Le conte du troisième chimpanzé (4)

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Au dernier article présenté il y a quelques semaines, il était question de la « confirmation » de nos origines par l’horloge moléculaire et par le tableau de l’arbre généalogique des primates supérieurs. Notre distance génétique avec les deux espèces de chimpanzés est de 1,6 %. Le reste de l’ADN, soit 98,4 %, est de l’ADN normal de chimpanzé.

Avant d’aborder les traits observables à interpréter sur le plan génétique, je vous propose un modèle de classification de notre lignée évolutive. Ce modèle classique fut créé par Carl Von Linné, un naturaliste suédois, qui a vécu au 18e siècle.

LE RÈGNE

Nous appartenons au RÈGNE ANIMAL.

 

L’EMBRANCHEMENT

 Nous sommes des VERTÉBRÉS – un axe rigide dorsal avec des vertèbres. Le plus ancien vertébré remonte à 530 millions d’années.

 

LA CLASSE

 Nous sommes des MAMMIFÈRESanimaux caractérisés par :

  • pilosité
  • mamelles
  • allaitement des petits

 *Le plus ancien mammifère est de 115 millions d’années.

 

L’ORDRE

 Nous sommes des PRIMATES (grands singes et singes non-anthropomorphes) – groupe caractérisé par :

  • mamelles en position pectorale
  • ongles plats aux doigts des mains et des pieds
  • pas de griffes
  • mains capables de préhension
  • pouce qui s’oppose aux quatre autres doigts
  • pénis qui pend librement et qui n’est pas attaché à l’abdomen
  • 4 incisives par mâchoire
  • cerveau développé surtout dans la région arrière

*Les plus vieux primates sont âgés de près de 55 millions d’années

  1 – LES SINGES NON-ANTHROPOMORPHES

capucin                                                          babouins                                                                oustiti

L’ADN des singes non-anthropomorphes est à 93 % semblable à celui de l’homme et des grands singes – donc, une distance génétique de 7 % – ces singes, contrairement à nous, ONT UNE QUEUE. Voici quelques exemples de ces singes.

 2 – LES GRANDS SINGES

 Nous sommes assez proches du groupe des GRANDS SINGES, qui comme nous, n’ont PAS DE QUEUE. Les plus proches sont LE CHIMPANZÉ COMMUN et le CHIMPANZÉ PYGMÉE BONOBO – nos ADN sont semblables à 98,4 % – une différence génétique de 1,6 %.

chimanzé pygmée bonobo                                  chimpanzé commun

le gibbon 

ainsi que LE GORILLE et l’ORANG-OUTANG

LA FAMILLE

Nous sommes des HOMINIDÉS – les hommes ainsi que les chimpanzés, gorilles et ancêtres respectifs appartiennent à la famille des HOMINIDÉS. Les caractéristiques sont les suivantes :

  • poids chez les adultes de 50 à 250 kg
  • marche bipède (parfois imparfaite)
  • musculation robuste
  • gros cerveau
  • face prognathe (maxillaires proéminents)

*NOTE – SELON L’ARBRE GÉNÉALOGIQUE DES PRIMATES SUPÉRIEURS, c’est ici que nous nous sommes séparés de notre ancêtre commun avec les chimpanzés, il y a de cela SIX ou SEPT MILLIONS D’ANNÉES. Les deux espèces de chimpanzés font partie du genre PAN et les humains appartiennent au genre HOMO. Toutefois, nous restons proches des deux espèces de chimpanzés avec 98,4 % d’ADN partagé.

 

LE GENRE

 Nous sommes des HOMO – les anciens Homos ont été retrouvés uniquement en Afrique près de 2,4 millions d’années. Groupe caractérisé par :

  • les fossiles doivent avoir une capacité crânienne de plus de 600cm3
  • une région faciale plutôt verticale sous la région frontale
  • mode de locomotion proche du nôtre
  • pas d’aptitude au déplacement dans les arbres
  • souvent appelé Homo Habillis

Homo Habillis

L’HOMME DE NÉANDERTAL – NÉANDERTALIEN – est une espèce du GENRE HOMO Cette espèce est éteinte. Le Néandertalien a vécu en Europe, au Moyen-Orient et en Asie centrale jusqu’à environ 30 000 ans avant aujourd’hui.

 

L’ESPÈCE

 Nous sommes des HOMO SAPIENS – tous les hommes actuels sont des Homo Sapiens, ce qui signifie :

  • nous sommes interféconds
  • MAIS pas avec des individus appartenant à d’autres espèces proches
  • de nos jours, il n’existe qu’une seule espèce humaine sur terre

 

SOUS-ESPÈCE

 Nous sommes des HOMO SAPIENS SAPIENS – les hommes modernes, soit :

  • beaucoup de diversité, couleur de la peau, forme du corps, etc.
  • toutefois, tous les hommes actuels ont les mêmes gènes localisés sur les mêmes chromosomes
  • partout, ces données s’expriment pour les mêmes caractères
  • il y a de faibles variations au niveau des gènes et l’influence de l’environnement ainsi que la sélection sexuelle, ce qui explique notre diversité biologique
  • enfin, nous sommes le seul représentant actuel du genre homo puisque toutes les autres espèces se sont éteintes

SOUS-ESPÈCE

LE POUVOIR DE L’HOMO SAPIENS SAPIENS

Nous nous distinguons par :

  • la pensée
  • le langage
  • l’art
  • la technologie (la créativité)
  • l’agriculture

À nous de faire progresser le pouvoir de notre pensée, l’amour et l’altruisme qui font partie de notre ADN.

Ce 1,6 % de différence d’ADN que nous avons avec les grands singes et qui nous permet de créer et d’assurer notre subsistance, de créer et de faire le bien, est aussi un couteau à deux tranchants car il nous ouvre également à des comportements sinistre, tels que :

  • génocides
  • plaisir à torturer
  • consommation de drogues
  • extermination des espèces par milliers
  • tendance à nous tuer les uns les autres
  • tendance à détruire notre environnement

Personnellement, j’ai confiance en ce 1,6 % pour développer notre conscience, travailler pour le bien du tout, et vivre dans plus de paix et d’harmonie.

 

 

Sources – Jared Diamond – Le 3e chimpanzé

Wikipedia – la classification des espèces vivantes

Wikipedia – la phylogénie globale actuelle

Google images

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d'argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l'épanouissement de la personne par la pratique de l'attention vigilante : la pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *