La publicité de Jean Charest et du Parti Libéral

.

Corruption sociale

Corruption, détournement de fonds, conflit d’intérêt… voici un court résumé de ce que je pense de la publicité pré-électorale du Premier ministre Jean Charest.

Raymond Viger Dossiers Politique, Jean Charest

jean charest premier ministre publicité télévisionTout le monde doit avoir vu cette publicité du Premier ministre Jean Charest nous expliquant sa vision du rôle de premier ministre. Tout le monde doit l’avoir vu parce qu’elle passe et repasse à la télévision comme si le budget publicitaire de Jean Charest n’avait pas de limite.

Mais d’où provient cet argent qui sert à promouvoir Jean Charest? Une annonce payé par le parti Libéral dit-on à la fin de ce commercial. Cette caisse du parti Libéral qui se nourrit des dons fait par les petits amis du pouvoir. Des dons que certaines entreprises font pour avoir un lien indirect sur le pouvoir. Une sorte de dette morale que des entrepreneurs tentent de créer sur le parti Libéral et son chef Jean Charest.

Mettons que Jean Charest n’a pas pigé dans l’argent de nos taxes pour faire cette publicité qui ne cesse de nous envahir à la télévision. Le temps et l’énergie qu’il met à nous vendre l’idée qu’il serait le meilleur premier ministre pour le Québec, pendant ce temps-là, il ne gère pas les affaires de l’État. Il pense à sa réélection. Conflit d’intérêt sur l’utilisation du temps du Premier ministre.

La question qui tue

jean-charest-publicite-tele-premier-ministre-parti-liberalGardons en tête l’hypothèse que les tonnes et les tonnes de commerciaux de Jean Charest n’ont pas été payé par nos taxes. Qui a payé pour la conception et la réalisation, qui paye les relationnistes qui tentent de vendre l’image de Jean Charest pour les prochaines élections? Des salariés de l’État avec nos taxes ou à partir des enveloppes bien garni des amis du pouvoir?

Ce n’est pas la première fois que les publicités de Jean Charest et du parti libéral font parler d’elles. Il y avait eu l’histoire rendu publique d’un don de Jean Charest à une famille éprouvée. Sans compter les tonnes et les tonnes de publicité radio que Jean Charest nous a déjà servi. Ou encore des demandes de publicité gratuite pour Jean Charest en échange de subventions… qui elles sont payées à même nos taxes!

Un, deux, trois… je suis déjà parti

Même si toutes les dépenses reliées aux tonnes de publicité télévisée que nous sert le Premier ministre Jean Charest soit effectivement payé par le Parti Libéral du Québec, ce sont des publicités électorales. Pourquoi le parti au pouvoir, qui décide de la date des prochaines élections, se permet de lancer sa campagne avant les autres? Pourquoi les dépenses reliées à ces publicités ne sont pas comptabilisées dans les montants alloués par le directeur général des élections?

Autant de questions qui soutiennent ma théorie que notre système politique a besoin d’une réforme complète et majeure pour éviter les abus de toutes sortes qui y règnent. Une réforme pour rendre la politique juste et équitable? Est-ce possible dans ce monde de décideurs et de gérants de gros porte-feuilles?

Et pendant ce temps, j’entends encore la publicité de Jean Charest à la télévision. Il termine en disant qu’il a fait le choix de la responsabilité. Reste à voir comment on définit la responsabilité!

Caricature de Jean Charest par Renart L’Éveillé

Photo de Jean Charest provenant de sa page Facebook

Autres textes sur Politique

8 pensées sur “La publicité de Jean Charest et du Parti Libéral

  • avatar
    23 juin 2012 à 1 01 36 06366
    Permalink

    http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9lection_de_groupe

    • La sélection naturelle devrait sélectionner des comportements permettant de punir les tricheurs, c’est-à-dire, les membres profitant de l’altruisme ou de la malveillance du groupe sans y participer (permet de maintenir la variance d’un comportement altruiste ou malveillant nulle).

    Mais le plus remarquable est que la théorie de Price ne tient aucunement compte de la nature du mécanisme de réplication du comportement altruiste ou malveillant. La seule hypothèse primaire est que la transmission se fasse des parents aux enfants.

    Répondre
  • avatar
    23 juin 2012 à 10 10 17 06176
    Permalink

    Publicité sur fond d’élection bien sûr. Quand on réalise que l’acteur n’a fait que quelques commentaires publics depuis des mois, sa folie des grandeurs l’ayant entraîné au septième ciel, là où ni vous ni moi ne sommes dans le paysage, on comprend mieux qu’il fasse à contrecoeur l’exercice de s’adresser à la population (sous gravol sûrement) afin d’avoir l’air un tant soit peu d’être l’élu et non l’empereur. Il commence à nous ennuyer avec son message pour tromper l’ennui… Un de ses conseillers d’image (un fin stratège) a dû lui souffler en secret: ciboire! parle-leur un peu ils vont penser que tu te calisses d’eux autres (sic et sick). J’aimerais voir le montage de la vidéo. Chapeau melon et bottes de cuir ont cédé la place à cravate estivale et chemise sans cerne. (Excusez-la).

    @ J-F. Belliard
    Voilà qui expliquerait pourquoi les tricheurs et les malveillants sont si peu punis puisqu’ils sont avant tout dénaturés.

    Répondre
  • avatar
    23 juin 2012 à 12 12 13 06136
    Permalink

    « ..la sélection naturelle devrait sélectionner des comportements malveillants envers les autres groupes modulés par le risque que court le groupe pour sa survie ou pour réaliser un gain en ressources. Les comportements malveillants devraient donc êtres plus intenses lors de crises écologiques ou lors de compétitions intergroupes ou lorsque le gain est facile à obtenir. »

    Nous ne sommes pas dans SON/LEUR groupe.

    Répondre
  • avatar
    23 juin 2012 à 14 02 15 06156
    Permalink

    À tous vous autres , Messieurs/Dames ; ELyan, Viger et Belliard , et les Lecteurs ,
    ELyan , on dit dans mon coin de pays , calibouerre et caliqueisse , tu te ramasse en prison quand même.

    Monsieur Viger , DIRECTEURS GÉNÉRALS , tout est là.

    Monsieur Belliard , la sélection naturelle devrait sélectionner des comportements permettant de punir les tricheurs…….. D’accord à 100 % mais on commence à la base , on ne se rendras même pas au 2 ième niveau de la  »PENTARCHIE’ qu’ils vont commencer à faire des frees-games en haut et je l’ai déjà dit.

    Ti-Ben , la Quenne , Bonne St-Jean-Baptiste , moi je veux que le Québec soit  »INDÉPENDANT ET QUE SON PEUPLE SOIT SOUVERAIN » .

    Monsieur A.L. , Jinny et Nenky , êtes-vous fier de moi ?
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
    • avatar
      23 juin 2012 à 16 04 41 06416
      Permalink

      Bonne fête nationale et bon feu de la St-Jean à l’occasion du solstice d’été JMDS

      Répondre
  • avatar
    23 juin 2012 à 14 02 41 06416
    Permalink

    Je veux bien l’entrer mon commentaire mais on vient de me flossher , je disais à @ Elyan , qu’on ne dit pas ciboire dans mon coin , mais cibouerre. On dit ciboire uniquement quand on monte au bois pis que ça va mal en cours de route.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    23 juin 2012 à 22 10 49 06496
    Permalink

    Je suis d’accord avec le fond du message; notre système démocratique a besoin d’une sérieuse refonte. Une première auquelle plusieurs adhèrent serait des élections à date fixe. Une autre auquelle personne ne pense, serait d’enlever aux ministres toute décision opérationnelle. Il n’est pas normal qu’un ministre entérine l’attribution de places de garderies ou décide de la localisation d’un nouvel hôpital. Dans les 2 cas, il y a trop d’enjeux monétaires ou électoralistes. L’état contrôle une trop grande partie de l’économie pour confier à n’importe qui la gestion opérationnelle de plusieurs milliards. Une ex-pharmacienne ne peut être compétente pour gérer les opérations du ministère des Transports. C’est pourtant ce que l’on vient de faire. Des politiciens pour orienter et légiférer, cela va de soi mais pas pour gérer le quotidien.

    Répondre
  • avatar
    26 juin 2012 à 15 03 08 06086
    Permalink

    Dans sa nouvelle publicité, jean Charest, montre Pauline Marois dans un concert de casserole, dans le comté d’Argenteuil. Je pense que les gens savent déjà que madame Marois appuie la cause étudiante. Pour quelqu’un qui n’a pas d’argent à donner aux étudiants, le premier ministre Jean Charest dépense des millions en publicité, pour refaire son image devenue impopulaire avec la crise sociale généralisée qui perdure au Québec.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *