Qui a volé les rêves de Greta?

Le talkshow onusien

 

This article is available in five languages on this webmagazine:
25.09.2019.Greta-ENGLISH-iITALIAN-SPANISH-PORTUGUESE

Le talkshow onusien sur l’hystérie climatique a pris fin à New York. Mais ce n’est que partie remise puisque les guignols politiques des pays occidentaux poursuivent leur croisade urgentiste populiste. Ils se sont soumis de bonne grâce aux rodomontades de Greta la « pétroleuse ». (1)

 

Dans sa harangue, Greta s’est attaquée violemment à l’obsession de la croissance économique éternelle (sic), demandant, d’un ton virulent, aux membres de l’assemblée, comment ils avaient osé : « détruire les rêves des jeunes avec leur course à la croissance économique perpétuelle?» (2) Avec la récession économique qui menace et la décroissance du PIB qui frappe, les opportunistes politiques en conviennent: « il faut mettre fin à la croissance! » (sic).

 

Voilà qu’une gamine est allée ennoblir la faillite de leur système à nourrir, vêtir, loger, éduquer, soigner et faire travailler la population mondiale. Leur égérie les a semoncés : «Comment osez-vous détourner le regard et venir dire que vous en faites assez, quand les solutions et les politiques ne sont pas du tout sur la table? (sic) Malgré le début d’une extinction massive d’espèces ». Greta Thunberg ne semble pas comprendre que la première espèce menacée par la stagnation de la production et la décroissance économique en cours, c’est l’espèce humaine elle-même. Évidemment, pour qui se balade entre Stockholm, Copenhague, New York et Montréal il est difficile d’imaginer la détresse du tiers-monde sous-développé, saccagé par les guerres impérialistes. Si Greta voguait jusqu’au Moyen-Orient elle pourrait s’enquérir de qui, du climat ou des États-Unis, a détruit ces pays… de la Méditerranée jusqu’aux Indes. Puis, poussant une pointe jusqu’au Bengladesh elle pourrait s’informer pourquoi ces hindous surexploités se sont retrouvés entassés dans le delta du Gange inondé, suite au pseudo « libération » du sous-continent indien par le pacifiste Ghandi. Et que dire de l’Afrique exsangue – pleine de ressources et pourtant affamée ? Est-ce vraiment le climat qui pille ce continent depuis des siècles?

 

À la gloire de la crise économique et de l’austérité

 

Bref, ça tombe pile, Greta chante les louanges de la décroissance, de la pénurie, des restrictions et de l’austérité et c’est justement les remèdes que nous réservent les plouks réunis à l’ONU.

 

Dans la harangue qu’on lui a composée, Greta s’est exposé : « Vous dites que vous entendez et que vous comprenez l’urgence, mais […] je ne veux pas le croire, car si vous compreniez réellement la situation et que vous continuiez à agir ainsi, vous seriez l’incarnation du mal. Et je refuse de le croire.» Pourquoi douter de tes intuitions Greta ? Tu dois croire ce que tu vois. «Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses.» – Alors pourquoi crédibiliser ces meneurs de claque qui ont pris des engagements à Rio, à Kyoto, à Copenhague, à Paris et qui s’apprêtent à rejouer du pipo pour la galerie des petits-bourgeois écohystériques que tu représentes ?

 

À la tribune, le secrétaire général de l’ONU quémande son obole

 

Ne voulant pas être en reste, le grand prestidigitateur Antonio Guterres, secrétaire général du burlesque, s’est commis lui aussi de ces paroles creuses : «Est-ce que ça vous semble logique d’attribuer à l’industrie des combustibles fossiles [en la subventionnant] des centaines de milliards de l’argent durablement gagné par les contribuables, pour que nous ayons des maladies tropicales, des ouragans et des conflits sociaux? Est-ce logique d’avoir de plus en plus de centrales au charbon qui nous étouffent?» Le larbin admettait ainsi que les sommets climatiques urgentistes antérieurs n’avaient été que veines activités de propagande étatique.

 

Poursuivant sous le registre des phrases creuses, le servant grandiloquent de prophétiser : «des transformations en profondeur [devront] se produire au sein de nos sociétés. Il s’agit notamment de changer notre façon de produire des denrées alimentaires, d’utiliser les sols, de consommer des carburants pour se déplacer et d’alimenter nos économies en énergie.» Pourquoi s’arrêter en si bon chemin et le Secrétaire de déclamer : «Avançons vers une transformation planétaire de la finance compatible avec un monde neutre en carbone.» CQFD. C’est justement ce qui se trame aux réunions – beaucoup moins médiatisées – des banquiers, des financiers et des ministres de l’économie des pays faillis. C’est à cette « transformation planétaire de la finance » que nous préparent ces incantations climatiques ubuesques.

 

Finalement, le spectacle s’éternisant, le Secrétaire compassé a sorti le chat onusien du sac : «Il a affirmé qu’il était « indispensable » de reconstituer les ressources du Fonds vert pour le climat de l’ONU et de respecter l’engagement de financement pris par les pays développés afin de soutenir les pays en développement dans leurs efforts d’atténuation et d’adaptation».

 

La véritable question n’est pas de savoir qui a volé le rêve de Greta, mais de savoir pour qui roule Greta. Malgré le soutien massif des gouvernements, des ONG et des médias mainstream, nous ne croyons pas que la petite-bourgeoisie, même en formatant la jeunesse des pays d’Occident, parviendra à embrigader les prolétaires sous la bannière du capital occidental et à lui faire accepter les mesures d’austérité sous prétexte climatique, et encore moins à la mobiliser pour la guerre. Les Gilets jaunes français nous ont tracé la voie de la résistance e ce sens. (3)

 


Notes

 

  1. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/le-truisme-de-greta-la-petroleuse-changements-climatiques/
  2. https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/greta-thunberg-aux-dirigeants-du-monde-«-vous-avez-volé-mes-rêves-et-mon-enfance-»/ar-AAHJfwD?ocid=spartanntp
  3. Bibeau Robert. Khider Mesloub. (2019) Autopsie du Mouvement des Gilets jaunes. Paris. L’Harmattan.  https://www.editions-harmattan.fr/livre-9782343184357?utm_source=phplist&utm_campaign=message_27635&utm_medium=email&utm_content=lienTitre

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

35 pensées sur “Qui a volé les rêves de Greta?

  • avatar
    25 septembre 2019 à 3 03 22 09229
    Permalink

    avant de dire n’importe quoi, lisez-la au moins :
    Greta Thunberg
    11 février ·
    As the rumours, lies and constant leaving out of well established facts continue, please share this newly updated clarification about me and my school strike.
    Please help me communicate this to the grown ups who lie about me and family so that I can focus on school instead:
    Recently I’ve seen many rumors circulating about me and enormous amounts of hate. This is no surprise to me. I know that since most people are not aware of the full meaning of the climate crisis (which is understandable since it has never been treated as a crisis) a school strike for the climate would seem very strange to people in general.
    So let me make some things clear about my school strike.
    In may 2018 I was one of the winners in a writing competition about the environment held by Svenska Dagbladet, a Swedish newspaper. I got my article published and some people contacted me, among others was Bo Thorén from Fossil Free Dalsland. He had some kind of group with people, especially youth, who wanted to do something about the climate crisis.
    I had a few phone meetings with other activists. The purpose was to come up with ideas of new projects that would bring attention to the climate crisis. Bo had a few ideas of things we could do. Everything from marches to a loose idea of some kind of a school strike (that school children would do something on the schoolyards or in the classrooms). That idea was inspired by the Parkland Students, who had refused to go to school after the school shootings.
    I liked the idea of a school strike. So I developed that idea and tried to get the other young people to join me, but no one was really interested. They thought that a Swedish version of the Zero Hour march was going to have a bigger impact. So I went on planning the school strike all by myself and after that I didn’t participate in any more meetings.
    When I told my parents about my plans they weren’t very fond of it. They did not support the idea of school striking and they said that if I were to do this I would have to do it completely by myself and with no support from them.
    On the 20 of august I sat down outside the Swedish Parliament. I handed out fliers with a long list of facts about the climate crisis and explanations on why I was striking. The first thing I did was to post on Twitter and Instagram what I was doing and it soon went viral. Then journalists and newspapers started to come. A Swedish entrepreneur and business man active in the climate movement, Ingmar Rentzhog, was among the first to arrive. He spoke with me and took pictures that he posted on Facebook. That was the first time I had ever met or spoken with him. I had not communicated or encountered with him ever before.
    Many people love to spread rumors saying that I have people ”behind me” or that I’m being ”paid” or ”used” to do what I’m doing. But there is no one ”behind” me except for myself. My parents were as far from climate activists as possible before I made them aware of the situation.
    I am not part of any organization. I sometimes support and cooperate with several NGOs that work with the climate and environment. But I am absolutely independent and I only represent myself. And I do what I do completely for free, I have not received any money or any promise of future payments in any form at all. And nor has anyone linked to me or my family done so.
    And of course it will stay this way. I have not met one single climate activist who is fighting for the climate for money. That idea is completely absurd.
    Furthermore I only travel with permission from my school and my parents pay for tickets and accommodations.
    My family has written a book together about our family and how me and my sister Beata have influenced my parents way of thinking and seeing the world, especially when it comes to the climate. And about our diagnoses.
    That book was due to be released in May. But since there was a major disagreement with the book company, we ended up changing to a new publisher and so the book was released in august instead.
    Before the book was released my parents made it clear that their possible profits from the book ”Scener ur hjärtat” will be going to 8 different charities working with environment, children with diagnoses and animal rights.
    And yes, I write my own speeches. But since I know that what I say is going to reach many, many people I often ask for input. I also have a few scientists that I frequently ask for help on how to express certain complicated matters. I want everything to be absolutely correct so that I don’t spread incorrect facts, or things that can be misunderstood.
    Some people mock me for my diagnosis. But Asperger is not a disease, it’s a gift. People also say that since I have Asperger I couldn’t possibly have put myself in this position. But that’s exactly why I did this. Because if I would have been ”normal” and social I would have organized myself in an organisation, or started an organisation by myself. But since I am not that good at socializing I did this instead. I was so frustrated that nothing was being done about the climate crisis and I felt like I had to do something, anything. And sometimes NOT doing things – like just sitting down outside the parliament – speaks much louder than doing things. Just like a whisper sometimes is louder than shouting.
    Also there is one complaint that I ”sound and write like an adult”. And to that I can only say; don’t you think that a 16-year old can speak for herself? There’s also some people who say that I oversimplify things. For example when I say that « the climate crisis is a black and white issue”, ”we need to stop the emissions of greenhouse gases” and ”I want you to panic”. But that I only say because it’s true. Yes, the climate crisis is the most complex issue that we have ever faced and it’s going to take everything from our part to ”stop it”. But the solution is black and white; we need to stop the emissions of greenhouse gases.
    Because either we limit the warming to 1,5 degrees C over pre industrial levels, or we don’t. Either we reach a tipping point where we start a chain reaction with events way beyond human control, or we don’t. Either we go on as a civilization, or we don’t. There are no gray areas when it comes to survival.
    And when I say that I want you to panic I mean that we need to treat the crisis as a crisis. When your house is on fire you don’t sit down and talk about how nice you can rebuild it once you put out the fire. If your house is on fire you run outside and make sure that everyone is out while you call the fire department. That requires some level of panic.
    There is one other argument that I can’t do anything about. And that is the fact that I’m ”just a child and we shouldn’t be listening to children.” But that is easily fixed – just start to listen to the rock solid science instead. Because if everyone listened to the scientists and the facts that I constantly refer to – then no one would have to listen to me or any of the other hundreds of thousands of school children on strike for the climate across the world. Then we could all go back to school.
    I am just a messenger, and yet I get all this hate. I am not saying anything new, I am just saying what scientists have repeatedly said for decades. And I agree with you, I’m too young to do this. We children shouldn’t have to do this. But since almost no one is doing anything, and our very future is at risk, we feel like we have to continue.

    And if you have any other concern or doubt about me, then you can listen to my TED talk ( https://www.ted.com/…/greta_thunberg_the_disarming_…/up-next ), in which I talk about how my interest for the climate and environment began.
    And thank you everyone for your kind support! It brings me hope.
    /Greta
    Ps I was briefly a youth advisor for the board of the non profit foundation “We don’t have time”. It turns out they used my name as part of another branch of their organisation that is a start up business. They have admitted clearly that they did so without the knowledge of me or my family. I no longer have any connection to “We don’t have time”. Nor does anyone in my family. They have deeply apologised for what has happened and I have accepted their apology.

    Répondre
  • avatar
    25 septembre 2019 à 10 10 52 09529
    Permalink

    Les écologistes même si on admet qu’ils ont raisons (car ils y ont certainement raisons sur certains points) ne se rendent pas compte que si leurs demande aboutissent les conséquences seront monstrueuses, il y aura obligatoirement un effondrement économique permanent et la fin du système démocratique pour un système de type féodal ou pire, le mode de vie du reste de la population et la leur va devenir un enfer, finit les voyages transatlantique pour Greta, finit les balades en bateau pour Greenpeace, tout ce monde va se retrouver « au mieux » a pousser une charrue dans les champs, finit le progrès, finit la vie confortable, retour au moyen age et aux ages les plus sombres de l’humanité, les écologistes sous couvert de vérité (pollutions etc) nous vendent des mensonges au sujet de l’avenir qui nous attend si on les écoute, car il n’y a pas de cycle vertueux énergétique dans un monde en croissance et pas de progrès sans croissance et finalement sans croissance un effondrement de toute la civilisation.
    Vos rêves ne sont pas possibles dans le monde que vous envisagez, ce sont juste des rêves.

    Répondre
  • avatar
    25 septembre 2019 à 12 12 06 09069
    Permalink

    L’oligarchie ploutocratique, ce destructeur de monde pour le profit exclusif du 0.01% doit être mis au pas!
    Ça presse!

    Le truc le plus important à faire, le premier, c’est d’enlever aux banques le droit de créer et d,utiliser l’argent-dette.
    Ce pouvoir doit être détruit à tout jamais.

    Ainsi, nous aurons les moyens de nos ambitions.

    Répondre
  • avatar
    25 septembre 2019 à 13 01 07 09079
    Permalink

    En tout état de cause elle « roule  » bien pour quelqu’un et sa démarche téléguidée est loin d’être innocente, gratuite et vertueuse! Elle est tout simplement manipulée !

    Répondre
  • avatar
    25 septembre 2019 à 15 03 08 09089
    Permalink

    Je confirme… Si on veut vraiment « aider la Planète » alors cessons de respirer. Que Greta donne l’exemple!

    Répondre
  • avatar
    25 septembre 2019 à 18 06 01 09019
    Permalink

    Sauf votre respect Robert, et au delà de votre point de vue que je comprends, Je ne suis pas d’accord qu’on attaque cette fillette non plus ! car son combat symbolique s’inscrit dans celui plus global des enfants qui essaient d’épouser les causes d’adultes, et même si on ne devait pas cautionner une certaine approche ou discours sur le climat ! Mais alors justement sur l’environnement, et sur d’autres sujets économiques, on dirait que certains  »progressistes » et l’extrême droite c’est kif kif et même combat ! et c’est scandaleux !

    Et pour répondre à Luc, les écologistes sont utiles, indispensables et leurs causes sont tout à fait légitimes, et s’il n’y avait pas eux pour matérialiser la résistance contre le capitalisme sauvage, l’impunité, l’anarchie et le totalitarisme industriel et pétrolier et leurs jobs à deux, la situation serait plus grave qu’elle ne l’est déjà ! Rien qu’au Québec, les décharges enfouies et leurs poisons sont tellement nombreuses et totalement occultés par les gouvernements qu’il se trouve des citoyens qui se rendent compte 20 ans après qu’ils vivent sur des décharges de pneus, batteries et scraps de ferraille et qu’on a recouvert de terre et vendu à des promoteurs immobiliers sans le moindre scrupules ! c’est en 2019 uniquement qu’une entreprise privée à pris l’initiative de fournir un certificat qui vous assure que vous n’avez pas acheté un terrain ou une maison qui se trouve sur une décharge moyennant 80$ alors que ça devrait être le job du gouvernement de fournir ce genre d’infos !

    Le Québec et ses grandes villes sont une poubelle environnementale , ou les moindres lois de l’urbanisme ont été et sont encore très en dessous des normes européennes et certaines nord américaines ! Aujourd’hui on vend dans certains coins de Montréal jadis lourdement contaminés au plomb, au cyanure, aux métaux lourds, des résidences de grands luxe dont le prix d’entrée est pas moins d’un demi million, et c’est une pratique qui continue largement encore ! saviez-vous que les chemins de fer qui traversent les quartiers résidentiels sont entretenus encore et toujours par des matières hautement cancérigènes pour les nouveaux nés et les enfants et les personnes du troisième âge ? saviez-vous que les parcs industriels toujours encouragés au milieu des villes comptent certaines industries qui manipulent des poisons et autres matières qui devraient être bannies des milieux urbains ? ou qu’habiter à proximité d’une autoroute vous renvoie directement tous le gas et le mazoute dans votre cuisine, votre salon et aux poumons de vos bambins ?!

    Et j’ajouterai, sans que cela vise mon hôte Robert, mais plutôt en partage de mon sentiment sincère, Si demain les pseudo progressistes affichaient ouvertement un discours anti-environnement, et continuent de flirter avec l’extrême droite sur certains sujets, je serais le premier à rejoindre définitivement les écolos et leur opposer ma résistance moi aussi, rien à cirer de la démagogie d’affamés, mesquins, faux culs de certains d’entre eux, et on dirait que tout ce qui motive ceux-là, derrière la fausse étiquette progressiste, ou le discours prolétaire égalitaire est de n’avoir pas eu la chance de vivre comme leurs maîtres et leurs modèle, les bourgeois arrivistes de tous poils qui se la jouent élite et crème de la société !

    Gardons donc la Jeune Greta en dehors de nos chicanes, et c’est pas parce qu’elle fait le tour des médias et celui des organismes comme l’Onu que cela implique nécessairement qu’il y a conspiration ! je pense que tous les enfants méritent notre respect, en particulier ceux qui veulent grandir et épousent nos fichues causes !

    Répondre
    • avatar
      26 septembre 2019 à 8 08 34 09349
      Permalink

      @ Sam

      Vous devez comprendre cher Sam que je ne suis pas un curé, un prêtre, un imam, un mollah, un ayatollah bref, je ne suis pas un moralisateur idéaliste débattant des vertus de l’enfance, ou autre ineptie du genre.

      Je suis un matérialiste dialectique scientifique et j’analyse ce que les médias à la solde du capital, l’État des riches et les organismes (ONG) et les institutions bourgeoises m’offrent en pâture.

      Ce n’est pas moi qui ai forgé l’hystérie climatique ni monté de toute pièce le personnage GRETA – Historiquement et scientifiquement il importe peu mondialement que la jeune fille soit ou non consciente d’être une marchandise publicitaire visant à embrigader la petite-bourgeoisie occidentale derrière et en soutien au capital européen en opposition au grand capital chinois et américain. (je refuse de me mobiliser pour une faction ou une autre du grand capital mondial).

      La personne de GRETA m’indiffère totalement – le symbole Greta que le capital a forgé me dérange grandement car ultimement tout cela nous mènera – de la guerre commerciale en cours – à la guerre militaire mondialisé qui se prépare – comme nous le soulignons dans nos multiples articles.

      Pour ce qui est de vos exemples de saccages de la planète – de dépotoirs – etc. Bien entendu que tout cela est véridique, mais la question en débat ici n’est pas de se convaincre mutuellement que le mode de production capitaliste est moribond – destructeur de la planète MAIS SURTOUT DESTRUCTEUR DE NOS VIES À TOUS, mais de se convaincre mutuellement que seul son ÉRADICATION – DESTRUCTION – ANNIHILATION COMPLÈTE et son remplacement nous permettra de survivre comme espèce animale sur cette Terre de misère.

      Alors quand les marionnettistes font pérorer à Greta que les polichinelles politiques réunies à l’ONU peuvent et veulent RÉFORMER – CORRIGER – AMÉLIORER le mode de production capitaliste pour le rendre plus humain – écologiste – et patati et patata – alors j’enrage, non pas contre cette gamine burlesque, mais contre le rôle de potiche qu’on lui fait jouer au service du capital destructeur que je refuse de réformer pour le réchapper encore une fois comme en 1939-1945.

      Merci de votre intervention SAM, et sans rancune

      Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre
  • avatar
    26 septembre 2019 à 12 12 11 09119
    Permalink

    GRETA pourrait se guérir de ses problèmes familiaux dont le vol que lui ont infligé son géniteur et sa truie de mère. Une bonne masturbation vigoureuse pourrait la soulager et au pire elle devrait se suicidée.
    p.s. On lui décernera bientôt le PRIX NOBEL tant convoité par ses deux géniteurs.

    Répondre
  • avatar
    26 septembre 2019 à 19 07 46 09469
    Permalink

    obert,

    Au sujet de Greta: je suis de ton avis, tout ceci est une immense farce. Mais dans ton article tu ne dis *rien*. Tu ridiculises et sèmes les épithètes à profusion sur des tas de gens, sans fournir aucun argument ! Tu ne fais que les mépriser haha ! À la toute fin tu ajoutes un commentaire et une question – ce sont les seuls éléments de ton texte qui apportent quelque chose.

    Je sais que tu peux faire mieux que ça. Des arguments. Des preuves. Des mécanismes expliqués. La supercherie mise au jour de manière irréfutable. C’est ça qu’on veut lire !

    à+
    aa

    Répondre
    • avatar
      26 septembre 2019 à 19 07 49 09499
      Permalink

      @ Alain

      Il y existe différents types de textes pamphlétaires mon ami.

      Avec le mouvement hystérique sur l’urgence climatique – que les politiciens promouvoient et contre lequel ils ne font rien car ils ne peuvent rien faire – nous sommes en pleine propagande émotive – ils ont choisi leur porte parole en conséquence

      Mon texte ne vise pas du tout confronter – argumenter – débattre et analyser le pour et le contre de cette hystérie (ce serait embarquer et crédibiliser leur fumisterie) mais à répliquer du tac au tac émotivement comme eux afin de dire aux gens (je ne m’adresse pas aux riches ni à leurs marionnettes politiques) je m’adresse aux ouvriers et tu l’as parfaitement compris = après avoir tout balancer par dessus bord je dévoile à mes lecteurs POUR QUI ROULE GRETA – c’est-à-dire qui instrumentalise cette gamine qui n’a aucune importance pour moi historiquement et mondialement parlant

      Cette fumisterie climatique est véritablement une guerre mondiale engagée par le capital européen contre le capital américain et contre le capital chinois qui font les gros dos dans cette affaire et ripostes sur les bourses du monde – voir le prix du pétrole.

      Merci de ton commentaire que je publierai si tu le veux bien

      Robert

      Répondre
      • avatar
        26 septembre 2019 à 19 07 51 09519
        Permalink

        Robert,

        Robert

        D’accord, je comprends. Et je fais comme toi très souvent sur FB. Mais je pensais qu’on pourrait aller plus loin et expliquer la fumisterie en détail. Ce n’est pas évident. Je me bats régulièrement contre des tas d’amis universitaires, scientifiques, contre leurs idées reçues. Je leur dis que j’ai lu le rapport du IPCC au grand complet – les 400 pages – et que je n’ai pas vu la moindre trace de cette hystérie mondiale. À ça ils me répondent « Je fais confiance aux experts, moi je n’en suis pas ». Mais bordel d’abruti (l’insulte je la retiens mal dans ces situations) je te demande simplement de lire par toi-même les rapports, PAS les conclusions des supposés experts. L’info est disponible. Et ils refusent: pas le temps, suis pas experts, blablabla.

        aa

        Répondre
        • avatar
          26 septembre 2019 à 19 07 53 09539
          Permalink

          @ Alain

          Tu perd ton temps à mon avis

          Tu traites ce dossier – ce mouvement – comme une question scientifique POUR OU CONTRE etc?

          C’est exactement comme en 1933 un scientifique qui aurait amorcé une discussion « scientifique » avec les NAZI pour déterminer si OUI ou NON les nègres sont biologiquement inférieurs aux blancs et conséquemment si les blancs ont reçu la mission divine d’exterminer les sous-hommes nègres

          Discuter dans un tel contexte c’est déjà capituler.

          Mom point de vue est simple : OUI IL Y A DESTRUCTION – MANIPULATION – EXPLOITATION DE LA NATURE – par l’homme comme par tout ce qui est vivant même les plaques tectoniques transforment la nature = la terre = les météorites aussi en passant

          OUI il y a eu des périodes glaciaires et d’autres de réchauffement climatique

          Quel est le problème présentement ?

          Le problème c’est que la classe sociale dominante de ce mode de production capitaliste hégémonique nous a désarmé comme société pour faire face aux défis de la nature et elle nous entraine à notre perte comme espèce vivante consciente – et comme à chaque fois auparavant plutôt que de mobiliser toute la communauté humaine pour organiser la survie de tous – ces faux-culs se chamaillent pour savoir qui s’emparera des marchés de ses concurrents et qui accumulera le plus de profits que ces voisins.

          ATTENTION je ne blâme pas les capitalistes = ils continuent à faire ce pourquoi ils ont été créés par la société humaine = ils sont assurés d’accomplir leur devoir social – celui qui a toujours été le leur

          Il est juste temps de les démissionnés – de leur retirer tout pouvoir – au premier chef le pouvoir économique et financier – il est temps de nous emparer des pouvoirs (d’abord économique) et de construire un nouveau mode de production social-collectif pour le salut de l’espèce humaine et ensuite de la planète et des autres animaux qui y habitent

          Merci

          PS: Tu comprends que je n’ai pas de temps à perdre pour débattre s’il y aura 2 ou 3 degrés de réchauffement – l’enjeu n’est pas là.

          Répondre
          • avatar
            26 septembre 2019 à 19 07 55 09559
            Permalink

            @ Robert

            Je comprends ta position. Je parle de révolution depuis plus de 25 ans, quand j’ai commencé à comprendre ce qui se passait et à quel point ces bâtards concentraient la richesse toujours davantage. Ce n’est pas surprenant que ce qui s’approche le plus d’une révolution – les gilets jaunes – ait été autant malmené comme sujet dans les médias et le mépris et la violence avec lesquels ils ont été traités. Et au Québec, idem pour les étudiants il n’y a pas si longtemps. J’ai été dans des manifestations, j’ai vu des trucs dégueulasses de la part des filcs, suppôts de ce système de fils de putes.

            Cela dit, j’ai un background scientifique et la question reste pertinente: sommes-nous en mesure d’affecter la température planétaire. Je crois que non. Je crois que nous sommes TRÈS en mesure d’affecter la bio-diversité. Nous l’avons fait à toutes les époques. Quand l’homme a débarqué en Australie il a anéanti la plupart des espèces vivantes. C’est prouvé. Idem dans toutes les iles du Pacifique. Idem partout où il est allé et on parle d’il y a des dizaines de milliers d’années. L’homme, trop puissant, écrase tout sur son passage. La biodiversité est le problème le plus grave et pressant, mais personne n’en parle. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas monnayable. Tu ne peux pas bâtir une business planétaire autour de cette idée, mais c’est très faisable avec la notion de réchauffement planétaire.

            Dans ce débat, l’aspect scientifique reste important. Je ne vois aucune raison de l’écarter. J’ajouterai par contre dans mon argumentation ce que tu amènes, tu as raison. Mais je me ferai très assurément accuser de détourner la conversion. On me dira « Et après, qu’est-ce que ça change les motivations des capitalistes fils de charmouta, en quoi est-ce que ça devrait modifier le but ultime et notre résolution de régler les problèmes environnementaux? ».

            C’est ça qu’on me répondra. Alors pour éviter cette question basée sur un faux problème, je préfère prouver que nous n’avons aucun impact sur le réchauffement planétaire – et même douter qu’il se produit, car selon les dernières données que j’ai pu observer, le modèle de l’IPCC ne couvre pas les différences régionales. Et dans certains pays il y a eu une nette baisse de température. Et 2 ou 3 degrés serait catastrophique en passant haha – ce n’est pas vrai que ce n’est pas un enjeu 🙂

            à+

  • avatar
    26 septembre 2019 à 20 08 38 09389
    Permalink

    Robert et Alain,

    Je vous invite à lire ce petit résumé wikipedien sur la question intitulé : Positionnement de la communauté scientifique sur le réchauffement climatique.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Positionnement_de_la_communaut%C3%A9_scientifique_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

    Bien que Wikipedia ne constitue aucunement le plafond de nos connaissances ou  »vérités », ils s’efforcent tout de même de synthétiser assez objectivement l’actualité sur le sujet qu’ils mettent assez régulièrement à jour. Et comme Wikipédia est un média interactif ouvert au commun des mortels, la seconde page de discussion est souvent celle qui sert d’ajouts et/ou contestation au texte original, je vous pose la question donc, si des scientifiques climatologues confirmés avaient de solides objections à formuler sur cette page et ce consensus scientifique sur le réchauffement climatique, pourquoi donc s’abstiendraient-ils à le faire et éclairer l’étudiant du secondaire ou le lecteur intéressé par connaître la vérité ? Si vous consultez cette page de discussion, vous verrez vous-même qu’il y a un monsieur qui dit contester tout ça mais en ne fournissant pas ses preuves, il se fait répondre que son commentaire n’est ni plus ni moins qu’une opinion personnelle. voici le lien: https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Positionnement_de_la_communaut%C3%A9_scientifique_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

    Je me tiens en tous cas sur cette page à l’une des études sur la question qui dit :

    (Étude de Bray et von Storch (2008)
    En 2008, Dennis Bray and Hans von Storch ont sondé 2058 climatologues répartis dans 34 pays. Au total, 373 scientifiques (18,2 %) ont répondu à l’enquête de 76 questions. Plusieurs de ces questions utilisaient une échelle de 1 à 7 (« pas du tout » à « fortement ») pour les réponses. À la question 20, « À quel point êtes-vous convaincu que des changements climatiques se produisent présentement, qu’ils soient d’origine naturelle ou anthropique ? », 67,1 % ont répondu fortement (7), 26,7 % dans une large mesure (5-6) , 6,2 % dans une faible mesure (4-2) et 0 % pas du tout. À la question « Croyez-vous que les changements climatiques (récents ou dans un futur rapproché) sont d’origine anthropique, 34,6 % ont répondu fortement (7), 48,9 % dans une large mesure (5-6), 15,1 % dans une faible mesure (2–4), et 1,35 % (1) « pas du tout ».)

    Je vous invite à lire les autres études, dont les plus récentes sur cette même page, c’est pas long ni compliqué.

    Au final, je vous dirais que moi non plus je ne suis pas intéressé par débattre de la question, et ma conviction est que le réchauffement climatique n’est pas une vue de l’esprit mais une réalité à partir de mes propres expériences et conclusions. Maintenant, que les états puissent en faire commerce et toutes les dérives médiatiques ou politiques et économiques qui peuvent en découler, je suis d’accord ! sauf que puisque ce sujet est visiblement devenu comme la religion, une affaire de croyances et non de science, en ce qui me concerne, j’y crois ! sans rancune non plus !

    Attention, je respecte les gens qui disent que c’est de l’intox, et je ne les juge même pas, mais çca ne m’oblige pas à adhérer à leur opinion, c’est tout. Et pour ma part, réchauffement climatique ou pas, 95% des humains sur terre sont préoccupé par leur survie plus que par autre chose on s’entend….

    Au final, je trouve que les efforts de wikipédia sont tout de même louables de fournir autant qu’ils le peuvent, des infos détaillés sur tout et rien pour le chercheur en herbe, et sachant qu’ils le font sans but lucratif…et je leur reconnaît le mérite aussi d’avoir synthétisé objectivement la controverse sur le réchauffement climatique ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

    l’article est un peu long, mais il en vaut la peine pour qui veut comprendre la nature idéologique de cette controverse en fait.

    Amicalement !

    Répondre
  • avatar
    26 septembre 2019 à 21 09 28 09289
    Permalink

    Et juste au cas ou vous seriez tenté de prendre mon affirmation que  »je crois au changement climatique à partir de mes propres conclusions et expériences » pour de la frime et de la prétention, je vais vous citer un seul exemple, le plus significatif en ce qui est de mon expérience.

    Très jeune, dans mon pays d’origine arabe et africain, je suis devenu un mordu de pêche en mer, en bord de mer pour être plus exact, ça m’a pris des années et d’innombrables sacrifices financiers et de temps, hivers comme été, pour apprendre auprès des pêcheurs édentés qui ont perdu leurs dents la-dedans et qui en vivent, pour finir enfin avec un savoir faire très appréciable, et j’étais très heureux de maîtriser aussi bien les techniques exclusives et subtiles, que la lecture et la reconnaissance du terrain de pêche. et donc j’ai surtout fini par longer le pays et connaître ces côtes un peu par cœur, au point que mes spots secrets, étaient quasiment des garde manger de poissons frais qu’il me suffisait de maîtriser l’heure des marées et m’y rendre pendant la noirceur de l’aube, et au bout de deux heures, je remplissait mon panier, je rangeait mon matériel et je reprenait la route chez mes parents. Au fil des années, l’apprentissage ne se terminait jamais, et je peux vous assurer que le jargon utilisé par les pêcheurs est aussi riche qu’il faudrait un dictionnaire pour le maîtriser ! le phénomène le plus marquant durant toutes ces années est la montée du niveau de la Mer ! mes spots avancés sur les rochers disparaissaient les uns après les autres sous les flots ! Plus tard, ayant immigré au Canada, je revenais autant que je pouvais pour mes vacances…mais s’il y a une chose que je peux vous assurer, c’est que tout au long de cette côte, la mer à non seulement gagné quelques centimètres, mais on dirait des mètres entiers, au point qu’à certains endroits, les cabanons et villas de première ligne subissaient les assauts des vagues en hiver de manière plus brutale et dramatique, qu’on a fini par détruire certaines, et interdire de construire aussi près de la plage à d’autres !

    ici au Canada Atlantique c’est la même chose, les maisons abandonnées déjà disparaissent à chaque hiver et tempête et il n’y a pas que Météo Canada qui le confirme, mais les maires de toutes ces petites localités de nouvelle écosse et du nouveau Brunswick vous le confirmeraient ! et pas plus tard que le mois dernier, lors du passage de la tempête tropicale sur la cote Est américaine et Canadienne, les médias en parlaient tous les jours !

    Le phénomène de l’érosion des côtes marines ne peut s’expliquer par les marées que je connais très bien, il y a même deux marées pendant une année qui soient spectaculaires l’une en plein hiver et l’autre en été, mais c’est pas ça qui gruge les côtes, c’est le niveau d’eau de mer qui augmente dû à la fonte des glaciers. Toute l’afrique de L’ouest des pays CFA est largement concernée et à dû engloutir des milliards de francs CFA pour construire des digues. tout comme aux pays-bas et au nord de la france c,est le même phénomène, et partout pour les marins !

    Mais il n’y a pas que cela ! le poisson lui même on dirait qu’il est déreglé ! et il y a deux types de poissons lorsque vous pratiquez cette pêche, le sédentaire, autochtone ou local qui habite là à l’année, et le poisson migrant. Et ni l’un ni l’autre ne semblent respecter la saisonalité ou les périodes de frai et de reproduction, ou les périodes de  »pâturage »…. et ce n’est pas que la pollution qui y contribue, la température de l’eau aussi bien que la disponibilité des algues et herbes sur lesquels ils fraient et bouffent aussi !

    Tout ceci n’est qu’un petit aperçu de ma petite expérience, et je garde les autres pour moi pour l’instant (sécheresses plus longues et désertifications ou orages torrentiels hors saisons et catastrophiques etc…)

    Voila, je voulais juste étayer le vocabulaire expérience et conclusion que j’ai utilisé à défaut d’être taxé de prétentieux…juste au cas ou !

    Répondre
    • avatar
      27 septembre 2019 à 8 08 23 09239
      Permalink

      @ sam

      En aucun cas nous ne pensons que les changements climatiques ne sont de la frime. Nous disons même que d’observer les changements climatiques EST UN TRUISME. Comme de s’étonner que le soleil se lève chaque jour (conséquence de la rotation de la planète terre).

      Ce que nous contestons c’est qu’une papesse vienne déclamer que le soleil se lève chaque jour à l’Est puis disparait chaque soir vers l’Ouest PREUVE IRRÉFUTABLE QUE LE SOLEIL tourne bien autour de la Terre, résidence de Dieu le père, de Jésus-Christ son fils et d’un oiseau dont j’ai oublié le nom. (sic)

      Merci pour tes efforts pour nous distraire de la problématique fondamentale … Pourquoi les médias à la solde – les polichinelles politiques – la petite-bourgeoisie paupérisée – la go-gauche écosocialiste – l’industrie des ONG comprenant les syndicats pourris – les gouvernements et les institutions du capital tiennent-ils tellement à pousser les enfants – les étudiants et les péquenots dans la rue pour réclamer plus de mesures d’austérité ???

      Hier encore alors que le prolétariat français en gilet jaune était sur les ronds-points de la France à réclamer un salaire suffisant pour vivre … OÙ étaient-ils tous ces compassés animaliers et climatiques de mes deux…

      Ce n’est pas le climat qui me préoccupe – c’est l’avenir de notre espèce animale et MON EXPÉRIENCE me dit que cet avenir passe par la révolution prolétarienne et pas par des parades – mascarades comme celles de Greta ou encore comme celles que les Gilets jaunes mènent futilement depuis quelques mois.

      C’EST CE QUE NOUS EXPLIQUONS DANS NOTRE NOUVEAU LIVRE = AUTOPSIE DU MOUVEMENT DES GILETS JAUNES qui vient tout juste de paraitre ici : https://www.editions-harmattan.fr/livre-9782343184357?utm_source=phplist&utm_campaign=message_27635&utm_medium=email&utm_content=lienTitre

      Robert Bibeau Éditeur

      Répondre
  • avatar
    27 septembre 2019 à 9 09 15 09159
    Permalink

    Si les écologistes veulent un monde plus propre qu’ils commencent par montrer l’exemple, arrêtez l’internet, le travail, le gazon, la musique, la voiture, plus de 2000Cal par jour, la consommation etc car tout cela pollue.
    Maintenant en pratique il y a des pays qui aspirent à notre mode de vie et tout ce que nous faisons pour moins polluer sera vain car eux consommerons plus pour se mettre à notre niveau et qui êtes vous pour les empêcher d’avoir se que vous avez, imaginez qu’il y a encore quelques milliard d’être humains qui veulent notre mode de vie, votre bataille est perdu d’avance a moins que vous décidiez de divisez votre consommation, votre salaire par 100 et que les pauvres de la planète veulent le rester

    Répondre
  • Ping :Greta-Thunberg-Update – Blauer Bote Magazin – Wissenschaft statt Propaganda

  • avatar
    28 septembre 2019 à 9 09 25 09259
    Permalink

    Greta, symbole contemporain de l’arnaque – de la Croisade climatique des enfants.

    Un remake moderne de la Croisade des enfants chrétiens partis « libérer » le Proche-Orient de ses habitants autochtones arabisés.

    Voici quelques notes à propos de la première croisade des enfants (1212):

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_des_enfants_(exp%C3%A9dition)

    La Croisade des enfants est une expédition des croisades populaires menée par des gens du peuple voulant partir en Terre sainte pour délivrer Jérusalem, à l’image des croisades de chevaliers. Elle se situe en 1212 entre la quatrième et la cinquième croisade et se compose de deux cortèges qui partent simultanément d’Allemagne et de France.

    Ces entreprises impressionnent par leur mobilisation et leur rayonnement spirituel mais ne rencontrent pas le succès : le cortège germanique se disperse à Gênes (Italie) ; quant au cortège français, on en perd la trace après une entrevue avec Philippe II Auguste à Paris1. Certains chroniqueurs affirment cependant que ce cortège serait allé jusqu’à Marseille2.

    D’autres croisades populaires, initiées sans l’appui des puissants et même souvent contre eux, ont existé comme la Croisade des pastoureaux en 1251 et 1320.

    robert bibeau

    Répondre
  • avatar
    28 septembre 2019 à 11 11 11 09119
    Permalink

    @ leypanou

    OUI ici au Canada la presse aux ordres  est tout aussi hystérique qu’en Europe sur la question climatique. Il faut dire que le CANADA a une composition de classe sociale très semblable aux pays européens très industrialisés avec une classe petite-bourgeoise menacée — insécurisée — précarisée — en voie de paupérisation et donc hargneuse et hystérique.  C’est cette soi-disant  CLASSE MOYENNE (moyennement pauvre) qui a mobilisé les enfants hier  = 500 000 dans les rues dans une ville de 1,8 million d’habitants 

    2) Les processions-parades d’hier me font pensé  aux croisades des enfants  pour  porter la guerre au Proche-Orient  et qui se sont soldées par la mort de tous ces innocents que les puissants ont délaissés quand  ils eurent terminés de récolter les  aumones des benêts.

    3) Le problème demeure entier =  comment empêcherons-nous les gouvernements et le grand capital d’utiliser ces enfants pour imposer les mesures d’austérité — de récession, de taxation, et autres malversations étatiques  contre le peuple travailleurs — l’objet réel de cette mascarade  climatique ???

    Robert Bibeau  http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • avatar
    28 septembre 2019 à 11 11 37 09379
    Permalink

    @ tous et @ Lampion

    De fait  vous avez  raison « la décroissance est incompatible avec l’économie capitaliste qui ne peut rémunérer le capital accumulé que par un accroissement permanent de l’endettement de ses débiteurs. »  MAIS  ATTENTION —  la récession et la dépression sera le  résultat ultime de cette  incompatibilité. 

    Au total — le capital passera à la tasse de la décroissance-dépression économique et c’est en prévision de ce cataclysme inévitable   qu’il mobilise  les jeunes afin de les  opposés aux  ouvriers et ultimement les utilisés comme chair à canon dans la guerre civile qui pourrait bien résulté de l’effondrement = non pas climatique mais économique.

    robert Bibeau

    Répondre
  • avatar
    30 septembre 2019 à 11 11 53 09539
    Permalink

    e marché des « droits à polluer » rappelle le « commerce des indulgences » au Moyen Âge. Récemment un constructeur automobile de voitures de sport a acheté à Tesla constructeur de voitures électriques des droits d’émettre du CO2 car sa gamme -même bidonnée grace à l’hybride— dépasse la limite réglementaire.
    On assiste en fait à une lutte au sein du capitalisme entre les industries classiques (que défend notamment Trump), et le courant de l’économie verte qui pèse sur la réglementation industrielle du moins occidentale (la plupart des PVD s’en contrefichent). Gréta est sponsorisée par une entreprise d’économie verte

    Répondre
  • avatar
    30 septembre 2019 à 12 12 04 09049
    Permalink

    Bonjour, non il n’y a pas de complot, simplement un déraillement du train de la mondialisation, un télescopage entre des intérêts financiers et l’abolissement de la raison par la société de spectacle. Car qu’est-ce que Greta ? Un complot ? Non ! Un simple réajustement du capitalisme financier vers un capitalisme — Green business — un peu plus acceptable par les populations hypnotisées par les prouesses de l’icone de l’écran plat. Car si demain l’on vous annonce le crack financier à venir, et annoncé par ailleurs par des économistes et pas des moindres, eh bien, oui, cela risque de faire très désordre et de générer de grands mouvements de révolte populaire partout dans le monde, un peu plus consistants même que les défilés derrière la construction idéologique qu’est Greta. Mais que l’on vous parle de réchauffement climatique, alors, oui, cela fait très ordonné et ne génère dans les populations mondiales qu’une adhésion de principe car personne ne se fout de l’Environnement. Même s’il s’agit avec le package Greta et les siens, toujours de Finance.

    Répondre
  • Ping :Greta-Klima-Umwelt-Update – Blauer Bote Magazin – Wissenschaft statt Propaganda

  • Ping :ΕΥΡΩΠΗ: 500 επιστήμονες κατά της κλιματικής αλλαγής : Ανιχνεύσεις

  • avatar
    5 octobre 2019 à 9 09 02 100210
    Permalink

    @ TOUS ET @ GRETA

    DES SCIENTIFIQUES ONT découvert que le manteau terrestre avalait l’eau des océans à une grande vitesse – si bien que la montée du niveau des océans par la fonte des glaciers n’est plus aussi évidente que spéculé par les urgentologues climatiques :

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/sciences/la-terre-serait-progressivement-en-train-davaler-ses-propres-océans/ar-AAIisB6?ocid=spartanntp

    Il faut réfléchir avant de se lancer dans les chausses-trapes que nous tendent les hystériques climatiques

    Robert Bibeau

    Répondre
  • avatar
    5 octobre 2019 à 12 12 57 105710
    Permalink

    @ Robert

    C’est sûr qu’à force de lui bourrer la tête à la pauvre Greta, et lui demander de porter les vrais comme les faux problèmes de l’humanité sur ses frêles épaules, ils sont entrain de lui faire rater son enfance, et n’en sen rendra compte que des années plus tard avec les regrets qui viennent avec ! elle a d’ailleurs un peu  »vieilli » juste entre le temps ou cette aventure à commencé pour elle et maintenant car on dirait qu’elle ne fait plus vraiment son âge…à force d’y croire !

    et je vous donnerai raison Robert surtout sur ce putain de refroidissement climatique de cette semaine au Québec, on se les gèle depuis la semaine dernière et pour un mois Septembre qui aurait dû être plus doux et plus humain en tous cas, on se retrouve à sortir les gros pulls et même les manteaux aussitôt cette année !

    et sur l’histoire de montée du niveau des océans, c’est certain qu’il y a plusieurs facteurs qui l’affectent comme on peut l’apprendre en consultant les sources scientifiques, et que ça ne soit pas nécessairement relié à la fonte des glaces comme je suis souvent tenté de croire aussi mécaniquement….mais en ce qui me concerne, ce sont un ensemble de phénomènes bizarres reliés à ma petite pêche pépère et tranquille de jadis conjuguée à la disparition de certains spots sous les flots qui me faisait surtout croire tout cela !

    Il y a en tous cas des espèces de poissons qui ont presque disparu par la surexploitation de la pêche hauturière en mer et je me souviendrais toujours des Chinois qui venaient aussi tôt que les années 80 et 90 récolter même les concombres de mer qu’on appelait entre copains à l’époque  »grosse bite de mer » :))) bref, les espagnols ont raclé les fonds et même les moules sauvages et les doigts de mer ces espèces de doigts monstrueux comme ceux d’un lézard ou d’un dragon ils les ont aussi presque fait disparaître du littoral et des rochers auxquels ils sont accroché , les bateaux usines russes, Coréens, Japonais, Européens on en parle même pas, les quantités astronomiques de poissons de toutes les races qu’ils ramassent à chaque année sans le moindre contrôle dépasse l’imagination, avec le résulat de retrouver ce poisson sur les étals européens moins cher qu’il ne l’est au bled ! les pauvres et les prolétaires se contentent de la sardine, des anchoix quand il y en a, et organisent parfois des révoltes à cause de la hausse du prix de la sardine! ils ne peuvent en aucun cas espérer ou prétendre à acheter ou consommer des soles, des merlans, des crevettes, et encore moins des pageots, des dorades et des loups ou des bars dont les prix sont astronomiques à cause de l’export et la surpêche des flottes occidentales et asiatiques !

    le même phénomène de prix s’applique aux fruits et légumes de première qualité produits dans le tiers monde et qu’on retrouve dans les pays occidentaux à bas prix alors que dans les pays d’origine certains sont des produits de luxe toute l’année réservés aux riches uniquement ! et ce, depuis au moins 25 ans maintenant !

    les occidentaux et les asiatiques sont ceux qui polluent le plus, et ceux qui ont le meilleur choix de la variété des denrées alimentaires avec des prix encore abordables par rapport au pouvoir d’achat, pendant que les tiers-mondistes n’ont même pas accès à leurs propres ressources à moins d’être des mafieux locaux ou des entrepreneurs hors normes ! cette précarité des classes sociales qui s,est beaucoup aggravée durant les 30 dernières années dans le tiers monde est pire que tout ce que vous pouvez imaginer car conjuguée aux bas salaires et au chômage endémique et à l’envolée des prix fait que la colère gronde partout et on assiste à des phénomènes sociaux encore plus graves celles des parents qui abandonnent leurs enfants et disparaissent dans la nature quand ils ne se suicident pas !

    Tout ça pour dire que cette histoire du climat arrange bien les prolétaires du tiers-monde qui pataugent dans leur misère, car ils n’ont même pas eu le droit de polluer comme font les occidentaux, et produire donc, travailler et avoir des vies décentes et préserver leur dignité ! et après on s’étonne pourquoi ils émigrent en occident et ailleurs…. même le Brésil et des pays comme la Chine ou la Corée du sud, l’Australie, les pays d’Europe de l’est en plus de la Turquie et des pays impensables hier encore sont aujourd’hui des destinations pour cette jeunesse désoeuvrée du maghreb et livrée à elle-même à cause justement de ce déséquilibre cruel et exploitant de l’occident et des pays asiatiques en plein boom !

    Si vous rajoutez à cela les conditions climatiques extrêmes de tous ces villages de l’arrière pays du Maghreb, la sécheresse soutenue et éternelle, les problèmes de rareté de l’eau potable ou pour l’agriculture, et la migration vers les grandes villes devenues surpeuplées et incapables de soutenir ces populations et leurs bidonvilles qui grossissent à vue d’œil dans les banlieues… ou même l’urbanisation continue entre villes au point que les campagnes à certains endroits disparaissent le long des routes, vous réalisez toute l’ampleur et la banqueroute de ces pays là hélas !

    Le climat donc n’aide pas, et c’est pas rien, au contraire, car des conditions climatiques favorables peuvent très largement et facilement contenir et absorber la moitié des problèmes, mais ce n’est pas le cas ! Je suis rentré au bercail cette année pour environ 1 mois, et je vous assure que je n’ai jamais vu le paysage aussi jaune et presque brûlé par le soleil que cette année ! il parait et on m’a dit qu’à certains endroits dans les campagnes, la rareté du foin et sa cherté tout autant que la rareté de l’eau sont si prononcés que les paysans vendent leur bétail à moitié prix pour survivre ! et que la majorité délaissent la terre et le village pour les villes encore et toujours ! et je vous assure qu’il y a à peine trente ans, l’herbe sauvage vous arrivait dans ces mêmes endroits à hauteur de votre poitrine et votre cou tellement elle était haute et verte…que rien de tout ceci ne subsiste !

    Alors difficile encore de trancher encore pour moi cette question du climat encore ! bien que je vous donne raison sur de nombreux points !

    Répondre
  • Ping :ΕΥΡΩΠΗ: 500 επιστήμονες κατά της κλιματικής αλλαγής – info newstime

  • Ping :Harte Strafe für Brief an Greta Thunberg – Blauer Bote Magazin – Wissenschaft statt Propaganda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *