Imploser ou exploser le Canada?

La séparation du Canada

Raymond Viger Dossier Politique

Simon Marchand bloc québécois séparatiste ouest canada québec référendumMa conjointe Danielle et moi avons pris régulièrement position sur le Bloc Québécois et la séparation du Québec.

Nous avons présenté cette position à plusieurs reprises à des politiciens. Mis à part l’an dernier avec Simon Marchand du Bloc Québécois, aucun politicien n’a vraiment pris au sérieux notre proposition.

Et pourtant elle semble faire du millage depuis que nous en parlons. Avant les élections fédérales de 2015, le professeur François Charbonneau Directeur de la revue Argumentet professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa écrivait un texte sur le divorce à l’amiable du Canada avec un parti pancanadien qui remplacerait le Bloc Québécois.

Drapeau-Canada-Quebec bloc québécois pancanadien confédérationAprès les élections de Justin Trudeau en octobre dernier, Radio-Canada nous parlait d’un regroupement de séparatistes dans l’Ouest du Canada qui commençait à se regrouper, n’ayant pas apprécié la venue au pouvoir des Libéreaux.

L’incohérence du Bloc Québécois

Comment peut-on convaincre les gens de voter pour le Bloc Québécois?

  • Le parti Québécois ne peut pas prendre le pouvoir parce qu’il n’est pas représenté dans l’ensemble du Canada.
  • Il ne représente que les intérêts des Québécois et non pas de tous les Canadiens.
  • Il a un objectif d’arracher le Québec de la Confédération.

Comme plusieurs médias l’ont soulevé depuis octobre dernier, il y a pourtant des séparatistes dans l’ensemble du Canada. Pourquoi ne pas leur offrir de prendre parole et de voter pour un parti séparatiste.

Le Bloc Canadien

Ce parti politique serait composé de divers groupes canadiens. Le Bloc Québécois, le Bloc de l’Ouest, le Bloc de l’Ontario, le Bloc des Maritimes…

N’oubliez pas que chaque vote permet au parti de recevoir 1,75$ pour son financement. Même s’ils ne réussissent pas à faire élire un candidat séparatiste, il y a là une possibilité de financement pour le Bloc Canadien.

Quand l’argent du pétrole coulait à flot dans l’ouest du pays, beaucoup de gens de l’ouest espérait rejeter le Québec du Canada pour éviter la péréquation et envoyer un chèque au Québec. Il y avait beaucoup de séparatistes dans ce secteur du pays.

Pourquoi se casser la tête à passer par un référendum qui n’implique que le Québec?

Pourquoi se chicaner sur la légitimité d’un référendum fait que par le Québec?

Imaginer que le pays fasse élire le Bloc canadien avec le mandat de séparer le pays. Fini les référendums. Fini les chicanes. Personne pour nous dire qu’on ne peut pas. Que c’est illégal. Et bla… bla… bla…

La volonté d’un pays… de ne plus avoir un pays comme le Canada.

Autres textes sur Politique

Pour ceux qui trouvent qu’il y a trop de chicanes inutiles en politique, et qui seraient découragé par la vie politique du Québec, je vous laisse les informations sur un roman humoristique et de croissance personnelle:

L’Amour en 3 Dimensions (français), Love in 3 D (anglais).

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Le livre est disponible au coût de 19,95$.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009 Par Internet:Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Autres livres pouvant vous intéresser:

Une pensée sur “Imploser ou exploser le Canada?

  • avatar
    30 juillet 2016 à 8 08 23 07237
    Permalink

    @ Raymond

    Tu m’excuseras de ne pas te suivre sur ce sentier – dans cette voie -. Pas plus que le Parti québécois ou le Bloc québécois ou le bloc de l’Ouest n’ont d’avenir politique (si ce n’est de végéter et d’offrir un job à quelques politiciens chauvins) ce BLOC CANADIEN n’a aucun avenir. POURQUOI ?

    Parce que la bourgeoisie québécoise, canadienne, ontarienne, de l’ouest ne veut pas séparer le Canada. De plus, le prolétariat de tous le Canada n’a que faire de ces chimères « séparatistes » inutiles – futiles – éphémères -. Le prolétariat canadien en a plein les bras avec la crise économique mondiale et ses effets sur l’économie canadienne en débandade.

    Bref, ces gens que tu prétends de grands militants du « séparatisme pan canadien » sont de moins en moins nombreux et se recrute essentiellement parmi la petite-bourgeoisie du pays … la petite-bourgeoisie en cours de paupérisation accélérée ce qui la stimule à chercher des solutions alternatives à la crise comme de se constituer un pays avec un morceau de pays … ce qui ne règlera rien à la crise économique mais leur assurera le contrôle sur une portion de l’assiette au beurre (taxes et impôts).

    Désolé… il faut changer de système économique – non pas changer de premier ministre ou de président –
    Imagine que le Québec aurait été sous la botte de la patte à Bouchard, premier Président de la République des ceintures fléchées, des souliers de bœufs et de la tuque à Ti-mé !!!!
    Je ne souhaiterais pas cela à mon pire ennemi.

    Robert Bibeau Éditeur. http://www.les7duquebec.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *