Saint Maurice Jour 16

AUJOURD’HUI, 8 juin 2004

Jour 16 de la campagne

On a des idées !


Quand on écoute, les idées viennent de partout. À profusion. Ce matin, j’étais à quelques kilomètres du village de Saint-Maurice, une belle ferme, un chien adorable et surtout, bien sûr, un citoyen sympathique. On parle, on jase… et on en arrive à cette affaire d’enregistrement des armes à feu. Au NPD, on est d’accord avec l’enregistrement des armes à feu, tout en reconnaissant bien que ce n’est pas ça qui va régler le problème de la violence. Aider un peu, oui… mais le régler non. C’est seulement un élément d’une stratégie pas mal plus complexe.

Parce qu’on parle d’un élément entre autres d’une stratégie plus vaste, il ne faut pas que cette affaire d’enregistrement vienne épuiser tout le budget qu’on a pour lutter contre le crime et la violence. Quand on nous dit qu’on a dépensé 2 milliards (2 000 millions) pour ça, on se pose des questions. On cherche des réponses.

À Saint-Maurice, j’entends une proposition qui me semble intéressante. Au lieu de dépenser 2 000 000 000 pour demander aux citoyens de remplir des formules concernant les armes à feu, est-ce qu’il ne serait pas plus simple de procéder comme on le fait pour le recensement: envoyer des gens sur le terrain et poser les questions qu’on veut pour bâtir les registres qu’on veut ?

Je ne suis pas un expert de la question, mais je sais compter. Ajouter quelques questions au prochain recensement quinquennal qui aura lieu bientôt ne coûterait pas 2 000 000 000. En fait, ça ne coûterait à peu près rien et l’on éviterait ces problèmes de formules incomplètes …. et de confirmations retardées ou perdues qui laissent dans l’incertitude même ceux qui se conforment à la loi.

C’est une idée. Les gens ont d’innombrables idées. C’est le mérite de la démocratie de permettre que tout le monde puisse proposer des idées. Mais il faut écouter.

Pierre JC Allard

Parcours du Combattant

Jour 16 de la campagne.

Nous sommes 11 937 pas plus près du but.

Visites à N.D du Mont Carmel, Saint-Maurice, Saint-Narcisse, Saint-Stanislas, Saint-Prosper, Sainte-Anne-de-La Pérade, Batiscan… des bars, des restaurants, des dépanneurs, des stations services, des maisons de retraite, etc.

Rencontre au SADC de Saint-Stanislas: invitation au débat de St-Tite le 22. Je n’y manquerai pas.

Lunch Chez Isabelle – 80 bières à choisir, d’ici mais aussi de Belgique et même du Vietnam !

On cherche sans succès la tombe du grand-père de Monique, Hector Hardy, à Batiscan. Peut-être la trouvera-t-on demain, à Ste-Genevieve…

Nous avons rencontré 179 personnes.

Depuis le début de la campagne, j’ai marché 180,14 Km.

DEMAIN 9 juin 2004

Je vais poursuivre à Batiscan puis aller ensuite à Sainte-Geneviève, Saint-Luc, Champlain, cherchant à prendre contact surtout avec les propriétaires et travailleurs agricoles.

*** http://nouvellesociete.wordpress.com/2004/07/01/saint-maurice-jour-17/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *