Santé: le Journal de Montréal induit en erreur ses lecteurs

François Richard pour le magazine Reflet de Société

Dossiers Médias et publicationSanté et Protection du consommateur

image Le Journal de Montréal publie dans son édition d’aujourd’hui un dossier sur les soins de santé cubains comportant d’importantes lacunes. L’article porte sur le tourisme médical et on peut y lire les témoignages de Québécois qui se sont rendus à La Havane afin de se faire opérer pour une rétinite pigmentaire. Cette maladie génétique de l’oeil cause la cécité et est, selon les données médicales disponibles, incurable. Pourtant, l’auteur du dossier, Éric Yvan Lemay, ne fait aucunement mention du caractère controversé du prétendu remède cubain à cette maladie.

Une opération dénoncée par les médecins

Je travaille présentement sur ce dossier dans le cadre d’un article pour le magazine Reflet de Société. Durant mes recherches j’ai pris connaissance des critiques sévères des ophtalmologistes québécois à l’endroit de l’opération offerte à la clinique cubaine mentionnée dans l’article du Journal de Montréal. L’efficacité du traitement n’a jamais été scientifiquement démontrée. Les étrangers se rendant à Cuba risquent donc de dépenser des dizaines de milliers de dollars en pure perte, voire d’aggraver leur état de santé.

Le Journal de Montréal se contente pourtant de présenter des témoignages de gens satisfaits du traitement qu’ils ont reçus. Le lecteur non-averti aura l’impression que l’opération est bénifique et sans danger, sans qu’il n’ait pu bénéficier d’un point de vue divergent afin de réfléchir de façon plus critique à la question.

Des témoignages sincères

Je ne mets pas en doute la véracité des témoignages publiés dans le Journal de Montréal. J’ai d’ailleurs moi-même interrogé certaines des personnes qui y sont citées et je peux témoigner de leur bonne foi et de leur crédibilité. Je crois toutefois qu’il était du devoir de l’auteur de présenter l’autre côté de la médaille. Les témoignages ont une valeur et méritent d’être considérés, cela dit, les recherches scientifiques aussi.

Publier un quotidien en l’absence de journalistes comporte des risques. Comme celui de ne pas faire les recherches appropriées avant de publier un dossier qui pourrait induire des gens en erreur.

Un article portant sur le traitement de la rétinite pigmentaire offert à fort prix dans une clinique cubaine sera publié dans l’édition de juin de Reflet de Société.

Autres textes sur Protection du consommateur et Santé et Médias et publication

L’anorexie et Léa Clermont-Dion

Quoi faire lors d’une crise d’épilepsie?

Cassidy Megan et la Journée lavande pour l’épilepsie

Épilepsie: Cassidy Megan et la Journée lavande

APA: protection des automobilistes

Charlatan: près de chez soi

Agences de recouvrement: harcèlement

Depo-Provera: effets nocifs

Automobile: location à long terme

Une pensée sur “Santé: le Journal de Montréal induit en erreur ses lecteurs

  • avatar
    30 mars 2009 à 9 09 15 03153
    Permalink

    Le  »BRILLANT » collège des médecins commence à être NERVEUX.
    Il se rencontre que la population commence à avoir confiance à la médecine CUBAINE et surtout la PUBLICITÉ qui se fait lentement mais sûrement.
    Cuba loue des médecins dans plusieurs pays et ces médecins ont une compétence supérieure.
    Castro a offert un contingent de médecins pour venir en aide aux sinistrés de Katrina; offre refusée parce que les USA voulaient aller se fourrer le nez dans le système de santé Cubain.
    Au Québec c’est FACILE de RÉGLER le problème de médecins: OUVRIR les facultés universitaires à TOUS les jeunes qui ont le QI nécessaire et le GOÛT de la médecine.
    Le gouvernement finance les études de ceux qui n’ont pas les moyens et leurs demandes de travailler 5 ans dans les régions où il y a pénurie de médecin.
    Il y une vingtaine d’années, j’avais parlé de celà à un député qui m’avait répondu que le lobby du Collège des médecins était trop FORT pour accepter celà afin de conserver leurs conditions de travail.

    Répondre
  • avatar
    30 mars 2009 à 19 07 24 03243
    Permalink

    Bonjour M. Cloutier.

    C’est un peu le même principe qu’avec l’Armée qui vous paye vous étude en échange d’un service obligatoire.

    Je suis choqué de voir des gens être formé ici et de les voir partir à l’étranger ou de lever le nez sur les régions. Le gouvernement doit mettre ses culottes et pouvoir imposer des règles de bonne gestion.

    Tout étant relatif, quand un politicien répond qu’un lobby est trop fort pour passer à l’action, je dirais plutôt que le gouvernement est trop faible ce qui l’amène à rester dans l’inaction.

    Répondre
  • avatar
    4 avril 2009 à 0 12 18 04184
    Permalink

    Great site this les7duquebec.wordpress.com and I am really pleased to see you have what I am actually looking for here and this this post is exactly what I am interested in. I shall be pleased to become a regular visitor 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *