La Dianétique d’où est née la Scientologie

 

 

La Dianétique est une technique psychologique “officieuse”, simplement parce qu’elle est rejetée par la psychologie « officielle ». Est-elle moins « efficace » suite à ce dénie? Après expérimentation personnelle, je ne le crois pas.

Par contre, à peu près comme toute « découverte » importante, une petite « clique » de manipulateurs se sont approprié de cette technique pour en faire une « religion » abracadabrante, mais qui ne l’est pas moins, finalement, que toute autre religion. Elle possède ses « dogmes », ses lois et elle manipule et abuse de ses adeptes tout autant que les autres religions. Comme on le voit, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. La scientologie, religion en question, n’est même pas un sujet intéressant à étudier; je ne le ferai donc pas ici.

La Dianétique, par contre, est d’un intérêt assez extraordinaire. Son intérêt consiste à être d’une simplicité désarmante.

Celui qui a perçu les bases de la technique et qui a, ensuite, mis sur pied cette technique qu’est la Dianétique, se nomme L. Ron Hubbard. On qualifie Hubbard d’auteur de science-fiction; ce qui n’aide pas à la cause de la Dianétique, on le comprendra. Surtout si on se refuse à donner de l’importance à « l’imagination » comme facteur à une découverte quelle qu’elle soit.

Si on vérifie cette qualification de « fictionnaire » donnée à Hubbard, on se rend compte qu’Hubbard a, effectivement, écrit quelques livres de science-fiction. J’en ai lu quelques-uns et je dois dire que leur « qualité » n’a absolument rien pour rendre l’auteur remarquable dans ce domaine. Ses livres sont tout juste  un peu plus que nuls (Les goûts ne sont évidemment pas à être discutés). Par contre la base de sa fiction révèle celle de la scientologie. C’est-à-dire l’existence d’entités, calquées sur la notion de l’âme qui habite chacun, et qui, dans la « fiction » d’Hubbard, a pour but d’asservir, sinon de détruire l’être humain. Autrement dit : votre âme veut vous détruire. En comparaison, Einstein faisait des beignes immangeables, ce qui ne lui enlève quand même pas sa qualité de génie scientifique. Laissons-là cette ineptie et revenons à la Dianétique.

Hubbard a remarqué que la psyché humaine a adopté des « habitudes réactives » pour assurer la survie de l’individu. Il n’est pas le seul, la psychologie est basée sur ce « fait ». Ces « habitudes réactives » se sont encrées, au cours de l’évolution, dans notre subconscient et se « déclenchent » automatiquement aussitôt qu’un danger menace notre survie.

L’encrage d’une « habitude spécifique » est simplement déterminé par le fait que « le moyen de défense », qui fut « choisi » par la victime potentielle, a effectivement réussi à assurer la survie de cette victime. Il est évident que les « moyens de défense » n’ayant pas réussi, résultent en individus morts; de sorte que leur « moyen de défense » n’a pas pu devenir une « habitude » chez les « survivants ».

Pour expliquer le processus imaginons un chasseur préhistorique qui aperçoit un lion dans les broussailles, tout près de lui. Il a le choix d’attaquer le lion avec son gourdin ou encore, de « figer sur place » sans respirer, ni bouger en souhaitant que le lion ne le remarque pas et passe son chemin.

Celui qui choisit d’attaquer le lion avec son gourdin, disparaît de l’évolution humaine et ses « descendants, s’il en a, ne peuvent être « porteurs » de cette solution inefficace face au danger, puisqu’il est tué lors de l’essaie de la « tactique » adoptée.

Celui qui « fait le mort » mais qui est remarqué par le lion, est également tué parce que le lion ne lève pas le nez sur la chair morte. Il n’a donc pas, lui non plus, de descendance qui peut adopter cette « tactique ».

Celui qui « fige sur place », ne respire presque plus, ne bouge pas, et qui parvient à ne pas attirer  l’attention du lion, survit à l’expérience et peu l’enseigner à ses enfants comme moyen de survie efficace; même si, en réalité, il a survécu simplement parce que le lion n’était pas en chasse et n’avait pas faim. Dans l’esprit du chasseur, sa « tactique » était la bonne.

Ses enfants, adoptant la même tactique, devant tous les animaux dangereux, développeront une « réaction automatique » face à n’importe quel danger et « figeront sur place », en arrêtant de respirer.

Selon Hubbard, des « tactiques »  différentes de survie, se sont encrées dans la psyché humaine et se « déclenchent » maintenant  automatiquement lorsqu’un individu est « surprit » par un danger. Par contre, ces « réflexes automatiques », qui étaient efficaces lorsque nous vivions comme chasseurs-cueilleurs, ne le sont plus du tout depuis que nous sommes « civilisés ». Mais ils sont toujours présents  en nous et se déclenchent toujours « automatiquement » face à un danger.

Prenons un exemple concret:

Je décide de traverser la rue et je passe entre deux autos stationnées pour le faire. Sortant d’entre les deux autos, je m’engage dans la rue; mais une voiture, que je n’ai pas remarqué, arrive à ma gauche. Complètement surpris, je « fige sur place »  en voyant arriver la voiture qui, évidemment, me percute. Il est clair que si je n’avais pas « figé sur place », j’aurais fait un pas en arrière et la voiture serait passée sans me toucher. Il est également clair que cette « réaction de défense », naguère très efficace pour assurer ma survie devant un lion, ne l’est plus du tout devant la menace d’une voiture qui arrive en trombe. Mais la « réaction » est automatique et je ne peux rien y faire.  La Dianétique est une technique simple pour « désactiver » ces réactions de défense obsolete.

Mais comment une « tactique de survie » peut-elle s’incruster dans la psyché humaine pour devenir « réaction automatique » incontrôlée, me demanderez-vous?

La réponse est : à cause de la peur et de la douleur.

C’est également la réponse fournie par la psychologie officielle. Lorsque le chasseur « fige sur place » il éprouve de la peur et son cerveau enregistre cette peur. Son cerveau enregistre également la « cause » qui élimine cette peur qui a duré jusqu’à son élimination. Il enregistre cette « cause d’élimination de la peur » dans le subconscient. Le conscient est « soulagé » de la peur, mais le subconscient sait pourquoi le conscient est soulagé; et il enregistre le « moyen de défense » qui a servit à éliminer cette peur.

Supposons que le chasseur « fige sur place », que le lion le voit, lui donne un coup de patte qui blesse le chasseur et l’envoie voler à dix pas, ou il gît inconscient. En plus de la peur, il y a maintenant la douleur de la blessure infligée par le lion, qui, enregistrée par le conscient et le subconscient, fait « perdre conscience » au chasseur.  Le lion, n’ayant pas faim, a tout de même passé son chemin et le chasseur survie à cette aventure.

Par contre, son subconscient à enregistré la tactique du « fige sur place » à cause de la peur ressentie, appuyée en plus, par la douleur de la blessure, qui confirme définitivement que la peur en question était justifiée. La « tactique » est d’autant plus importante à être « enregistrée » par le subconscient » puisqu’elle a résulté élimination de la peur, du danger et en « survie de l’individu ». Le cerveau ne peut pas laisser se perdre les résultats d’une telle « performance ».

La douleur devient alors la  « siganture » du choix d’une excellente tactique de survie. De sorte que notre cerveau enregistre constamment toutes les tactiques « efficaces » employées pour se défendre de toute circonstance qui produit de la douleur. Que cette douleur soit physique ou psychologique.

Cette dernière phrase est extrêmement importante; car elle témoigne de l’importance de la psyché sur l’emploi de moyens de défense pour éliminer les causes de danger pour la survie physique, tout autant que les causes de douleurs physique ET psychologiques.

Au niveau de douleurs psychologiques, desquelles nous défend notre subconscient, on peut prendre plusieurs exemples. Un homme ressentant de la douleur psychologique parce qu’il se croit inférieurs aux autres individus, pourra adopter inconsciemment la « tactique » de dévaloriser tous ceux qui l’entourent. Un homme ayant ressenti une douleur intense lors d’une séparation et du rejet d’une femme qu’il aime, pourra adopter, par la suite, la « tactique » préventive, de détester toutes les femmes en bloc. Les exemples et les nuances sont innombrables. Par contre, un «fait » demeure constant : la tactique adoptée pour prévenir la douleur est « automatique » et « irraisonnée ».

Hubbard a donné un nom à ces « tactiques automatiques ». Il les appelle « les engrammes ».

Un engramme est une « réaction » automatique aux causes connues et reconnaissables de douleurs « potentielles ». Il n’est pas besoin que la douleur se fasse sentir pour que la « réaction automatique » se produise. La simple prise de conscience d’une menace de douleur possible devient le « déclencheur » de la réaction automatique. Et évidemment, la perception de « douleur possible » se fait au niveau de la mémoire du subconscient, qui contient les informations sur toutes les circonstances ayant produit de la douleur. La mémoire biologique est incluse dans cette mémoire du subconscient. Ce qui explique les « réactions automatiques » acquises durant l’évolution de l’homme.

La « douleur » devient alors la condition « sine qua non » à la création d’engrammes qui provoquent les « réactions automatiques ». De sorte que si on parvient à éliminer l’évènement douloureux passé, de la mémoire du subconscient, on élimine la réaction automatique du même coup et on reprend le contrôle de nos actions face au danger. Pour éliminer l’évènement douloureux passé de son subconscient, on ne peut pas simplement l’oublier puisque l’oubli se manifeste au niveau de la conscience et non du subconscient qui lui, n’oublie jamais. Pour preuve, la mémoire génétique.

Il n’y a donc qu’un seul moyen d’effacer cet évènement douloureux au niveau du subconscient, c’est d’en faire un évènement « qui n’est plus douloureux ». C’est exactement, ce que réussissent les « séances » dans les bureaux des psychologues. On nous laisse parler jusqu’à ce que l’on décide de faire face aux émotions douloureuses que provoquent chez nous,  notre « problème ». Passé ce cap décisif, on peut alors « régler » le problème parce qu’on accepte de « revivre » les douleurs émotionnelles qui nous reviennent lorsqu’on « revit » l’évènement douloureux.

Selon la psychologie « officielle », Le problème est réglé lorsque nous « constatons » consciemment que la douleur n’est pas automatique à tous les évènements qui ressemblent à « notre problème », mais que cette douleur est rattachée strictement à ce problème spécifique.

Selon la Dianétique, notre problème est réglé lorsqu’on parvient à revivre cette douleur à répétition, jusqu’à ce que la douleur devienne insignifiante au niveau du conscient. Cette information d’insignifiance envoyée au subconscient  se fait tout naturellement. Lorsque la douleur est disparue », au niveau du subconscient, de l’évènement revécu, celui-ci élimine la « tactique préventive » de son arsenal, puisqu’elle ne sert plus à éviter une douleur « qui n’existe plus ».

Le subconscient est extrêmement logique et objectif. Il ne raisonne pas, il additionne les données et agit selon la somme obtenue. Pour lui, ce qui produit le « plaisir » est à encourager et ce qui produit la douleur est à contrer. Le contrôle du subconscient sur notre vie semble aller même plus loin que cela. Il est possible, mais non prouvable, que si je me plains de souffrir du fait que je n’ai que $5,000.00 dollars dans mon compte en banque, je risque que mon subconscient fasse en sorte de me « libérer » du $5,000.00,  pour éliminer ma « souffrance ». Il semble donc, qu’il faille faire très attention de la façon que nous nous présentons nos doléances à nous-mêmes. On ne sait jamais, c’est peut-être vrai. J  Une chose est cependant constatée, c’est que les gens optimistes ont moins « d’épreuves » que les pessimistes. Est-ce que cela dépend simplement de leur « vision » des choses? C’est possible; mais si on demande une liste d’épreuves vécues par un « pessimiste », on risque d’avoir une plus longue liste que celle fournie par un « optimiste ».

Éliminer un « engramme » est alors simplement de « revivre » un évènement, de façon répétée, jusqu’à ce que nous ne ressentions plus de douleur émotionnelle lors de sa « mémorisation ».

On peut le faire en passant des semaines assis dans un bureau de psychologue, avant de se décider d’aborder le vrai problème qui nous mine, ou, on peut le faire en Dianétique, en s’adressant à la situation douloureuse directement et tout de suite, au moyen d’introspection pour revivre les moments douloureux l’un après l’autre, à partir du dernier moment douloureux que nous ayons vécu.

Évidemment, la douleur que nous mémoriserons en premier, est celle s’adressant à notre mémoire; mais très rapidement, le subconscient fera ressurgir les « moments douloureux » qui sont les plus significatifs dans notre vie quotidienne. Et alors là, on est très souvent étonné par des évènements que l’on croyait complètement oubliés, mais qui se révèlent principaux « déclencheurs » de nos réactions automatiques actuelles. Nous les avons oubliés au niveau de la « conscience »; mais c’est loin d’être le cas au niveau du subconscient.

La technique est très simple : se fermer les yeux et revivre intérieurement, le dernier moment douloureux vécu jusqu’à ce que la douleur disparaisse et que l’évènement nous paraisse normal et inintéressant. C’est possible de le faire seul, mais plus difficile que si nous demandons l’aide de quelqu’un d’autre qui s’assurera que nous faire revivre l’évènement jusqu’à la complète suppression de l’émotion douloureuse. Cette personne se doit d’être capable d’aucune « insertion » dans le travail de l’individu qu’il aide. Que ce soit au niveau « suggestif » ou « raisonné ». L’individu qui travaille sur lui-même est seul devant ce qu’il revit. L’aidant n’a aucun autre rôle que de s’assurer que l’individu ne se défile pas devant les évènements douloureux qu’il rencontre. Cette personne aidant viendra rapidement à reconnaître lorsqu’on  tente de « contourner » un évènement douloureux auquel on évite de faire face. Son rôle est de nous ramener à « l’entrée de la grotte » qui renferme cet évènement, jusqu’à ce qu’on décide de franchir le seuil et d’éliminer l’émotion douloureuse que l’évènement renferme. Le danger pour celui qui « aide » une autre personne est de rencontrer, durant l’audition des évènements, des « déclencheurs » de ses propres engrammes, ce qui complique un peu la session. J

Être conscient que lorsque celui que tu veux aider t’engueule à plein poumon, ne s’adresse pas vraiment à toi, mais à lui-même, n’est pas donné à tout le monde. Mieux vaut s’efforcer de choisir un aide qui a déjà désamorcer plusieurs de ses propres engrammes.

Mais l’expérience en vaut la peine, et les résultats sont loin d’être négligeables.

Quant à la Scientologie, c’est à vous de décider si vous acceptez de remettre votre subconscient entre les mains de personnes qui défendent des « dogmes », des « règles à eux » et leur donner le « pouvoir de diriger votre vie ».  Personnellement, je me suis abstenu. Il faut comprendre que c’est une entreprise commerciale tout comme toute autre religion. Le but est de « ramasser » de l’argent et de se « payer » un « Vatican » prospère. Pour ce faire, quoi de mieux qu’une technique qui permet d’aider l’individu; exactement comme celle « d’aimer son prochain » et de « faire la charité ». Une vérité au service de l’accumulation de richesse. Est-ce que cela vous surprend réellement?

Amicalement

André Lefebvre

avatar

Andre lefebvre

Mon premier livre "L'histoire de ma nation" est publier chez: http://fondationlitterairefleurdelyslibrairie.wordpress.com/ André Lefebvre

70 pensées sur “La Dianétique d’où est née la Scientologie

  • avatar
    30 août 2011 à 3 03 38 08388
    Permalink

    Bonjour André,

    AU lever du matin tu as fais surgir ces quelques mots d’introduction qui me font mettre cet article en « article du moment »
    La Dianétique est une technique psychologique “officieuse”, simplement parce qu’elle est rejetée par la psychologie « officielle ». Est-elle moins « efficace » suite à ce dénie? Après expérimentation personnelle, je ne le crois pas.

    Le débat sera peut-être passionant mais toutes les « formes » de convictions soulevées ainsi sont une forme de lavage de cerveau dont les faibles ou ceux qui traversent certaines crises affectives s’accrochent.

    Il y a masse de dûpes en publiant et livrant le fond d’un certain « univers » partageons le pain de la « scène » sans y croire mais en ouvrant tes thèmes et peut-être mes rétoriques à l’usage de nos lecteurs.
    Ce combat va de paire avec le « système » mort-nè depuis plus de 40 ans !
    Alors que ce que tu explqiues porte en son sein les méandres de fausss croyances qui en étranglent certains.
    Voici le débat est lancé cher André, je pense que la réplique sera à la hauteur de l’article avec une envie d’en découdre sans « folie ». et dont nous te remerrçions.
    Amicalement,
    Le Panda
    Patrick Juan

    😉

    Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 5 05 25 08258
    Permalink

    La dianétique – comme la scientologie – c’est du pipeau.

    Merci à CentPapier d’avoir laissé passer cet article de propagande.

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 14 02 59 08598
      Permalink

      C’est bien de remercier centpapiers de vous permettre de faire une équivalence entre Scientologie et Dianétique.

      Ce qui vous permet d’en ajouter à la propagande que les deux sont du « pipeau ».

      Vous savez de quoi vous parlez; c’est évident.

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 6 06 39 08398
    Permalink

    @ANNONYMOUS,

    Merci à CentPapier d’avoir laissé passer cet article de propagande.

    Lorsque l’on ne lit pas un « auteur » de sa qualité on ne préche pas dans le vide.
    Mais je préfére laisser le « soin » à son auteur de vous répondre.
    Salutations
    Le Panda
    Patrick Juan 🙁

    Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 8 08 36 08368
    Permalink

    Commencez par fournir des références sérieuses.

    Vous n’en avez pas ?

    C’est bien ce qu’il me semblait.

    Quant on sait que Hubbard était un auteur de pulp fiction qui a menti toute sa vie sur son passé – pour ne citer qu’un exemple, à propos de ses médailles militaires – a fuit ses responsabilités et est mort bourré de médicaments qu’il a critiqués sans cesse, comment lui accorder une once de crédibilité ? Cela dépasse mon entendement.

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 12 12 19 08198
      Permalink

      Anonymous,

      Je constate que tu n’as pas de références non plus concernant tes attaques personnelles contre Ron Hubbard. De plus, je ne comprends pas pourquoi tu n’argumentes pas sur les idées plutôt que de faire des attaques personnelles improuvables??

      L’organisme qui a le mieux combattu et qui combat encore le mieux le désastre de la psychiatrie est la Scientologie, grâce à la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme dirigée par Thomas Szasz. J’aimerais bien connaître ton opinion sur la psychiatrie? Peut-être qu’en Scientologie des gens perdent de l’argent, mais en psychiatrie ils subissent en plus de la torture. Est-ce que Anonymous dénonce la psychiatrie dis-moi?

      Concernant la dianétique, as-tu fait une enquête pour savoir si cela a aidé des gens? Même M. Dubreuil, qui combat la Scientologie pour en avoir fait partie pendant plusieurs années, reconnaît que la dianétique a souvent fonctionné. Il faudrait peut-être que tu saches faire des nuances et de vraies recherches avant de rejetter tout en bloc parce que tu fais partie d’un groupe ou d’une secte qui vous impose quoi penser.

      Cordialement,

      Nicolas

      Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 12 12 35 08358
      Permalink

      Anonymous,

      Pourquoi ne t’en tiens-tu pas aux idées plutôt que de faire des attaques personnelles improuvables contre Ron Hubbard?

      La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme fondé par Thomas Szasz et la Scientologioe est l’organisme qui démontre le mieux la pseudo-science et la grande fraude de la psychiatrie et de ses pratiques de torture et de charlatanisme. Que pense Anonymous de la psychiatrie?? Je n’ai jamais vu de dénonciation de votre part à ce sujet?

      Concernant la dianétique, as-tu fais une étude sur le sujet? L’as-tu essayé toi-même assez longtemps? Même M. Dubreuil qui combat la Scientologie pour l’avoir connue de l’intérieur, admet que la dianétique a souvent fonctionné. Est-ce que tu peux penser par toi-même ou bien tu dois croire tous les dogmes de ta secte pour ne pas en être exclu? Je t’invite à faire des recherches crédibles et à faire des nuances nécessaires.

      Cordialement,

      Nicolas

      Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 15 03 00 08008
      Permalink

      « Cela dépasse mon entendement. »

      Effectivement, on s’en rend très bien compte.

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 16 04 31 08318
        Permalink

        Donc, vous vous êtes renseigné sur LRH et vous lui faites confiance ?

        Répondre
        • avatar
          31 août 2011 à 7 07 32 08328
          Permalink

          C’est comme de refuser l’argent de Vincent Lacroix qui veut vous payer une dette, disant que vous n’avez pas confiance en son argent parce que vous n’avez pas confiance en lui.

          Mieux vaut se servir de son jugement sur l’argent au lieu de sur le type.

          Amicalement

          André Lefebvre

          Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 11 11 00 08008
    Permalink

    @ L’éditeur.

    Il est deja un peu frustrant de tenir des conversations même intelligentes avec des gens qui s’expriment sous des pseudos.

    Quand on a des « anonymes' » qui entrent en scène et disent des balivernes, on est dans le trollisme integral. Mon opinion, pour ce qu’elle vaut, est que tout ce qui est « anonyme », « anonymous », ou quoi que ce soit du genre devrait être banni sans plus d’explications.

    Pierre JC Allard

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 11 11 44 08448
      Permalink

      Parce qu’un commentaire écrit sous un pseudo moins visible serait meilleur ?

      Bon, si on en venait au fond ?

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 12 12 41 08418
        Permalink

        Le fond est que l’article parle de dianétique et non de L.Ron Hubbard.

        « Profite tes mires, tu tires dans le lac!!! »

        Amicalement

        André Lefebvre

        Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 13 01 18 08188
        Permalink

        Sarko ne fume pas, ne vois pas ( du moins pour le moment), jure un peu, est bien vêtu…
        C’est un bon président.
        @Anonyme,
        Parler de « propagande » pour un tel article – j’en félicite l’auteur, en passant, puisque personne n’a eu le courage de découper le contenu du livre et la Scientologie – est un mot dont on ne connaît pas le sens, semble-t-il.
        Les théories de Hubbard ( j’ai lu le livre il y a longtemps) ne sont pas plus « fumeuses » que les autres.
        Elles auraient même pu faire une bonne route s’il n’avait été de cette « transformation » en un produit « religieux ».

        Répondre
        • avatar
          30 août 2011 à 13 01 46 08468
          Permalink

          « Parler de « propagande » pour un tel article – j’en félicite l’auteur, en passant, puisque personne n’a eu le courage de découper le contenu du livre et la Scientologie – est un mot dont on ne connaît pas le sens, semble-t-il. »
          Il existe des analyses autrement plus rigoureuses que celle-ci.

          « Les théories de Hubbard ( j’ai lu le livre il y a longtemps) ne sont pas plus « fumeuses » que les autres. »
          Quelles autres ?

          « Elles auraient même pu faire une bonne route s’il n’avait été de cette « transformation » en un produit « religieux ». »
          Faux. Elles ont été rejetées très tôt pour leur absence de sérieux.

          Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 13 01 39 08398
      Permalink

      @PIerre,
      Je ne sais pas si vous connaissez le dernier :
      anony-mât?
      Ça fonctionne avec un peu de vent…

      Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 11 11 52 08528
    Permalink

    @ l’Artiste

    La science officielle a reçu des Autorités son permis 00 pour tuer a vue tout ce qui ne vient pas enrichir le trésor des Oints du Seigneur. Parfois elle n’y arrive pas, une idée neuve s’échappe et on avance un peu plus vite.

    Quand on est dans la santé du corps, la chirurgie et le chimique ont donné des atouts à la médecine; quand on pense psyché, toutefois, on est encore dans la Très Grande Noirceur.

    Un psychiatre sans ses pilules est un farceur, et la psychologie orthodoxe à la Freud/Lacan en est aujourd’hui au même niveau de succès pratique que la médecine avant Galien.

    Ce n’est pas une critique – il faut bien chercher pour trouver – mais il faut avoir la franchise d’admettre que la psychologie en est aujourd’hui au même niveau de vraisemblance que l’astrologie et un peu en arrière du I Ching.

    Dans ce contexte, dianetique, programmation neurolinguistique, hypnose éricksonnienne et que sais-je, sont des voies prometteuses à explorer avec humilité, plutôt que de s’en tenir au « test du crotin », jadis instructif au Mont Athos, mais devenu erratique depuis que les touristes arrivent en bandes

     » La science est en devenir, et son histoire est donc une longue suite d’aveux de ses insolentes certitudes, humiliées par de nouvelles certitudes moins inexactes en profitant pour devenir à leur tour tout aussi péremptoires. (…) l’accession à la reconnaissance scientifique ne soit pas (être) niée, par la suffisance de la science officielle, à cette petite moisissure sur un bouillon de culture… Notre longévité de demain en dépend »

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/14/26-la-brousse/

    Pierre JC Allard

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 12 12 18 08188
      Permalink

      La dianétique, prometteuse ? Vous rigolez.

      Donnez un seul élément qui étaie votre position.

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 12 12 49 08498
        Permalink

        Une discussion se sépare en deux volets et chacun donne les éléments qui étayent leur position. J’ai donné les miens.

        Les vôtres, sur la dianétique, ne peuvent, malheureusement pas, se limiter à: « Quant on sait que Hubbard était un auteur de pulp fiction qui a menti toute sa vie sur son passé – pour ne citer qu’un exemple, à propos de ses médailles militaires – a fuit ses responsabilités et est mort bourré de médicaments qu’il a critiqués sans cesse, comment lui accorder une once de crédibilité ? Cela dépasse mon entendement. »

        Quant à :
        « Parce qu’un commentaire écrit sous un pseudo moins visible serait meilleur ? »

        Difficile d’être moins « visible » qu’Anonymus; vous ne croyez pas?

        Alors parlez-nous de dianétique et dites-nous ce que vous en connaissez.

        André Lefebvre

        Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 15 03 06 08068
      Permalink

      PJCA

      Très intéressant ton lien et très exact également.

      J’approuve cette liberté et ce sens de responsabilité individuelle.

      Merci

      André Lefebvre

      Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 13 01 03 08038
    Permalink

    Anonymous,

    Je ne comprends pas pourquoi tu fais des attaques personnelles improuvables contre Ron Hubbard plutôt que d’expliquer tes idées sur les principes de la dianétique et de la Scientologie? C’est une méthode politicienne de mnauvaise foi.

    La Sientologie, à travers la Commission des citoyens pour les droits de l’Homme fondée par thomas Szasz, est le meilleur organisme pour démontrer la fraude et la torture pratiquées à grande échelle par la psychiatrie avec la complicité des gouvern&ments. Que penses-tu de la psychiatrie? Je n’ai jamais vu de dénonciation de la psychiatrie par Anonymus?

    Concernant la dianétique, as-tu fais de véritables recherches personnelles sur le sujet? Même M. Dubreuil qui a connu la Scientologie de l’intérieur et qui l’a dénonce (elle a été infiltré en 1981)admet que la dianétique a souvent fonctionné.

    Il y a parfois des nuances à faire, et les dogmes sont souvent des absolus qui ne font pas la part des choses. Est-ce que votre secte vous permet de penser par vous même concernant la Scientologie ou autres? Si tu approuvais la dianétique, tu serais sûrement exclu d’Anonymous.

    Cordialement,

    Nicoilas

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 16 04 35 08358
      Permalink

      « La Sientologie, à travers la Commission des citoyens pour les droits de l’Homme fondée par thomas Szasz, est le meilleur organisme pour démontrer la fraude et la torture pratiquées à grande échelle par la psychiatrie avec la complicité des gouvern&ments. Que penses-tu de la psychiatrie? Je n’ai jamais vu de dénonciation de la psychiatrie par Anonymus? »
      La CCDH, celle qui rend les psys responsables de la Shoah et du 11 septembre ?

      Répondre
      • avatar
        31 août 2011 à 12 12 45 08458
        Permalink

        Anonymous,

        Tu te défiles des questions qu’on te pose, elles t’embarassent trop 🙂

        Je suis en effet en désaccord sur ces des points que tu soumets. Je suis capable de faire la part des choses, moi. Le 11 septembre a été organisé par l’administration américaine c’est clair. Quant à la Shoah les psychiatres y ont quand même joués un rôle importants dans les camps de concentration. D’ailleurs les USA les ont rapatriés depuis pour leurs expériences sur le contrôle de l’esprit.

        Cordialement,

        Nicolas

        Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 13 01 35 08358
    Permalink

    En parallèle paraissait, le 8 mai 1950, le livre Dianétique : La science moderne de la santé mentale. Après plusieurs années de recherches personnelles, Ron Hubbard y déclare avoir identifié la source des maladies psychosomatiques. Pour lui, la dianétique correspond à une approche scientifique et rationnelle de la psychologie.

    La méthode de dianétique connut un succès rapide. Dès juillet, le livre était un best-seller et des « clubs de dianétique » se créèrent un peu partout aux États-Unis pour expérimenter la méthode d’audition décrite par Hubbard8. À ce moment, l’association américaine de psychiatrie exigea que la dianétique soit soumise à une enquête scientifique8.

    Toujours en 1950, Hubbard, écrivain de science-fiction, recherche l’appui d’A. E. van Vogt, un auteur de science-fiction populaire à l’époque9. Très réticent au premier abord à apporter son soutien à Hubbard, Van Vogt finira, quelques semaines plus tard, par s’occuper d’une Hubbard Dianetics Foundation établie en Californie. Toutes les foundations établies aux États-Unis fermèrent en moins d’un an, faute d’argent10.
    ***
    Les psychologues se protègent…
    P.S. À se demander si la Dianétique, n’aurait pas pu « survivre » et être « améliorée ».
    Si les psychologues s’en étaient appropriés, ce serait devenu une « discipline » intégrée.
    On pourrait faire de la psychologie une église également… 🙂
    Pour ceux qui ont déjà faite de la méditation ou du yoga, on se rend compte rapidement des résultats.
    Un spécialiste, Philippe Meric, a même « créé » un Yoga sans postures…
    http://portail.psychostages.org/article117.html

    Depuis, je ne bouge plus 🙂

    Mathieu Ricard vous invite à une marche méditative.
    L’art de la méditation.

    À travers tout ça, il faut faut expérimenter pour trouver ce qui vous va afin d’améliorer « sa » vie, et probablement celle des autres.

    Parlant de Ricard. Il est vraiment mal vêtu…

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 13 01 52 08528
      Permalink

      Amusant. Vous avez oublié de citer la phrase qui précède (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dian%C3%A9tique#Historique):
      « Le premier article de Ron Hubbard sur la dianétique parut en mai 1950 dans le magazine Astounding Science-Fiction dont il était un auteur habituel6. L’article avait été annoncé depuis plusieurs mois par le rédacteur en chef John W. Campbell qui le présentait comme un travail scientifique important7. »
      Un travail scientifique important publié dans une revue de SF…

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 15 03 11 08118
        Permalink

        Anony-mât,
        Je ne l’ai pas oubliée, je l’ai enlevée.
        Vous mélanger FANTASY FICION et SF…
        Comme diraient les Dr: ça pullulait à l’époque.

        P.S.: J’ai remarqué que vous énormément de copier-coller.
        Ce qui me rappelle un autre anonyme…
        Dialoguer avec vous, c’est comme être Dupont qui répond à Dupont.
        Et pour Wikipedia, je savais que vous iriez voir, puisque vous ne savez pas ce dont vous parlez.
        NONymus
        Fallait y penser…

        Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 15 03 18 08188
        Permalink

        Bof; on parle bien d’une fiction appelée « le boson de higgs » dans les rapports du Grand collisionneur de hadrons situé en Suisse.

        A l’heure actuelle, 1.700 scientifiques américains participent aux expériences sur ce boson fictif et le nombre de données collectées devrait doubler d’ici fin 2011.

        On trouve de tout, partout. Il faut garder les yeux bien ouvert.

        Amicalement

        André Lefebvre

        Répondre
          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 01 08018
            Permalink

            Génial! Vous voulez dire.

            Faites un meilleur parallèle si vous le pouvez.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 06 08068
            Permalink

            Si vous ne connaissez pas la différence entre « hypothèse scientifique » et « fiction », le dialogue va être difficile.

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 15 08158
            Permalink

            Au départ toute hypothèse est « fictive »; qu’elle soit scientifique ou autre.

            Déjà, cela rend les choses plus faciles; non?

            Le bleu clair (scientifique) est autant du « bleu » que le bleu foncé (les autres).

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 38 08388
            Permalink

            Faites donc construire un avion par « les autres ». Je n’y montrai pas.

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 41 08418
            Permalink

            Un avion « fictif »??? Moi non plus.

    • avatar
      30 août 2011 à 14 02 08 08088
      Permalink

      Amusant. C’est vrai que c’est plus facile que d’étayer vos affirmations.

      Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 14 02 16 08168
      Permalink

      « Mais l’expérience en vaut la peine, et les résultats sont loin d’être négligeables. »
      Lesquels ? »

      Ceux que vous tireriez de l’expérience, évidemment; Mais ça prend des « couilles »; pas seulement du « bagoût préjugé qui résonne de nulle part ».

      Vous ne pouvez pas parler de dianétique si vous ne l’avez pas expérimenté.

      « Votre mauvaise foi est flagrante. A moins que ce soit de l’ignorance. »

      1) Si de laisser le choix à chacun est de la « mauvaise foi », je vous l’accorde.

      2) Si l’ignorance d’une chose résulte du fait de son expérimentation, je vous l’accorde également.

      Je vous accorde aussi que le fait de ne pas l’avoir expérimenté vous-même, vous donne toutes les « connaissances » nécessaires pour dénigrer le sujet.

      Est-ce assez pour vous satisfaire? Personnellement, je m’en fiche complètement. Je vous accorde cela seulement par respect de votre « droit à l’expression ».

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 15 03 29 08298
        Permalink

        – 5 à 6 heures d’audition et vous vous croyez un expert ?
        – Vos affirmations sans preuve sur les religions arrivent même à choquer une agnostique comme moi.

        Répondre
        • avatar
          30 août 2011 à 15 03 41 08418
          Permalink

          Preuve que vous n’êtes pas libéré de vos engrammes.

          Une petite « audition » peut-être?

          Répondre
          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 53 08538
            Permalink

            Vous oubliez ceux qui en ont tiré du bienfait.

            Ce sont eux les plus importants.

            je pourrais vous parler de quelques-uns mais je ne veux pas faire de « propagande ». 😉

            Amicalement

            André Lefebvre

  • avatar
    30 août 2011 à 14 02 12 08128
    Permalink

    Désolé, pour les uns et les autres, mais je refuse de débattre face à un « pantin » si le but rste de faire de la présence d’audimat c’est gagné!!!
    Les 3/4 des commentaires arrivant d’une autre galaxie, ils sont inexplicables pour le modeste panda que je suis.
    Je suis désolé pour CP, mais laisser de telles réactions en place c’est LAMAENTABLE et je le déplore.
    Je ne pense pas être hors sujet, mais il serait bon que quelqu’un en la circonstance « l’éditeur » intervienne et fasse cesser cette « mascarade ».
    Vous ne le coyez pas alors je retoune sur Les Voix du Panda ou l’ambiance est plus respirable.
    Amicalement,
    à tous ceux que je connais quand aux « nuls » nous en avons aussi.
    Bien à vous.
    Le Panda
    Patrick Juan

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 14 02 23 08238
      Permalink

      Voyons mon cher Patrick. Les « nuls » ont droit de s’exprimer; et d’ailleurs ils le font de façon à ne pas s’identifier. Ce qui est appréciable.

      Rencontrer l’imbécilité peut être un « déclencheur » important, c’est certain; mais l’homme en contrôle de lui-même ne se laisse jamais manipuler par cette imbécilité.

      Comme disait un grand philosophe: « Ça va passer! Tout passe dans la vie! ».

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre
      • avatar
        30 août 2011 à 14 02 29 08298
        Permalink

        Vous êtes amusants tous deux avec vos airs outragés.

        Ce serait bien que l’auteur explique comment il a pratiqué la dianétique en dehors de la scientologie.

        Répondre
        • avatar
          30 août 2011 à 14 02 44 08448
          Permalink

          « Vous êtes amusants tous deux avec vos airs outragés. »

          Outragé? Moi?

          Je souris à chaque fois que je lis un de tes commentaires. Tes « connaissances » sur le sujet ne peuvent pas être « outrageantes ». Désolé pour ta tentative de « contrôle ».

          « Ce serait bien que l’auteur explique comment il a pratiqué la dianétique en dehors de la scientologie. »

          Comme je l’ai laissé entendre plus haut: « ça prend des « couilles ». Et le culot de vouloir s’informer à la « source ».

          Après avoir pratiqué une « audition dianétique » de cinq ou six heures sans arrêt, on peut retourner chez soi avec un certain bagage d’informations.

          Attention; il faut savoir se défiler au bon moment. Le résultat sera que vous serez « asticoté » pendant des mois, pour ensuite être « menacé » (sans conséquences, du moins pour moi) pendant quelques temps.

          Je conseille plutôt de tenter l’expérience avec le livre. Ou encore:

          « Fermez les yeux et imaginez la dernière fois que vous avez vu un chat ». 😉

          Amicalement

          André Lefebvre

          Répondre
          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 10 08108
            Permalink

            « Après avoir pratiqué une « audition dianétique » de cinq ou six heures sans arrêt, on peut retourner chez soi avec un certain bagage d’informations. »
            Wow. Cinq à six heures de pratique et on se croît un expert…

            « Attention; il faut savoir se défiler au bon moment. Le résultat sera que vous serez « asticoté » pendant des mois, pour ensuite être « menacé » (sans conséquences, du moins pour moi) pendant quelques temps. »
            Donc, vous l’avez fait dans une org scientologue. Pourquoi ne pas le dire clairement.

            « Je conseille plutôt de tenter l’expérience avec le livre. »
            De l’audition sans auditeur. Tout un programme…

          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 26 08268
            Permalink

            Je viens de parler à l’éditeur.
            À tourner en rond et à dévier la conversation par des phrases creuses.
            Je crois que…

          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 39 08398
            Permalink

            « Wow. Cinq à six heures de pratique et on se croît un expert… »

            Non; pas de « pratique », mais « d’expérience personnelle ». Et pas : un expert; mais plutôt de quelqu’un qui sait de quoi il parle.

            « Donc, vous l’avez fait dans une org scientologue. Pourquoi ne pas le dire clairement. »

            Parce que je ne raconte pas mon « histoire »; je parle de la Dianétique. D’ailleurs mon « histoire » à ce sujet ne se résume pas à 5 ou 6 hres d’audition; et cela n’a rien à y voir.

            « De l’audition sans auditeur. Tout un programme… »

            Que se passe-t-il? Allez-vous terminer en faisant de la propagande pour la Scientologie parce que cela nécessite absolument un « auditeur » selon vous? Je remarque que vous connaissez le titre de « celui qui aide dans l’audition ». Serait-ce vous qui nous cachez des choses?

            Être auditeur en Dianétique ne demande que de comprendre ce que j’en ai dit dans l’article. L’expérience vient en pratiquant. C’est une technique qui a échappé aux structures sociale. C’est l’équivalent du « ramancheur » qui vous replace une articulation sans avoir un « doctorat » de « ramancheage ». 😉

            Au sujet des ramancheurs, on peut lire le lien assez cocasse suivant:
            http://www.resterenvie.com/blogue/?p=816

            la réaction qu’on y lit est assez drôle tout en étant très pertinente:

            Comment se fait-il que Denyse soit capable de me ramancher en deux minutes et qu’un orthopédiste ait besoin d’une chirurgie pour «essayer» de me soigner ? comment se fait-il que ces techniques de manipulations ne soient pas enseignées en médecine ? Pourquoi aucun médecin d’aucune discipline n’est capable de faire ne serait-ce qu’une fraction du bien que peuvent faire ces ramancheurs et ces chiros. Pourquoi ???? Parce que ça ne fait pas vendre des produits pharmaceutiques ? parce que ça n’implique pas de chirurgies coûteuses ?

            Il n’existe de pas « d’Église de ramanchitologie »; cela est peut-être moins « agressant pour vous »?

            Si je connaissais le « ramanchitologie », j’en ferais un article seulement pour connaître votre réaction.

            Amicalement

            André Lefebvre

      • avatar
        30 août 2011 à 14 02 30 08308
        Permalink

        Cher André,
        Comme disait un grand philosophe: « Ça va passer! Tout passe dans la vie! ».

        C’est bien dit:

        Mais de partout tout le monde sait :
        Que ce sont les poules qui font les oeufs et ni toi ni moi; alors je ne dois pas être philosophe pour comprendre cet « abruti » à qui je conseille de prendre une tasse de (C)
        Trés amicalement,
        Le Panda
        Patrick Juan;-)

        Répondre
        • avatar
          30 août 2011 à 14 02 33 08338
          Permalink

          Passionnant. Et si vous nous racontiez ce que vous avez trouvé de tellement formidable dans cet article pour le mettre en exergue ?

          Répondre
          • avatar
            30 août 2011 à 14 02 45 08458
            Permalink

            Ce qui serait préférable est que vous, vous donniez ce qui n’est pas exact, selon vos expériences personnelles, dans cet article.

            André Lefebvre

          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 24 08248
            Permalink

            Mes expériences personnelles ? Pas assez folle pour me laisser entraîner dans une org.

          • avatar
            30 août 2011 à 15 03 44 08448
            Permalink

            Une Anonyme dame. Il faut le préciser.

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 07 08078
            Permalink

            De plus elle avoue avoir peur d’être entraînée dans une org.

            Manque de confiance évidente sur le contrôle de ses « émotions » et de ses décisions personnelles.

            Un bon point pour elle: elle se connait assez bien.
            Le mauvais point est qu’elle le projette à tout le monde. C’est fréquent.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            30 août 2011 à 16 04 29 08298
            Permalink

            Certains des messages « d’Anonymus adorée » sont disparus.

            Une retraite à la Georges Washington de Monongahela???

            André lefebvre

  • avatar
    30 août 2011 à 14 02 32 08328
    Permalink

    Anonymous,

    Les attaques personnelles contre Ron Hubbard sont inutiles et improuvables, tenons-nous en aux idées et aux résultats. Même M. Dubreuil, qui conteste la Scientologie après l’avoir vécu, affirme que la dianétique a souvent fonctionné. Il y a parfois des nuances et des recherches à faire. Anonymous est peut-être aussi dogmatique que la plupart des sectes après tout.

    Cordialement,

    Nicolas

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 16 04 10 08108
      Permalink

      Merci de cette opinion Nicolas.

      je ne peux que l’endosser.

      Je conteste également la scientologie; et, également, je peux affirmer que la dianétique a souvent fonctionné pour régler des problèmes assez graves chez certaines personnes que j’ai pu rencontrer.

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 16 04 08 08088
    Permalink

    @Nicolas,
    Désolé,
    Le système avait bloqué vos commentaires sans que j’en sache la raison.
    C’est en regardant sur mon mur de bureau que j’ai vu que j’avais un diplôme d’éditeur… 🙂

    Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 16 04 35 08358
    Permalink

    @L’artiste.
    Oui, certains sont disparus. Je parle des commentaires d’Anne Onyme.

    Je ne pense pas que quelqu’un soit intéressé à « se faire tourner en rond » comme des poneys de cirque…
    Alors, ne répondez tout simplement pas s’il en arrive d’autres…

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 16 04 46 08468
      Permalink

      Bof; je m’amuse à dévoiler l’étroitesse du corridor de son argumentation.

      Cela pourrait sauter aux yeux de d’autres personnes qui se rendraient compte de l’importance d’élargir notre « vision » des choses.

      Rien ne se perd dans l’univers. 😉

      Amicalement

      André Lefebvre

      Répondre
  • avatar
    30 août 2011 à 16 04 40 08408
    Permalink

    @ Anonymus

    « Votre ignorance des méthodes de vente de la scientologie fait froid dans le dos. Savez-vous combien de personnes ont été ruinées par la scientologie ? »

    Beaucoup moins que ceux ruinés par l’Église Catholique, c’est assuré (vous savez qu’on faisait signer des « dons à l’Église » à des mourants???).

    Mais cela n’a rien à y voir.

    Ma foi, vous carburez exclusivement aux émotions!!! Ais-je parlé de méthode de vente de la Scientologie?

    Est-ce que la médecine est à être condamnée en bloc à cause des méthodes de vente de l’industrie pharmaceutique?

    Comment faites-vous pour accepter le racket légal de Loto-Québec qui résulte en « suicide » derrière les casinos? Est-ce que cela a quelque chose à voir avec la structure de vente d’un billet de 6/49?

    Vous dérapez ma chère.

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
    • avatar
      30 août 2011 à 17 05 50 08508
      Permalink

      Je viens d’en lire 30 pages et je vous affirme que cet auteur manie la plume comme un fleuret.

      Cette lecture est un délice.

      À bientôt.

      Amicalement

      André lefebvre

      Répondre
  • avatar
    31 août 2011 à 11 11 14 08148
    Permalink

    Il est important de souligner l’excellent travail de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme qui dénonce la fraude et les tortures de la psychiatrie. Cette organisme fondé en 1969 par la Scientologie et Thomas Szasz (psychiatre qui est une grande figure de l’antipsychiatrie) est celui qui a le plus d’influence pour dire la vérité sur la psychiatrie. Ce discours n’a pas pu être renversé après l’infiltration sans que les gens s’en rendent compte, donc il continue aujourd’hui. Et Thomas Szasz joue encore un rôle important comme on peut le voir dans les vidéos produits par la CCDH. Voici les liens :

    http://www.dailymotion.com/playlist/x11lk_thesavoisien_psychiatrie-fr-2006#videoId=x2emj1

    http://www.dailymotion.com/playlist/x17nq8_CCDH_marketing-de-la-folie/1#videoId=xc36hn

    Je ne sais pas si madame Anonymous a autant de zèle a dénoncer la psychiatrie qui fait beaucoup plus de dommages à la société que la Scientologie, et qui est pourtant approuvé par nos gouvern&ments?

    Voici leurs sites internet à Montréal et à Québec :

    http://www.droitshumains.ca/

    http://www.ccdhmtl.org/index.html

    En terminant voici le texte que j’ai écris sur le sujet :

    http://www.centpapiers.com/leglise-de-scientologie-la-psychiatrie-et-la-psychologie-officielle/64246

    Cordialement,

    Nicolas

    Répondre
  • avatar
    14 juillet 2013 à 13 01 03 07037
    Permalink

    Je viens d’entendre un psychanalyste à la télé qui affirmait que les gens du Lac Mégantic avaient besoin de parler et de reparler de leur expérience jusqu’à ce qu’ils en déchargent la partie « émotive ».

    C’est exactement le processus de la dianétique.

    Par contre, une psychiatre affirmait qu’il fallait leur fournir de nouveaux intérêts qui viendraient recouvrir les émotions dues à leur expérience. Curieux cette « vision » psychanalytique absolument dépassée.

    André Lefebvre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *