L’histoire du monde en deux minutes!

 

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Je vous invite à faire un voyage dans le temps, en deux minutes seulement, en écoutant cette vidéo qui résume l’histoire d’environ 4,5 milliards d’années d’existence de notre univers, du Big Bang à l’Internet, dans un montage qui enchaîne les plans à la vitesse de la lumière en retraçant les principales étapes de l’évolution de l’humanité.

Je me permets de saluer l’immense talent du Youtuber, Joe Bush, jeune étudiant, auteur de cette oeuvre fascinante.

J’ai revécu avec bonheur d’innombrables images que je connaissais, tirées d’encyclopédies, de livres, de films, et qui présentées dans un ordre accéléré sans que la pensée intervienne, ont laissé une impression d’espace élargi flotter en moi après le visionnement.

…. et la vie continue pour un autre long deux minutes!

 

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d'argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l'épanouissement de la personne par la pratique de l'attention vigilante : la pleine conscience.

6 pensées sur “L’histoire du monde en deux minutes!

  • avatar
    8 août 2019 à 1 01 52 08528
    Permalink

    Si le travail sur cette vidéo émane d’un enfant, ou un adolescent, j’applaudis et je demande d’ignorer ce qui suit. car si cela vient d’un adulte  »créatif » Je préfère appeler cette retrospective : l’histoire en vogue en occident en deux minutes ! tout y est dit! et pardonnez-moi je ne vois personnellement pas tant de mérite dans une collation d’images rapides, images connues (on s’en fout du copyright), sélectionnées ou piquées, et surtout images  »clichés » reproduites à l’infini par les youtubeurs. le fond de musique accrocheur genre trailer de production hollywoodienne…complète le tableau ! Verdict de la  »critique sans prétentions » d’un lecteur : Il y a plus créatif sur la toile ou Youtube. Score : 1/5 ( pour la bonne intention de départ).

    Surtout, n’y voyez aucune offense ! j’encourage tout travail intellectuel accompli par des enfants, mais disons que la créativité sur youtube de la part d’adultes est un brin plus exigeante… et ceci n’est pas un manifeste artistique, politique ou idéologique ou quelconque, juste un commentaire qui n’a de surcroît pas vocation de juger ou jauger votre billet. c’est sans prétentions un avis de lecteur! Merci

    Répondre
    • avatar
      8 août 2019 à 8 08 00 08008
      Permalink

      Venant de de cette personne, j’ai décidé simplement voir les commentaires… Et je ne me suis pas trompé!

      Répondre
  • avatar
    8 août 2019 à 7 07 57 08578
    Permalink

    Choix judicieux de photos pour une présentation de l’histoire de la Terre vu par un intellectuel occidental – cliché il est vrai mais le cliché entendu est bien une des visions du monde qui nous est imposée.

    Chacun pourra critiquer que la place est toute prise par l’Occident mais c’est un occidental qui a composé la vidéo

    L’important = ces deux minutes permettent de réfléchir si on conserve ses distances de classe.

    Merci Carolle

    Répondre
  • avatar
    9 août 2019 à 10 10 20 08208
    Permalink

    Dans l’histoire du monde la part de l’homme dans une video de 2mn devrait etre de 1 seconde maximum.

    Répondre
  • avatar
    12 août 2019 à 9 09 39 08398
    Permalink

    Qui a écrit l’histoire du monde ?
    Il est des gens naïfs qui croient que l’histoire est le récit exact des faits du passé. Ils semblent ignorer que le monde est, depuis longtemps, régi par le mensonge et que le désordre de la société actuelle en est la conséquence.
    Il est curieux d’étudier comment cet ordre de choses a commencé, quels ont été les mobiles des premières erreurs voulues, et quels hommes, les premiers, ont eu l’audace de les écrire.
    A toutes les époques, il y a eu des partis qui, voulant s’emparer d’un pouvoir auquel ils n’avaient pas droit, ont appuyé leurs prétentions sur une idée, un système, une théorie religieuse ou sociale, qu’ils ont propagée par violence, par fraude ou par ruse. Deux moyens furent notamment employés pour faire disparaître les témoignages gênants de la splendeur du régime qui était renversé : la destruction et l’altération des textes.
    L’ère de destruction s’ouvrit au VIIIème siècle. On précise même la date : cela commença en 747 avant notre ère, c’est-à-dire au moment où la classe sacerdotale se constitua.
    Un roi de Babylone nommé Nabou-Assar, rempli d’un orgueil fanatique et irrité des éloges qu’il entendait prodiguer au régime antérieur, s’imagina qu’il suffisait de faire disparaître sa trace dans l’histoire pour remplir l’univers de son nom et rendre sa domination légitime. Il fit effacer toutes les inscriptions, briser toutes les tables d’airain et brûler tous les papyrus. Il voulait que l’époque de son avènement au trône fût celle qui commençât l’histoire. Et cette idée devait triompher ; l’histoire antérieure au régime masculin devait, pendant longtemps, être effacée.
    Nous savons qu’une semblable idée était venue aux Romains, qui, après l’établissement d’une république qui ne laissait aucune place à la Femme, firent détruire les livres de Numa qui contenaient certainement des faits qui faisaient connaître le régime encore existant à son époque.
    Il paraît également certain qu’on fit aussi détruire les monuments et les écrits des Thraces et des Volsques.
    Le souvenir d’un pareil événement s’est perpétué aux Indes. On sait assez qu’il eut lieu en Chine et que l’empereur Tsinchi-hoang-ti alla encore plus loin que Nabou-Assar, en défendant sous peine de mort de garder aucun monument littéraire antérieur à son règne (voir l’article du blog consacré à la Chine).
    Ce système est resté dans les habitudes de tous les conquérants, de tous les usurpateurs, il a même pris des proportions formidables dans les religions modernes.
    N’oublions pas que la fameuse Bibliothèque d’Alexandrie a été brûlée trois fois, que les papes chrétiens ont fait détruire un grand nombre de monuments antiques, que les archives du Mexique et celles du Pérou ont disparu pour satisfaire le zèle fanatique d’un évêque espagnol.
    Puis, lorsque ces partis triomphaient, ils avaient soin d’abord d’écrire l’histoire passée, la montrant comme une longue préparation de leur triomphe qu’ils justifiaient par une aspiration des foules existant depuis longtemps.
    Pour répandre l’histoire ainsi écrite, ils créaient un enseignement obligatoire dans lequel ils ne manquaient pas d’avilir leurs ennemis, ceux qu’ils avaient vaincus et qu’ils représentaient toujours comme des barbares ou des gens de mauvaises mœurs. Eux-mêmes se représentaient comme des sauveurs apportant tous les progrès.
    Or, tout cela était mensonge et il importe aujourd’hui de rechercher la vérité cachée, c’est-à-dire le plaidoyer des vaincus, leur véritable état social et moral.
    Suite : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/livres-de-femmes-livres-de-verites.html

    Répondre
  • avatar
    15 août 2019 à 13 01 53 08538
    Permalink

    Il manque dans cette histoire du monde le rôle des Indes (le zéro !) et le rôle des musulmans dans la transmission et le développement du savoir de toute l’Antiquité. Il manque aussi bien sûr l’histoire de l’Afrique sub-saharienne. Et bien sûr, le début du monde part d’une hypothèse qui n’est pas une certitude. Des points d’interrogation auraient donc du être placés si la vidéo se veut scientifique …a part cela, elle peut présenter un certain intérêt. même si elle ignore des événements majeurs …mais pas pour les Occidentaux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *