Saint Maurice Jour 19

AUJOURD’HUI, 11 juin 2004

Jour 19 de la campagne

Moi, c’est simple…


Je disais, il y a quelques jours, que ces élections semblaient baigner dans l’intrigue. Ça ne faisait que commencer; maintenant, ça se complique. On nous dit depuis quelques temps qu’un vote pour le Bloc est un vote pour les conservateurs et j’ai vu dans un journal sérieux que les Néo-démocrates y vont mollo contre les libéraux en Ontario, de peur de faire élire un gouvernement conservateur majoritaire et de pas pouvoir être au pouvoir en coalition avec un gouvernement Martin minoritaire (Ce qui, dit en passant, est selon La Presse l’option préférée des Canadiens !)

Aujourd’hui j’ai entendu mieux. « Moi, c’est simple, je vote pour vous » – me dit un monsieur bien, type comptable-marguiller. Je me prépare à le remercier, mais il continue:  » Je ne suis pas socialiste, je suis Libéral, mais je ne voterai pas pour l’Équipe Martin. Je ne voterai pas séparatiste non plus. Je vais voter pour vous, et on va faire passer Gagnon, mais sans augmenter le vote du Bloc. Le message va passer. Quand Martin va avoir été battu, il va démissionner. Dans un an, un gouvernement Conservateur « backé » par le Bloc va tomber. Pis là, avec un nouveau Chef du Québec, les Libéraux vont rentrer fort et pour longtemps. »

Ah… bon. Simple. Mais est-ce qu’on est en vraie démocratie ou à jouer au Québec une partie de poker-menteur ? J’aimerais bien qu’à travers les magouilles et les intrigues, quelques Québécois votent simplement pour le meilleur programme et le chef qu’ils croient le meilleur.

Nous sommes à la mi-temps, les sondages montrent que le Bloc mène largement au Québec, ce qui n’est pas une surprise, mais aussi que les Conservateurs – et non les Libéraux – sont désormais en tête au palier canadien, ce qui n’était pas prévu au départ.

Ceci ne modifie pas la stratégie NPD qui est d’obtenir tous les suffrages de ceux qui souhaitent un vrai changement. Dans Saint-Maurice – Champlain, bien des nationalistes de gauche, maintenant que le Bloc a cette avance historique de 32 points sur les Libéraux au Québec, peuvent se permettre de penser à ce qui arrivera concrètement au palier fédéral et voteront NPD pour témoigner de leur préférence pour la social-démocratie contre le libéralisme. Chaque voix sera comptée… et compte.

Sur le plan canadien, je ne peux encore me résigner à penser à une victoire conservatrice. Je m’attends à une reprise des Libéraux, les amenant à la formation avec les Néodémocrates d’un gouvernement qui accueillera nos idées. Les deux débats des chefs pourraient sceller le sort de cette élection ou, au contraire, la relancer de façon inattendue. À suivre.

Pierre JC Allard

Parcours du Combattant

Jour 19 de la campagne.

Nous sommes 13 898 pas plus près du but.

Ce matin, réunion des candidats au bureau du Directeur de scrutin. Première occasion de rencontrer ceux du Parti Marijuana et du Parti Conservateur. Ensuite, visites sur le Boulevard des Hêtres et distribution de feuillets au Centre d’achat la Plaza. Une journée sans histoires où Monique et moi avons vu 231 personnes.

***http://nouvellesociete.wordpress.com/2004/07/02/saint-maurice-jour-20/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *