La Russie avec nous !

PIERRE JC ALLARD:

Je lis, comme tout le monde, les nouvelles parlant de l’Ukraine, de la Crimée, de Kharkov et Donetsk en rébellion… . Si j’avais gardé un doute sur la mauvaise foi de nos gouvernements dits démocratiques,  je le perdrais aujourd’hui en voyant grouiller cette fielleuse hypocrisie à donner la nausée, des Occidentaux qui veulent bien s’excuser d’avoir colonisé et asservi des Noir et des Bruns, des Jaunes et des Rouges chaque fois que l’histoire leur en a fourni l’occasion, mais qui prétendent encore avoir fait oeuvre pie en sabotant l’URSS, en intoxicant sa population des mensonges de Voice of America et en dévoyant ses gouvernants. Il faut mettre les pendules à l’heure.

L’Amérique a gagné la guerre froide. Elle y est parvenu par la corruption et la propagande. C’était de bonne guerre – puisque toute guerre gagnée est dite bonne – mais prétendre que cette victoire en a été une du bien sur le mal ne résistera pas au jugement de l’Histoire. Il serait bon que l’Europe regarde le passé – et les Russes – avec des yeux neufs. Elle y verra peut-être son avenir.                          

Je connais un peu la Russie. C’est un peu pour le dire que j’ai mis cette photo en couverture – la seule  de moi sauf en avatar, que j’aie jamais mis sur un site.  Cette photo veut dire un peu « j’y étais », mais elle est là surtout pour cette femme à mes côtés. C’est elle qui est intéressante.

Cette femme, je ne sais pas son nom, mais je sais son histoire. C’est elle, et des millions comme elle, qui n’ont pas abandonné Leningrad pour se réfugier dans quelque ville d »eau de province pour jouer un double jeu. C’est d’autres millions comme elle qui ont résisté dans Stalingrad. Les médailles sur sa poitrine, c’est pour ça et pour les enfants qu’elle a faits, dont les deux qui sont morts en héros en arrêtant les panzers dans la banlieue de Moscou. C’est cette femme – pas les Tommies ni les G.I – qui nous a vraiment gagné la guerre. Cette femme nous a fait du bien. Nous lui avons fait bien du mal.

Nous devons des excuses à cette femme. Dans la Russie dite méchante et sauvage de Gagarin et du Bolshoi, elle avait une petite pension. Assez pour des choux, des betteraves et du pain noir. Elle avait un toit sur sa tête, un médecin qui la voyait pour son arthrite et ses petits enfants allaient dans une école où l’on apprenait quelque chose. Ils pouvaient rêver de devenir cosmonautes… ou académiciens. Ou simplement de vivre heureux avec un espoir que demain serait mieux.  Elle, elle avait eu une petite tâche : garder l’entrée d’une niche, D’où l’on montrait à de jeunes Russes émerveillés des trésors de l’histoire de la Russie.

Puis, ON a apporté la démocratie. On les a libérés, elle et les autres. Plus de logement, plus de médecin, plus d’éducation supérieure gratuite qui vaille la peine d’en parler et une pension en roubles qui désormais ne valaient plus rien. Alors elle est revenue, à 80 ans passés, montrer ses trésors à des touristes indifférents. On a jeté à la rue les mères et les veuves des héros pour enrichir les collaborateurs des nouveaux envahisseurs…

J’ai vu la Russie des années qui ont suivi sa « libération » se désagréger. Se gangrener et se détruire aussi sûrement que si la Wermacht avait atteint la Place Rouge. C’est Poutine qui a sauvé la mise. Poutine a arrêté les collaborateurs et ralenti l’invasion des « libérateurs ». Il mérite du respect. Ce sont nos  médias payés pour encenser Sarkozy, Hollande l’atlantisme, la corruption institutionnalisée et le saccage de la France sociale pour maintenir un gouvernement bling bling par et pour les copains qui n’en méritent pas.

Avant de prendre  le parti de l’OTAN dans cette  affaire ukrainienne,  l’UE  – et en particulier la France – devraient réfléchir. On ne peut espérer que l’Occident conserve une hégémonie abusive qui tôt ou tard, serait sa perte. D’autres cultures, chinoise, indienne, islamique, etc. sont désormais en rapide expansion et il faut respecter leur droit à occuper plus de place. Il faut nous défaire de notre arrogance. Mais il faut aussi, toutefois,  se défaire de la complaisance qui nous porterait à croire que l’Occident survivra par quelque droit divin. Notre culture, comme toutes les autres cultures, ne survivra qu’aussi longtemps qu’elle conservera son dynamisme interne et la force de se faire respecter. Il faut constituer un ensemble culturel occidental cohérent.

Hélas,  au moment où il faudrait cette union, tout un pan de l’Occident sur lequel on croyait pouvoir compter se désagrège. Les USA on quitté la famille. En discuter serait un autre débat, mais la suppression progressive des libertés et le retour vers une  religiosité niaise montrent bien que l’Amérique a pris une voie différente de celle de l’Europe. Aujourd’hui, les USA sont dans le camp de l’obscurantisme et marchent à grand pas vers la tyrannie. On peut souhaiter le retour de l’enfant prodigue, mais en attendant il faut se compter et faire sans eux…

L’Union Européenne  qui se cherche des amis  devraient s’en chercher qui ont une tradition de loyauté. Aujourd’hui, il y en a plus à l’Est qu’a l’Ouest… Et, même  pour les cyniques du realpolitk, c’est à l »Est,  aussi, que les chiffres sont les meilleurs… Avec la Russie, l’EU quintuple sa superficie, sa population passe de 500 à 700 millions d’habitants – plus du double des USA – et son PIB tend vers 40 % du PIB mondial, en faisant de loin la première puissance commerciale et industrielle du monde. Cette Europe élargie à l’Est a une parfaite autosuffisance en hydrocarbures et est le plus vaste réservoir de matières premières de la planète. L’Europe ainsi agrandie est autarcique. Je ne dis pas ici qu’il faudrait en fermer les frontières – c’est un autre débat – mais il n’est pas mauvais de faire le constat que ce bloc n’a vraiment besoin de rien ni de personne. Bon pour l’évolution et bon pour la paix , car on n’aime sincèrement que quand on aime gratuitement. Sans dépendances.

Le bloc eurasien ainsi créé n’est pas non plus  un agglomérat disparate : il est le cœur de la civilisation occidentale. Il est au bout de la filiation « Athenes, Rome, Byzance, Renaissance, Science, Droits de l’Homme et Liberté». Il y a eu des moments noirs dans le cheminement de Occident, des croisades à la colonisation, mais ce qui en résulte aujourd’hui s’exprime dans une culture postchrétienne laïque qui se réclame de la tolérance et de la raison. Ce résultat me satisfait. Je ne veux pas en changer. Je souhaite que la civilisation occidentale continue…

La Russie fait partie de la civilisation occidentale. Même si des popes barbus sont apparus en si grand nombre à la chute de l’URSS, qu’on aurait pu croire qu’ils avaient été élevés en serres pour être relâchés au moment opportun, le discours dominant en Russie est demeuré rationnel, scientifique, laïque. La pensée politique – dans un pays où la démocratie n’a jamais vraiment eu son heure ! – a continué d’exiger plus de liberté. L’Amérique est apostate de la liberté, la Russie attend encore son bapteme. Aidons-la.

On peut l’aider. Sur le plan démocratie, la Russie peut avoir des problèmes d’application, mais si on va au palier des principes, même la constitution soviétique était plus démocratique que le modèle qui prévaut aujourd’hui chez nous! . Il y a peut-être des leçons à apprendre, de part et d’autre, même des synthèses à faire, si on échappe à la tutelle américaine et à sa propagande « à la Bernays ». Il est important de comprendre que la Russie VEUT apprendre de l’Europe… et qu’elle PEUT apprendre. La Russie a mis en place un système d’éducation culturelle et technique qui n’a rien à envier au nôtre. Le Russe moyen est ÉDUQUÉ. Rien à voir avec la mixture, en parts bien inégales, de Ph.D et d’ignares incultes qui donne sa spécificité à la société américaine actuelle.

On peut vraiment s’entraider. Le potentiel industriel de l’EU se meurt pour des ressources naturelles ; la Russie les a, alors que sa structure industrielle a été sabotée, détruite, abandonnée et est en reconstruction. La Russie a développé des recherches scientifiques innovantes qui sont laissées en friche, alors que dans bien des domaines, en Europe et en Amérique, la mainmise d’un certain capitalisme sur la recherche a imposé des œillères au développement. Si on investissait massivement dans la recherche en Russie, la récolte serait prodigieuse… et rapide.

Il y a aussi la capacité et surtout le potentiel russe qui, ajouté à celui de l’EU, permettrait d’aller plus loin plus vite dans la recherche spatiale et doterait aussi une Europe élargie de la crédibilité militaire accrue lui permettent de devenir une troisième force et de jouer un rôle d’arbitre dans un monde qui autrement sera bipolaire, menant quasi inéluctablement à un affrontement entre la Chine et les USA.

Pour accueillir la Russie dans l’Europe, il faut que nous le voulions. Il faut donc d’abord qu’une population bien informée ne perçoive pas l’arrivée des Russes dans Europe comme si des hordes innombrables allaient nous envahir ; les Russes constitueraient moins du quart de la population d’une Europe élargie. Un ajout important, mais pas une prise de contrôle.

Simultanément, il faut aussi que les Russes le veuillent et qu’ils aient une volonté d’appartenance sincère à l’Europe, ce qui est facile à Saint-Pétersbourg ou à Moscou, mais demande plus d’efforts à l’est de Novossibirsk et surtout du lac Baïkal…. N’oublions pas que la Russie peut CHOISIR  d’appartenir à une autre univerS, a prédominance orientale. Si elle fait cet autre choix, nous le regretterons. Il faut faire notre demande en mariage pour créer l’Eurasie et il faut que cette demande soit acceptée.

Si la Russie vient vers nous, il faudra l’amener au point d’intégration où en sont les participants actuels à l’Europe. Le plus gros problème immédiat sera l’intégration monétaire, car on ne peut penser que la Russie et ses alliés naturels accepteront la Banque Centrale Européenne qui fait  de l’EU un appendice du capitalisme international contrôlé aux USA. Impensable que les Russes acceptent d’entrer dans ce piège, pas plus que les Anglais, ne l’ont accepté . Ils auront bien raison, car c’est une aberration de penser qu’on est une démocratie, si le contrôle des instruments financiers échappe au pouvoir démocratique.  Si on veut faire vraiment l’Europe, il faudra régler cette question. Avec les Russes…, mais aussi avec les Anglais et entre Européens

Quand ils seront entrés dans l’UE, on évoluera tous ensemble. L’Europe ira sans doute plus vite, cependant, car elle aura  gagné à créer une Europe spatiale et militaire. Considérant la nouvelle distribution globale de la main-d’œuvre et des ressources naturelles, on voudra aussi mettre en place au plus vite des politiques protectionnistes au palier de l’Europe. On ira plus vite vers une union politique, probablement confédérale. On voudra le faire vite, car tant que ce ne sera pas chose faite, il y aura un risque de désintégration de cette Europe élargie, risque d’autant plus grave que la zizanie sera fomentée par des forces extérieures qui y trouveront leur profit.

La Russie dans l’Europe est un beau défi. Rêvons  d’un million de jeunes Russes venant faire des études en Europe occidentale, pendant qu’un nombre similaire de jeunes Européens de l’Ouest vont faire les leurs la-bas. La civilisation occidentale devrait être UNE, ses volets réconciliés avant qu’ils ne redeviennent antagonistes, comme ils l’ont été trop souvent.

Rêvons aussi d’un même échange avec de jeunes Américains. Il faudra le faire, aussitôt que l’Amérique se sera guérie de son corporatisme fascisant et de ses superstitions archaïques. Pour le moment, toutefois, l’Europe devrait miser sur la Russie. La Russie est prête.

Pierre JC Allard

23 pensées sur “La Russie avec nous !

  • avatar
    21 avril 2014 à 3 03 57 04574
    Permalink

    Je trouve votre texte est tout à fait vrai, étant marié à une russe d’origine ukrainienne…
    Je crois que beaucoup de pays ne connaissent pas la mentalité russe et le profond patriotisme qui existe dans leur cœur.
    Le russe n’est ni aveugle, ni idiot, ni esclave de son gouvernement… il voit très bien où les américains veulent en venir. Et ce n’est certainement en les menaçants, ou les accusant de tous les torts que nous obtiendrons quelques choses de positif.
    On voudrai influencer soit disant démocratiquement ces pays sans réfléchir, ne voyant que les intérêts de l’O.T.A.N, et suivant bêtement les directives des américains qui se prennent pour les chefs du monde.
    L’Europe doit d’abord faire le nettoyage chez elle, et stabiliser l’économie de chaque pays membre, avant de vouloir essayer d’intégrer d’autres pays au risque de les faire couler sous les dettes, comme la Grèce, l’Italie, l’Espagne etc… Et les rendre encore plus pauvre!
    Changeons d’attitude et nous obtiendrons beaucoup plus…

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 6 06 33 04334
    Permalink

    « Je souhaite que la civilisation occidentale continue… »
    Quelle humilité ! heureusement, personne ne se préoccupe de le savoir et les choses se feront sans qu’on vous consulte. Malgré votre importance dont vous faites vous-même la promotion. 😀

    Répondre
    • avatar
      21 avril 2014 à 15 03 25 04254
      Permalink

      @ CAD

      Les USA ne sont pas le seul mal, mais ils sont si gros que les autres en deviennent négligeables

      Peirre JC

      Répondre
    • avatar
      21 avril 2014 à 15 03 42 04424
      Permalink

      ref: DW

      Heureux de revoir ici votre nom… amusant de parler de mon humilité; c’est le le vrai défi, tout le reste est si facile… 🙂

      Mais il Il va falloir que vous épingliez quelqu »un dan votre style inimitable. Autrement, tout le monde va croire que c’est moi qui vient de vous ressusciter !

      Pierre JC

      P.s. Il y a une nouvelle cuvée prête à boire sur Avox. Vous me direz ce que vous en pensez.

      Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 7 07 28 04284
    Permalink

    Nous devrions annuler notre pacte d’Union d’Amérique du Nord pour l’économie et la sécurité avec les américains et nous entendre avec les russes car nous pourrions développer en commun avec eux une économie résiliente. Tant qu’aux américains ils ne respectent jamais leur parole. Un ex-ami qui avait un entreprise en coffrage ‘pensent faire une bonne affaire vue le libre échange’ a été ruiner par une compagnie américaine qui n’a pas respecter sa part du contra. L’ex-ami en question s’est suicidé par la suite.

    L’empire du mal absolu est à notre frontière sud et nous pourrions avoir un allié pour nous aider à résister à cet empire du mal à notre frontière nord mais ça c’est une autre histoire car notre pays est membre de l’O.T.A.N. et sous contrôle totale par le pacte de l’Union de l’Amérique du Nord. par nos voisins du sud.

    Il ne faut pas faire l’équation démocratie = tyrannie mais plutôt vu l’évolution de notre voisin du sud et de son influence néfaste et nihiliste, O.T.A.N = SS. L’appui aux né-nazis ukrainiens n’est-elle pas une preuve?

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 9 09 05 04054
    Permalink

    « Il faut faire notre demande en mariage pour créer l’Eurasie et il faut que cette demande soit acceptée. »

    Si j’étais un Russe, je n’accepterais pas et je ficherais la dévergondée syphilitique, qui veut me marier, à la porte.

    « Quand ils seront entrés dans l’UE, on évoluera tous ensemble.  »

    Je ne crois pas. Il suffit d’en parler à Geronimo pour en être éclairé. 400 traités et aucun ne fut « honoré ».

     » L’Europe ira sans doute plus vite,… »

    Évidemment puisque l’Europe est, actuellement, un traîneau sans chiens qui s’enlise dans la neige. En y attelant la Russie, elle ira certainement plus vite; mais la question est : « Quel sera l’avantage de la Russie dans ce cas? »

    « …on voudra aussi mettre en place au plus vite des politiques protectionnistes au palier de l’Europe. »

    C’est exactement ce qui se trouve derrière la politique actuelle de l’Occident. Il n’y a aucun intérêt à « sauver » ni l’Europe, ni les USA; car ils refusent de se sauver eux-mêmes avec leurs propres moyens.

    « … risque d’autant plus grave que la zizanie sera fomentée par des forces extérieures qui y trouveront leur profit. »

    La zizanie viendra de l’intérieur exactement du même endroit d’où elle origine actuellement partout en Occident.

    « La Russie dans l’Europe est un beau défi. »

    Ouais. Comme celui de ma soeur qui épouserait un salaud en espérant en faire une homme honorable. Ma soeur a des défauts mais elle n’est certainement pas imbécile.

    « …aussitôt que l’Amérique se sera guérie de son corporatisme fascisant et de ses superstitions archaïques. »

    On verra bien alors, à ce moment-là. Pour l’instant…

    « …l’Europe devrait miser sur la Russie. »

    Évidemment! C’est ce que fait l’autre salaud (car ils sont deux) qui mise sur ma soeur.

    « La Russie est prête. »

    J’espère que ma soeur ne l’est pas.

    Je n’ai aucune confiance en l’Occident; j’ai beau tenter de me convaincre que sous les suppurations évidentes on trouve un épiderme sain, je n’y arrive pas.

    Amicalement

    André Lefebvre

    Répondre
    • avatar
      21 avril 2014 à 10 10 54 04544
      Permalink

      @André

       » Si j’étais un Russe, je n’accepterais pas » Si vous saviez les efforts que je fais pour me convaincre du contraire…! 🙂

      PJCA

      Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 9 09 28 04284
    Permalink

    Le Occdentaux risquent, entre autres choses, le sort de ces tiers bien intentionnés qui se mêlent des querelles de couples et se retrouvent avec les deux conjoints qui font front commun contre eux, de la canne et du parapluie…

    Ne serait-ce pas rigolo, si les prochaines élecions generales en Ukraine donnaient la victoire a un ccndidat pro russe ? Si on lancaient partout des referendums regionaux dont la moitié demandaient une partitopn ?

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 11 11 45 04454
    Permalink

    @L’auteur,
    le fond et la forme ressemble à une chasse à courre, mais à qui faire qu’il n’y a pas de mise à mort ou disposition?
    Il me semble facile de « crier aux loups, lorsque ces derniers sont loin ou absents »
    Le fond de l’exposé axé comme épousé, augure d’un principe presque avancée de droit de cuissage.
    Il semble difficile de laisser croire que tous les loups sont gris, or Guerre et Paix appartient aux pages de l’histoire universelle.
    Cordialement,
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 13 01 54 04544
    Permalink

    En attendant, les US s’associent avec tout ce qu’il y a de plus vil sur la planète pour arriver a ses fins.

    L’Hypocrisie de ses dirigeants ‘flashe’ en lettre lumineuse sur tout les écrans géants de la planète. Ils ont beau ‘spinner’ la réalités, personne n’est dupe sur leurs intentions.

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 14 02 18 04184
    Permalink

    @André Lefebvre

    « La Russie dans l’Europe est un beau défi. – VOTRE RÉPONSE : « Ouais. Comme celui de ma soeur qui épouserait un salaud en espérant en faire une homme honorable. Ma soeur a des défauts mais elle n’est certainement pas imbécile. »

    Très juste !

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 14 02 22 04224
    Permalink

    @Pierre JC Allard

    L’histoire se répète. Les pactes se font et défont. En lisant l’histoire, ne découvrons-nous pas que c’est l’ingérence qui est la mère de tous les problèmes ?

    Solidarité et entraide commencent par respect du territoire de l’autre.

    Je n’aime pas beaucoup la position des États-Unis surtout depuis l’envahissement de l’Irak. Pourtant, j’évite de voir ce pays comme la seule racine du mal.

    Merci pour votre article très intéressant à lire.

    CAD

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 15 03 27 04274
    Permalink

    @Carolle,
    Il est facile de se projeter, vos propos sont parfois un peu durs, mais à mon sens, il manque dans certaines réponses une évidence à ce que nous vivons.
    J’ai le désavantage de ne pas recevoir les commentaires en « live » car je n’ai pas d’adresse e-mail relié au 7 du Québec, donc je ne sais pas comment palier à ce problème.
    Mais il est dommage, mais laissons le temps au temps pour avancer progressivement!.
    Je vous souhaite à toutes et tous une excellente soirée, tout en étant proches de votre réalisation.
    Cordialement,
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 15 03 29 04294
    Permalink

    Puis second point que je n’ai pas réalisé et que je puis comprendre, mais merci de me confirmer les « raisons » de la « modération » des commentaires.
    C’est un manque de libertés d’expression ou une sécurité?
    A vous lire peut-être….
    cordialement
    Patrick Juan

    Répondre
  • avatar
    21 avril 2014 à 18 06 34 04344
    Permalink

    PJCA,

    Merci pour cet article très intéressant. À mon avis, l’Union Européenne n’est pas beaucoup mieux que Washington et l’Otan est leur organisation militaire commune. L’UE est fondamentalement illégitime. On a tendance à oublier ce détail. Les citoyens de plusieurs pays membres ont rejeté l’adhésion à l’UE, qui leur a été imposée.

    Le monde est à la merci des banquiers qui créent l’argent à partir de rien. Aucun plan bénéfique pour l’ensemble des citoyens ne peut réussir à cause de l’objection systématique de ceux en haut de la pyramide, qui veulent tout contrôler et qui ont créé un système d’esclavage par l’effet combiné de la dette publique et des impôts. Il est là le problème.

    Hollande semble être un parfait imbécile. Obama est un traître et un imposteur, et les Américains le détestent encore plus que vous. La religiosité niaise à laquelle vous faites référence, sauf votre respect, n’a rien à voir dans l’équation. Obama n’a pas l’appui du peuple, pas plus que Hollande ou que les autres babouins à la solde de la FMI.

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2014 à 8 08 10 04104
    Permalink

    (Il suffit d’en parler à Geronimo pour en être éclairé. 400 traités et aucun ne fut « honorés )
    Merci André
    Cette petite phrase explique tout.
    Tous les citoyens de chaque pays ne sont aucunement responsables DES BONNES OU MAUVAISES DÉCISIONS prises par leur politiciens qui eux en retour ce font dicter leurs actions par les vrai responsables soient ceux qui n’ont pas à être élu par le peuple et qui dicte ce que tout pays doit faire sur l’échiquier mondial afin qu’eux puissent atteindre leur but.
    En tant que Canadien vous sentez vous personnellement responsable des décisions de vos élus? Avant quand je voyageais dans différent pays j’étais fier même très fier d’être Canadien et dès que possible j’aimais le faire savoir aux gens que je rencontrais Plus Maintenant. J’avais toujours quelques petits drapeaux canadiens dans mes bagages Plus Maintenant, est-ce ma faute? (moi je n’ai pas changé)
    Il faut nommer les vrais responsables soit ceux qui GOUVERNE LE MONDE par leur nom.
    Pas les Américains, les Canadiens, les Français, les Arabes, les Anglais c’est TOTALEMENT FAUX tous ces gens sont du bon monde comme vous et moi arrêtons de jouer le jeu des VRAIS DIRIGEANTS CEUX QUI SONT RESPONSABLE DE CE QUI CE PASSE SUR CETTE PLANÈTE.
    Nous sommes comme dans le temps des Romains. Tous les peuples sont au centre de l’arène à s’entre tuer pour le bon plaisirs des Puissants qui sont assis dans de confortables loges.
    Nous savons TOUS ce que nous avons à faire, en s’unissant et ensemble grimpons dans les gradins pour les égorger RIEN DE PLUS SIMPLE.
    Mais après QUE FAISONS NOUS……………… là est tout le problème.
    Depuis 5 ans nous avons de multiples exemples de peuple qui se sont révolté et acquis leur supposé indépendance que s’est-il passé après? sont-ils mieux aujourd’hui?
    Je vais suivre ton conseil André je vais en discuter avec Géronimo
    Ce n’est que mon opinion (ça vaut ce que ça vaut)

    Répondre
  • avatar
    22 avril 2014 à 21 09 36 04364
    Permalink

    @ POIVRE DE CAYENNE

    Le parcours cahotique de Geronimo m’inspire moins que celui de Pontiac, ce dernier plus fidàle a la Nouvelle-France que la Ffrance même. Abandonné par ses alliés, ses troupees dédimées par la petite vérole – premre guerre bactériologique de la prometteuse nation américaine -, mais jamais vaincu au combat. Assassiné par traitrise. Si on veut élever un monument aux Amérindiens,,,

    PJCA

    Répondre
    • avatar
      23 avril 2014 à 6 06 37 04374
      Permalink

      Merci M. Allard suite à votre information vous avez piqué ma curiosité et j’ai fait quelques recherches sur Pontiac, Géronimo et cie, et ceci m’amène à cette réflexion, ou sont aujourd’hui les HOMMES de cette trempe?
      Je n’ai rien contre les HOMMES ROSES des temps moderne mais maintenant que la preuve est amplement faite comme quoi un homme ÇA PLEURE et peut changer des couches, je crois qu’il serait temps de faire la place pour ceux qui ne vont pas se cacher sous le lit au moindre bruit. Ceux qui sont comme les animaux dans la nature capable de TOUT RISQUER incluant leur vie pour protéger en premier lieu, leurs enfants, familles et semblable.
      Une situation que je vis présentement contre un organisme gouvernemental, qui est un combat entre David et Goliath m’amène à réfléchir sur un nouveau but pour ma vie future.
      Je m’excuse d’inclure un côté personnel à ce commentaire
      Proverbe
      Être homme est facile, être un homme est difficile.

      Répondre
      • avatar
        23 avril 2014 à 9 09 49 04494
        Permalink

        @ Poivre de cayenne

        La devise du conventum 1950 a Brébeuf: ‘VIR INTER HOMINES ». ILS nde sont jamais a l’abri d’un caillou bien placé. Bonne chance

        PJCA

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *