ESCLAVAGE EN LIBYE UN CRIME CONTRE L’HUMANITÉ?

Par Jbl1960. Sur  https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/29/esclavage-en-libye-un-crime-contre-lhumanite/

L’HISTOIRE S’ÉCRIT AU PRÉSENT…

C’est l’esclavage, pratique millénaire, qui est un crime contre l’humanité et vouloir traiter les conséquences, à savoir le trafic d’esclaves noirs libyens sans en éradiquer les causes sera totalement inefficient et un enfumage de plus.

Aussi le point de vue de Kemi Seba est à entendre car en 5 minutes, il a tout dit dénonçant : « la lâcheté de nos chefs d’États Africains, la négrophobie dans le monde arabe, l’hypocrisie des nations occidentales, véritables pyromanes de cette planète » ; La mobilisation contre l’esclavage en Libye ne faiblit pas. Samedi, c’était au tour de la capitale belge de voir affluer une foule immense devant le Palais de Justice pour protester contre les pratiques esclavagiste en Libye. Kemi Seba y était et a dénoncé Source Avic de Réseau International Vidéo YT de Kemi Seba ► https://www.youtube.com/watch?time_continue=271&v=ZUoES3-eCMs

Et vous pouvez regarder cette vidéo de l’émission Africa24 dans laquelle intervient Patrick Mbeko, géopolitologue et écrivain pour son livre  Patrick Mbeko : Objectif Kadhafi ► Objectif Kadhafi, 42 ans de guerres secrètes contre le Guide de la Jamahiriya arabe libyenne  

Patrick Mbeko dans cette vidéoprécise à raison que l’indignation générale est parfaitement hypocrite car non seulement le phénomène est bien connu, comme nous le verrons plus bas, mais sous Kadhafi il était parfaitement contrôlé. Il rappelle au passage que dès 2011 le problème des soldats noirs libyens dénoncés par l’OTAN comme pro-Kadhafi avaient été la cible de tortures, d’exactions et de trafic humains.

Ce que personne n’ignorait ; LE FIGARO DU 05/09/2011 REPORTAGE – Soupçonnés d’être d’ex-mercenaires de Kadhafi, de nombreux immigrés subsahariens sont pris pour cible. La traque des kadhafistes tourne fréquemment à la chasse aux Noirs. Sur la soixantaine de détenus des cellules du poste de police de Furnaj, quartier de l’est de Tripoli, quarante sont des Noirs d’origine africaine. «Kadhafi a fait venir des mercenaires de toute l’Afrique noire, auxquels il donnait la nationalité libyenne», explique M. Fathi, un ingénieur en construction qui fait office de commissaire auxiliaire à titre temporaire. «Regardez, voici les cartes que nous avons trouvées sur les prisonniers !» Source Le Figaro du 05/09/2011

Retour en arrière sur la Libye avant l’intervention CRIMINELLE de l’OTAN emmenée par la France de Sarkozy et la Grande-Bretagne et ce qu’elle est devenue depuis : un vortex d’entropie servant le chaos du NOM… Et pour comprendre le drame libyen il faut remonter à sa source : la société libyenne issue du « Livre Vert » de Kadhafi, il faut s’y rapporter, non pour l’idéaliser mais Kadhafi a eu le mérite de défricher, c’est perfectible bien entendu.

Dans ce Livre Vert voici ce qu’il y dit entre autre, dès le début dans “Le pouvoir au peuple” : “Dans les régimes politiques dits démocratiques s’instaure une dictature sous apparences démocratiques. Voilà la vérité sur les régimes politiques qui dominent le monde actuel. Leur falsification de la vraie démocratie apparaît clairement: ce sont des régimes dictatoriaux.”… “Or la démocratie véritable ne peut s’établir que par la participation du peuple lui-même et non au travers de l’activité de substituts… Il est du droit des peuples de proclamer un nouveau principe: pas de substituts au pouvoir du peuple !”… “Il apparaît clairement que la représentation du peuple est une imposture !” Puis ensuite dans les autres parties : “Le parti politique est la dictature contemporaine. Il est de nos jours le dernier en date des appareils dictatoriaux…” … Il dit aussi ceci et il l’a prouvé avec “l’affaire du financement de la campagne présidentielle de sarkozy” en 2006/2007 : “En outre, les partis peuvent être achetés ou corrompus aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.” Du marxisme et des partis communistes il disait ceci dans le Livre Vert : “Le parti constitué au nom d’une classe se transforme automatiquement en substitut de cette classe, transformation spontanée, qui se poursuit jusqu’à ce qu’il devienne l’héritier de la classe ennemie à la sienne.”…“Les congrès populaires sont les seuls moyens de la démocratie populaire. Tout autre système est une forme non démocratique de gouvernement… Le pouvoir du peuple n’a qu’un seul visage et on ne peut réaliser le pouvoir du peuple que d’une seule manière: par les congrès et les comités populaires”…“La solution finale au problème du salariat est de l’abolir par la libération de l’Homme de l’asservissement dans lequel celui-ci le maintient. Il fat retourner à la loi naturelle qui a organisé les rapports humains bien avant l’apparition des classes , des gouvernements, des législations positivistes. La loi naturelle est en effet le critère, la référence et la source unique des rapports humains. Elle a donné naissance à un socialisme naturel fondé sur l’égalité des facteurs de production et a assuré la répartition à peu près équitable des produits de la nature entre les individus.”… “Pour assurer son bonheur, l’Homme dit être libre et il ne peut l’être qu’en étant maître de ses besoins. Celui qui est maître des besoins d’un autre lui dicte sa loi, l’exploite et pourrait le réduire en esclavage et ce en dépit de la législation qui pourrait lui interdire.” N’EST-ON PAS LÀ DANS LE VIF DU SUJET ? “Le propriétaire dispose de votre liberté et vous prive de votre bonheur.”

Ces principes avaient été mis en application dans la Jamariya libyenne et c’est ce que l’OTAN a détruit par nécessité géopolitique et pour éliminer un potentiel émancipateur du continent africain. Tout n’était pas parfait loin s’en faut, Kadhafi a lui-même eu un parcours chaotique, mais la Libye était devenu le pays le plus équitable du continent africain et financièrement indépendant, le pire de tout pour l’oligarchie.

La destruction de cette structure par la violence extrême d’une intervention extérieure a ramené le pays dans la guerre communautariste alimentée et pilotée par l’occident. Que l’esclavage y refasse surface n’est en rien étonnant, il est le symbole, avec le salariat son substitut de la dictature modérée, de l’antagonisme sociétal à abandonner pour embrasser la complémentarité, seule source universelle d’union pour une fluidité du mouvement social ► MANIFESTE POUR LA SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Or, nous savons grâce aux travaux de recherche du Dr. A. Ezzat  que le Prophète de l’Islam ainsi que la plupart de ses premiers compagnons, connus en arabe sous le nom de Sahabah, possédaient des esclaves. L’esclavage était une tradition authentique dans l’Arabie ancienne qui a prospéré pendant des siècles bien après la mort du prophète Mahomet. Ce que l’Islam a fait était d’institutionnaliser l’esclavage plutôt que de l’abolir complètement, ce qui n’était pas attendu de la dernière des religions «abrahamiques». […]En fait, les Arabes, en particulier les Juifs arabes, furent les premiers marchands d’esclaves dans l’histoire de l’humanité. Bien avant les Portugais et les Espagnols, les Arabes avaient été les pionniers du commerce et de la traite des esclaves d’Afrique orientale et centrale. Les Arabes vendaient les Africains comme esclaves dans l’Arabie ancienne et en faisaient le trafic aussi jusqu’à la Perse, l’Inde, l’Afrique de l’Est et du Nord et jusqu’à l’Ouest de la Grèce. C’est le commerce arabe des esclaves qui a inauguré le commerce européen des esclaves au XVIIIe siècle. Source ► La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ?

Mais si Ezzat mentionne le fait que tout cela a pris naissance en Arabie/Yémen antiques, il pourrait être plus explicite sur l’esclavage actuel dont il question, qui n’est essentiellement pas de facture religieuse, s’il l’est en ce qui concerne l’islam, l’origine est la même : la secte (qualifiée d’hérétique par ses pairs musulmans) wahhabite de la péninsule arabe, alliée de facto et historiquement comme l’a démontré Ezzat, au judaïsme et plus tard au sionisme, du reste pourquoi ne mettent-ils pas bas les masques en ce moment même ? Cette même secte qui a été récupérée à des fins géopolitiques par l’empire britannique puis anglo-américain (ayant pris une composante sioniste au passage) à l’éclatement de l’empire ottoman en 1917 et après. Il est quand même assez remarquable de noter que 1917 a vu la déclaration Balfour et qu’au même moment entre 1916 et 1918, un officier du renseignement britannique Thomas E. Lawrence, connu sous le nom de « Lawrence d’Arabie », menait une grande révolte arabe contre les Turcs, au profit de l’empire britannique, qui continua à instrumentaliser les roitelets qu’ils mirent au pouvoir dans la péninsule, pétrole oblige… La City de Londres en action… Et elle l’est toujours aujourd’hui ► L’Empire Anglo-Américano-Christo-Sioniste ouvre les paris au Moyen-Orient

Ezzat devrait continuer de relier les points entre eux… Il s’arrête en chemin, son analyse pour pertinente qu’elle soit ne devrait pas généraliser, ce à quoi il réfère est aussi très spécifique à une secte particulière et  à une caste sociale particulière, toujours la même. Il convient de le préciser afin d’éviter tout amalgame si facile de nos jours.

Ceci dit, toute religion, tout État est esclavagiste par essence et il est juste de dire que l’abolition de l’esclavage provient toujours, comme les grands succès politico-sociaux, des mouvements populaires laïques.

Certains sont bien placés, comme moi, du fait de mon action en débaptisation en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte [J’ai renié mon acte de baptême, puisque l’Église catholique romaine refuse d’effacer nos noms des registres de baptême, en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte. Dossier complet ICI], pour savoir que l’église catholique romaine et son chef-en-jupe ont émis des décrets (bulles) pour la mise en « esclavage perpétuel »« des païens, sarrasins et autres ennemis du christ »… Et si le protestantisme, comme le judaïsme étaient esclavagistes ;

C’est une constante religieuse et étatiste. Notez toutefois que ni Les Celtes, ni les Germains antiques ne pratiquaient l’esclavage. Les Amérindiens non plus d’ailleurs, sauf les sociétés divisées et étatisées comme les Incas, Aztèques et Mayas !

C’est parce qu’aucune religion, ou foi, n’a voulu interdire ou abolir l’esclavage et que seule une lutte continu et exclusivement laïque aura entrainé l’abolition de l’esclavage par la loi. Qu’il convient de proposer un nouveau paradigme rompant avec les présupposés racistes et eugénistes prévalent toujours que l’homme qui n’est pas blanc est inférieur et  comme l’avait affirmé Jules Ferry en France en 1885, que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures.

C’est à partir du moment où nous déciderons, ensemble, d’instaurer une société organique la plus égalitaire possible, hors État et ses institutions puisque celui-ci est esclavagiste par nature, et en lien avec les peuples autochtones de tous les continents que ces présupposés disparaitront d’eux-mêmes.

C’est le principe fondateur d’un nouveau paradigme SANS DIEUX NI MAITRES – SANS ARMES, ni haine ni violence.

Aussi comment croire qu’un Macron, qu’un Trump voire un Trudeau vont mener des concertations pour déclarer l’esclavage en Libye crime contre l’Humanité ?

Emmanuel Macron qualifie de « crime contre l’Humanité » les faits d’esclavage en Libye –  Emmanuel Macron a qualifié mercredi de « crime contre l’Humanité » la vente de migrants africains comme esclaves en Libye, révélée par la chaîne américaine CNN. Ce trafic « nourrit les délinquances les plus graves » et « les réseaux terroristes ». Il « génère 30 milliards d’euros par an, touche malheureusement 2,5 millions de personnes – et 80% des victimes sont des femmes et des enfants », a-t-il dénoncé. Le chef de l’État a confirmé l’annonce faite par le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian un peu plus tôt, que la France prenait « l’initiative au Conseil de sécurité » de l’ONU en demandant une réunion sur ce sujet. Source BFM TWC

 ONU = Organisation Des Nations Unies ;

Vous pensez si l’ONU est qualifiée sur ce dossier. Cela reviendrait à lui devoir juger ses propre pairs (Pères Fondateurs) d’avoir pratiqué l’esclavagisme comme d’avoir eu des Potus propriétaires d’esclaves ; JeffersonWashington

Les Américains sont le seul peuple, à l’exception des Boers, qui, de mémoire d’homme, ont totalement balayé la population autochtone du sol où ils se sont installés.”  Frantz Fanon

Fanon ajoute en note de bas de page de son livre “Peau noire, masques blancs”, d’où est tirée et au sujet de cette citation : “En passant, signalons que les Caraïbes ont subi le même sort aux mains des aventuriers espagnols et français.”

Demander à l’ONU d’enquêter voire de juger l’esclavage en Libye comme crime contre l’Humanité ne peut avoir aucune valeur et au regard de son incompétente à vouloir juger des crimes commis dans les pensionnats pour indiens sur toute l’île de la Grande Tortue depuis 1820 de manière documentée jusqu’en 1980 aux USA et 1996 au Canada sur le seul présupposé du « tuer l’indigène/aborigène pour sauver l’homme blanc ».

Les responsables de ces crimes contre l’Humanité sont aux manettes…

JBL1960

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétaire depuis 40 années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *