Tchernobyl: quand la nature reprend sa place

RAYMOND VIGER :

Nouvelles réalités environnementales de Tchernobyl

Normand Charest – chronique Valeurs de société – dossier Environnement

Dans un texte précédent,  je posais la question : «Pourrions-nous vivre dans une ville sans arbres?»… 

enbridge environnement pollution pipelineCela me rappelle un rêve dans lequel je voyais Montréal abandonnée par les humains, les maisons recouvertes par les arbres comme les vieux temples du Cambodge. Ma maison natale devenue tanière d’ours. Le parc, une forêt avec sa meute de loups.

Je ne suis pas le seul à avoir fait ce genre de rêves, certainement, parce qu’on trouve aussi des tableaux et des bandes dessinées sur ce thème.

Mais je fus surpris de voir les images de mon rêve bien vivantes dans un documentaire sur Tchernobyl (1), vingt-sept ans après la catastrophe nucléaire qui laissa un grand territoire contaminé par la radioactivité, trop contaminé pour que les humains puissent y vivre avant longtemps.

Or, la forêt et les animaux sauvages ont repris possession de ce coin de nature. Et l’ancienne ville, comme dans mon rêve, est effectivement envahie par la végétation. Les cerfs entrent et sortent des maisons, les chevaux sauvages parcourent les rues défaites.

tchernobyl ville foret environnement écologie protectionEt la forêt retrouvée est habitée par des ours, des sangliers, des lynx, des renards et toutes sortes de bêtes qui semblent en parfaite santé, malgré les radiations toujours présentes.

Laissée à elle-même, la nature a repris ce territoire en main et a su s’adapter aux nouvelles conditions de vie.

Grande leçon d’humilité pour le genre humain, sur la fragilité et l’imperfection de sa technologie, de ses connaissances et de ses moyens. Grande leçon d’humilité aussi, sur le fait que la nature s’en tire très bien sans notre intervention. Et surtout sans notre intervention.

Nous ne pouvons pas vivre sur cette planète sans le support de tout ce que nous appelons la Nature. Mais en observant ce qui se passe à Tchernobyl, il est clair que celle-ci peut très bien se passer de nous.

(1) Le documentaire Tchernobyl, une histoire naturelle? par Luc Riolon, France, 2012, sur You Tube : [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=yghvkgZaKZM]

Autres textes sur Environnement

 

Une pensée sur “Tchernobyl: quand la nature reprend sa place

  • avatar
    22 mai 2013 à 0 12 09 05095
    Permalink

    J’ai vu le documentaire portant sur le sujet de votre blog, vraiment la force de la nature est impressionnante. Elle peut vraiment se passer de l’humanité. Mais ceux qui ont le pouvoir sur l’humanité (les puissants de ce monde), apprendront-ils l’humilité et prendront-ils conscience de leur dépendance envers la nature. J’en suis pas sûr mais je garde tout de même un faible espoir. La science et la technologie ont leurs limites comme tout humain d’ailleurs, nous devrions en prendre conscience et préserver le plus grand don de l’Univers, la vie. Ce serait une grande sagesse a partagé avec tous les humains.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *