LA PALESTINE, SOUS LA COUPE DES FÉLONS?

Bibeau.robert@videotron.ca               Éditeur  http://www.les7duquebec.com

 

Au commencement des années soixante-dix du siècle dernier, à l’apogée de la puissance impérialiste américaine, tandis que l’hydre américaine répudiait ses engagements financiers de Bretton Woods, plaçant irrémédiablement le monde marchand international sous le joug des pétrodollars; au moment où les B-52 déversaient quotidiennement l’Agent orange et des tonnes de bombes incendiaires sur l’Indochine martyre; l’Assemblée générale de l’ONU avait l’habitude de voter régulièrement de futiles résolutions antiaméricaines et antisionistes que la go-gauche du monde entier saluait agitée…alors que ces simagrées onusiennes ne changeaient rien aux calvaires vietnamien ou palestinien.

 

Ce sont les travailleurs vietnamiens qui en avril 1975, prenant l’ambassade yankee à Saigon, l’antre de l’hydre malfaisant, ont mis « presque » fin à leurs souffrances indicibles. J’écris « presque », car encore aujourd’hui, quarante années après ces crimes de guerre abominables, des enfants vietnamiens naissent avec des malformations, héritage des Marines assassins (1).

 

Le 21 décembre dernier, on se serait cru ramener quarante années dans le passé alors que chaque troupe de bouffons, ceux de la go-gauche pro-palestinienne et ceux de la droite pro-israélienne, ont accepté de jouer un « remake » du canular d’opposition antiimpérialiste avec la gracieuse participation des larbins de l’Autorité palestinienne, du Président Donald Trump vociférant, saluant une prestation hors du commun de la représentante de Washington, madame Nikki Haley qui, pour s’assurer d’une grande majorité pro-Palestine à l’Assemblée générale de l’ONU, a menacé les opposants récalcitrants d’être consignés sur la « blacklist secrète » (sic) de la Maison-Blanche. Une fois atteint un tel niveau de bouffonnerie diplomatique il ne restait plus qu’à compter les mains levées des « intrépides » supporteurs de la Palestine lénifiée, apaisée, mais toujours aussi emmurée, sous blocus et martyrisée (2).

 

Rappelons simplement que c’est aussi l’ONU, cet instrument diplomatique de l’impérialisme mondial, qui le 29 novembre 1947 votait illégalement et illégitimement  le plan de partition de la terre palestinienne… Où était la communauté internationale au moment de cette ignominie? (3)

 

Que la go-gauche et les sympathisants de la Palestine emmurée prennent leurs marques, c’est probablement le dernier prix de consolation, la dernière « victoire morale » à défaut de terre et d’emplois, que remportera Mahmoud Abbas, le Président de l’Autorité sans autorité, avant de devoir parafer l’accord de soumission « paix contre bantoustan » à Camp David comme ses prédécesseurs arabes nobélisés l’ont accompli avant lui (4). Pour le prolétariat palestinien et israélien, qui refuse de se mobiliser pour de telles simagrées (il n’y aura pas de 3e Intifada), il sait ce qu’il lui reste à faire sur cette terre de misère où il peine à l’ombre des mosquées, des églises, des temples et des synagogues (5).

 

 

NOTES

 

  1. 30 avril 1975, Libération de Saïgon  https://fr.wikipedia.org/wiki/Chute_de_Sa%C3%AFgon
  1. Le 21 décembre 2017— aujourd’hui, lors d’une session d’urgence, l’écrasante majorité des nations du monde à l’Assemblée générale de l’ONU a votéà 128 voix contre 9 en faveur d’une résolution appelant les États-Unis à annuler sa décision de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël. Cet acte collectif de défi a eu lieu malgré les menaces de l’ambassadrice de Trump à l’ONU,  Nikki Haley, de prendre les noms des pays qui voteraient contre les États-Unis et Israël, et les menaces de Trump de supprimer les subventions étatsuniennes de ces pays. Source : http://www.france-irak-actualite.com/2017/12/les-palestiniens-se-rejouissent-de-l-echec-retentissant-de-trump-et-d-israel-a-l-onu.html
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine
  3. Camp David I https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_de_Camp_David et Camp David II https://fr.wikipedia.org/wiki/Sommet_de_Camp_David_II
  1. Intifada. https://fr.wikipedia.org/wiki/Intifada

 

 

2 pensées sur “LA PALESTINE, SOUS LA COUPE DES FÉLONS?

  • avatar
    3 janvier 2018 à 4 04 38 01381
    Permalink

    Merci Robert pour votre franche dénonciation de l’ONU ; nous sommes trop peu à le faire alors que l’ONU d’alors fut complice avec les sionistes pour la création d’un « Etat » « Juif », alors que c’est une entité sioniste dans le pays de Palestine ! Dans la fameuse Déclaration de Balfour, il fut question d’un « national home in Palestine for the Jewish People », ce qui est interdit aux vrais Juifs qui sont en Exil, les sionistes n’étant pas le Peuple Juif, mais un mouvement politique expansionniste né dans les ténèbres pour attenter au Judaïsme, puis plus tard pour s’attaquer aux autres convictions spirituelles et à tout ce qui s’oppose à leur idéologie. Voir mon article : http://www.bloggen.be/yechouroun/zoeken.php. Quant à ce traitre du peuple palestinien, ce collabo des sionistes, il est temps qu’il dégage ! Les Palestiniens ont fait la grosse erreur d’abandonner la lutte armée des années 36, Arafat avait bien commencé, mais il a tout cassé avec les « Accords d’Oslo » ; il ne reste aux Palestiniens (toutes religions confondues) que de faire la troisième IntifaaDha, la Résistance armée pour libérer la Palestine et recouvrer leurs droits, voir leur exilés de retour. A part l’aide politique et soutien moral, il leur faut bien sûr de l’aide militaire extérieure pour être armés afin de pouvoir combattre les sionistes avec leurs armes sophistiquées !

    Répondre
  • Ping :LE NOUVEAU DONALD TRUMP REFORMATER – les 7 du quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *