Les derniers soubresauts Bretons!!!

.

L’Angleterre au VIIe siècle

Edwin régna 17 ans et les six dernières comme Chrétien. Caedwalla se rebella contre Edwin avec l’aide de Penda roi des Merciens qui régnait depuis 22 ans. La bataille se fit à Haethfelth. Edwin fut tué le 12 octobre 633, âgé de 48 ans avec toute son armée. Osfrid, un de ses fils tomba devant lui. L’autre fils Eadfrid rejoignit le roi Penda qui, plus tard le fit tuer, brisant son serment. La population de Northumbrie fut massacrée dans les Églises. Caedwalla, quoique Chrétien, torturait les femmes et les enfants. Il voulait effacer de la Terre tout ce qui était Angle parce que les Bretons refusaient tout ce que les Angles acceptaient, incluant le Christianisme même s’ils étaient Chrétiens eux-mêmes (Bède). Ils étaient plus probablement Pélagiens. De plus c’est probablement là la raison de leur persécution par l’Église; même si Bède, ici, semble dire que c’est le contraire qui se produit.

La reine Ethelberg envoya deux de ses enfants Wuscfrea fils d’Edwin et Yffi petit-fils d’Edwin en Gaule au roi Dagobert qui était son ami. Les deux enfants moururent dans leur enfance (Bède). Ceci est assez curieux, mais compréhensible lorsqu’on connait les Mérovingiens.

Paulinus devient évêque de Rochester.

Fursy fonde le monastère de Cnobheresburg qu’il laisse aux mains de son frère Foillan en 643. Celui-ci fuira, avec ses moines et leurs manuscrits, une attaque de Penda en 651.

À la mort d’Edwin,le royaume de Deiri passa à Osric, fils de son oncle Aelfric. Mais le royaume de Bernicie passa aux mains du fils d’Ethelfrid, Eanfrid qui avait vécu réfugié chez les Scots ou les Pictes et y avait été baptisé et étaient Chrétiens. Mais ces rois aussitôt au pouvoir revinrent à leur idolâtrie (Bède). On peut penser facilement que cette idolâtrie est le Pélagianisme.

 Le roi Breton Caedwalla, l’été suivant, tua Osric lors d’un siège (de York) et l’année suivante tua Eanfrid avec ses 12 soldats choisis qui venait lui proposer la paix (Bède).

634 : Honorius reçoit une lettre du Pape lui donnant le pouvoir de nommer des Archevêques (Bède).

Sigbert abdique pour devenir moine dans un monastère et donne le pouvoir à Ecric (Bède).

Eanfrid est tué (Bède).

Cynegils, roi du Wessex de 611 à 643, permet à l’Évêque Birinus, envoyé par le Pape Honorius, de prêcher dans son royaume. (Officiel)

635 : Oswald, bon Chrétien, avec une petite armée attaqua la grosse armée de Caedwalla et tua le Breton àDenisesburna; qui est le « brook of Denis » (Bède).

Aussitôt sur le trône, Oswald, pour convertir son peuple, demanda aux anciens des Scots de lui envoyer un évêque pour éduquer son peuple. On lui envoya l’évêque Aidan, homme doux, modéré et pieux, mais qui fêtait Pâques selon l’ancien rite de l’Église celtique. Il venait de Hii. Le roi l’installa sur l’île de Lindisfarne. L’enseignement prospérait et le peuple était heureux (Bède).

Birinus baptise Cynegils, roi du Wessex ainsi que le roi Oswald de Northumbrie (officiel). Il reçoit la ville de Corcic (Dorchester) comme siège épiscopal (Bède).

Penda attaque l’Est-Anglie et Sigbert est tiré de son monastère, contre sa volonté, pour participer à la défense du royaume. Il est tué avec Ecric dans la bataille. Anna leur succéda (Bède).

636 : Cwichelm, fils de Cynegils, est tué (officiel).

640 : Eadbald, roi de Kent, décède.

Earconbert succède à Eadbald qui régna 24 ans. Sa fille étudie dans un monastère Franc à Farmoutier-en-Brie. Au même endroit se trouve Saethryth, fille de l’épouse d’Anna roi d’Est-Anglie ainsi qu’Ethelberg la fille du roi qui devint l’abbesse du monastère (Bède).

Le Pape Honorius écrit aux Scots au sujet de la Pâques et du Pélagianisme qui refait surface. Il me semble qu’il n’a jamais disparu.

642 : Le roi Oswald est tué. Il avait régné 9 ans. Il périt à la bataille de Maserfelth à l’âge de 38 ans, découpé en morceaux par les « apostats ». Il ne fut agréé unanimement que les noms et les mémoires des apostats rois Angles (Penda) et roi Breton soient effacés du catalogue des rois Chrétiens (Bède). Nous avons ici la confirmation, directement des écrits de Bède, que des données historiques furent éliminées selon la volonté et la vision de l’Église.

À la mort d’Oswald, Oswin (environ 30 ans) devient roi de Deira et son cousin Oswy devient roi de Bernicie (officiel).

Oswin règnera pendant 28 ans avec beaucoup de difficultés parce qu’attaqué par les Merciens et par son fils Alchred et son neveu Oidilwald (Bède).

Penda attaque la ville royale d’Oswin, Bebba (Bamboroug) et tente de la brûler parce qu’il ne peut l’envahir. Lorsque l’évêque Aidan vit les flammes, il pria et celles-ci se retournèrent vers l’armée de Penda qui décida de ne jamais plus attaquer cette cité protégée de Dieu (Bède).

643 : Cynegils, roi du Wessez, décède. Son autre fils Cenwalh lui succède (officiel).

644 : Cenwalh répudie sa femme, sœur de Penda roi des Merciens, qui l’attaque et lui enlève son royaume (Bède).

Bataille de Cogfry ou Oswald roi des Saxons et Eawa roi des Merciens sont tombés (anales Cambriae).

 Paulinus, ancien Évêque de York, mais maintenant à Rochester, décède.

645 : Cenwalh, chassé du Wessex, se réfugie chez Anna roi d’Est-Anglie où il vécu trois ans, devint Chrétien et retrouva son royaume en 648.De 672 à 674 il partage le pouvoir avec sa femme Seaxburth  (officiel et Bède).

Le monastère de Saint David est brûlé (Annales Cambriae).

648 : Cenwalh reprend son royaume du Wessex. Un certain Évêque gaulois, venant d’Irlande et nommé Agilbert, se présente dans le royaume et s’attache au roi. Ils ne parlent pas la même langue de sorte que Cenwalh fait venir un autre Évêque nommé Wini et divise son royaume en deux évêchés. Agilbert offusqué retourne en Gaule. Quelques années plus tard le roi banni Wini également pour « malversation » (Bède).

Voulant avoir un autre évêque, il reçoit Leuthérius, neveu d’Agilbert, qui est ordonné Évêque (Bède).

649 : Massacre à Gwent (Annales Cambriae)

650 : Wulfhere est roi de Mercie et règnera jusqu’en 675.  Son avènement marqua la fin de la suprématie d’Oswiu de Northumbrie sur le sud de l’Angleterre. Ses campagnes contre le Wessex acquirent à la Mercie le contrôle de la majeure partie de la vallée de la Tamise. Il conquit l’île de Wight et la vallée de la Meonet les donna au roi Æthelwalh de Sussex. Il exerça également son influence sur le Surrey, l’Essex et le Kent. Il épousa Ermenilda, la fille du roi  Earcombert de Kent (officiel).

La montée d’une étoile (Annales Cambriae)

Au milieu du 7e siècle est composé « Le chant de mort de Cynddylan ». Une strophe dit, au sujet des guerriers de Powys : « les héritiers du Grand Arthur, le puissant défenseur. »

651 : Le roi Oswin est tué et l’Évêque Aidan décède.

Oswy (Oswiu) attaque son cousin Oswin qui, devant l’importance de l’armée ennemi  débande son armée et se réfugie  avec un soldat appelé Tondhere, chez son ami Hunwald à Gilling dans le York. Hunwald le trahit et Oswin est assassiné à Gilling le 20 août par un homme d’Oswy appelé Ethilwin (Bède).

Finan succède à Aidan comme évêque. Il sera tué dans un incendie provoqué lors d’une autre attaque de  Penda (Bède).

653 : Les Angles du milieu, sous leur prince Penda, sont convertis.

L’Archevêque Honorius de Canterbury décède le 30 septembre. Son successeur Deusdedit (Théodore) est nommé 6e Archevêque de Canterbury, 1 ½ an plus tard. C’est Ithamar évêque de Rochester qui l’ordonna le 26 mars 655. Il occupa son poste pendant 9 ans, mourut de la peste, paraît-il, et fut remplacé par Damian, un Saxon du sud (Bède).

654 : Anna est tué par Penda lors d’une attaque et son frère Aethelhere lui succède. Curieusement celui-ci sera tué avec Penda dont il est l’allié, lors de la bataille de Winwaed. Son frère Aethelhere, qui attendait en regardant de loin, l’issu du combat lui succède.

655 : Penda est tué et les Merciens deviennent Chrétiens.

Penda (âgé de 80 ans) périt à la bataille de Winwaed contre Oswiu et son fils Alchfrid ainsi que son allié Aethelhere d’Est-Anglie. L’autre fils d’Oswiu, Ecgfrith, est retenu en otage par Penda.  La bataille se déroule sous une pluie torrentielle. Bède dit qu’il y a plus de morts noyés que de tués par l’épée. L’alliés de Penda, Cadwallon ap Cadfan est parti et Aethelwald de Deira se retire pour attendre l’issu du combat. Penda tué, tous les rois d’Angleterre sont maintenant Chrétiens. Lors de cette bataille, des trentes « capitaines » alliés  de Penda, Oidilwald et Catgubail, rois Bretons, furent les seuls qui ne périrent pas (officiel).

Peada, fils de Penda, est confirmé roi du sud de la Mercie. Il sera tué l’année suivante par la trahison de son épouse Alchfled, fille d’Oswy, durant le festival de Pâques (Bède).

656 : Massacre de Campus Gaius (Annales Cambriae).

657 : Penda est tué (Annales Cambriae) (Cette mort est datée de 655 chez Bède).

658 : Les chefs Merciens Immin, Eafa et Eadbert se rebellent contre le roi Oswy

Oswy vient et s’empare du butin (Annales Cambriae)

660 : Aethelthryth, veuve de Tondberht, quitte la ville d’Ely pour aller épouser le roi Ecgfrith de Northumbrie.

661 : Cummine « le grand » tombe (Annales Cambriae) De haut évidemment.

662 : Brocmail meurt (Annales Cambriae).

664 : Le 3 mai, une éclipse se fit.  La « peste jaune » apparaît au sud de l’Angleterre et se répand. Earcombert, roi de Kent, décède et Colman avec ses Écossais  retourne à son peuple. La peste arrive. Ceadda et Wilfrid sont promu Évêques de Northumbrian.

Ecgfrith devient roi de Deira.

Damian devient Archevêque de Cantorbury (Bède).

665 : Première célébration de Pâques chez les Saxons, Deuxième bataille du mont Badon et Morgan décède Annales Cambriae).

666 : Agilbert ayant quitté le Wessez devient évêque de Paris.

668 : Théodore est ordonné Évêque.

670 : Oswy roi de Northumbrie, décède. (Les Annales Cambriae datent ce décès en 669).

Wulfhere, le roi de Mercie,Fils de Penda, devient alors le plus puissant du sud de l’Angleterre (officiel).

672 : L’évêque Ceadda (Chad) des Merciens décède le 2 mars. Il avait été élève de Aidan.

673 : Egbert, roi de Kent, décède et un synode est tenu à Hertford devant le roi Egfrid, l’Archevêque Théodore préside. Ont décrète 10 articles.

675 : Wulfhere, roi des Merciens, décède après avoir régné 17 ans. Il laisse le pouvoir à son frère Ethelred. Ethelred ravage le Kent.

676 : Une étoile très brillante est vue à travers le monde (Annales Cambriae).

678 : Une comète apparait. Le roi Egfrid chasse l’évêque Wilfrid et Bosa, Eata et Eadhaed sont consacrés Évêques à sa place.

679 : Aelfwinefut tué.

680 : Un synode fut tenu dans la plaine d’Haethfelth au sujet de la Foi Catholique. L’Archevêque Théodore présidait. Jean l’abbé romain était aussi présent. L’abesse Hilda décède à Streanaeshalch. Pourquoi un synode ici avec pour sujet la Foi Catholique, si ce n’est pour la comparer à des « nuances » de cette Foi?

682 : Une épidémie vient en Bretagne et Cadwaladr fils de Cadwallon décède.

683 : Une épidémie en Irlande (Annales Cambriae).

684 : Un tremblement de Terre à l’Ile de man (Annales Cambriae)

685 : Egfrid, roi de Northumbrie est tué. Hlothere, roi de Kent, décède.

688 : Caedwald, roi des Saxons de l’Ouest va à Rome.

689 : La pluie se change en sang en Angleterre. En Irlande le lait et le beurre devient du sang (Annales Cambriae).

690 : L’Archevêque Théodore décède.

697 : La reine Osthryth est tuée par ses nobles sous l’indication des nobles Merciens. Il faut savoir qu’elle est nonne et que les Merciens sont…comment dirais-je… « païens » même si leur roi est Chrétien.

698 :  Berctred, un chef d’armé du roi de Nortumbrie est tué par les Pictes.

704 : Ethelred après un règne de 31 ans sur les Merciens, devient moine et laisse le pouvoir à Coenred. Il devait commencer à trouver la soupe chaude avec ses sujets et son évêque lui a trouvé un endroit pour se cacher.

Aldfrith roi des Saxons meurt. Adomnan décède (Annales Cambriae).

On dit qu’Aldfrith fut malade quelque temps avant sa mort, et il décéda le 14 décembre 704 ou 705. Sa succession fut contestée d’une part par Eadwulf, soutenu tout d’abord par l’évêque Wilfrid. (officiel).

Osred n’est qu’un enfant lorsque son père meurt, et Eadwulf en profite pour usurper le trône, ou tout du moins pour assurer la régence. Il bénéficie pour cela de l’appui de certains seigneurs de la région, notamment Berhtfrith, seigneur du territoire qui borde le Lothian. Cependant, alors que le précédent roi, Aldfrith, a exilé l’évêque Wilfrid, Eadwulf décide de le maintenir en exil, plutôt que d’accepter son retour.

Après deux mois de règne, une conspiration, menée par Berhtfrith, parvient à le détrôner, et Osred est rétabli sur le trône. Après avoir été détrôné, Eadwulf s’enfuit vers le Nord, dans le royaume des Pictes ou dans le Dal Riada. Les Annales d’Ulster indiquent qu’il est mort en 717. En 740, son fils Earnwine est tué sur ordre d’Eadberht, mais le petit-fils d’Eadwulf, Eardwulf, devient plus tard roi de Northumbrie de 748 à 765, réussissant ainsi là où son grand-père a échoué.

Osred Ier (v. 697 – 716) est roi de Northumbrie de février ou mars 705 jusqu’à sa mort. Fils d’Aldfrith de Northumbrie, il n’est qu’un enfant quand il accède au trône, et les affaires du gouvernement sont assurées par Wilfrid d’York jusqu’à la mort du prélat en 709, qui amène une période d’instabilité. Selon certaines sources, Osred, personnage aux mœurs dissolues, est tué lors d’une révolte à l’âge de dix-neuf ans, et le chef des révoltés, Coenred, lui succède. En revanche, la Chronique anglo-saxonne indique qu’il est tué « près des frontières sud », ce qui implique peut-être une mort au combat contre lePictes.

709 : Coenred, roi des Merciens, après un règne de 5 ans, se rend à Rome.

711 : Le commandant Bertfrid combat les Pictes.

714 : La nuit fut aussi claire que le jour. Pépin le vieux (Pepin II d’Heristal) roi des Francs mourut dans le Christ (Annales Cambriae) (officiel).

716 : Osred, roi de Northumbrie est tué ainsi que Ceolred, roi des Merciens. L’homme de Dieu Egbert ramène les moines de Hii pour Pâques. (Les Annales Cambriae datent la mort d’Osred en 717).

718 : Osric est roi de Northumbrie de 718 à sa mort, le 9 mai 729. Il est peut-être le frère (ou demi-frère) d’OsredCeolwulf lui succède (officiel)

722 : Beli fils de Elfin décède. Les Bretons gagnent les trois batailles de Hehil, Garth Maelog et Pencon (Annales Cambriae).

725 : Wictred, roi de Kent, décède.

728 : Bataille du mont Carno (Annales Cambriae).

729 : une comète apparaît. Le saint Egbert décède et Osric meurt.

Ceolwulf est roi de Northumbrie de 729 à 737, excepté pendant une courte période de 731 à 732 durant laquelle il est déposé et rapidement restauré. Adopté comme son héritier par son prédécesseur Osric. En 737, il abdique et se fait moine à Lindisfarne, où il meurt le 15 janvier 765Eadberht lui succède.

C’est à lui que Bède le Vénérable dédie son « Histoire ecclésiastique du peuple anglais ».

731 : L’archevêque Bertwald décède. Tatwine est consacré neuvième Archevêque de Canterbury. Ce fut dans la 15e année du règne d’Éthelbaldroi des Merciens.

L’Âge des Vikings est le nom de la période définie selon l’historiographie traditionnelle entre 793 et 1066 de notre ère en Scandinavie et en Angleterre.

La première référence traditionnelle historique à un raid viking date de 787 lorsque, d’après la chronique anglo-saxonne, ils tuèrent un officier anglais qui, les prenant pour des marchands, voulait leur faire payer des taxes commerciales. Néanmoins, on s’accorde plutôt pour dater le début des raids vikings dans les îles Britanniques le 8 juin 793, quand cette même chronique rapporte le pillage du grand monastère de Lindisfarne.

Mais cela est une autre histoire qui ne touche pas ma recherche effectuée ici.

Je ne peux que conclure que :

Si les Bretons ne s’étaient pas obstiner à être honnête intellectuellement dans leur « religion », ce ne serait pas des anglo-saxons qui mèneraient l’Angleterre aujourd’hui.  Mais qui pouvait, depuis Constantin Ier, résister indéfiniment à la poussée politique de l’Église Catholique à travers le monde. Et je n’en suis même pas rendu à l’épopée des « soldats de Jésus ».

« Alea jacta est! »

-Ouais! Mais regarde où cela nous a mené!!!

La plus grande question qui me reste à l’esprit est :

Comment peut-on justifier d’appeler cette période de l’histoire d’Angleterre du nom de « Dark ages », quand je suis éreinté d’avoir écrit et lu toutes les informations sur cette époque (et je n’ai pas encore fini d’en lire). Je n’y trouve pratiquement pas de « moments » pour y insérer le roi Arthur et son royaume avant-gardiste (sauf un dans le Gweddin vers 480). Je pense qu’il a bien existé et qu’il défendait le Pélagianisme autant qu’il combattait les Saxons, Jutes et Angles; ce qui l’a fait condamné par l’Église, surtout par St-Augustin et qui l’a effacé de l’histoire (mais pas tout à fait).

Il faut se rappeler que St-Augustin, enfant, voulait acquérir la « connaissance » en transvidant toute  la mer dans un petit trou dans le sable. Pour Pélage, il ne suffisait que d’un sceau d’eau de mer pour apprendre  qu’elle était « salée ».

En réalité Augustin voulait mettre, dans son petit trou, toute l’humanité.

J’espère avoir jeté un peu de lumière sur cet « Âge sombre ».

Amicalement

André Lefebvre

avatar

Andre lefebvre

Mon premier livre "L'histoire de ma nation" est publier chez: http://fondationlitterairefleurdelyslibrairie.wordpress.com/ André Lefebvre

Une pensée sur “Les derniers soubresauts Bretons!!!

  • avatar
    23 janvier 2018 à 17 05 57 01571
    Permalink

    Eres un pesado con el tema de los pelagianos; es la segunda o tercera vez.

    No hay evidencias firmes sobre los « pelagianos » bretones.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *