Ne me faites pas pleurer …

Luka Rocco Magnotta, accusé d’avoir assassiné et démembré son présumé amant, Jun Lin, – dont la tête est toujours manquante, le torse retrouvé dans une valise aux ordures dans le quartier Côte-des-Neiges, des membres expédiés à Ottawa et dans la région de Vancouver – ferait confiance, aux dires de l’avocat ontarien Luc Leclair, au système judiciaire canadien. Et il serait revenu volontairement au Canada ayant renoncé à ses droits (de contester) l’extradition, parce qu’il VOULAIT faire face à ses accusations.

 

Je crains que ces trois commentaires ne constituent des voies d’attendrissement pour cet individu qui a plaidé non coupable et choisi de subir ultérieurement un procès devant juge et jury.

De l’attendrissement pour la famille de la victime

Réservons notre attendrissement pour les parents de Jun Lin dont l’épreuve dépasse tout entendement. Retrouver le corps de leur enfant en pièces détachées me semble inconcevable.

La justice va faire son chemin

Faisons tout de même confiance à nos pairs dans le règlement de cette affaire.

Carolle Anne Dessureault

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d’argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l’épanouissement de la personne par la pratique de l’attention vigilante : la pleine conscience.

4 pensées sur “Ne me faites pas pleurer …

  • avatar
    28 juin 2012 à 2 02 45 06456
    Permalink

    @ Carolle Anne Dessureault

    « Faisons tout de même confiance à nos pairs dans le règlement de cette affaire »

    Justement, ce ne sera pas « nos pairs », sauf manipulés, désinformés, bousculés pour ne PAS représenter la conscience citoyenne. Je lis entre les lignes et entre les mots d’un article d’une terrible concision que vous n’y croyez plus. Moi non plus.

    Apres Turcotte, Magnotta… et ce sont les ronds de jambes des avocats qui vont se substituer à la justice. C’est l’aspect le plus spectaculaire d’une faillite de la sociét qui saute aux yeux. Ce soir, à RDI, en quelques minutes, j’ai appris:

    1. Que deux patientss ont été assassinés dans l’aile psychiatrique d’un hopital de Montreal… et qu’on l’a découvert par hasard

    2. Qu’il a fallu 3 jours pour aller fouiller les décombres d’un immeuble qui s’est effondré et y trouver deux cadavres, alors qu’il est bien connu que les chances de trouver des survivants sont 6 fois plus élevées si on cherche dans les premières 24 heures

    3 Que les militaires canadiens ne seront pas blamés d’avoirremis aux autorités afghanes des prisonniers qui ont été torturés, comme on savait tres bien qu’ils le seraient.

    4. Qu’il n’y aura pas sursis è l’application de la Loi 78, alors qu’e personne ne doute qu’elle n’impose des restriction à la liberté d’expression dont le jugement au fond – qui sera de toute évidence tardif – pourrait conclure qu’elles est inconstitutionnelle.

    5. Que pour faire des économies, 19 500 fonctionnaires vont être limogés dont on devrait croire qu’indispensables hier ils sont devenus brusquement inutiles aujourd’hui.

    Et petite cerise sur ce gâteau d »incompétence, de cretinisme et de mauvaise foi, le maire Tremblay demande des excuses de Duchesneau qui a dit qu’il ne lui accordait aucune confiance. Moi non plus.

    Aucune confiance à Tremblay, ni à Charest, ni à Harper ni au système. Il n’y a ni justice, ni démocratie. Ceux qui nous gouvernent se moquent de nous.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/09/26/ce-chef-qui-ne-sait-rien-voir/

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/10/24/la-magouille-au-pouvoir/

    Pierre JC Allard

    Répondre
    • avatar
      28 juin 2012 à 13 01 48 06486
      Permalink

      Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de si bien préciser la situation.

      En effet, je l’avoue, vous avez très bien perçu entre les lignes ma totale perte de confiance dans notre système. J’ajoute même que j’en ai la nausée.

      Je suis heurtée de constater que dans la plupart des procès de nature criminelle, les grandes vedettes sont les avocats de la défense. Dans ce cas-ci, son ex-avocat a même passé à l’émission de Denis Lévesque il y a trois semaines, disant déjà (alors que Magnotta était en fuite) qu’il ne le croyait sincèrement pas coupable et blablabla. Il préparait le terrain.

      C’est lamentable, triste et déprimant. Ce système, par la voie de l’abus du mensonge, engendre la violence dans le coeur des gens. Ce n’est pas bien.

      Bonne journée, et merci aussi pour les informations prises sur RDI.

      Carolle A. Dessureault

      Répondre
  • avatar
    28 juin 2012 à 20 08 09 06096
    Permalink

    Je ne le souhaite pas, mais je crois inévitable que tôt ou tard les individus prennent la justice entre leurs mains. Peut être en Grece dans deux jours, en Espagne dans deux mois… Il y aura des exces, des injustice et on se tordra les mains… comme la France durant la Terreur. Il faudra des années ensuite pour rétablir un État de droit.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/06/26/quand-lindividu-se-fache-2/

    Pierre JC Allard

    Répondre
  • avatar
    29 juin 2012 à 11 11 32 06326
    Permalink

    @ Tous : l’innocence de Magnotta, en 4 actes… ou cinq (5).

    Imaginez quelque chose de rocambolesque.

    Acte 1: Magnotta, qui dit: un homme masqué m’a donné fric et m’a dit de fuir pendant qu’il était temps, me prévenant qu’avec cette histoire de tueur de chat monté sur internet et ma belle gueule qui rendait jaloux je n’aurais aucune sympathie. Alors je suis parti… Mais vraiment, je vous jure, je n’ai rien eu a faire dans ce meurtre et ce démembrement… La video ? Un montage, une sosie, un masque en caoutchouc, je ne sais pas… faites-moi passer au détecteur de mensonges.

    Acte 2. Le détecteur de mensonge est ambivalent. Un expert français, un Russe, un Chinois, même un Québécois viennent dire que le test n’est pas concluant. T’et ben que oui… T’et ben que non… Un vieux boucher vient témoigner en louchebem que seul un pro formé aux Halles avant 1980 aurait pu dépecé ce petit chinois de cette façon. Deux psychiatres bien payés viennent affirmer que Luka n’a pas le profil d’un démembreur : Cette petite gouape est un hâbleur, un histrionique. En parler, oui, mais passer à l’acte ? JAMAIS !… Il ne supporterait pas la vue du sang… (D’ailleurs, Magnotta, pendant ce temoignage, s’effondre en sanglotant dans le box des accusés). Un doute est à se créer.

    Acte 3 L’avocat de la défense brandit un email anonyme, dont copie a été envoyé aux journaux: un yakuza déclare de Tokyo que c’est lui qui a été payé pour commettre ce meurtre … et envoyer les pièces détachés aux adresses qu’on lui a indiquées. Un farceur ? Que non… car il indique l’endroit où il a enterré la tête et on la trouve ! N…de D… ! – dit le procureur de la couronne – bien sûr Magnotta savait où était la tête, qu’est-ce que ça prouve ? Mais on ne l’écoute pas, car un yakuza ça fait plus mystérieux et on n’a pas tellement d’occasions de s’amuser…

    Acte 4. Un doute a germé, mais est-il un raisonnable ? POURQUOI cette horrible mise en scène…. mais une rumeur commence à courir. Vous vous souvenez de cette tête de cheval dans le lit, dans le film “Le Parrain” ? Un message fort qu’on est sérieux. Supposons que quelqu’un ait voulu envoyer une “message fort” au Parti Conservateur ? Le message de passer une loi, d’accorder un contrat de quelques milliards, ou que sais-je… Une main ou un pied de Chinois, par le courrier, le lendemain d’un promesse et d’une menace voilée, ca fait réfléchir, non ? Alors qu’il n’y a pas l’ombre d’une raison pour que Rocco l’ait fait …

    Attention ! Je ne crois pas à ce scénario. Mais au point où l’on en est du doute raisonnable, ne riez pas trop vite. Et qui sait s’il n’y aurait pas un Acte 5: Magnotta jouant son propre rôle, dans un film d’Hollywod sur une terrible erreur judiciaire évitée de justesse… ( Vous noterez que jouer dans ce film serait a posteriori un mobile “raisonnable” pour Luka Rocco…, mais ne viendrait-il pas alors d’avoir été innocenté ?)

    PJCA

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *