Une première dynastie multigénérationnelle au Canada

1074220-justin-trudeau-celebre-sa-victoire Photo MARTIN TREMBLAY, La Presse

slide_458830_6184382_compressed
Le président et son épouse, Sophie Grégoire

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Lundi soir, M.Justin Trudeau est devenu Premier ministre du Canada. Une élection écrasante avec 184 candidats pour son Parti Libéral contre 99 candidats pour le Parti Conservateur défait. Au Québec seulement, 40 candidats furent élus.

M. Justin Trudeau nourrissait un grand rêve, celui de poursuivre l’oeuvre de son père, Pierre Elliott Trudeau qui fut Premier ministre du pays à deux reprises – soit de 1968 à 1979, et de 1980 à 1984 – et aussi de retourner vivre à la résidence du 24 Promenade Sussex à Ottawa où il est né et a grandi. Stephen Harper, ex-chef du Parti conservateur, lui a remis les clés lundi soir. Sur le plan personnel, le grand rêve de Justin Trudeau est accompli. Il reste celui de répondre aux besoins des Canadiens et de concrétiser ses engagements politiques.

L’image de M. Trudeau et de son épouse dégagent beauté, opulence, jeunesse, force, rêves. Le couple est très glamour et fera la Une des journaux au grand ravissement des admirateurs de vedettes. On peut dire que le Canada a maintenant « son Kennedy » et nul doute que l’aura du couple éclairera les salons des ambassades présidentielles de tous les pays du monde.

M. Trudeau a vraiment du charme, du charisme, de la sincérité, de l’idéal. Ceci a été fortement démontré. Il lui reste à nous rassurer sur sa substance sous sa belle apparence. Au cours de son discours lundi soir, je n’ai pas vraiment senti cette substance car le jeune Premier ministre s’est surtout étendu sur le plan personnel. Il est vrai qu’il a de plus pris le temps d’adresser de nombreux remerciements à toutes les parties impliquées, incluant les bénévoles. Pourtant, j’aurais aimé quelques phrases-clés sur ce qu’il voit pour nous, des mots qui auraient déclenché la flamme, des mots moins vagues. Il est vrai aussi que l’avenir n’est pas encore joué, et qu’il aura l’occasion de déployer pour nous cette substance signifiante indispensable au leadership.

Notre nouveau Premier ministre a reçu des félicitations de la part de la communauté internationale. Les États-Unis ont été les premiers à le saluer à commencer par Mme Hilary Clinton suivie du porte-parole du Président Barack Obama qui espère vivement une bonne collaboration avec le Canada. On sait que les rapports entre M. Stephen Harper et M. Obama étaient plutôt tendus. M. John Earnest du bureau de M. Obama a précisé les domaines de l’oléoduc et le maintien de la guerre contre les rebelles islamistes en Irak ainsi que le partenariat pacifique ( Trans-Pacific Partnership Agreement ) qui vient d’être signé le 5 octobre.

Déjà, on voit les couleurs. Déjà, on peut comprendre que les négociations et les échanges auront besoin autant de tact que de fermeté. M. Harper appuyait le projet de l’oléoduc Keystone phase IV tout comme les Républicains américains contre les Démocrates qui s’y opposaient. Le Keystone exploité par l’entreprise Trans-Canada transporte essentiellement des hydrocarbures synthétiques et de bitume dilué issus de sables bitumeux provenant du nord de l’Alberta, et acheminés à travers les États-Unis pour se rendre jusqu’au Mexique. Les environnementalistes s’opposaient à cette activité ainsi que certains propriétaires fonciers dont la terre se trouve sur le trajet du pipeline. Keystone phase IV est  présentement bloqué par le Président Obama en attendant la conclusion du département d’État pour établir si ce projet est dans l’intérêt national ou non. Ainsi, les intérêts entre Barack Obama et Stephen Harper n’étaient pas compatibles.

Dans le dossier d’une intervention contre l’État Islamique, une des promesses de Justin Trudeau est de mettre fin à l’intervention aérienne des forces canadiennes contre l’État islamique. Comment s’y prendra-t-il en considérant que les États-Unis n’ont pas l’intention de se retirer ?

D’autres félicitations ont afflué de pays européens, africains, asiatiques, de l’Amérique du sud. Un témoignage chaleureux qui montre le caractère plaisant de Justin Trudeau est celui du président indien qui rappelle sa visite au Canada au printemps dernier où il fut reçu par le couple Trudeau. Justin Trudeau a tenu à réveiller sa fille pour la lui présenter ! L’art de créer de bonnes relations.

M. Al Gore souhaite fortement que le Canada se remette en position de leader au niveau environnemental.

Dans les prochaines semaines, le Premier ministre est invité à participer Au Sommet G20 2015 à Antalya en Turquie les 15 et 16  novembre et par la suite, à Paris, à la Grande Conférence internationale sur le climat (COP21) du 30 novembre au 11 décembre 2015. Des occasions où il aura tout le loisir de nouer des contacts avec les représentants des gouvernements des autres pays.

Maintenant, un survol des promesses électorales faites par le nouveau Premier ministre au cours de sa campagne :

ASSURANCE EMPLOI
-réduction d’une semaine de carence des versements;

ACHATS DES F-35
-arrêt de la commande canadienne d’avions de chasse F-35. Les sommes ainsi économisées serviraient à acheter de nouveaux bateaux pour la marine;

AIDE AUX ÉTUDIANTS
-augmentation du plafond des bourses consenties aux étudiants à temps plein à 3 000 $, et aux étudiants à temps partiel à 1 800 $. Investissements de 900 millions de $ de plus en bourses non remboursables;

ABROGER LA LOI SUR LA CITOYENNETÉ
-abolition de la loi sur la citoyenneté « à deux niveaux » des conservateurs, pour que tous les Canadiens soient traités équitablement;

DÉVELOPPEMENT D’ÉNERGIES VERTES
-innovation dans les technologies vertes – 200 millions $ par an pour leur développement. Plus 100 millions $ de plus aux compagnies canadiennes qui s’attaquent aux problèmes environnementaux les plus pressants;

DAVANTAGE DE TRANSPARENCE
-mesures pour améliorer la transparence du gouvernement et du Sénat :
1) un sénat non partisan
2) plus de votes libres
3) droit de parole aux scientifiques et aux fonctionnaires 4) retour du formulaire long du recensement;

PREMIÈRES NATIONS
-Investissement pour garantir aux Premières Nations un meilleur accès à l’éducation.  Le plan prévoit 2,6 milliards $ sur quatre ans;

UN PLAN POUR LES AIDANTS NATURELS
-investissement annuel de 190 millions $ afin de permettre aux proches aidants d’avoir un meilleur accès aux prestations de compassion;

AIDER LES ANCIENS COMBATTANTS
-investissement de 300 millions $ par année;

LÉGALISER LA MARIJUANA
-retrait du code criminel (possession et consommation). Nouveau cadre législatif mis en place pour punir quiconque fournit cette drogue à un mineur ou conduit un véhicule après en avoir consommé. Mise en place d’un réseau de vente et de distribution qui sera soumis aux taxes d’accise provinciales et fédérale;

METTRE FIN À L’INTERVENTION AÉRIENNE CONTRE L’EI – ACCUEIL RÉFUGIÉS
-fin de l’intervention aérienne des forces canadiennes contre l’EI. Se limiter à la formation des forces irakiennes. Maintenir l’aide humanitaire et accueillir 25 000 réfugiés d’ici la fin de l’année;

REVOIR LE MODE DE SCRUTIN
-créer un comité formé de membres de tous les partis qui se penchera sur plusieurs mesures, comme les bulletins de vote hiérarchisés, la représentation proportionnelle, le vote obligatoire et le vote en ligne. Dépôt d’un projet de loi sur la réforme électorale dans les 18 mois suivant l’arrivée au pouvoir;

AUTORISER LE PORT DU NIQAB
-le port niqab deviendra acceptable en tout temps et en tout lieu au Canada, même lors d’une cérémonie d’assermentation mais la femme devra lever son voile à des fins d’identification avant de participer à une telle cérémonie;

S’OPPOSER AU PÉAGE SUR LE PONT CHAMPLAIN
-s’opposer au péage sur le Pont Champlain;

INFRASTRUCTURES
-investissements dans les infrastructures de 65 à 125 milliards de dollars en 10 ans, dans le transport routier et collectif. Dans les logements abordables, les garderies, les aqueducs, les édifices verts;

ANNULER LA DÉCISION DES CONSERVATEURS DANS LE DOSSIER DES POSTES Canada
-poursuivre le service postal à domicile;

TENUE D’UNE ENQUÊTE NATIONALE SUR LES FEMMES AUTOCHTONES DISPARUES OU ASSASSINÉES
-pour environ 100 femmes disparues;

TAUX D’IMPOSITION
-le taux d’imposition our les particuliers dont le revenu imposable se situe entre 44 700 $ et 89 400 $ passerait de 22 % à 20,5 % (classe moyenne) et pour ceux gagnant plus de 200 000 $, le taux devrait passer de 29 % à 33 %;

PLAN POUR SORTIR 300 000 ENFANTS DE LA PAUVRETÉ
-remplacement de la prestation universelle pour la garde d’enfant (PUGE) par une allocation mensuelle pour enfants, non imposable, qui doit bénéficier davantage aux familles à faible revenu. Il compte ainsi sortir 300 000 enfants de la pauvreté;

PLUS DE RESSOURCES À LA CRÉATION D’EMPLOIS DANS LE PAYS
 une autre promesse s’il gagnait les élections est de consacrer plus de ressources à la création d’emplois dans tout le pays. 

NOTE – afin de financer leurs promesses, les Libéraux inscriront des budgets à l’encre rouge pendant trois années.

Ces promesses seront-elles tenues ?
Comme le déclare si bien M. Sébastien Grammond, professeur titulaire à la Faculté de Droit à l’Université d’Ottawa : « Comme tous les autres, Justin Trudeau était sincère dans sa campagne, mais maintenant qu’il a obtenu une majorité, est-ce que son gouvernement et lui-même auront la motivation pour mener à bien leurs promesses ? »

C’est ce que nous verrons.

En attendant, le Premier Ministre choisira son conseil de ministres le 4 novembre prochain.

 

 

 

 

 

 

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d’argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l’épanouissement de la personne par la pratique de l’attention vigilante : la pleine conscience.

2 pensées sur “Une première dynastie multigénérationnelle au Canada

  • avatar
    5 novembre 2015 à 17 05 18 111811
    Permalink

    Je reconnais la rigueur de votre discours. Espérons que monsieur Trudeau ne donnera pas l’image d’un Kennedy. Les dynasties sont terminées. Il est très important de noter que l’époque des apparences et de la descendance est terminée.

    Monsieur Trudeau représente une nouvelle génération, et, j’espère qu’il va rendre son mandat.

    Son cabinet semble très intéressant.

    A suivre…

    Guy Dessureault

    Répondre
  • avatar
    27 mai 2016 à 1 01 01 05015
    Permalink

    Est-ce que Harper s’était rendu coupable, par un quelconque silence contemplatif, d’approuver un HOMICIDE commis par un corps policier pour saisir 235 g de « mari-caca » en son temps? Sur la planète Itnoc (in the name of children)…

    Bon, il y a eu l’épisode tristement célèbre de Ronald Joseph « Albert » Francis que la GRC a poussé à bout, au bord du suicide. Plus tard on a lu que c’était sa maladie qui l’avait fait tué, pourtant ceux qui ont suivi l’affaire en lisant entre les lignes ont finalement compris que tout n’est pas toujours comme on le perçoit.

    Puis sont arrivés les jours « ensoleillés » et « transparents » de Justin MiniHarper Trudeau…

    Celui-là non content de ne pas avoir remis cette sombre histoire de « Pot mountie » sur le nez de son ennemi politique en a rajouté une couche avec le décès de Jean Pierre Bony qui semble en rebuter plus d’un, autant à Ottawa que dans les fils de nouvelles: ZERO reaction…

    Pourtant les faits sont clairs, à quelques heures seulement du 1er Avril (…) la police du SPVM-GTi a causé un HOMICIDE rien que pour tenter de saisir un maigre 235 g de cannabis, accumulé après l’arrestation de (tenez-vous bien!) 15 individus…

    Éh bin oui! Autant dire que ces gens étaient là pour faire leur achat du mois… En tout cas je l’imagine.

    Mais le plus croustillant dans tout ça c’est la façon dont les autorités s’y sont prises pour causer l’incident mortel, euh… M’enfin. Y’en a qui ont droit de citer parmi les humains plus que d’autres et à observer le silence-radio abysmal qui sévit là-dessus, depuis des semaines dans les 2 langues officielles, euh… Honnêtement je dirais qu’on est bien loin d’avoir lu TOUTE la nouvelle sur cet événement particulièrement nébuleux tandis que Bill G20 Blair reste invisible sur la question.

    Curieux, c’était pour envoyer un « message » POLITIQUE pouvait-on lire exceptionellement par-ci par-là… Le message aurait-il perdu de son côté « sexy » à cause de cette bavure tout d’un coup??

    À vous autres journalistes d’y donner suite ou sinon de suivre le cortège, la dernière option étant de loin la plus facile.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *