L’intransigeance des leaders étudiants

Photo Valerian Matazaud

Suite à la démission de Lyne Beauchamp l’intégrité politique existe-elle?

N’y aurait-il pas d’autres démissions qui devraient être déposées dans le gouvernement de Jean Charest?

Raymond Viger Dossiers Éducation, Politique, Jean Charest

Devant l’intransigeance des leaders étudiants, la ministre de l’Éducation Lyne Beauchamp démissionne.

Et si on extrapole, devant l’intransigeance des lobbys pharmaceutiques, est-ce que le ministre de la Santé, Yves Bolduc, devrait démissionner lui aussi?

Devant l’intransigeance des lobbys des entreprises pétrolières et minières, est-ce que le ministre de l’Environnement, Pierre Arcand, devrait lui aussi démissionner?

Devant l’intransigeance des mafias et des groupes criminalisés et de leur fraude incessante, est-ce que le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier devrait faire de même?

Nous aurions un gouvernement fort si le gouvernement Charest tapait sur les pétrolières, les minières, les pharmaceutiques, mafia et autres aussi fort qu’il l’a fait avec les étudiants avec cette loi matraque, la loi 78.

Devant l’incapacité du gouvernement Charest d’être un gouvernement fort devant les entreprises pharmaceutiques, pétrolières, minières, l’industrie du bois, les groupes criminalisés et autres mafias… Jean Charest devrait-il démissionner pour donner l’exemple?

Autres textes sur Politique, Jean Charest

12 pensées sur “L’intransigeance des leaders étudiants

  • avatar
    26 mai 2012 à 7 07 26 05265
    Permalink

    Rapport de mes militants étudiants (mon cégépien et mon universitaires): la manif du jour 100, celle dont l’itinéraire non divulgué défiait ouvertement la loi 78, fut colossale et conviviale. Des vieillards et des mères avec babis en carrosses s’étaient joints aux étudiants. Fait mystérieux, à Sherbrooke, des arrestations ayant eu lieu sous le couvert de la loi 78 ont été reconvertit dare-dare en… infractions au code de la route. Sur les manifs nocturne, les portes paroles policiers ont explicitement signalé qu’ils concentraient leur attention strictement sur les actes criminels conventionnels (pré loi 78, donc). Le maire de Montréal se lamente en disant que la seule solution c’est la négociation. Il est patent que les autorités municipales et constabulaires n’accréditent pas cette loi. Ils l’ignorent dans la pratique, sans le dire trop fort. Comme en plus elle a été conçue pour se pulvériser d’elle-même en 2013, avant que les poursuites devant tribunaux ne puisse la ferrer donc, on voit bien que c’était un autre pétard mouillé pour essayer de faire perdre leur focus aux militants étudiant, en misant, par une analogie fallacieuse avec le monde ouvrier, sur le fantasme loi spéciale – retour en classe. Le fait que la ministre de l’éducation limone maintenant pour que les négociations reprennent confirme que le pétard mouillé n’a pas marché.

    Et le chef de cabinet du premier ministre de démissionner. Continuons le combat, cibole…

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 7 07 39 05395
    Permalink

    Oui il devrait démissionner
    Mais rien ne serait réglé
    C’est le système capitaliste à la grandeur de la planète qui est corrompu
    Le probléme est mondial donc la solution devra être MONDIALE
    La 3ième guerre mondiale ne sera pas une guerre entre les pays, mais la révolution dans TOUS les pays du monde.
    Le problème ne vient pas de l’extérieur il vient de l’intérieur
    Chaque pays devra faire sa révolution et quand tout sera terminé et que possiblement 50% de la population de chacun des pays aura été éliminé le 50% restant repartira sur de nouvelles bases.
    Ceux qui détiennent le pouvoir n’abdiqueront jamais sans y être FORCÉ . Pourquoi en serait-il autrement………….
    La preuve de ce que j’avance est faite ouvrer grand vos yeux et regarder ce qui ce passe depuis un an dans les pays ARABES et c’est ce qui ce passera le temps venu dans tous les pays du monde.
    Ceux qui ont présentement le pouvoir le voit venir….. c’est pourquoi ils sont présentement à instaurer de nouvelles lois pour contrer ces révolutions..
    Obama veut une loi qui les autorisera d’arrêter sans procès tout citoyen américain SOUPÇONNER d’atteinte à la sécurité nationnale, de quelle sécurité sont-ils inquiet……..leur sécurité ………… pas celle du peuple
    Je dois terminer car je viens de faire monter ma pression

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 7 07 43 05435
    Permalink

    La ministre Beauchamp n’a pas démissionné à cause de l’intransigeance des étudiants mais à cause de l’intransigeance de Jean Charest. Elle connaissait la loi 78 à venir.

    Un gouvernement fort ne frappe sur personne; il négocie. Que ce soit avec les pétrolières, minières, pharmaceutique. Par contre il y a une exception, il frappe sur la mafia. Notre gouvernement faible, frappe sur les étudiants, se laisse bousculer par les autres organismes et négocie avec la mafia.

    Les cours de gouvernance 1001 n’existent pas encore. Et ces cours devraient être gratuit tellement ils sont indispensables.

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 11 11 43 05435
    Permalink

    On a beaucoup parlé des sondages CROP à la télé ces derniers jours, pour justifier la loi 78. Je ne crois pas les sondages. C’est une distraction et une manipulation de l’information pour vous faire croire qu’il y a un nombre comparable de gens qui croient le contraire de vous. C’est un faux paradigme qui exige que deux forces opposées soient créées, lesquelles s’annuleront et auront pour effet ultime de soutenir le pouvoir.

    J’ai vérifié le site de CROP. Je voulais voir qui est derrière CROP. J’ai trouvé ma réponse sur les photos de la banderole sur la page d’accueil.

    http://www.crop.ca/en/

    Que dire de plus?

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 12 12 44 05445
    Permalink

    Voici une partie d’article que je viens de lire:

    « « Il semble évident que le gouvernement Charest ne comprend pas du tout les étudiants d’aujourd’hui, constate Jacques Hamel, professeur de sociologie à l’Université de Montréal et spécialiste de la jeunesse. Quand les ministres parlent des jeunes, on voit qu’ils parlent de ce qu’ils étaient à leur âge, alors que ça n’a rien à voir. »

    Comme étudiants, les jeunes d’aujourd’hui passent presque plus de temps au travail que sur les bancs d’école, observe-t-il. Soucieux de se donner une formation collée à leurs champs d’intérêt, ils préfèrent souvent choisir leurs cours à la carte, plutôt que de suivre un programme particulier, et n’hésitent pas à interrompre leurs études lorsque l’occasion d’un voyage formateur se présente. « Première génération numérique, ils font actuellement la démonstration que cette forme de parcours, tourné sur soi, ne les empêche pas de se montrer très solidaires au besoin grâce, notamment, aux médias sociaux. »

    Souvent qualifiés d’enfants-rois, ces jeunes sont plutôt des « négociateurs nés », estime la sociologue du centre Urbanisation, Culture et Société de l’INRS, Madeleine Gauthier, qui travaille depuis plus de 30 ans sur les jeunes. On leur a appris depuis leur plus tendre enfance à discuter d’égal à égal avec les adultes. « Ils ne s’attendent pas nécessairement à toujours gagner, mais ils veulent pouvoir aller au fond des choses. Pour eux, l’autorité vient bien plus de la compétence et de la confiance que de la hiérarchie. Mes collègues professeurs vous le diront, lorsqu’on prend le temps de discuter avec eux et qu’on arrive à une entente, ils peuvent devenir des collaborateurs extraordinaires. »

    André Lefebvre

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 13 01 53 05535
    Permalink

    C’est tout un gouvernement qui devrait démissionner, non seulement à cause de la multitude de ses actions inqualifiables mais aussi à cause de sa nature dominante. Exécuter n’est pas dominer. Il est pourtant prévisible que même une fois hors d’atteinte des médias, loin du podium des élus, pension à vie en poches, il pourra dans l’ombre tirer les ficelles des Lois dont il s’est doté, arrachant la légalité à l’inconvenance, se marrant en se tapant sur les cuisses.

    Son blitz achève, les pièces sont en place. Sa machine pourra bientôt vivre par elle-même, qu’on la débranche ou non. Il aura construit un labyrinthe dont le peuple ne pourra sortir qu’en défonçant tant de murs qu’une fois libre il ne lui restera que les marques de sa lutte, comme s’il fallait inonder une ville pour tuer tous les rats.

    Ce territoire ne nous appartiendra plus très bientôt. Seules les dettes confirmeront notre obligation à le faire vivre, sans avoir la garantie de pouvoir y survivre.

    Il sera bientôt minuit. considérant qu’à plusieurs moments, sans le savoir, nous avons aliénés nos droits pour une période allant bien au-delà de leur départ. On peut se sortir de la corruption, mais difficilement d’une prison.

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 13 01 55 05555
    Permalink

    Ce que vous avez lu Monsieur André Lefebvre 26 mai 2012 à12:44 , est très correct , et faut que les étudiants , en plus ; de la compétence et la confiance , faut qu’ils exigent la  »TRANSPARENCE » et ce sans faute.

    Depuis 10 ans que je me bats pour Savoir et je demande pourquoi , je viens de gagner un autre ti-peu………. C’est juste un ti-peu , mais à la fin tous ces petits peu feront peut-être que le monde sera meilleur demain.

    Faut que les  »HUMAINS » se disent que : on les payes les  »ÉLUS » et les D.G. , ça fa que sacrament le D.G. dis-moi quand je te parle…….

    J’ai bien hâte de savoir , qui a fait des demandes abusives à Tingwick.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 14 02 23 05235
    Permalink

    Aille les amis, êtes-vous allez voir la banderole sur la page d’accueil de CROP? Regardez toutes les photos. Au moins 3 contiennent un message très clair. C’est drette là dans votre face, même écrit en toute ‘lettre’ (2 lettres). Come on!

    http://www.crop.ca/en/

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 14 02 27 05275
    Permalink

    Veillez me pardonner , c’était demandes excessives. === pendant ce temps là , on donne de la valeur au Code Civil du Québec. === En 2009 , le mot  »SERVITUDE » , pour les explication , étaient balbutiement. === Je viens d’aller à servitude , et je crois que les  »ARPENTEURS  » vont être la solution. === Presque tout est clair , par contre faudras que les inspecteur des Municipalités savent quoi demander à l’arperteur.

    Ça vient de me coûter , près de 1,500 dollars pour des plans que peut-être la CPTAQ , ne trouvera pas correct. === Tout est nouveau partout au ni-veaux des Municipalités , ça fa que si tu es un  »CANAYEN » , sacrament tu paye pour apprendre………. La seule satisfaction que j’en ai , je le raconte sur  »LE WEB », et comme j’ai déjà dit voilà 10 ans , si j’ai pû en aider un seul autre  » HUMAIN » , je suis comblé je n’aurai pas gueuller pour rier. Tsé il n’y a pas que les  »CASSEROLLES ».
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre
  • avatar
    26 mai 2012 à 14 02 49 05495
    Permalink

    Analysons les 4 photos de la banderole sur la page d’accueil de CROP.

    1ère photo (Foule) :
    Main cornue = signe de Satan
    http://www.jesus-is-savior.com/False%20Religions/Wicca%20&%20Witchcraft/signs_of_satan.htm

    2e photo (Enfant aux yeux croches)
    Symbolise une vision déformée de la réalité ou le mensonge. Notez aussi le mot ‘BUM’ sur le chandail de l’enfant, ce qui signifie un ‘itinérant’ ou un ‘pauvre’ ou quelqu’un de ‘peu fiable’ ou ayant une faible valeur morale. En tout cas, rien de bon.

    3e photo (Sac de magasinage)
    Le sac est rouge. Les lettres em évidence sont ‘S-S’ pour ‘services secrets’ ou la police allemande durant la 2e guerre mondiale.

    4e photo (plage)
    Je n’ai rien trouvé. Peut-être que quelqu’un d’autre voit quelque chose.

    J’ai écouté l’émission spéciale ‘Sortie de crise’ à R-C hier. Le premier 30 minutes parlait persque exclusivement du sondage de CROP.

    C’est contre ça qu’on se bat.

    Répondre
  • avatar
    27 mai 2012 à 13 01 06 05065
    Permalink

    Monsieur A.L. j’ai hâte à la 2ième partie de ce discernement spirituel.

    Pour cette première partie , la Bible n’a rien à me reprocher , car il est dit : faites tout pour la gloire de Dieu. Manger , boire etc. , croyez-moi qu’après un 2 litres de Pepsi , je ne me pisse pas sur le bout des pieds : Dieu doit être très fier de moi. === C’est après 6:14 minutes que l’on parle de faire au nom de DIEU.
    Jean-Marie De Serre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *