François Legault et la drogue dans les Cégeps

 

Les préjugés de François Legault

François Legault, le cofondateur de la Coalition pour l’avenir du Québec (CAQ), n’y va pas de main morte. Les Cégeps ne seraient qu’un lieu de décrochage servant à fumer de la drogue.

Raymond Viger Dossiers Toxicomanie, Alcool et drogue, Éducation, Politique

françois-legault-coalition-avenir-quebec-caq-politiqueUne maudite belle légende urbaine pour un politicien qui veut réformer le système politique et amener un changement social!

Le Cégep a été pour moi une période où j’ai raccroché après un décrochage de 2 ans. Je faisais 3 diplômes d’études collégiales en même temps, je travaillais à plein temps et je m’occupais de ma mère, orpheline et divorcée, qui avait le cancer. Quand François Legault nous dit que le Cégep n’est qu’un lieu pour décrocher et fumer de la drogue, je me demande s’il en fume encore!

Fermer les universités?

Si on suit le raisonnement de François Legault et qu’on ferme les Cégeps parce qu’on y décroche et qu’on fume de la drogue, on devrait aussi fermer les universités. Parce que dans les universités il y a un certain nombre d’étudiants qui s’y inscrivent et font 2 ou 3 bac faciles et inutiles en ne faisant que le minimum de cours pour être sur les prêts et bourses et éviter de se retrouver sur le marché du travail.

Les politiciens en prison?

Toujours en se basant sur les jugements de François Legault, on devrait mettre tous les politiciens en prison. Parce qu’un certain nombre ont de mauvaises fréquentations, achètent leurs élections, reçoivent des pots de vin…

Un bon politicien ne peut pas avoir de jugements sociaux. Il ne peut généraliser et tout mettre dans le même bain.

Les bananes de François Legault

Je ne connaissais pas vraiment François Legault avant de lire ce qu’il pense des Cégeps. S’il veut m’épater et me rallier à sa cause, il devrait changer son discours social.

Désolé M. Legault, vous venez de glisser sur votre première pelure de bananes.

Autres textes sur Politique

2 pensées sur “François Legault et la drogue dans les Cégeps

  • avatar
    25 octobre 2011 à 5 05 58 105810
    Permalink

    Mais voilà quand même un bon résumé de ce que représente sa patente, un remplacement de l’ADQ, qui comme parti, bat visiblement de l’aile.

    Le problème, c’est que ce sont les médias qui le répertorient un peu partout. Il y a de véritables alternatives, comme Québec-solidaire, qui propose une vraie métamorphose de l’appareil économique, qui constitue pour sa part, tant les injustices économiques, que sociales, puisque ces dernières relatent les ratées de ces premières.

    Quasiment jamais les médias n’invitent, les médias n’invitent la gauche sur les plateaux. Que la droite. Legault avait autant de charisme qu’une patte de chaise avant son départ du PQ, il est aujourd’hui aussi couvert médiatiquement que le Premier «sinistre» du Québec, quoiqu’il ne soit pas le premier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *