Dieudonné et les anti-antisémites

PIERRE JC ALLARD

Aujourd’hui je mets de côté toute subtilité, tout effet de manche, tout clin d’oeil aux présumés plus doués et aux plus instruits. Je vais parler simplement pour les gens simples: ceux dont on a dit que Dieu les aimait plus, puisqu’il en avait créé davantage…

Une des libertés fondamentales de l’homme  est de penser ce qu’il veut. Il en découle celle d’aimer ou ne ne pas aimer qui il veut. In petto, tout au moins, car afficher qui on aime et qui l’on n’aime pas peut parfois devenir un crime. selon le motif de la désaffection.  Ainsi, détester un Noir parce qu’il es noir ou un Juif parce qu’il est juif  est strictement interdit  en France, au Canada… etc.

Mesure d’hygiène sociale louable, mais on comprend bien qu’elle ne change rien aux sentiments, seulement à leur expression, et qu’au moment de vérité les relations entre individus dépendent de ce qu’ils ressentent et non de ce qu’ils en ont dit.

Pour louables que soient ses intentions, l’État qui veut légiférer contre un racisme quel qu’il soit marche donc dans un sentier étroit entre falaise et abime, car  des mesures pour brimer la liberté d’expression ne peuvent que susciter un ressentiment. Ressentiment dont la nature humaine est ainsi faite que ce ne sont pas seulement les responsables de la contrainte qui seront honnis, mais, contre toute logique, ceux-là aussi dont on voulait qu’elle les protège.

L’Etat doit donc être bien prudent quand il s’aventure dans cette voie.  Et la France a été bien imprudente.  La Loi Gayssot, qui est une abomination dans un État de droit est surtout une bêtise, car rien ne peut mieux garantir que les générations futures chercheront des failles dans les récits de la shoah que l’interdiction qui a été faire d’en chercher et le silence qui a été imposé à des milliers  de témoins oculaires  dont l’avenir ne pourra pas disposer des témoignages.  L’Histoire est intrinsèquement révisionniste, car c’est la mission des historiens de réviser. Si, en 1945, tout détenu sortant d’un camp de concentration avait été invité a venir relater sous serment son expérience, on aurait aujourd’hui un dossier autrement mieux documenté des exactions et des massacres nazis…

Personnellement, je suis persuadé que l’on a massacré BEAUCOUP de Juifs durant cette guerre. Je ne sais pas combien. Je ne crois pas que qui que ce soit dans son bon sens puisse penser que qui que ce soit le sache… On est dans l’absurde.  Pourquoi soulever cette question ?  Parce qu’on est aujourd’hui aussi  dans l’absurde et pour la même raison. On veut exiger que les gens CROIENT au lieu d vouloir qu’ils réfléchissent… et ça déraille.

Ainsi, être antisémite, ce serait croire que qui que ce soit est bête ou méchant PARCE QU’IL EST UN JUIF. Ce serait inventer un gène de la judéité qui fait de son porteur un taré ab ovo qui se comportera d’un certaine manière. Il n’est pas nécessaire de plonger dans les mystères de la génétique pour montrer que c’est absurde. Il suffit de constater qu’UN seul Juif – comme Einstein, Spinoza ou Montaigne, par exemple – n’est pas bête, pour en déduire qu’être juif ne rend pas bête. Si on est bête ça dépend d’un autre facteur…. Idem pour la bonté ou toute autre qualité.  S’il y a UN Juif qui n’est pas méchant, ça prouve PARFAITEMENT que si on est méchant ce n »est pas parce qu’on est juif … mais que ça dépend d’autres facteurs.

Dès qu’on a compris ça – et je crois que Quidam Lambda peut le comprendre – il est absurde d’être antisémite … ou de promouvoir une forme quelconque d’exclusion ou d’anathème s’appuyant sur le racisme. Je ne pense pas qu’il y’ait beaucoup d’antisémites en France.  Il faut chercher d’autres facteurs…

Si on cherche d’autres facteurs on en trouve. On se dit que si on aime le vendeur de gefilte fish de la rue des Rosiers, mais pas le banquier juif qui vit ailleurs dans le Marais, on en a peut être plus contre les banquiers que contre les Juifs.  Si j’étais un banquier juif, toutefois, je ferais tout pour que cette hypothèse soit dite nauséabonde…  Pour ma part, j’ai eu des douzaines d’amis juifs. Trop pour qu’on parle d’exceptions qui confirment la règle. Et quand on dit ad nauseam que c’est un signe d’ antisémitisme de dire qu’on a un meilleur ami juif, j’ai le goût de donner des baffes. Pas à tous les Juifs, mais à certains d’entre eux du LIcra, du Crif et autres maudites engeances perverses qui sèment la zizanie, pour cacher lâchement les banquiers juifs derrière les petits marchands juifs, les travailleurs juifs du shmata business et des intellectuels juifs, dont quelques-un m’ont honoré de leurs s conseils et plus d’un de leur amitié

Absurde de dire qu’on déteste les Juifs. Essentiel de dire qu’il y’a des Juifs qu’on déteste.  Quand Dieudonné dit que certains Juifs sont absolument détestables il a raison et c’est son droit de le dire . Comme c’est notre droit de l’entendre.   Refaisons le même raisonnement que ci-haut.   Il  est absurde de dire que les supporters de Dieudonné sont les antisémites, si UN seul de ces supporters dit haut et clairement qu’il ne ‘est pas.  Or Dieudonné le dit clairement. Il faudrait chercher une autre explication que l’antisémitisme à la popularité de Dieudonné.

Peut-etre cette explication tient elle a l’état de la France, sous Hollande – dont je ne veux absolument pas savoir s’il est Juif ! – et à cette ignominie d’un Conseil constitutionnel qui se prostitue avec les intérêts politiques  d’une clique de politiciens dont la corruption est la marque de commerce et l’ineptie la plus évidente caractéristique.   Ce que dénonce Dieudonné DOIT être dénoncé.    Quand la plus haute instance de la République y fait obstacle, elle en devient la plus éminente des association de malfaiteurs.  Et, aux yeux du monde impartial sans doute, aux yeux des Français on verra, il n’y plus de pouvoir légitime en France.  Résistance.

Pierre JC Allard

63 pensées sur “Dieudonné et les anti-antisémites

  • avatar
    13 janvier 2014 à 11 11 14 01141
    Permalink

    Est-ce à dire qu’on ne peut détester quelqu’un qu’on ne connait pas?

    Je pense que la réponse est oui. D’ailleurs on ne peut aimer quelqu’un qu’on ne connait pas non plus; il me semble.

    Peut-on aimer ou détester quelqu’un qui se présente à la télé ou en spectacle? Je ne crois pas puisque cela ne nous permet pas de la connaître. Il ne nous reste qu’à aimer ou détester le « contenu » de ce qu’il présente.

    Peut-on porter ce principe sur d’autres « sujets »? Je pense encore que la réponse est oui.

    On ne peut aimer ou détester une idéologie qu’on ne connait pas, un endroit qu’on ne connait pas etc.

    D’où l’importance de se renseigner; et comme les renseignements sont, la plupart du temps, imprégnés de l’opinion de celui qui renseigne, il est important d’avoir accès à plusieurs sources d’informations différentes sur un sujet. Ce qui nous ramène au « contenu » dont je parlais plus haut..

    Cet état de fait dénie, alors, toute « responsabilité » envers l’information, de la part des autorités. Autrement dit, le domaine de l’information ne doit pas être limité, ou même régulé, par une autorité quelle qu’elle soit. C’est dangereux, peut-être, mais c’est la responsabilité individuelle qui se rattache au droit à la liberté.

    Il est vrai que nos autorités nous offrent la liberté en prenant en main nos responsabilités. Elles nous offre une liberté « gratuite ». C’est un leurre; la liberté vient avec plus de responsabilités que l’esclavage. Moins vous avez de responsabilité personnelles, plus vous êtes près de l’esclave.

    Conclusion: le seul moyen d ‘être un « homme libre » est de prendre le maximum de ses responsabilités personnelles envers tout son environnement incluant les humains.

    M’enfin. Je me relis et je me demande pourquoi j’ai écrit tout ça.

    Merci pour ton article Pierre JC

    Amicalement

    André Lefebvre

  • avatar
    13 janvier 2014 à 11 11 25 01251
    Permalink

    @ André

    Nous sommes bien d’accord…. comme d’habitude :-). Pourquoi tu as écrit tout ça ? Parce qu’a force de tricher sur les interprétations, ceux qui sont de mauvaise foi en viennent a nous obliger à réaffirmer ce que nous sommes et ce que nous pensons.

    Dans son livre qui parle de l’éducation d’un chef – le premier qui s’en souvient SVP mettre le titre exact – le personnage principal est tout surpris de se découvrir profondément antisémite – ou de penser l’être devenu – en étant confronté à la révélation que les autres croient qu’il l »est….

    Pierre JC.

  • avatar
    13 janvier 2014 à 11 11 27 01271
    Permalink

    Ce qui est troublant, c’est qu’en France, on ne pense plus de cette façon si subtile qui sait aller de l’un à l’autre pour ensuite revenir dessus et trancher sans toutefois faire dans le brutal qui jette la moitié des propositions.

    Il faut reconnaître que l’ère des grands penseurs Français est révolue, et peut-être parce que le pouvoir ne veut plus les entendre. On se souvient de De Gaulle qui disait qu’on ne peut censurer Voltaire en parlant de Sartre.

    C’est un grand combat qui a commencé et il prendra du temps, car il faudra vider tout le sac désormais.

    • avatar
      13 janvier 2014 à 11 11 39 01391
      Permalink

      « …l’ère des grands penseurs Français est révolue » faux, relisez vos textes malheureusement disparus.

      Omega

  • avatar
    13 janvier 2014 à 11 11 29 01291
    Permalink

    C’est la sagesse et la prudence de l’Ermite que ce texte.

    « Si j’étais un banquier juif, toutefois, je ferais tout pour que cette hypothèse soit dite nauséabonde… »

    Omega

    Pierre, « in petto » « ab ovo »  » Quidam Lambda » je ne crois pas que la multitude aie fait leurs humanités (cours classiques incluant grec et latin et philo…)

    in petto: dans son for intérieur, en toute conscience
    ab ovo: à l’origine, dès la naissance
    Quidam Lambda: homme de la rue, la multitude des gens ordinaires

    • avatar
      13 janvier 2014 à 12 12 44 01441
      Permalink

      Merci Omega

      On a beau laver le léopard, les taches réapparaissent 🙂 J’atteindrai un jour a la simplicité volontaire ….

      PJCA

  • avatar
    13 janvier 2014 à 11 11 31 01311
    Permalink

    L’école des chefs, Pierre

    • avatar
      13 janvier 2014 à 11 11 33 01331
      Permalink

      Errare humamum est, c’est pas ce livre.

      • avatar
        13 janvier 2014 à 11 11 51 01511
        Permalink

        Merci, c’est gentil et excessif pour le peintre avant-tout que je suis.

        Mes textes sont archivés et seront à nouveau disponibles sur les 7 du Québec. Et je ne cesserai pas de proposer des textes à CAD qui a toujours su les accepter en me manifestant l’intérêt sincère qu’elle y portait. Et surtout qu’elle a parfaitement respecté mon choix de les retirer.

        Il n’y a aucune manipulation dans ce type d’attitude de CAD qui sait mettre en confiance.

        J’ai retiré mes textes parce qu’il fallait un sacrifice pour satisfaire les fauves qui déchiraient les 7 du Québec. Ils voulaient une proie et une victime et ils l’ont eu, sans pourtant me toucher le moins du monde. Et puisque nous avons su les leurrer avec nos savantes stratégies, il sera bientôt temps de leur démontrer qu’ils ont été leurrés par une illusion.

        Mais d’une certaine façon, je me réjouis d’avoir accompagné un peu ce mouvement de repli comme Dieudonné l’a initié très sagement. Cette plasticité du net est sa force. Il est l’immédiateté qui annule et neutralise toutes les stratégies de ceux qui sont englués dans le pouvoir et la réalité.

        • avatar
          13 janvier 2014 à 12 12 08 01081
          Permalink

          Pour Nietzsche l’art est ce qui cache, par ses formes, sa force plastique, dominante et subjugante, la vérité objective des choses.

          Ne soyez pas trop modeste.

        • avatar
          13 janvier 2014 à 12 12 52 01521
          Permalink

          Merci Demian.

          You make my day, comme disent les anglais. Merci aussi pour la prestation sacrificielle…. Mais jurez-moi que vous ne prendrez pas gout au rôle de victime et, surtout, que vous ne ferez pas un pastiche trop vraisemblable du tordage de main éploré d’un individu élevé dans le mythe fondateur de l’éternelle victime comme identifiant pratique de l’appartenance à un club prédateur qui veut faire croire qu’on hait les oiseaux quand on se plaint des vautours.

          Pierre JC

          • avatar
            13 janvier 2014 à 12 12 57 01571
            Permalink

            Juro ! 😀

          • avatar
            13 janvier 2014 à 15 03 02 01021
            Permalink

            @Demian West

            Demian,

            Je suis émue … contente.

            Merci.

            Carolle Anne Dessureault

          • avatar
            13 janvier 2014 à 15 03 40 01401
            Permalink

            Ouch!

          • avatar
            13 janvier 2014 à 15 03 41 01411
            Permalink

            Le Ouch! est suite au commentaire de Pierre JC et non à celui de Carolle Anne ou de Demian 🙂

          • avatar
            13 janvier 2014 à 16 04 09 01091
            Permalink

            @ Pierre, Carolle Anne et André,

            C’est vrai ouch !

            J’ai toujours été un adepte de l’art universitaire et académique de la dissertation de Français et de philosophie. C’est un art qui exige une forme rigoureuse comme les horaires des trains imprimés par la SNCF.

            Parce que cette rigueur à première vue stérile, aride, inféconde et administrative, et bien elle crée du sens. C’est-à-dire qu’en suivant le plan sans jamais s’en écarter, les idées nous viennent et se placent d’elles-mêmes comme une construction qui va de soi. Puisque la structure les induits, pour qui sait les entendre ou les capter.

            Et je suis un adepte de la forme. Car elle embellit tout, comme ce commentaire le plus déraisonnable et téméraire de PJCA; N’est-il pas le plus savoureux à tel degré ; si bien que j’y ai forcément répondu par le fameux et timide serment de l’étudiant pris la main dans l’urne pendant un jour d’élections.

            Il faut un certain détachement pour goûter les plus grands spectacles comme les éruptions de volcans ou les querelles sur les journaux citoyens, surtout quand on quitte rarement sa chambre du dandy vain et superficiel. C’est ce que l’histoire des arts a nommé : le sublime. Tout le reste et ceux qui vivent trop les choses, ils sont dans la péripétie et finalement le pittoresque.

            Mes Amis, soyons insaisissables mais hautement entendus dans nos propos.

  • avatar
    13 janvier 2014 à 12 12 14 01141
    Permalink

    Ce qui me porte à être en colère contre les Puissants Juifs ce sont leurs manigances pour soutirer du peuple, les dollars qu’ils ont besoin pour financer Israël et leurs projets.
    Exemple la certification Kosher. Avons-nous demandé à nos industries cette certification NON elle nous est imposée et nous devons la payer.
    C’est ce que je déteste de la façon Juive de faire des affaires, jamais capable de le faire ouvertement toujours par en-dessous.
    Ce n’est qu’une opinion

    • avatar
      13 janvier 2014 à 12 12 39 01391
      Permalink

      Je suis en partie d’accord avec vous; c’est à dire que le résultat constaté est extrêmement frustrant.

      Par contre, on peut difficilement, dans un système capitaliste ou même dans tout autre système, reprocher à quelqu’un de vouloir assurer sa position. C’est pour cela que nous avons élu des « responsables » qui ont la tâche de « réguler » le système.

      Un résultat tel que celui que vous décrivez n’a pas été obtenu par l’acceptation ou la seule volonté des « puissants juifs »; elle l’a été par l’irresponsabilité, la négligence ou encore, la malhonnêteté des autorités que nous avons élu. Les quels sont les plus à blâmer, selon vous?

      Encore une fois, ces « élus » se sont permis rogner un peu plus de notre liberté en éliminant notre possibilité de « choisir ». Cela viendra pour les vaccins comme cela s’est produit pour un tas d’autres sujets. Et tout cela sous le couvert de la prévention. Comme si je devais prendre des pilules aujourd’hui pour soigner une maladie que j’aurai dans deux ans.

      Pourquoi cela arrive-t-il? Parce que nous « laissons faire ». Comment réagir? Bonne question; mais la « réaction » doit être « commune » et donc, planifiée.

      Cette condition est directement dépendante de notre volonté de sauvegarder notre liberté. Conséquemment la question est de savoir si un certain nombre important d’entre nous voulons demeurer libre ou si un « p’tit accroc par ci, par là » ne nous menace pas trop.

      Je ne sais pas du tout quelle est la réponse à cette dernière question; par contre, je suis conscient que la paresse et l’égoïsme tiens un rôle important dans la décision de chacun.

      Finalement, un tas de belles phrases qui nous mènent nulle part; ne trouvez-vous pas?

      Amicalement

      André Lefebvre

      • avatar
        13 janvier 2014 à 13 01 38 01381
        Permalink

        Vous savez M. Lefebvre après avoir voté pour élire ceux qui doivent protéger nos intérêts, nous devons retourner à notre travail afin de rencontrer nos obligations. Pour s’apercevoir plusieurs années plus tard du marasme dans lequel on nous a embarqués. Je ne suis aucunement surpris car j’ai appris depuis longtemps que de laisser les autres s’occuper de notre avenir, ne pouvait que nous conduire au désastre.
        En faisant un examen de conscience objectif je peux prétendre avoir réussi en ce qui concerne MA DESTINÉE.
        Par contre j’ai bénéficié de très bonnes cartes de départ. Né au Canada, bon parent, bon gêne physique et intelligence moyenne.
        Comme pour la majorité d’entre nous, notre temps a été employé à la réussite de notre vie.
        Né en 1943 au Canada se pourrait-il qu’une génération soit assez choyé pour ne pas connaître de guerre, famine, cataclysme naturel etc ?
        Quand je vois toute cette souffrance à travers le monde, ça devient difficile de continuer à profiter de cette vie douillette, surtout quand je vois tous ces peuples que les Puissants décideurs ont exploités en mon nom pour leur fortune et mon bien-être.
        Je me sens égoïste d’espérer que le système dur encore quelques années pour ne plus être là quand tout va sauter.

        • avatar
          13 janvier 2014 à 15 03 09 01091
          Permalink

          Je suis également né en 43 et je suis convaincu qu’il ne faudrait pas que je me culpabilise de la condition actuelle de notre qualité de vie. Mes parents ne me le pardonneraient pas et mes ancêtres me renieraient.

          Notre société, aussi intéressante soit-elle, est, elle aussi, truffée de personnes aussi indignes que les responsables de pays à problèmes (Souvent ce sont les mêmes personnes). Malheureusement, ces « truffes » ignobles se retrouvent souvent au pouvoir puisque c’est leur seul but dans la vie; le « Power Trip ».

          Pour sauter, ça va peut-être sauter bientôt; mais j’attend depuis une trentaine d’années et « ça saute pas ». J’ai dû aiguiser ma patience et je l’affûte encore une fois par semaine. 🙂

          André Lefebvre

          • avatar
            13 janvier 2014 à 16 04 16 01161
            Permalink

            Ce n’est pas que je souhaite que ça saute, mais pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui, quand l’histoire nous démontre que par le passé ça TOUJOURS sauté. La raison est que trop d’humain NOUS INCLUS ont encore quelque chose à perdre. Dès que la majorité de l’humanité n’aura PLUS RIEN À PERDRE rien ne pourra l’arrêter.

          • avatar
            13 janvier 2014 à 16 04 19 01191
            Permalink

            L’histoire nous démontre également que l’humain peut perdre même sa liberté durant un bon moment avant de penser à se révolter.

            Cela devient difficile de placer une date à la rectification de la situation.

            Un espoir cependant; l’histoire démontre également que cela prend de moins en moins de temps pour que le peuple rectifient la situation. On se croise les doigts.

            Amicalement

            André Lefebvre

    • avatar
      13 janvier 2014 à 13 01 00 01001
      Permalink

      @ poivre de Cayenne

      Genéralisation abusive qui est emblématique du présent débat. Certains trafiquants en chair animale trouvent avantageux de mousser quelques pratiques qui leur font des profits. Jouer sur la religion, la plus persistante des absurdités humaines, est une bonne affaire, mais je vous parierais cent sous qu’il y’a autant de Chrétiens que de Juifs ou de Musulmans qui profitent de l’abattage rituel… et que la majorité des trois groupes est composée de parfaits incroyants. !

      PJCA

  • avatar
    13 janvier 2014 à 12 12 25 01251
    Permalink

    La Préfecture de Paris autorise le nouveau spectacle de Dieudonné, dès lundi à Paris.

    • avatar
      13 janvier 2014 à 12 12 30 01301
      Permalink

      Pendant ce temps, Trierweiler sort de l’hôpital après le choc des photos de Closer, et à Paris on suppose une tentative de suicide, vu qu’on passe rarement trois jours à l’hosto pour un chagrin d’amour. Et l’appartement de la maîtresse de Hollande serait lié au grand banditisme selon Mediapart. Aussi Valls est accusé de conflit d’intérêts dans des marchés publics. Et 87% des Français pensent que les responsables politiques ne se préoccupent plus des gens et du peuple. Du jamais vu.

      C’est un scandale par jour désormais.

      • avatar
        13 janvier 2014 à 12 12 35 01351
        Permalink

        Mais c’est la pourriture qui éclate au grand jour?

        Omega

        p.s. chacun sont repli, pour la première fois depuis l’ouverture de ce site j’utilise l’anonymat.

        • avatar
          13 janvier 2014 à 12 12 51 01511
          Permalink

          Bonjour, qui ne l’avait pas deviné…? 😉

          • avatar
            13 janvier 2014 à 14 02 33 01331
            Permalink

            🙂
            Le but n’est pas de me cacher , seulement d’éviter qu’on caviarde, ou modifie ce que j’écris pour en changer le sens et ternir ma réputation au réel.

          • avatar
            13 janvier 2014 à 16 04 08 01081
            Permalink

            Merci Jean-François.

            C’est à mon tour « to stand corrected ». 🙂

            Il est clair que Serge a reçu ces messages. Il est également clair que ce n’est certainement pas celui que j’ai reçu moi-même (que je n’ai plus, d’ailleurs).

            Donc, je me dis, ce matin: De quoi j’me mêle?

            Très heureux que la situation soit clarifiée; elle apporte un complément à mon opinion.

            Merci

            André Lefebvre

    • avatar
      13 janvier 2014 à 13 01 03 01031
      Permalink

      RE: Décision de la Prefecture

      Timeo danaos et donn ferentes…

      Ca c’est jn blague, pour Omega :-))

      PJCA

      • avatar
        13 janvier 2014 à 13 01 22 01221
        Permalink

        Pas seulement eux, même le bene-volat 🙂

        • avatar
          13 janvier 2014 à 14 02 25 01251
          Permalink

          RE : ah d’accord, 🙂

  • avatar
    13 janvier 2014 à 12 12 38 01381
    Permalink

    Nous sommes bien d’accord…comme d’habitude 🙂

    La raison pour laquelle tu as écrit ça, c’est que les assertions itératives de ceux qui sont de mauvaise foi nous obligent a nous redéfinir de temps en temps, pour ne pas être catalogués par défaut dans des catégories auxquelles on n’appartient pas.

    Les autres nous créent. Je pense à ce personnage de Sartre dans un livre sur l’éducation d’un chef dont je ne me souviens pas du titre exact, dans lequel le personnage s’aperçoit tout a coup qu’il est – ou devient – plus antisémite qu’il ne le croyait parce que les autres le perçoivent comme tel…

    L’Immense majorité des « antisémites » sont ainsi créés de toutes pièces par ceux qui ont besoins d’antisémites pour se définir, comme les tribus primitives ont besoin de leurs mythes fondateurs. Mais il n’y a rien de primitif dans la façon dont cette manipulation est exercée, ni dans les avantages qu’en retirent ceux qui la mettent en oeuvre

    Pierre JC

    • avatar
      13 janvier 2014 à 12 12 47 01471
      Permalink

      Finalement, l’être humain, au niveau du discernement, n’est pas « fort-fort ». Il serait bon que nous en prenions conscience. Ça pourrait être un moyen de prévention valable. 🙂

      André Lefebvre

      • avatar
        13 janvier 2014 à 12 12 59 01591
        Permalink

        J’aime beaucoup le cheminement de la pensée d’André, elle est limpide et définitive. Il sait dire et extraire les choses comme des évidences lumineuses.

        • avatar
          14 janvier 2014 à 0 12 30 01301
          Permalink

          J’aime aussi la pensée d’André Lefebvre, toujours concrète, directe. Il fait beaucoup d’effet justement parce qu’il ne cherche pas à en faire !

          Carolle Anne Dessureault

    • avatar
      13 janvier 2014 à 13 01 05 01051
      Permalink

      Désole pour le quasi doublon (12h36); c’est que ma première réponse à Andre n’apparaissait pas et que j’ai eu peur d’une censure…. Je ne le ferai plus, je me souviens de ce qui est arrivé a Moise qui a frappé deux fois sur la roche et a qui on a refusé l’entrée en Terre Promise

      PJCA

      • avatar
        14 janvier 2014 à 0 12 32 01321
        Permalink

        Bonsoir Pierre,

        SVP, n’en remettez pas ! La censure a été abolie, je l’ai confirmé.

        Cordialement,

        Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    13 janvier 2014 à 12 12 39 01391
    Permalink

    Pierre, vous dites :
     »Ainsi, être antisémite, ce serait croire que qui que ce soit est bête ou méchant PARCE QU’IL EST UN JUIF. Ce serait inventer un gène de la judéité … »

    Ne faudrait-il pas, d’abord, définir qui est sémite et qui ne l’est pas ? Par exemple, un Arabe peut-il être antisémite ?

    N’existe t-il déja un gène de la Judéité lorsque l’on parle d’un ‘ peuple élu’ , choisi et supérieur aux ‘goyim’ ?

    N’es-ce pas là, justement, la source de l’antisémitisme issu du sionnisme, prétencieux et raciste dans toute son expression ?

    Je l’ai déja mentionné, l’ai lu aussi sur un lien pris ici, vous le mentionnez également; L’antisémitisme utilisé pour faire taire, ne fait qu’engendrer plus d’antisémitisme et sert a faire taire encore davantage et brimer encore plus le liberté d’expression.

    Ce qui en fait sert bien l’agenda sioniste et la propulse un peu plus loin de jour en jour !

    Bonne journée

    • avatar
      13 janvier 2014 à 13 01 18 01181
      Permalink

      @ Peephole

      Prenant vos points dans l’ordre:

      1. Ne faudrait-il pas, d’abord, définir qui est sémite et qui ne l’est pas ? Par exemple, un Arabe peut-il être antisémite ?

      La définition serait longe et ardue. . Pour aller au sens d votre question: OUI. I Un Juif aussi. L’Establishment juif américain a dressé une liste des Mauvais Juifs qu’il invite les lecteurs a compléter. .. sont antisémites ( Self-hating Jews) tout ceux qui ne partagent pas la stratégie de l’Establishment juif

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/06/07/israel-et-les-fauteurs-de-paix/

      2. N’existe t-il déjà un gène de la Judéité lorsque l’on parle d’un ‘ peuple élu’ , choisi et supérieur aux ‘goyim’ ?

      C’est certainement implicite dans la religion juive.. mais je n’y crois pas. Et vous ? 🙂

      3. N’es-ce pas là, justement, la source de l’antisémitisme issu du sionisme, prétencieux et raciste dans toute son expression ?

      Probablement, pour une bonne en partie. Mais on déborde largement de ce qu’on peut traiter ici.

      • avatar
        13 janvier 2014 à 14 02 58 01581
        Permalink

        « 2. N’existe t-il déjà un gène de la Judéité lorsque l’on parle d’un ‘ peuple élu’ , choisi et supérieur aux ‘goyim’ ?

        C’est certainement implicite dans la religion juive.. mais je n’y crois pas. Et vous ? 🙂 »

        Bin là..j’ai un doute. Parce que si la pensée crée la matière, cela fait suffisamment de temps qu’ils y pensent pour s’être créé un ti-gêne.
        Malgré que c’est vraiment du domaine du sans-gêne de leur part, mais bon…

        Remarquez que je donne cette opinion avec, justement, une tite-gêne; mais re-mais-bon…

        André Lefebvre

        • avatar
          13 janvier 2014 à 15 03 11 01111
          Permalink

          @ Pierre; non, je n’y crois pas non plus et je crois que cette prétention ajoute au problême d’antis.mitisme.

          @ Adré,

          Oui, bon, la pensée crée la matière mais disons que si j’ai un plan pour un set de cuisine…j’aurai quand-même besoin de mes deux mains et de quelques outils pour le rendre concrèt, non ?

          Quoique la génétique soit pas mal avancée aujourd’hui…alors p-ê que…!

          bonne journée

          • avatar
            13 janvier 2014 à 15 03 50 01501
            Permalink

            Justement p-ê que…

            Mais mon problème est au moment où on a pensé à fabriquer le premier outil. Je me demande avec quel outil?

            J’ajouterai pour m’embourber encore plus dans mon questionnement, est-ce que c’est le stress qui crée les ulcères ou si c’est le contraire?

            Soyons matérialiste et acceptons que les ulcères sont créés par une « bibitte » qui apparaît lors de stress.

            Alors dans ce cas, quel outil se sert le stress pour faire « apparaître » la « bibitte » en question.

            Sachant que le stress est quelque chose qui se développe dans la pensée (stress humain, évidemment; pas celui du pont Champlain), la « bibitte » matérielle est-elle produite par la pensée stressée?

            Bof Je ne vais pas me stresser avec ce dilemme; j’ai peur des ulcères.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            13 janvier 2014 à 21 09 34 01341
            Permalink

            @ André et Peephole

            Noter que si on voulait créer une race – on ne dirait plus race, mais haplogroupe – la premiere chose a faire serait de définir le groupe par son l’hérédité matrilinéaire en suivant l’ADN mitochondrial. Or la judéité est détermoné par la mère…. Ça laisse rêveur. Cela dit, je ne CROIS pas que les Juifs soient a se créer volontairement un haplogroupe. Je ne défendrais en aucune façon cette hypothèse de science fiction.

            PJCA

  • avatar
    13 janvier 2014 à 13 01 15 01151
    Permalink

    Quand on écoute les émissions et les journalistes et la presse en ce moment en France, on comprend que la Révolution a déjà commencé.

    • avatar
      13 janvier 2014 à 13 01 22 01221
      Permalink

      @ DW On comprend au moins qu’elle est bien nécessaire….

      NOTE à tous je pars pour quelques heures. reviendra sur de fil dans 4 heures et réagirai a tous les commentaires.

      PJCA

    • avatar
      13 janvier 2014 à 15 03 12 01121
      Permalink

      Rien sur télé 5, a date. 🙁

  • avatar
    13 janvier 2014 à 23 11 47 01471
    Permalink

    Je crois qu’il faille poser la question autrement, André…Qui donc a eu l’idée d’attacher un bâton a une roche pour en faire un marteau ou un tomahak ? On y trouverais aussi les débuts de la monarchie/ hierarchie. 🙂 !

    PJCA  » …l’ADN mitochondrial… » Incroyable ce qui peut ce faire en génétique, aujourd’hui. Sur qu’on ne doit pas en être là…mais demain ! Mais bon, il ne seront pas les seul a y parvenir, alors ca ce poursuivra a une autre échelle.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 0 12 07 01071
      Permalink

      Tu as peut-être raison parce que si on s’attaque à l’origine des ulcères, on risque de découvrir qu’effectivement l’esprit crée la matière. Aussi bien en rester au tomahawk pour sauvegarder la philosophie matérialiste. 🙂

      André Lefebvre

      • avatar
        14 janvier 2014 à 13 01 00 01001
        Permalink

        Les ulcères semble avoir une place importante dans ta vie, André.

        L’implication de l’aspect ‘ psychosomatique ‘ n’est pas a négliger a n’en pas douter.

        D’autres raisons peuvent être invoquées: Mauvaises digestion, exposition a des matiêres volatiles respirées sur une longue période, une combinaison de tout ces facteurs.

        Exemple: mon grand-p`re maternel, décèdé dans les années trente de complications du a des ulcères. A cette époque, il semblerait qu’avoir des ulcères était presque l’équivalent d’avoir la leucémie, aujourd’hui.
        Il était plâtrier et avait une entreprise avec ses fréres, donc il devait certainement y avoir un élément de stress d’impliqué .

        P-ê mangait-il trop épicé ou consommait-il de l’alcool de facon régulièle, en plus d’autres irritants pour la couche protectrice recouvrant l’intérieur du tube disgestif…?

        Alcool, fast food, appéhensions, insécurité financiêre, ou toutes autres peurs légitime ou pas, heures de travail irrégulières…..Ma question serait plus qu’es-ce qui amème une personne a s’auto-détruire de cette facon ou d’une autre ?

        bonne journée

        • avatar
          14 janvier 2014 à 13 01 21 01211
          Permalink

          Bonjour peephole;

          mon père, grand-père et arrière-grand-père étaient plâtriers. Mon père avait son entreprise (plâtrier) et à l’âge de six ans, il m’amenait sur ses chantiers où les employés s’amusaient à me faire leur « servir du plâtre et du mortier avec une truelle et un bouclier.

          J’ai respiré la même chose qu’eux assez souvent.

          Je mange tout ce qui me tente, à tout moment incluant du fast food, je bois du Pepsi, du thé et du café; mais pas d’alcool.

          Aucun de mes parents et grand-parents ne sont décédés de maladies, sauf mon grand-père qui fumait beaucoup trop semble-t-il. Mais je fume autant que lui depuis aussi longtemps que lui et j’ai 70 ans.

          J’ai vécu des périodes qui auraient pu me stresser au point d’éclater.

          La différence, à mon point de vue et selon mon vécu, c’est que je prend tout avec l’importance que cela mérite et en fait, à y regarder avec du recul, je me suis rendu compte que cette importance n’est pas tellement grande face à la beauté et l’équilibre de la nature qui m’entourent.

          Lorsque cela ne va pas, j’attends que ça se passe et c’est immanquable. Je suis conscient d’être, avant de penser et ensuite, d’agir. Et surtout, je suis toujours satisfait de ma situation quelle qu’elle soit. Peut-être est-ce là le secret? Je ne sais pas. Mais une chose est certaine: mon système immunitaire est plus puissant que toute « cure » médicinale.

          Je vais mourir un jour, c’est évident; mais quand? Cela ne m’inquiète pas du tout. Probablement quand mon système réalisera que je n’aurai plus rien à faire ici. Alors j’occupe mon esprit et… j’échange avec toi. 🙂

          Bonne journée

          André Lefebvre

  • avatar
    14 janvier 2014 à 6 06 08 01081
    Permalink

    C’est marrant ce gouvernement qui interdit le voile et toutes manières de se cacher le visage dans la rue et les manifs, quand le président met un casque intégral quand il va lutiner la gueuse.

    • avatar
      14 janvier 2014 à 6 06 12 01121
      Permalink

      Lu sur internet. Le texte exhaustif de la conférence de Presse de Hollande circule déjà. 😀

      -Président, vous tapez-vous Julie Gayet?
      -Pas de question sur la vie privée.
      -Très bien. Où en est la courbe du chomage?
      -Oui, je me tape Julie Gayet.

      • avatar
        14 janvier 2014 à 10 10 51 01511
        Permalink

        🙂 🙂

  • avatar
    14 janvier 2014 à 11 11 29 01291
    Permalink

    Aparté « hors sujet » importante:

    Hé là, Paul. Tu feras tes test sur les « 7 au front » durant la nuit; pas quand mon article est en page!!!
    🙂

    André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 11 11 38 01381
      Permalink

      À mon sens,
      Il serait bon que vous puissiez avoir l’adresse courriel de M. Laurendeau, André pour pouvoir noter ces notes internes à l’interne.

      salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    14 janvier 2014 à 11 11 41 01411
    Permalink

    Mon amitié avec Paul n’en est pas au même point qu’avec toi. Je n’ai pas besoin de son adresse courriel. Sur ce, encore une fois,

    bonne journée mon ami.

    André Lefebvre

    • avatar
      14 janvier 2014 à 11 11 54 01541
      Permalink

      « Mon amitié avec Paul n’en est pas au même point qu’avec toi. »

      Ça me surprend, ça !
      Merci de la confidence.

      Salutations amicales.

      Serge C.
      Québec

  • avatar
    15 janvier 2014 à 13 01 37 01371
    Permalink

    Bonjour/bonsoir,

    Je suis Français, je viens de tomber sur votre article et vous pouvez pas savoir comment ça me fait plaisir de vous lire
    La situation en France est juste ahurissante… L’emploi du terme « juif » va bientôt être une insulte si ça continue. La présence du lobby sioniste/juif/israélien ( je ne sais même plus comment le nommer) dans les médias et le monde politique institué est tellement évidente que même les pires délires antisémites en deviennent vrais !
    Je suis habitué depuis bien longtemps à entendre d’énormes mensonges dans les médias mainstream, mais là ça ressemble à ce point à de la propagande totalitaire que j’en arrive à me demander « est-ce moi qui devient antisémite ou est-ce les Français juifs qui sont véritablement détestables ? ».

    Merci et comme vous l’écrivez si bien, résistance !

  • avatar
    15 janvier 2014 à 22 10 00 01001
    Permalink

    @ Jano Moda

    Avec cette confusion ethnie-religion-culture-appartenance-citoyenneté si savamment construite, on ne sait trop s’il existe un telle personne qu’un « Français juif » dont on pourrait prévoir et confirmer que l’attitude et les comportements seront ceux d’un Français moyen.

    Or tout est là. Car si les « Français juifs », comme groupe, ont des comportements systématiquement différents des autres Français, il faudra bien en tenir compte. Que l’écart naisse de quelque facteur que ce soit serait sans importance; l’important serait le constat empirique, sans jugement de valeur, de l’existence même de ce sous groupe distinct et inassimilable, comme un corps étranger dans le corps de la nation. Noter que la même problématique vaut pour les Musulmans, pour les Africains, ou tout groupe qui développe un cohésion interne forte se posant en rivale du sentiment d’appartenance à la collectivité nationale.

    PJCA

    • avatar
      16 janvier 2014 à 11 11 56 01561
      Permalink

      Merci Camarade West, ce fumier providentiel m’a fait recracher la moitié de mon café, je vais devoir nettoyer l’écran de toutes mes solitudes …

      ici, au Québec, pendant que les agriculteurs répandent leur fumier sur les champs, nous avons des ministères qui s’occupent de la fu-misterie.

  • avatar
    19 janvier 2014 à 10 10 48 01481
    Permalink

    Quand Tesson demande la mort de Dieudonné.
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-tesson-demande-la-mort-de-146330
    ——
    « Dieudonné est un puissant révélateur faisant sortir les démons que les gens ont dans le ventre depuis longtemps mais qu’ils cachaient habilement. Grâce à lui, toutes les ordures déguisées en beaux parleurs se montrent sous leur vrai jour. Il y a quelque chose de magnifique dans ce processus de révélation. »
    Commentaire de Gaspard Delanuit sur Dieudonné/Tesson
    http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/philippe-tesson-reclame-la-peine-42798#forum12875841
    —–

    Pour Dassault, soupçonné de tentative d’assassinat, on donne l’immunité.
    Pour Dieudonné, soupsonné d’antisémitisme, on demande son assasinat.

    DG

Commentaires fermés.