Saint Maurice Jour 21

AUJOURD’HUI, 13 juin 2004

Jour 21 de la campagne

« Jack-out-of-the-box »


La Presse d’aujourd’hui consacre un long article à Jack Layton. L’article est ambivalent. Le lecteur en retire l’impression que le Chef du NPD est intéressant, bien sûr – il serait bien difficile de le nier ! – mais qu’il est parfois un peu trop … disons « spontané ». Est-ce qu’on veut d’un Premier Ministre spontané? Je ne connais pas les motivations conscientes et inconscientes de Marissal, mais je luis donne le bénéfice du doute qu’il ne veut être qu’impartial. Cela dit, cet article, pour des dizaines de milliers de Québécois, va être une première analyse de Layton. Vont-ils voir le pouce de César tourné vers le haut ou vers le bas ?

Je crois que nous allons d’abord engranger quelques milliers de voix. Depuis le début de cette campagne, j’ai parlé – je ne dis pas serré une main avec un air absent, mais vraiment PARLÉ – avec des centaines sinon des milliers d’électeurs et je pense que je commence à avoir une idée de ce qui a changé chez les Québécois. Ils n’ont plus peur.

Ils sentent qu’ils ont été floués et en retire le courage qui vient avec la colère et le dégoût. Ils veulent vraiment mettre une baffe à quelqu’un. Au Parti libéral, d’abord, mais surtout à Martin, qu’en plus de percevoir comme partie prenante au complot pour les manipuler ils voient aussi comme déloyal. Au gouvernement d’Ottawa, ensuite, ce qui explique l’envolée prévisible du vote bloquiste. A tous les politiciens, enfin, ce qui explique le danger d’un taux record d’abstention.

Dans ce contexte, le leader DIFFÉRENT, franc, provocateur, incisif, flamboyant est un cadeau inespéré. C’est exactement ce que veut la population. Si on publiait 10 articles comme celui-là et qu’on mettait une copie de chacun à toutes les portes du Québec, le cours de ces élections changerait.

Même si on ne le fait pas, Jack qui entre au Parlement, à quelque titre que ce soit, c’est Jack qui sort de sa boîte. Au diable le politiquement correct. Finie la grisaille d’une politique par des chefs qui « ne sont pas responsables ». Et la population ne le regrettera pas.

Pierre JC Allard

Parours du Combattant

Jour 21 de la campagne.

Nous sommes 14 528 pas plus près du but.

St-Georges, St-Tite, Ste-Thècle – charmante auberge – Lac-aux-sables, Notre-Dame de Montauban. Un coin de la circonscription à ne pas manquer, surtout que bien des électeurs se croient toujours dans Portneuf. Je crains beaucoup d’abstentions. Je souhaite que le débat entre candidats que nous aurons le 22 à St-Tite suscitent l’intérêt. Il ne faudrait pas que la démocratie soit la grande perdante de ces élections.

Cela dit, il faudrait penser à de nouvelles façons de la mettre en pratique, cette démocratie. On parle de plus en plus de représentation proportionnelle; peut-être pourrait-on réfléchir et offrir encore mieux. TOUT LE MONDE devrait y penser. Quel que soit le résultat de ces élections, c’est un sujet sur lequel je reviendrai.

Nous avons rencontré 218 personnes aujourd’hui.

Depuis le début de la campagne, j’ai marché 251, 13 Km.

DEMAIN 14 juin 2004

Entrevue Radio-Canada à 17 h 40. Je marche à Shawinigan-Sud. En soirée, le débat des chefs en français: exceptionnellement, je ne prendrai pas d’appels.

***http://nouvellesociete.wordpress.com/2004/07/02/saint-maurice-jour-22/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *