GRANDEURS ET DÉCHÉANCES DES « CONSPIRATIONNISTES »

BILDERBERG vous regarde ! Regardez-vous BILDERBERG ?

Deux fois sur le métier remettez votre ouvrage (1). Il y a quelques mois le blogue Infowars, s’inspirant de la revue The Economist a donné une poussée d’adrénaline aux « conspirationnistes » et aux théoriciens du complot universel. Dans un article signé Steve Watson, Infowars annonçait avoir découvert le centre dirigeant « secret » du nouveau gouvernement mondial, de la superclasse des   « globocrates », rien de moins. À notre insu, cette « élite cosmopolite » mondiale serait à mettre au point l’histoire future de l’humanité sans nous le dire, sans nous consulter, sans même nous demander de voter ! Pourtant, cette conspiration mondiale nous concerne tous.

C’est pourquoi, après avoir longuement hésité, nous prenons la responsabilité de vous dévoiler ce « secret » éventé.

« Un article plutôt étrange dans The Economist d’aujourd’hui parle de cette structure de pouvoir, et loin de la considérer comme une théorie du complot, réaffirme simplement le fait que « l’élite cosmopolite » se réunit lors de ces rassemblements et clubs secrets pour façonner le monde dans lequel la « superclasse » désire vivre. » (2).

Est-il utile de revenir à la charge contre la manie « conspirationniste » et les thuriféraires des mystérieux Clubs secrets qui, comme chacun sait, dirigent la planète ? Vous connaissez déjà plusieurs de ces organisations « secrètes et mystérieuses » dont les Francs Maçons, l’Opus Dei, la Cosa Nostra, la mafia, la CIA et le Mossad sont des franchisés ?

Vous aviez cru que j’oublierais le lobby sioniste mondial et l’AIPAC, le côté sombre de la force et l’Étoile noire, BILDERBERG, le Council on Foreign Relations, la Commission trilatérale et le Carnegie Endowment ? Vous vous trompiez, je sais que tout origine de là, selon la mystique conspirationniste.

Comprenons-nous bien. Je ne réfute ni ne méprise ici ces gens qui se questionnent à bon droit à propos de l’incohérence des multiples versions officielles de certains faits troublants. L’assassinat extra judiciaire d’Oussama Ben Laden, pour lequel le récit de la Maison Blanche a changé à quelques reprises en moins de quarante huit heures, est certainement un cas d’espèce qui mérite notre suspicion. Qu’avaient-ils donc à cacher pour ainsi mentir de façon répétée (3) ?

En société impérialiste, deux classes sociales internationalistes s’affrontent et forgent l’histoire. La classe du grand capital (et ses hommes politiques à leur solde) gère l’économie et la politique et trace les événements au jour le jour par leurs guerres de rapine, leurs exportations de capital financier, leurs spéculations boursières, leurs délocalisations industrielles et l’exploitation quotidienne des autres classes sociales.

Dans chaque pays impérialiste, de temps à autre la classe capitaliste, divisée entre ses différentes factions concurrentes (financière, services et communication, foncière, commerciale et industrielle) demande à la population de choisir quelle section de leur classe aura le privilège de gérer l’État national, de légiférer, d’administrer la justice, les forces répressives et les immenses budgets et ainsi d’enrichir en priorité son segment particulier par rapport aux autres segments de leur classe ; ce sont les campagnes électorales dites « démocratiques » dont les opportunistes, les gauchistes et les sociaux-démocrates de tout poil sont si friands.

Tout cela concourt à tracer les marques de l’histoire sur le paysage urbain et rural. Chaque jour la classe ouvrière et ses alliés (travailleurs des services et des municipalités, travailleurs des communications, étudiants, retraités, agriculteurs, artisans, petits commerçants…) marquent l’histoire par ses résistances sur le front économique, ses grèves, ses manifestations, et par moment, par ses batailles sur le front politique, ses révoltes et ses insurrections qui tournent parfois à la révolution avortée ou victorieuse, c’est selon (4).

La petite-bourgeoisie, particulièrement son contingent intellectuel, observe l’action de ces deux classes antagonistes, décrit et analyse ces mouvements mais n’en constitue jamais le moteur, ni même l’acteur principal. De cette praxis passive de la petite-bourgeoisie surgissent ses tendances           « conspirationnistes » sur lesquelles je reviendrai dans quelques instants.

Auparavant, j’aimerais présenter davantage cet acteur secondaire de la scène historique et politique. La petite-bourgeoisie, particulièrement son segment intellectuel, renie ses intérêts de classe et vend ses services au grand capital. La petite-bourgeoisie a pour mission soit d’amuser et de distraire le peuple de sa misère ; soit de tout assombrir, de forger des leurres, d’imaginer des contes d’horreur, de mystifier, d’argumenter, de désinformer, d’occulter, de psamoldier des cantiques à la gloire des riches et d’expliquer aux révoltés l’immense puissance de leurs seigneurs invincibles (la super classe – l’élite cosmopolite – les globocrates dont nous discourions auparavant !), omnipuissants et omniscients.

La petite-bourgeoisie culpabilise le peuple aussi pour son ingratitude, sa mesquinerie, son ignorance, sa bâtardise, sa couardise, sa paresse, sa désobéissance civile et ses révoltes « injustifiées », et surtout ses révoltes inutiles et futiles. Voilà le grand objectif de la mystification «conspirationniste».

Pour sa peine cette couche sociale (la petite-bourgeoisie frustrée) reçoit honneur, salaires plantureux, postes prestigieux et gloire médiatique éphémère… jusqu’à ce que la crise économique s’abatte sur elle et qu’elle amorce un processus de paupérisation accélérée, de quoi la terrifier… (vous questionnerez la petite-bourgeoisie d’Argentine). Ce sont les stars des médias, les idéologues patentés des think tanks bien pensants, certains professeurs d’universités, comme la star américaine de « gauche », l’anarchiste Noam Chomsky, les chercheurs et les experts de tout poil qui meublent nos heures d’écoute de leur babillage feutré (5).

Un autre segment de cette classe sociale renie également ses intérêts de classe pour se mettre au service de la classe ouvrière. Ici, pas de salaires indécents, ni de gloire éphémère ; l’adversité est assurée et les week-ends ne se passent jamais sur le voilier de Bolloré.

Pour la première catégorie de ces « bobos », ce ne sont jamais « les classes sociales » (un concept démodé depuis la fin de l’histoire !), ce ne sont jamais les peuples, ni même les nations, encore moins les ouvriers qui forgent l’historicité mais un état major secret, transnational, formé d’une élite, une superclasse « globocrate » immensément riche et puissante, aux intérêts harmonieux, complaisants qui décide bon an mal an de tout ce qui se passe sur la planète. Une révolte éclate en Égypte, le Pentagone avait tout prévu et manipule les blogueurs en sous-main, de même en Tunisie, en Syrie ou en Libye (le porte-avion Abraham Lincoln était parti dans la mauvaise direction vers la Mer D’Oman, qu’à cela ne tienne, la conspiration patentée est tout de même accréditée). Les événements du 9/11 ont été une vaste conspiration pour justifier des guerres de rapine contre l’Irak, l’Afghanistan et le Patriot Act. etc.

La revue The Economist adore ces propagandistes qui colportent de telles idées sur la puissance invincible de ces financiers et l’impossibilité pour les peuples du monde de se libérer puisque même les libérateurs font secrètement partie de la conspiration. The Economist les nourrit régulièrement de ragots afin d’alimenter leur fantasme et leur propagande débridée.

« L’article (The Economist) décrit le BILDERBERG comme « une conspiration malfaisante ayant comme objectif la domination du monde », et affirme ensuite que oui effectivement, le groupe maîtrise réellement les événements de ce monde. » (6) (Il ne semble pas contrôler les événements du monde de l’au-delà !  NDLR).

Comprenez-moi bien. À n’en pas douter toutes ces organisations et ces clubs sélects existent réellement et s’activent à poursuivre leurs destinées maléfiques mais ils ne parviennent pas à diriger mécaniquement le monde et à orienter durablement le cours de l’histoire. Pourquoi ? L’histoire de l’humanité est jalonnée de secrets, de complots, de collusions et de conspirations, mais aussi de trahisons, de retournements d’alliances, d’abnégations, d’héroïsme, d’insurrections et de révolutions parfois avortées, parfois victorieuses, mais toujours incontrôlées et incontrôlables par ces protagonistes.

Le système économique impérialiste est un mode anarchique de production et de commercialisation des marchandises et des services et il est totalement faux de prétendre qu’un Club élitiste de « globocrates » aurait planifié la crise financière de 2008, ou qu’il planifiera le prochain Crash boursier.

« Bien entendu, toute personne qui suit de près l’activité de ces groupes d’élite vous dira qu’ils n’ont pas été tout à fait pris au dépourvu et étaient pleinement conscients du fait que la crise était soigneusement préparée en 2006. » (8).

Que des économistes aient prédit dans un avenir quelconque que le système boursier spéculatif érigé sur des prêts hypothécaires – subprimes – non solvables et sur la fraude d’une pyramide boursière à la Ponzi illégale et illégitime allait s’effondrer d’un jour à l’autre, ça oui, c’est totalement véridique.

D’ailleurs, ils furent nombreux à le prédire et ils sont encore nombreux à prédire la prochaine crise puisqu’ils traînent encore 260 000 milliards de dollars de ces produits dérivés (actifs fictifs non adossés à des valeurs réelles) en circulation sur les bourses du monde (9).

Serons-nous accusé d’être associé à BILDERBERG puisque nous annonçons aujourd’hui en primeur, sans l’ombre d’un doute, qu’il y aura une prochaine crise économique mondiale plus sérieuse encore que celle de 2008, qui sera suivie d’une autre crise économique encore plus grave… L’impérialisme c’est la crise, l’impérialisme c’est la guerre. Un révolutionnaire l’a écrit il y a un siècle et chaque jour l’histoire lui donne raison. Cela fait-il de lui le chef des «conspirationnistes » ? Évidemment non.

La prochaine crise économique ne sera pas la conséquence d’une conspiration ourdie et planifiée par BILDERBERG mais le simple résultat des lois capitalistes de la recherche du profit maximum et de la baisse tendancielle des taux de profit qui a toujours réglé le développement de l’économie impérialiste anarchique depuis son origine et il en sera ainsi jusqu’à la déchéance de ce système économique  anarchique.

Je vous rassure tout de suite, le 11 septembre a bien eu lieu et trois gratte-ciel se sont effectivement effondrés à New-York ! L’enquête gouvernementale américaine sur ces événements a été bâclée et c’est troublant de constater que ceux qui devaient éclairer les Américains sur ces événements ne l’ont pas fait. Nous ne savons pas pourquoi ils ont manqué à leur devoir, et nous savons aussi que les autorités américaines ont assassiné Ben Laden récemment afin de s’assurer que nous ne saurions jamais « la vérité vraie » sur ces événements. De là à penser que Georges W. Bush a été assez malin pour exterminer quelques milliers d’Américains pour ensuite se retourner et imposer le Patriot Act et se lancer en guerre au Moyen-Orient, voilà un pas que nous refusons de franchir.

Pour deux raisons ; la première étant qu’un tel complot avec tout ce que cela suppose de complicités, de témoins, de faux-coucheurs, de parasites trop heureux de faire du fric en racontant tout de la conspiration nous détermine à penser que même Bush savait qu’un tel complot serait vite éventé. La deuxième raison en est, et n’en déplaise aux « conspirationnistes », Georges W. Bush et l’Amérique des riches n’avaient absolument pas besoin des événements du 9/11 pour se lancer en guerre contre l’Afghanistan. Ils l’ont prouvé lors des deux attaques contre l’Irak de Saddam Hussein ; dans l’attaque contre la Libye et un président américain le prouvera éventuellement lors d’une guerre contre l’Iran.

Les États-Unis ont envahi vingt sept (27) pays depuis les années cinquante environ et n’ont pas pour autant détruit une partie de leurs infrastructures civiles pour justifier chacune de ces agressions. Les « conspirationnistes » mettent l’accent uniquement sur un versant de la contradiction inter- impérialistes et de la contradiction capital contre travail et nient qu’une contradiction dialectique se nourrit de la convergence de nombreuses forces divergentes (vieilles puissances impérialistes vis-à-vis puissances impérialistes montantes, repartage des marchés et des sources de matières premières, collusion pour réprimer les révoltes populaires, et ouvrières, etc.).

Les riches qui financent ou dirigent ces comités, organisations et officines pseudo secrètes sont à la fois complices entre eux, et en cela ils tentent de se coordonner pour agresser les peuples, leurs ennemis, mais ils sont tout aussi puissamment adversaires, et en cela ils s’entretuent ou se trahissent chaque fois que l’un d’entre eux espère gagner du pouvoir, de la puissance et du capital, arracher des marchés à son concurrent ou s’approprier de nouvelles sources de matières premières. Les classes sociales, les peuples et les nations ne suivent pas docilement le scénario qu’on leur assigne et les penseurs des think tanks de la superclasse des « globocrates » de BILDERBERG savent très bien que l’on ne peut prédire ce que fera une foule d’ouvriers ou de va-nu-pieds une fois lancée contre la citadelle du pouvoir.

La guerre civile au Liban a entraîné la création du Hezbollah armé, la trahison d’Oslo a amené la création du Hamas armé, la guerre civile au Népal a renforcé le parti communiste révolutionnaire armé, la révolution en Iran a chassé le Shah et arraché un grand pays armé de la sphère d’influence américaine, les soulèvements arabes ont bouleversé la donne au Moyen-Orient et obligé les États-uniens à repenser leurs alliances. L’Amérique du Sud, leur chasse gardée depuis la doctrine Monroe, leur glisse d’entre les mains, les Talibans armés sont en train de les chasser du sol afghan. L’Irak, la Somalie et Haïti sont ingouvernables. Le Pakistan dérive dangereusement et pourrait à tout moment quitter la sphère d’influence américaine. Le peuple islandais semble déterminé à nationaliser tout ce que les gouvernements précédents avaient privatisé. Le peuple cubain armé résiste depuis 60 ans aux complots des Kennedy. La Chine, la puissance impérialiste montante, érige l’Alliance de Shanghai en collaboration avec la Russie, et ensemble ils se préparent à affronter la première puissance mondiale déclinante et son bloc transatlantique. Une troisième guerre mondiale, atomique, pourrait en résulter. BILDERBERG l’aura-t-il planifié, souhaité, désiré ?

Tant d’exemples prouvent que ni l’AIPAC, ni BILDERBERG, ni la superclasse globocrate, cosmopolite, super élite, ne contrôlent la marche du temps ni celle de l’histoire, pas plus que le tic tac de l’horloge n’en constitue le ressort, ou que la mouche du coche ne fait avancer l’attelage. Plus souvent qu’autrement ces gens mènent des batailles d’arrière-garde pour limiter les dégâts là où et quand ils le peuvent et très souvent ils ne le peuvent pas (10).

_____________________________________________

(1) Robert Bibeau. http://bellaciao.org/fr/spip.php?article111384

(2) http://www.internationalnews.fr/article-selon-the-economist-de-puissantes-elites-globocrates-controlent-les-evenements-il-ne-s-agit-pas-d-une-conspiration-65797772.html http://infoguerilla.fr/?p=7803

(3) http://www.centpapiers.com/la-theorie-de-la-%c2%ab-theorie-du-complot-%c2%bb/70328 et aussi http://www.michelcollon.info/L-assassinat-extrajudiciaire-de.html

(4) Robert Bibeau. http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23776

(5) http://www.slate.fr/story/38041/chomsky-ben-laden-11-septembre-delire

(6) http://infoguerilla.fr/?p=7803

(7) http://infoguerilla.fr/?p=7803

(8) Robert Bibeau. http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/etats-unis-chine-la-grande-87177

(9) http://www.robertbibeau.ca/palestine/edito10-08-2010.html

(10) Les théories du complot. http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117125

30 pensées sur “GRANDEURS ET DÉCHÉANCES DES « CONSPIRATIONNISTES »

  • avatar
    25 mai 2011 à 1 01 46 05465
    Permalink

    les Francs Maçons, l’Opus Dei, la Cosa Nostra, la mafia, la CIA et le Mossad sont des franchisés ?
    Vous aviez cru que j’oublierais le lobby sioniste mondial ?

    -non bobby pipeau mais vous avez oublié les cocos et les islamos qui voudraient nous imposer un NOM coco ou islamo et quand on voit les résultats chez eux on se dit: « vive chez nous » mais vous pouvez toujours émigrer bobby…

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 14 02 06 05065
    Permalink

    @ RB

    Il ya des douzaines de détails de votre texte sur lesquels je diverge d’opinion, mais c’est au niveau de la conversation à l’heure du porto. J’achète totalement votre conclusion que :  » Plus souvent qu’autrement ces gens mènent des batailles d’arrière-garde pour limiter les dégâts là où et quand ils le peuvent et très souvent ils ne le peuvent pas »

    Concernant les sous-classes de la petite-bourgeoisie servile, voici ce que j’en écrivais il y a environ 20 ans….

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/10/14-les-troupes-du-capitalisme/

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 14 02 34 05345
    Permalink

    @ Vasselle

    Généralement je vous ignore, car vous êtes un facteur de simple dérapage. Ici, un mot seulement, pour éviter une polarisation néfaste qui ferait perdre un temps fou a tout le monde

    On peut-être – comme moi par exemple – férocement pro-occidental et opposé à l’immigration islamique, sans pour autant détester la culture musulmane et en étant tout aussi opposé aux invasions et opérations de brigandage USA du type Irak ou Libye.

    On peut aussi prendre conscience du rôle de certaines organisation et lobbies dans le monde actuel en leur donnant l’importance qu’ils méritent, sans tomber dans la paranoia. C’est bien ce que fait ici l’auteur.

    On peut pratiquement faire cette démarche tout en laissant de côté les manigances d’autre organisations d’autres cultures. Pas pour les nier, mais pour ne pas élargir indûment le débat, posant simplement le constat que l’influence de ces organisation sur notre société est actuellement marginale. Parler de griots, de candomble ou de haschichim quand on pense au rôle du G.O en France ou de la Trilatérale, ce serait simplement noyer le poisson.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 15 03 51 05515
    Permalink

    Faut pas s’en faire avec VAISELLE les amis. Ce n’est pas une maladie qui se soigne et si je lui prescrivais une posologie ou un antidote il serait assez fûté pour ne pas l’absorber.

    J’y suis, j’y reste. (:-))

    Merci à tous ceux qui m’ont félicité pour ce texte. Je prends les compliments à robertbibeau@hotmail.com

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 16 04 09 05095
    Permalink

    tout à fait PJCA

    mais bobby focalise un peu trop
    il n’informe pas il propage en propagandiste sa propagande

    @bobby pipeau…je t’envoies mes compliments en suppositoire… ne les avale pas.

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 16 04 20 05205
    Permalink

    @VASSELLE

    Nous ne sommes pas une cour d’enfants. Vous avez pleinement le droit de ne pas être d’accord avec l’auteur, mais ici sur CentPapiers, nous exigeons un minimum de politesse et de respect. Le nom de l’auteur est Robert Bibeau. Tenez-vous en à cela, sinon vos commentaires seront retirés de la circulation. C’est aussi simple que cela.

    C’est un autre rappel à l’ordre à votre endroit.

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 17 05 06 05065
    Permalink

    UN principe simple devrait être appliqué FRANCOIS si simple, que je vois partout sur les blogues, un indvidu doit présenter sa photo personnelle et son nom véritable pour avoir droit de polémiquer.

    Moi ma photo parait à côté de mon nom de ma page web personnel et de mon adresse courriel s’identifiant à mon nom robertbibeau@hotmail.com.

    Les autres insulteurs n’ont juste pas le droit de venir emmerder les grands personens avec leurs divagations enfantines. Je te soulignes que les français sont fort dans ce type d’activités…. ils semblent avoir beaucoup de temps à perdre et à faire predre. Pourtant il y a de nombreux articles sur ce site… ou les enfants pourarient aler s’amuser…

    Je propose que VAISELLE ne puisse revenir nous emmerder que quand nous pourrons l’identifié.

    Pour les autres merci de vos commentaires pondérés, adultes, intelligents et surtout portant sur le contenu de l’article.

    Répondre
  • avatar
    25 mai 2011 à 21 09 07 05075
    Permalink

    Le problème mental de cet individu est assez simple à diagnostiquer.

    Il fut rejeté par son père et par sa mère d’ou son association avec VILISTIA qui le suit comme son ombre et le rejette comme sa mère le fit étant petit.

    Son besoin est d’être rejeter et proscrit par son père aussi, da facon à pouvoir proclamer à la fin  » Ils me rejettent tous, je suis seul au monde » ce qui le justifie dans sa hargne de l’humanité. Car tous les frustré on besoin d’être jsutifié dans leur dégoût et leur hargne des autres.

    Sa tactique est simple. Il s’attache à un pèere symbolique (C’est moi qu’il a choisit malheureusement pour moi) et il le provoque, le harcèle, l’attaque, le critique, jusqu’au point de rupture… le majade y mettra le temps qu’il faut, il a tout son temps, il n’ira jamais voir ailleurs, sa proie est là et il ne la lachera pas ( pour mon plus grand malheur) jusqu’a ce que harassé je le rejette et je le dénonce comme faisait son père enfant, exaspéré, ou son père substitut si son père l’a abandonné très jeune. Sa mère VILISTIA en remet et prend pour le père symbolique l’ostracisant davantage .. alors l’enfant non adulte – immature – est rejeté et ainsi confirme son scénario de vie sans amour.

    je l’ai toujours di pensera son cerveau malade… ils me rejettent tous

    Il est malheureux mais rassuré dans son rejte dans sa castraTION oeudipienne.

    Mes amis le patient n’est pas réformable s’il n’accepte pas sa maladie névrotique et je ne puis rien pour lui même avec ces supositoires qu’il me propose.

    Je suggère puisque cet endroit n’est pas un asile psychiatrique de le rejettre jusqu’a ce qu’il se soigne et que redevenu normal il puisse se réintégrer à la société de humains.

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2011 à 2 02 24 05245
    Permalink

    Pour info,
    Mr Bauer Alain, ancien grand maître de la franc-maçonnerie, conseiller particulier officiel et ami de notre président de la République a déclaré:
    « la franc-maçonnerie est garante de la République »
    « la Franc-maçonnerie est la boîte à outils du pouvoir »
     » la franc-maçonnerie, c’est en quelque sorte l’église de la République ».
    Phrases intéressantes à méditer…
    Donc pas de nouvelle République à entrevoir pour changer tout ce qui ne va plus!
    La franc-maçonnerie c’est le conservatisme absolu avec leurs hommes en place qui se partagent le « gâteau de la République », tous partis politiques confondus, ennemis de façade pendant les élections pour nous amuser, « frères » ou « cousins » par contrat initiatique après dans les affaires et magouilles.
    Les hommes politique qui s’affirment ne pas en faire partie ont déclarés à un moment ou un autre leur allégeance à cette organisation pour avoir le droit à la parole en politique, à une publicité, un soutien dans les médias (Nicolas Sarkosy, Villepin, François Mitterand, Frèche, Nicolas Hulot, Jack Lang, Alain Madelin, Corinne Lepage, François Bayrou, Catherine Tasca, Jacques Chirac, Chevènement, Marie-georges Buffet, etc.) en particulier en participant à des « tenues blanches »… voir quelques vidéos et textes de discours sur Internet…
    Tout individu ayant un brin de pouvoir est approché par l’organisation afin à son niveau de pouvoir rendre service à chaque membre de l’organisation et lui-même par la suite s’il a été utile!
    Conséquence;
    Aucune possibilité aux profanes à avoir le droit à un poste politique d’une petite importance s’il n’entre pas dans la FM ou s’il n’a pas fait allégeance à celle-ci.
    Alors, la Démocratie en France… un grand mensonge qui date de la naissance de la République! Que de mensonges aussi en particulier par omission dans nos livres d’histoire dans nos écoles!
    Notre histoire de France, c’est aussi une l’histoire de la Franc-maçonnerie avec jadis quelques bonnes idées et maintenant un « état dans l’état » voire plutôt une « mafia dans l’état »!
    De nombreuses associations franc-maçonnes se cachent discrètement sous des titres anodins ne faisant pas apparaître leur spécificité pour pouvoir mieux infiltrer, manipuler les institutions Françaises et Européennes et ainsi assoir leur pouvoir.
    Une curiosité, les « fraternelles », des associations de francs-maçons se retrouvant en dehors des loges, toutes obédiences confondues, comme les « club des 50 ». On les trouve dans la plupart des grandes villes et on se demande quel est leur intérêt.
    C’est apparemment dans l’esprit du « siècle » et « Bilderberg », mais au niveau régional!
    Les pays africains, anciennes colonies Françaises sont organisés administrativement et politiquement comme chez nous.
    Ils sont devenus, tout en ayant comme base notre système Républicain, pour un grand nombre, des Républiques à dictatures via la Franc-maçonnerie, appuyés par les obédiences Françaises, sans critiques des dictateurs en places.
    Chez nous, c’est pareil, mais moins voyant car bien ficelé au niveau des médias, moins sanglant, mais l’esclavage des profanes par une minorité de pseudo éclairés est du même ordre.
    La faillite de la France par la pensée unique, c’est aussi eux!
    La France se doit d’être laïque et convertir tous les pays du monde à commencer par l’Europe à la laïcité.
    Pourtant, en Europe, certains pays ne sont pas laïques!
    Ces pays sont-ils pour autant moins démocratiques que la France et les habitants sont-ils plus malheureux que les Français?
    Nullement!
    Quand va-t-on arrêter cette prêche franc-maçonne, conseillère à penser unique et suprême, laquelle étant une religion, celle-ci ayant ses prières!
    Ce sont pourtant des francs-maçons qui ont inventé en France la séparation de l’église et de l’état.
    Finalement, la franc-maçonnerie a chassé le clergé de la royauté , apparemment pour prendre la place vide, dans la république!
    C’est bien ce que semble nous dire un ex grand maître, qui connait bien « la boutique », Mr Alain Bauer!

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2011 à 3 03 00 05005
    Permalink

    On ne peut résumer honnêtement la franc-maçonnerie à une sorte de religion, comme de nombreux francs-maçons l‘affirment! Une sorte de remise en question de soi, de sa morale intérieure!
    Par contre, la franc-maçonnerie Française a bien pris la place laissée libre par le pouvoir royal disparu lors de la Révolution, c’est-à-dire religieux et politique…
    La franc-maçonnerie Française, en particulier, c’est un fourre tout historiquement et cela demeure un fourre tout actuel.
    Ce qui m’intéresse et qui me dérange fortement, c’est le rôle politique de la franc-maçonnerie à tous les niveaux de l’état Français, de l‘Europe, du monde… Mais aussi l’existence, l’agissement hors des loges des « fraternelles »!
    Si la plupart des historiens disent qu’elle n’a pas créé la Révolution Française, ce que je conteste, ils l’ont au moins récupérée et ont gardé ce pouvoir sur notre République depuis!
    Le rôle de Napoléon Bonaparte a été essentiel dans l’embrigadement des politiques, des grands corps de l’état, des militaires dans la franc-maçonnerie, comme l’ont été les bourgeois dans la réussite de la Révolution Française.
    L’uniforme actuel des francs-maçons ne provient pas des maçons des cathédrales mais des militaires de l’époque Napoléonienne… !
    L’armée Napoléonienne, au niveau de ses cadres, était en grande partie une armée de francs-maçons!
    De quoi s’interroger… La franc-maçonnerie a comme devise « liberté, égalité, fraternité »… la même que notre République… Et le drapeau Français prône dans toutes les loges, ainsi que la Marianne de la révolution Française!!!
    Alors… Notre franc-maçonnerie Française ne serait-elle donc pas aujourd’hui une « armée de l’ombre » chargée de maintenir notre système politique en l’état, notre République en l’état (n’acceptant que de petites évolutions en interdisant toutes révolutions majeures) dans l’intérêt de ceux détenant le pouvoir, tous partis confondus, sachant que de nombreux francs-maçons l’ignorent!
    Alain Bauer disait ouvertement récemment que:
    « la franc-maçonnerie est garante de la République »
    « la Franc-maçonnerie est la boîte à outils du pouvoir »
     » la franc-maçonnerie, c’est en quelque sorte l’église de la République ».
    Je pense qu’il dit la vérité!
    Ce qui subsiste, dérangeant, en plus de son et de ses secrets, c’est que la Franc-maçonnerie Française persiste à être élitiste dans son recrutement, inaccessible pour le plus grand nombre d‘entre nous, quasi interdite pour les « classes laborieuses », les « classes moyennes » et est réservée aux «  notables », aux « élites ».
    Elle contribue donc à une sorte « d’Apartheid » politique, social, économique, judiciaire (le troisième pouvoir). Une analyse des lois Françaises et de sa justice, en sont les preuves évidentes! DEUX POIDS, DEUX MESURES!… bien conseillé, tout ou presque est contournable! Avantage de la franc-maçonnerie! Lorsqu’on est franc-maçon, on a toujours au moins un frère proche qui est dans cette profession, tellement ils sont nombreux à faire partie de l‘organisation!… Ca peut aider! et dans la politique, au passage, c‘est pareil! Ca peut aussi aider sérieusement!
    C’est sans doutes la porte d’entée principale, mais en étant prisonnier d’une organisation et d’amis qui ont aidé…redevable toute sa vie!
    Apparemment, non seulement la franc-maçonnerie est garante de la République, en la conservant en l’état par ses réseaux occultes, mais participe plus au débat politique Français que les partis politiques traditionnels. Les francs-maçons ne se sont jamais cachés à ce sujet mais s’en vantent continuellement! C’est une de leurs contradictions!
    Si on veut parler, échanger sur des sujets politiques, bien que cadré dans un système hiérarchique militariste, c’est l’endroit où aller et non dans un parti politique!
    Entrez dans un parti, ce sera surtout pour faire la claque dans les réunions publiques et poser des affiches sur les murs pendant les élections!… expérience vécue!
    Une des vérité évidente que la franc-maçonnerie nie honteusement est la suivante!
    Il y a des loges de toutes tendances politique et c’est sur cette base essentiellement que la plupart des frères choisissent leur obédience… et non sur la base mensongère d’un esprit religieux quelconque…
    La franc-maçonnerie n’est pas à une contre vérité près!
    Le coté horizontal de l’organisation me dérange aussi, car il tends à faire « collaborer » les dirigeants de syndicats, de partis politique, représentants d’organisations diverses, médias, responsables d’entreprises, etc. ce qui aboutit inévitablement à des « collusions » à tous les niveaux!
    On évite les « vagues politiques »… Tout est lissé!
    Pas de révolution possible comme en Tunisie!
    (On a en plus les bombes lacrymogènes dans les placards qui attendent!)
    La grande masse de la population est trahie, trompée, manipulée via ce genre d‘organisation à tous les niveaux de l‘état…
    Pas de réelle démocratie,
    Un CONSERVATISME désolant… politique, économique, judiciaire, social, etc.!
    Bref, le DECLIN INEVITABLE de la France, en particulier par la pensée unique, la pensée franc-maçonne!
    Le problème, en France, c’est que tout le monde se fout de l’évolution de notre démocratie! Et pour cause, on nous « bassine » en nous faisant croire qu’elle serait la meilleure du monde!
    De plus, les problèmes économiques graves surpassent ceux de notre liberté!
    Je suis pourtant convaincu que notre démocratie évoluant fortement, en développant les contre pouvoirs, avec une plus grande liberté du droit d‘entreprendre, en changeant notre système représentatif, en faisant évoluer notre système judiciaire, bref en revenant sérieusement à notre devise nationale oubliée, perdue « LIBERTE EGELITE FRATERNITE », notre économie ferait un bond significatif en avant, chacun d’entre nous étant convaincu de participer au fonctionnement et à l ’évolution du pays, en ayant confiance dans ses représentants politiques!
    Malheureusement, LA DEMOCRATIE, thème soit disant si cher à nos francs-maçons, qui ne coûte rien ou peu, devrait être le thème central continuel de nos sociétés pour évoluer tous les jours afin de ne pas régresser. Constat désolant! Il n’intéresse personne! et surtout pas nos représentants politiques!
    Etant à l‘origine de la « déclaration des droits de l‘homme et du citoyen« , ce devrait être leur sujet de prédilection! Et là… discrétion absolue concernant notre République et ses travers qui sont pourtant de plus en plus nombreux! La raison évidente… collusion des pouvoirs de toutes natures, quels qu’ils soient, de gauche, de droite, du centre, avec la franc-maçonnerie!
    Donc, désolé, la franc-maçonnerie, ce n’est pas pour moi!
    C’est un danger pour notre République, pour chacun d’entre nous et notre Démocratie en particulier!

    Répondre
    • avatar
      26 mai 2011 à 8 08 33 05335
      Permalink

      VOILA des propos intelligents, avec lesquels je ne suis pas idéologiquement en accord mais une telle intervention fait gravir un échelon au débat idéologique en cours.
      Beaucoup mieux que les insultes et enfantillages

      Merci pour cette contribution fouillée sur la Franc Maçonnerie et la démocratie bourgeoise.

      Répondre
  • avatar
    26 mai 2011 à 19 07 18 05185
    Permalink

    A tout considérer la réaction à cet éditorial est beaucoup plus civilisé de ce côté-ci de l’Atlantique

    Si vous lisiez les insanités dont on m’abreuve de l,autre côté de la Manche ou je semble avoir mis le pied sur un nid de guêpe à BOBOS hystériques… Aucun argument mais un tas d’insultes sur AgoraVox… non recommandé pour les âme ssensibles (:-)))

    Répondre
    • avatar
      27 mai 2011 à 13 01 14 05145
      Permalink

      Il y a aussi des propos modérés.
      Il faut avouer que votre article peut être lu et perçu comme une provocation. Un coup de pelle dans la braise. Le lecteur y perçevant les nuances que vous apportez probablement à la deuxième ou troisième lecture.

      Tout est dit? Quoiqu’il arrive quoique nous fassions, la marche du temps fait l’histoire sans nous?

      On ridiculisait l’existence de Bilderberg il y a quelques années, il est maintenant officiellement révélé mais sans réels pouvoirs, sauf celui de soumettre des idées de sauvetage en comité annuel qualifié de ‘think tank de riches’.

      L’AIPAC n’est qu’un serviteur secondaire d’un empire imaginé par des complotistes cupides et la crise financière 2008 n’est qu’un malheureux accident prévisible mais tout à fait incontournable du fait qu’il n’y a aucun contrôle.
      Permettez à un ancien de ce milieu financier de ne pas afficher ce pessimisme de résilience.

      L’opinon suggérée sournoisement est d’immerger les têtes du Système dans un océan de culpabilité individuelle et de noyer le nom de ceux qui le dirige sous les vagues d’un capitalisme d’anarchie déclaré fantôme et sans structure.

      On entendait déjà le dieu Assange annonçer son apostasie au complots par ‘révélation’ planifiée commandée et déclarée illégale (officialisant sa crédibilité), démolissant toute contribution externe à ses divulgations les qualifiant d’hérésies boutonneuses.
      Assange en première page du magazine Forbes, présenté tel un magnat de la finance annonçant l’apocalypse du milieu bancaire par la révélation des révélations.
      Le monde attend toujours le dernier volet de cet opéra faustien.

      Certes nous devenons des incultes de l’information par manque de temps et de recherche.
      Après avoir lu ce texte, il semble qu’il faille plier bagage et retourner cultiver son jardin. Nous reste-t-il qu’à espérer le grand soir qui ne viendra que si on accepte d’abord le fatalisme du chaos en invoquant la résilience et la résistance active? Comme vous semblez suggérer ce paradoxe par la confusion des genres, vous devenez suspect aux yeux des activistes de bonne volonté.

      Aucun journaliste d’enquête (officiel, indépendant, alternatif) n’a pris le soin de vérifier la soudaine multiplication de blogs et journaux dit ‘citoyens’, ni quels sont les personnages réels derrière ces entités de collection et de contrôle de l’opinion.
      Des milliers de gens sont affectés à l’emploi de ces firmes accouplées d’escouades du chaos semant le discrédit ou la propagande. Ces kapos de l’opinion sont à la tête de médias dit alternatifs et en contrôle le trafic et l’orientation. Supportée par des budgets effarants dans chaque pays, ces nouveaux médias du net donnent l’illusion de précarité en se soumettant aléatoirement à des campagnes bidons de financement populaire, ou se déclarent d’un mécénat individuel bénévol et volontaire en se drapant dans des habits de moines vertueux par des déclarations sporadiques d’indépendance d’opinion.
      Pour les gens de bonne foi et aux aguêts, chaque journal devient un attracteur* suspect.

      Au Québec, je prend en exemple le soudain éclatement de commentateurs et blogs de type libertarien financés par le parti Conservateur du Canada depuis quatre ou cing ans, faisant pâlir son orientation d’extrême droite en projetant une image modérée de ses politiques totalitaires par comparaisons. Après l’élection majoritaire de ces derniers nous observons présentement l’extinction de ces sites et l’évaporation progressive de leurs intervenants, ne conservant sur place que les valets infiltrés à double et triple faces.

      Pourtant ce Système a un visage et un nom; celui de quelques possédants irréductibles et de leurs dociles serviteurs.

      Les espoirs de changements viennent d’une jeunesse sérieuse qui refusent tout contrôle de l’ordre établi (autorité des partis politiques, des syndicats ou groupements de type ONG dont la base a perdu son droit de parole) comme ce mouvement inédit du 15-mai espagnol qui propose « une contestation de fond de la société ».

      Cette nouvelle solidarité planétaire avec  l’insurrection qui vient pour qui l’appel de Marrat semblait exagéré face à l’Histoire en fera peut-être une exigence: cent milles têtes devront tomber. Le retour de la terreur en lieu et place du grand soir qui n’est jamais venu?

      DG

      *la connaissance des attracteurs permet de savoir partiellement ce qui va émerger du chaos.

      « …Car nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence ; par infiltration au lieu d’invasion ; par subversion au lieu d’élections, par intimidation au lieu de libre choix ; par guérillas la nuit au lieu d’armées en plein jour. C’est un système qui a enrôlé des ressources humaines et matérielles énormes dans la construction d’un tricot serré, une machine extrêmement efficace qui combine armée, diplomatie, renseignement, opérations économiques, scientifiques et politiques. Ses préparatifs sont cachés, non publiés. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres, on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas ; aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé. Elle conduit la guerre froide, en bref, avec une discipline de guerre qu’aucune démocratie n’espérerait jamais vouloir égaler… »

      John F. Kennedy – 21 avril 1961

      Pour le porto 🙂

      Répondre
  • avatar
    27 mai 2011 à 11 11 00 05005
    Permalink

    vous avez parlez des organisations secretes mais vous n’avez pas mentionne skull&bones dont les tois bush font partie (grand pere, fils et petit fils)… et et .

    Répondre
  • avatar
    27 mai 2011 à 14 02 13 05135
    Permalink

    Vous vous trompez tous

    Je m’insurge contre ceux – les conspirationnistes – qui voudraient nous désarmés, nous retirés notre capacité d,action et d’intervention, de faire l’hitoire pour la remettre à quelques mafieux maitres du monde plénipotentiares dont nous ne serions que les spectateurs crédules ou ataviques.

    Je refuse. La révolution est possible et nous la ferons contre les les « conspirationnistes petits bourgeois arnaquurs et terroristes (terroristes des esprits)

    Répondre
  • avatar
    24 août 2011 à 2 02 20 08208
    Permalink

    Je m’insurge contre ceux – les conspirationnistes – qui voudraient nous désarmés, nous retirés notre capacité d,action et d’intervention, de faire l’hitoire pour la remettre à quelques mafieux maitres du monde plénipotentiares dont nous ne serions que les spectateurs crédules ou ataviques.

    Pourriez-vous commenter SVP ?

    En quoi reconnaître et faire connaître le pouvoir des leaders du CFR et du Bilderberg serait une manoeuvre démobilisatrice ?

    Merci

    PS. Le dessin de JPP est excellent.

    Répondre
    • avatar
      24 août 2011 à 9 09 03 08038
      Permalink

      Je commente suite à votre demande.

      Les conspirationnistes nient que les peuples font l’histoire. Ils nient qu’il soit possible de changer le monde et de renverser le système capitaliste.
      En effet ils veulent faire croire que 1) Les dominants sont tout puissants, invincibles, omniscients et omnipuissants, qu’ils savent tout, infiltrent tout et que même le gars révolutionnaire à côté de vous est un agent infiltré.
      2) Les conspirationnistes ne mettent l’accent que sur un versant de la contradiction, celui ou la classe dominante qui tente de magouiller et de conspirer fait collusion – s’unit et réprime les soulèvements, manigances et trahits.
      3) Ils oublient le deuxième versant… chaque conspirationniste, chaque capitaliste cherche à avaler son concurrent, à l’étrangler, à s’emparer seul du marché ou du pouvoir si bien que les puissants réunis en Bilderberg s’entretuent aussi et se trahissent et en cela ils sont vulnérables et peuvent être renversé.
      Ils ne sont pas aussi puissants que les conspirationnistes voudraient nous le faire croire.

      Répondre
  • avatar
    26 août 2011 à 1 01 17 08178
    Permalink

    Il ne s’agit pas de baisser les bras devant « le grand capital », mais de regarder les choses en face, condition essentielle à la définition d’une stratégie rationnelle permettant de réduire les dégâts

    Une réduction qui ne passe pas par un « grand soir » ; ni par une resucée du Capital puisqu’il est passablement dépassé

    Dieu – pas celui des religions qui L’ont anthropomorphisé – vit toujours, mais Marx est mort ;-)))

    On ne récupèrera jamais la majorité de l’argent souvent mal gagné ou gagné sans efforts des riches ; alors que c’est nous qui avons fait leur fortune. Mais tout ce qui est reprenable , reprenons-le

    En France du moins il n’y a plus de lanternes pour pendre les aristocrates

    Par contre ce qu’il nous faudrait comme dirigeants c’est précisément des aristocrates (au sens étymologique), les meilleures sur le plan moral. Pas évident de créer un outil pour les désigner, mais il ne peut pas être plus nul que notre façon actuelle d’élire nos parlementaires soi-disant démocratiquement.

    Répondre
  • avatar
    26 août 2011 à 7 07 55 08558
    Permalink

    Désolé. Il ne s’agit nullement de récupérer le capital, de se faire rembourser ou de réparer – rapiècer le système capitaliste. Il s’agit de le détruire de fond en comble, pas une pierre debout (pas la pierre des édifices c’est une figure de style – pas un morceau de pouvoir, pas une institution) capitaliste ne doit demeurer debout.
    Seule la classe authentiquement révolutionnaire (même si elle n’a aps encore la conscience pour soi) peut grace à son parti d’avant-garde réaliser cette prouesse et instituer un ordre nouveau.

    Répondre
  • avatar
    26 août 2011 à 8 08 26 08268
    Permalink

    @ Robert Bibeau

    Vous devriez lire aussi les commentaires portant sur votre article sur les 7 du Québec.

    Il y a a 96.

    Répondre
  • Ping :LA DERNIÈRE TRAHISON DE LA CAUSE PALESTINIENNE | Les 7 du Québec

  • Ping :LA DERNIÈRE TRAHISON DE LA CAUSE PALESTINIENNE | CentPapiers

  • Ping :LA DERNIÈRE TRAHISON DE LA CAUSE PALESTINIENNE | Syn09

  • Ping :Les Voix du PANDA » Blog Archive » DE L’EXTINCTION DE L’ÉTAT ISRAÉLIEN ?

  • Ping :Le Blog de Cherif Abdedaïm DE L’EXTINCTION DE L’ÉTAT ISRAÉLIEN ?

  • Ping :ISRAËL; ALGERIE, FRANCERAËL, DIEN BIEN PHU,PALESTINE, GAZA, CISJORDANIE,ONU, ECHOS DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER « ECHO DES MONTAGNES

  • Ping :De l’extinction de l’État israélien? | Politicoglobe

  • Ping :???? ????????? ??? ?????????? ???????; (2)

  • Ping :???? ????????? ??? ?????????? ???????; | ????????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *