Techniques d’écriture d’un blogue et référencement

Comment acquérir du trafic et le conserver? Parce que nous ne sommes pas tous des Patrick Lagacé ou des Richard Martineau, il nous faut développer le référencement de notre blogue.

Raymond Viger Dossiers Internet

Plusieurs blogueurs débutent leurs blogues à la recherche du scoop qui va leur amener du trafic instantanné. Ils fouillent l’actualité pour connaître les sujets qui sont « hot ». La plupart de ces blogueurs, déçus et épuisés, prennent leurs retraites rapidement.

D’autres blogueurs créent un blogue spécialisé et prennent leurs retraites parce qu’ils ne réussissent pas à fidéliser des lecteurs réguliers et développer un trafic suffisant pour justifier leur continuité.

Patrick Lagacé et Richard Martineau

Il existe au Québec quelques blogueurs comme Patrick Lagacé ou encore Richard Martineau qui réussissent à attirer un public fidèle et constant. Ces quelques blogueurs n’ont pas besoin de se casser la tête avec le référencement de leurs blogues respectifs. Les internautes veulent lire régulièrement leurs opinions et sont possiblement inscrits à leurs fils RSS.

Mais pouvons-nous tous être des Patrick Lagacé et des Richard Martineau? J’en doute. C’est pourquoi il nous faut comprendre les deux philosophies qui gèrent le trafic d’un blogue.

Short tail VS long tail

long tail short tail longue traine courte traine

Le graphique ci-joint représente la courbe de fréquentation d’un blogue conventionnel. Le début du graphique représente le short tail. C’est-à-dire que quelques billets qui génèrent une bonne partie de votre trafic. Dans le cas de Patrick Lagacé et de Richard Martineau, ce sont les billets les plus récents. Quand un billet est publié, beaucoup de monde veulent le lire et le commenter.

Qui veut lire l’opinion de l’an dernier de Patrick Lagacé ou de Richard Martineau sur l’échange d’un joueur du Canadien qui ne joue même plus dans la ligue nationale? Personne. Qui veut commenter ces vieux billets? Personne. La très grande majorité du trafic et des commentaires reçus par Patrick Lagacé et Richard Martineau se retrouve donc dans la short tail. Tout se passe à court terme. C’est leur notoriété qui crée leur trafic. La journée où Patrick Lagacé et Richard Martineau arrête de publier des billets, leurs blogues sont morts et enterrés.

Patrick Lagacé ou Wikipédia?

La suite de la courbe représente les vieux billets, le long tail. Il y a autant de potentiel de trafic à développer dans le long tail qu’il peut y en avoir dans le short tail. Si vos billets sont écrits pour être référencé par les moteurs de recherche, l’ensemble de vos billets vont ramener un peu de trafic, un trafic spécialisé en fonction de ce que vous avez écrit. Les internautes pourront commenter ces vieux billets pendant des années.

Si vous avez 2000 billets qui créent 1 visite chacun, vous avez un blogue qui génère 2 000 visites dans la journée. Aucun scoop, sans aucune notoriété, seulement par les sujets que vous développez. Et si vous améliorez votre référencement naturel et que vos billets génèrent 5 visites par jour, vous avez maintenant un blogue qui obtient 10 000 visites par jour! De plus, même si vous arrêtez de publier de nouveaux billets, votre blogue va continuer de générer ce trafic. Un peu comme Wikipédia, vous devenez des archives, une référence.

Comprendre cette nuance est importante. Si vous cherchez à faire compétition à Patrick Lagacé et cherchez le scoop de la journée, vous n’écrirez pas votre billet (surtout au niveau du titre et du URL) de la même façon que si vous voulez être référencé par les moteurs de recherche et devenir un classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *