Bitcoin, Le Monde, censure et arnaque : le signe prémonitoire ?

Un article très court. Comme on dit en Droit Romain : « Res ipsa loquitur ». En français, on dirait que ca saute aux yeux comme un prédateur à la jugulaire de sa victime… ou quelque chose qui ressemble à ça…

Vous croyez qu’il n’y a pas de lien entre  le « Bitcoin » qui caracole et les troupes russes qui se positionnent en Crimée et pourraientt vite occuper toute la zone russophone de l’Est de l’Ukraine ?  C’est qu’il faut lire les signes sur le mur….

Un des signes prémonitoires d’un conflit imminent est un renforcement de la censure.  Dans le doute, on noircit tout ce qu’on ne comprend pas et tout ce qui pourrait laisser planer un doute. Tout ce qui pourrait laisser penser que Le Monde, par exemple, un pivot du dispositif d’enfumage  des Français moyens, n’est pas totalement voué à la vérité et à la transparence…. Or  au devient ben frileux ces jours-ci, quand Le Monde  est soupçonné  de ne pas tout nous dire…

Les faits ? On a lancé, il y a quelque temps, une pseudo monnaie – le « Bitcoin » – avec une pseudo valeur qui permet une vraie spéculation. Du 100 pour 1 en 2013 pour les petits futés…. et ça semble bien légal. Votre banquier-shylock. lui, trouve cette concurrence déloyale…. Il y a quelques jours le feu a pris dans les écuries…. Métaphoriquemnet, bien sûr…

Un fait divers, la chute du Bitcoin sur les marchés. Le Monde en parle… Vous croyez qu’on peut en discuter ? …. Tut, tut… il ne faut pas dire « banque » et « arnaque » dans le même phrase…. Alors voici le commentaire que j’ai envoyé au Monde… et que le Monde ne publie pas….

 » Le bitcoin permet à tout le monde de faire la même chose que les banques. Si c’est une arnaque, c’est que le banques SONT une arnaque, institutionnalisée au profit de quelques-uns, alors que le Bitcoin, c’est la meme arnaque a la portée de tout le monde…. Le Bitcoin, c’est l’arrivée de pirhanas dans une mer où des requins vivent tranquilles ; les requins n’aiment pas…   

Le vrai problème est de condamner le Bitcoin sans que même le dernier des crétins s’apperçoive que le système bancaire est une escroquerie. La solution qu’on va tenter sera sans doute de « règlementer » le Bitcoin, c’est-à-dire d’institutionnaliser cette ingénieuse nouvelle arnaque, en donnant aux plus gros pirhanas un statut de requins… puis en exterminant avec leur aide tous les autres petits pirhanas. 

Rassurez vous, braves gens, seuls quelques magouilleurs de Bitcoins, ayant fait la preuve de leur talent à vous entuber, seront admis dans le club sélect des James Bond de la finance et auront leur « license to kill’ , ce permies se traduisant ici par le droit légal de vous traitez comme le font les banquiers reconnus. « 

Ô noble transparence d’un régime de libre entreprise ! Mon commentaire ne passe pas sur le blogue Le Monde : les banquiers sont de ceux dont on ne doit pas dire du mal quand se prépare une « union sacrée » en Occident.

Mais je suis un emmerdeur… et j’ébruite vers Avox.  Alors ça se complique…. Deux (2)  heures après que mon article ait été soumis a Agoravox,  il apparaît finalement sur Le Monde où il avait été ignoré depuis 8 heures. Ensuite, Avox m’avise  que mon article est en modération sur Avox … Sans attendre, donc, que les internautes se prononcent : la Direction a pris le dossier en main. Entre  médias collègues/compères, quand ca chauffe, on ne se fait pas de mal… Le Monde est aussi de ceux dont on ne doit pas médire

L’article a finalement été mis en ligne sur Avox, en bas de page, et y reste le minimum de temps, le samedi 8 mars, pour qu’on puisse dire  qu’il n’a  pas été censuré. En fait. il l’a été… Puis débloqué.  Par qui ?  Un autre clou dans le cercueil de la liberté de l’information… On devient prudent…

Comme fin 38 et début 39, qui n’est pas avec « nous » est contre nous, les 0,0001 qui possédons et contrôlons tout….  Et pendant ce temps là, en Crimée, on ne fait même plus semblant d’avoir raison.  On vole joyeusement vers une guerre qu’on ne pourra pas gagner, mais qui permettra de tout détruire. C’est pour ça que je commençe à m’inquiéter

Pierre JC Allard

 

 

Pierre JC Allard

7 pensées sur “Bitcoin, Le Monde, censure et arnaque : le signe prémonitoire ?

  • avatar
    10 mars 2014 à 1 01 05 03053
    Permalink

    Bonjour PJCA, le bitcoin…segonde fois que j’en entend parler. Ici, par surcroit.

    Alors si ca meurt de sa belle mort, comme on dit, y’aura pas grand monde aux funérailles !

    Comme vous semblez y attacher de l’importance je vais donc chercher a en savoir plus.

    Répondre
  • avatar
    10 mars 2014 à 9 09 18 03183
    Permalink

    le bitcoin le debut d’une revolution premiere des monnaies virtuelle non controler par une banque centrale ou un gouvernement. la vrai fonction d’une monaie un outil d’échange de bien de persone a persone sans frontiere ou controle d’un état (taxes).

    Répondre
  • avatar
    10 mars 2014 à 9 09 34 03343
    Permalink

    Pour éviter la chute du système rien de mieux qu’une vrai bonne guerre.
    C’est comme un ouragan plus il approche plus on en entend parler.
    (On vole joyeusement vers une guerre qu’on ne pourra pas gagner, mais qui permettra de tout détruire. C’est pour ça que je commence à m’inquiéter)
    Je suis amplement d’accord avec vous ils se sont fait la main avec des petites guérettes qui ne détruisent rien et ne tuent personnes, maintenant ils sont prêt.
    Quand vous dites (qu’on ne pourra pas gagner) Est-ce qu’il y a un gagnant?
    Quelqu’un croit-il encore que Putin et Obama ne sont pas de connivence? De toute façon ils ne sont que les pantins de la finance.
    Concernant le Bitcoin une fois de plus on nous fait savoir que nous sommes impuissants contre le système.
    Excuser-moi je dois y aller car en plus de mon entrainement physique journalier j’ai ajouté le maniement d’armes?
    André Boyer

    Répondre
  • avatar
    10 mars 2014 à 10 10 49 03493
    Permalink

    Bon, les Sept n’étant soumis à aucune autre pression que celle de ses lecteurs, PJCA aura ici tout le droit de médire des banquiers, du Monde et des enfumages. Il sera toujours soutenu. C’est déjà ça… Et puis zut : les Sept, ce n’est pas rien !

    Répondre
    • avatar
      10 mars 2014 à 11 11 10 03103
      Permalink

      A ce que je sache M. Berger vous êtes un de ces lecteurs alors exprimez-vous?
      Votre devoir n’est-il pas de nous éclairer, nous qui nageons dans les ténèbres, vite venez à notre secours? Ne soyez pas égoïste en gardant pour vous toute cette connaissance.
      André Boyer

      Répondre
  • avatar
    10 mars 2014 à 14 02 12 03123
    Permalink

    La corrélation ente Bitoin et escarmouche de Crimée ne tombe pas sous le sens sauf pour faire de l’alarmisme. Mais bon… pourquoi non…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *