Le Mustard Seed, un modèle d’intégration pour les sans-abris? La force du grain de moutarde

 

CAROLLE ANNE DESSUREAULT    Une émission à la télévision consacrée aux démunis qui fréquentent l’association Mustard Seed  en Alberta a vivement suscité mon intérêt quant à leur façon de leur venir en aide.

Sans vouloir discréditer ou diminuer le travail extraordinaire accompli par les associations caritatives établies ici à Montréal, telles :

  • Jeunesse au Soleil, reconnue pour ses dons de nourriture et de vêtements aux familles dans le besoin, les camps de vacances pour les jeunes, les cadeaux à Noël remis aux enfants allant jusqu’à 18 ans incluant une vraie fête lors du dépouillement de l’arbre;

la Maison du Père, qui est plus qu’un refuge pour les hommes sans-abri de plus de 25 ans, et qui offre aussi des repas, des soins d’hygiène et une équipe pour les appuyer à sortir de l’itinérance par des programmes de réinsertion sociale;

 l’Accueil Bonneau, l’Accueil ouvre ses portes à des personnes vivant en situation d’itinérance (et à risque). Chaque jour, environ 800 repas sont servis aux tables! C’est un lieu d’échanges et de socialisation, incluant des activités de toutes sortes, et des services psycho-sociaux. Mentionnons aussi les dîners de Noël – l’an dernier, 650 repas furent distribués;

  • la Société de Saint-Vincent-de-Paul, qui favorise des rencontres personnalisées entre les bénévoles et les personnes qui sollicitent de l’aide. De multiples services d’accompagnement sont offerts. Il y a aussi l’organisation et la participation au dîner de Noël à l’Accueil Bonneau. Il y a la traditionnelle Guignolée qui a lieu chaque année le dernier dimanche de novembre, cette activité permet de fabriquer et de distribuer aux personnes dans le besoin près de 1 000 paniers;

et bien d’autres,

Que peut bien offrir de plus l’association Mustard Seed?

Des logements décents, plus que décents, modernes et élégamment meublés, sans crouler dans le luxe. Des logements qui n’ont pas cet air de pauvreté qui stigmate et classe irrémédiablement une personne dans une catégorie inférieure.

Mustard Seed est une organisation chrétienne, sans but lucratif, qui a modestement débuté dans les années ’70 dans le sous-sol d’une église de Calgary où un groupe d’individus servaient du café aux sans-abris qui se présentaient. Aujourd’hui, l’association a pour mission d’attaquer les racines de la pauvreté en ajoutant aux services de base (tels ceux offerts par les autres associations) un logement à long terme.

L’émission présentée à la télévision s’ouvrait sur des témoignages de personnes qui avaient eu accès à un logement. Un homme déclarait qu’il n’avait jamais de toute sa vie habité un aussi bel endroit. Après dix ans d’errance, il était heureux, et se sentait de nouveau un homme digne, avec l’espoir de s’en sortir. Tous ceux qui ont bénéficié d’un logement ont déclaré qu’ils retrouvaient enfin goût à la vie et qu’ils se sentaient de nouveau des personnes entières, non des rebuts de la société.

Pour le moment, tous ne peuvent avoir accès à ces logements, puisque pour l’instant le seul complexe de logements réalisé offre une vingtaine d’appartements, complexe réalisé près du Yellowhead Trail à Edmonton, et le premier genre à venir dans le futur – cinquante unités sont planifiées par la ville.

Un projet de construction de 224 logements à prix abordable et de qualité (non des taudis) sera réalisé à l’été 2013 à Calgary. La mise en chantier a déjà débuté.

La vision de Mustard Seed est que peu importe les raisons qui mènent à la pauvreté, les personnes en situation d’itinérance demeurent des êtres humains.

Sans un abri à soi pour vivre, et sans sécurité, comment une personne en itinérance peut-elle se trouver un travail et s’accomplir en tant que personne humaine? Très difficile, voire même impossible.

Un accompagnement dans la recherche d’un emploi

En plus d’offrir un logement, Mustard Seed aide les sans-abris à retrouver leur autonomie en les soutenant dans la recherche d’un emploi par un accompagnement personnalisé. Il va de soi que les personnes qui bénéficient de cette aide se doivent de respecter certains critères, tels l’honnêteté et le respect. Il arrive assez souvent qu’il faille référer ces personnes à une agence-partenaire de l’organisme pour une formation. Des bénévoles sont disponibles pour les aider à rédiger leur résumé, les lettres d’accompagnement, et une préparation en vue d’une interview.

Des campagnes de fonds et un implication gouvernementale

Grâce à des campagnes de levées de fonds, Mustard Seed est en mesure de voir grand. En dix ans, les fonds ramassés ont atteint le million de dollars. En 2012, un Radiothon généra quelques 73 000,00 $.

Le gouvernement albertain a injecté 70 % du coût du projet de construction de logements. L’aide de commanditaires majeurs offrant fenêtres, aménagement et installations électriques mérite aussi d’être soulignée.

Le droit à la dignité

Toute personne dans une société moderne devrait avoir droit à trois choses pour participer favorablement à la société  et s’épanouir dans la dignité :

  • un logis
  • un travail
  • l’éducation

Sans doute plusieurs diront-ils que c’est encore très peu.

Ce que nous voyons n’est qu’un grain de moutarde … ayons espoir que ce petit grain produira un grand arbre.

 Carolle Anne Dessureault
avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d’argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l’épanouissement de la personne par la pratique de l’attention vigilante : la pleine conscience.

Une pensée sur “Le Mustard Seed, un modèle d’intégration pour les sans-abris? La force du grain de moutarde

  • avatar
    11 octobre 2012 à 11 11 05 100510
    Permalink

    (Y)

     » Ça prend un minimum de bien être pour pratiquer la vertu. »

    (F)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *