  en Russie.

http://socio13.wordpress.com/2012/03/03/le-president-russe-medvedev-revele-que-sans-la-fraude-les-communistes-auraient-gagne-les-elections-presidentielles-de-1996/

http://socio13.wordpress.com/2011/12/07/legislatives-en-russie-le-parti-communiste-kprf-double-son-score-avec-pres-de-20-des-voix-et-reste-plus-que-jamais-premiere-force-dopposition-au-regime-des-oligarques/

Comment réagirait le peuple russe aujourd’hui, si à la ferveur nationaliste  revenue avec la Crimée, Poutine ajoutait un vibrant rappel de  Gagarin dans l’espace et d’une Russie à nouveau respectée, marchant en tête de la parade des nations ?  Que se passerait-il si, au lieu de se tirer dessus, comme on voudrait tant à Wall Street qu’ils le fassent,  les soldats russes et ukrainiens s’embrassaient  et  faisaient disparaître les bornes frontières ? Que dirions nous si les prochaines élections en Ukraine  – comme les dernières, ne l’oublions pas ! – donnaient la victoire a un candidat pro-russe et anti-Europe ?

Et cette fiction qui continue  dans sa logique,  c’est celle des drapeaux rouges qui jailliraient spontanément  d’Odessa à Almaty comme à Kaliningrad et Vladivostok.  C’est Poutine qui dirait : « Je vous ai compris »   et annoncerait à haute voix , comme la rumeur veut qu’il l’ait déjà chuchoté, que la dissolution de l’URSS a été une erreur… et ajouterait qu’une erreur  ça peut se réparer…

Comment le dirait-on en  Russe, ? Je crois qu’on utilisearit  cette formule que les Russes même incroyants se sont toujours échangé a  Pâques :    Воистину воскрес!   (VOISTINOU  VOSKRES)  !       « IL EST VRAIMENT RESSUSCITÉ   ! »

Fin de l’h(H)istoire ?  Pas si vite. Avec une Russie sympathique, porteuse de l’idéologie motivante d’un communisme renouvelé,  démocratique , égalitariste en principe, mais ouvert à l’entrepreneuriat qu’exige une societe tertiaire , on a un bon produit d’exportation dans un monde bien blasé des produits idéologiques en stock.      Il n’est pas exclu  que renaissent partout des partis communistes nationaux…   Il n’est pas exclu qu’avec un leader charismatique, un parti communiste en France redevienne une option crédible de gouvernance.  En France… et partout.  Воистину воскрес!

Pierre JC Allard

Une pensée sur “Воистину воскрес! – Une petite fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *