Loto-Quebec, jeu compulsif et fausses représentations

Flickr: qnr
Flickr: qnr

Dossier Raymond Viger Dossier Loto-Québec

Loto-Québec et le suicide

Peu de temps après l’ouverture du Casino de Montréal, j’étais intervenant de crise auprès de personnes suicidaires. J’ai vu une augmentation drastique du nombre de joueurs compulsifs entrer en crise suicidaire. Des gens de tous âges, mineurs et retraités. Début des années 1990, Loto-Québec avait été rencontrée pour que nous puissions intervenir directement à partir du Casino. Notre proposition d’intervention a été déclinée sous prétexte qu’il n’y avait pas de problème de suicide au Casino et qu’il n’y avait pas de problème de jeu compulsif. Les mensonges de Loto-Québec débutent.

Loto-Québec et les mineurs

En 1996 quand nous avons questionné Loto-Québec sur les jeunes mineurs qui entraient au Casino de Montréal comme bon leur semble, la réponse était simple, il n’y a pas de mineurs au Casino de Montréal.
Shefferville et les appareils de loteries vidéos

Anne Panasuk a produit des documentaires pour Radio-Canada qui avaient fait mal paraître Loto-Québec. À Shefferville, le nombre d’appareils de loteries vidéos dépassait la moyenne  nationale pour le nombre d’habitants. Mme Anne Panasuk a pu constater la mauvaise volonté de Loto-Québec dans ce dossier. La persévérance de Mme Panasuk avait permis de brasser l’insouciance de Loto-Québec.

Recours collectif des joueurs compulsifs contre Loto-Québec

Des joueurs compulsifs tentent de poursuivre Loto-Québec pour manipulation. De 2002 jusqu’au début du procès en septembre 2008, Loto-Québec a imaginé tous les recours possibles pour étirer le temps et tenter de décourager les joueurs compulsifs.

Alain Dubois tenait un blogue qui décrivait les évènements du recours collectif. Une ordonnance de non-publication l’oblige de fermer son blogue. M. Dubois décide de se présenter pour assister aux séances du recours collectif, comme tout citoyen y a droit pour un débat public. Reconnus dans la salle par les avocats de Loto-Québec, ceux-ci ont réussi à le faire sortir de la cour.

Étude truquée de la Régie des alcools des courses et des jeux

Le 19 mai, Yves Boisvert dans le quotidien La Presse publie un article sur des  supercheries concernant Loto-Québec. La Régie des alcools, des courses, des jeux (RACJ), censés réguler et surveiller le jeu au Québec, tripote une étude de l’INRS.

Une étude touchant entre autres les dangers des appareils de loterie vidéo. Un appel du ministère des Finances pour mettre son grain de sel dans l’étude: «Votre étude est dangereuse pour l’économie québécoise». Ce même fonctionnaire qui reçoit une promotion à la RACJ.

Un rapport de 114 pages qui n’a jamais été publié, la RACJ annonçant aux gens de l’INRS que l’étude ne sera pas retenue. Bizarre. On commande une étude et si elle ne fait pas notre affaire on la fait disparaître.

La vérité éclabousse Loto-Québec. Lors du procès du recours collectif Brochu contre Loto-Québec la RACJ avait déposé une étude truquée de 53 pages provenant de l’étude initiale, rajoutant un logo sur l’étude, changé la date de publication… Usage de faux déposé devant un juge! Le ministre Jacques Dupuis déclenche une enquête sur ce faux rapport de la RACJ.

Peut-on avoir encore confiance en Loto-Québec?

Si on veut brosser un tableau complet de la philosophie de Loto-Québec, il faudra faire une recherche plus approfondie. Une étude qui inclurait des questions sur les budgets de commandites de Loto-Québec dans tous les festivals, les arts et autres évènements qui devraient se retrouver sous l’autorité du ministère de la Culture. Une autre question devrait aussi être posée sur le contrôle que Loto-Québec aurait sur la Fondation mise sur toi, une fondation dite “indépendante” en prévention du jeu compulsif, mais financé par Loto-Québec…

Avec tout ce qui se dit sur Loto-Québec depuis 20 ans, avec toutes les menteries que nous avons entendues depuis 20 ans, est-ce que l’enquête du ministre de la Justice Jacques Dupuis va permettre de faire la lumière sur cette saga? Est-ce que le ministère de la Justice va réussir à défier non seulement Loto-Québec, mais le ministère des Finances?

Mon coeur d’enfant qui rêve en la justice sociale ose encore espérer que oui. Parce que nous ne pouvons pas décrocher. Parce qu’en décrochant, c’est Loto-Québec qui gagnerait. Et ça, c’est inacceptable.

Autres textes sur Loto-Québec

Loto-Québec, une longue tradition de mensonges

Merci à Loto-Québec de nous avoir ruiné

À Loto-Québec de qui se moque-t-on?

Plan d’action de Loto-Québec: les jeunes et le gambling

Loto-Quebec, une longue tradition de mensonges

2 pensées sur “Loto-Quebec, jeu compulsif et fausses représentations

  • avatar
    26 mai 2009 à 21 09 08 05085
    Permalink

    Un article audacieux !

    Je vais envoyer bientôt un petit article intitulé: Ça va prendre des clowns à Loto-Québec très bientôt!

    À mon avis, je n’en reviens pas que dans le passé, ce genre de choses permises aujourd’hui à Loto-Québec, étaient criminelles. Combien de personnes ont passé pour des bandits en mettant sur pied des loteries, des bingos, etc. ?

    Plus tard, ça va être la même chose pour la marijuana, la prostitution, et tant d’autres débats de sociétés. Et ce n’est pas parce que je fume du pot là; je vous raconterai cela quand ce sera le temps ok.

    Ne décrochons pas, vous avez raison Monsieur Viger. La population a une force si elle se réveille et agit en se tenant la main.

    Patricia Turcotte

    Répondre
  • avatar
    6 juin 2015 à 14 02 41 06416
    Permalink

    ces pas possible une gagne de voleur a cravate comme vous autres.il aurait du mettre la commission charboneaux apres vous autre gagne de crisse de voleur.vous remetter pas l,argent annoncer dans vox hostie de grateux du pure vol.ma mere met ces cheques de pension dedans et ne gagne jamais rien et j,en conait beaucoup comme elle.je vais tout faire mon possible pour qui il y est enquete sur vos maniere de fonctionner.moi meme ca doit fair 10 banco que jmachete.si je le prend a 3 chiffre.j,e ai 2 si je le prend a 4 chiffres j,en ai 3 tous pour pas payer,meme que le dernier c,étais un turbo a 4 dollards 4 chiffres j,avais le 15 le 25 et le 40.croyait le ou non ces pourie on sorti le15 le 40 et le 22 23 24 26 27 28 il ont sauter le 25 foutaise ca restera pas la mes voleurs.je conais des tres bon avocats

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *