Le graffiti et les Jeux olympiques de Vancouver

Raymond Viger Dossiers Jeux Olympiques , Graffiti

jeux-olympiques-vancouver-2010-olympic-winter-games La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Vancouver vient de se terminer. Déjà les graffiteurs de la scène de Montréal sont choqués et frustrés envers les organisateurs des Jeux olympiques de Vancouver. Une controverse vient d’éclater concernant des murales en direct pendant les compétition « free style » de ski et de snowboard.

Graffiti et Jeux olympiques

Un appel de candidature a été lancé pour présenter, du 13 au 27 février 10 graffiteurs pendant 14 jours au Cypress Mountain, soit une possibilité de 140 graffiteurs. Ces graffiteurs auront l’occasion de réaliser une oeuvre en direct, devant les spectateurs des Jeux olympiques et les caméras qui couvriront les compétitions « free style » de ski et de snowboard.

Sous le nom de 2010 Winter Olympic Street-style Art Demonstration, on pourrait s’attendre à y voir les meilleurs graffiteurs canadiens, sinon internationaux. Et c’est là que la controverse débute. Les graffiteurs de Montréal se questionne. Qui va les représenter dans leur art? Comment seront-ils perçus après cette présentation?

Montréal, capitale nationale du graffiti

murale-graffiti-francofolies-de-montreal-muralistes-evenementiels-animation-de-foule-peinture-en-direct1 Montréal est la capitale du graffiti au Canada. Les meilleurs graffiteurs canadiens se retrouvent à Montréal, en quantité et en qualité. Pour différents événements d’animation graffiti à travers le Canada, ce sont des graffiteurs de Montréal qui ont été sélectionnés pour faire l’animation et des murales en direct lors d’événements tels que le Kokanne Crankworx à Whistler, une compétition de BMX ou encore au Lake Louise pour une compétition de snowboard.

Vancouver et la répression graffiti

Vancouver est une ville où la répression envers les graffiteurs est très grandes. Les meilleurs graffiteurs ont un dossier pour des graffitis illégaux qu’ils ont déjà réalisés. Dans l’appel d’offre pour offrir la possibilité aux graffiteurs de se montrer pendant les Jeux olympiques 2010, il est stipulé que ceux qui veulent participer ne doivent pas avoir de dossier. Cela a dû être la raison qui a éliminé les graffiteurs les plus reconnus de Vancouver.

Qui va représenter le graffiti aux Jeux olympiques?

photos_contrat_hiphop_murales_graffiti_artistes_du%20cafe_maison_simon6 Les graffiteurs de Montréal se demande bien qui va les représenter dans leur art à la face du monde? Ils connaissent les meilleurs graffiteurs du Canada et aucun ne serait présent aux Jeux olympiques! Les graffiteurs de Montréal se demandent pourquoi ils n’ont pas reçu l’invitation de se présenter aux Jeux Olympiques de Vancouver pour montrer le meilleur d’eux-mêmes. Dans l’appel de candidature, on n’exigeait pas que les graffiteurs soient exclusivement de Vancouver, mais d’être citoyen canadien. La question lancée par les graffiteurs: est-ce que les graffiteurs du Québec sont considérés comme des Canadiens?

Sans réponse du 2010 Winter Olympic Street style art demonstration

Nous avons voulu poser la question à la responsable du 2010 Winter Olympic Street-style Art Demonstration et du CYPRESS MOUNTAIN GRAFFITI EXPOSITION, Mme Rachel Rosengarten. Malheureusement, la ligne téléphonique publiée a été fermé, ainsi que son adresse courriel et les pages du site Internet concernant l’appel de candidature de cet événement. Les moyens pour rejoindre Rachel Rosengarten ont été fermé le 29 janvier dernier, date limite pour déposer sa candidature.

Le Québec a-t-il été boycotté par les Jeux olympiques de Vancouver?

Autre question que les graffiteurs posent. Puisque c’est au Québec que nous retrouvons le plus de graffiteurs professionnels, qu’ils voyagent partout à travers le Canada pour réaliser leurs oeuvres, pourquoi l’information ne s’est pas rendu dans le réseau?

Pour rejoindre les graffiteurs du Québec, ce n’est vraiment pas difficile. À Montréal, nous avons deux conventions internationales. Underpressure et Meeting of Styles. Connu de la ville de Montréal, tout comme le Café-Graffiti, personne n’a eu l’information.

Est-ce que les organisateurs des Jeux olympiques de Vancouver ont volontairement boycotté le Québec dans cette prestation? Est-ce que les organisateurs des Jeux Olympiques sont conscients de l’impair qu’ils sont en train de commettre pour la réputation des artistes graffitistes?

Un communiqué de presse provenant des organisateurs des événements pour les Jeux Olympiques titrait:

Annonceurs, DJ et artistes dans les gradins de renommée internationale enflamment les Jeux olympiques d’hiver de 2010 et inspirent les spectateurs.

Les graffiteurs auraient bien aimé que leur art et leur culture soient inclus dans cette énumération.

Histoire à suivre…

Autre textes sur la destruction de murales à Vancouver en préparation des Jeux Olympiques.

Autres textes sur Jeux Olympiques et Graffiti

Stars on Ice au Centre Bell Étoiles sur glace

Jeux Olympiques de Vancouver et la marée bleu anti-graffiti

Les Jeux olympiques de Vancouver veulent-ils discréditer le graffiti?

La flamme de la Francophonie

Jeux de Vancouver 2010: jeunes journalistes francophones recherchés

4 pensées sur “Le graffiti et les Jeux olympiques de Vancouver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *