Suicides et victimes de la guerre !

Photo Digital/Thinkstock

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Cet article fait suite à celui présenté la semaine dernière.

Dans un article de M-Noelle Blessig de l’Agence France-Presse à Genève, les statistiques de l’Organisation Mondiale de la Santé donnent comme statistiques 800 000 suicidés chaque année dans le monde – chiffre qui serait supérieur à celui des victimes de guerre ou de catastrophes naturelles. Je rappelle ici quelques données générales :

1- la majorité des suicidés ont plus de 50 ans

2- le suicide est la 2e cause de mortalité chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans

3- les moyens utilisés le plus fréquemment sont l’absorption de pesticides, la pendaison et les armes à feu

4- deux fois plus d’hommes que de femmes se suicident

5- l’Asie du sud-est est plus touché que le reste de la planète avec un taux de suicide de 17,7 pour 100 000 personnes

6- la moyenne mondiale est établie à 11,4 pour 100 000 personnes

7- dans les pays à forte tradition catholique (comme en Italie ou en Espagne par exemple), les taux sont nettement plus bas que la moyenne, soit 4,7 pour 100 000 habitants en Italie, et 5,1 en Espagne

Les suicidés de l’armée

L’article de Francine Pelletier du mois de janvier 2017, dans Chroniques, Le Devoir, met en lumière les nombreux suicides chez les combattants lorsqu’ils reviennent dans leur pays. Souvent, le nombre de suicidés dépasse celui des morts au combat. Il y aurait aussi une augmentation de suicides chez les Vétérans. Il est intéressant de faire un lien avec le personnel d’organismes humanitaires, de la Croix-Rouge, de Médecins Sans Frontières qui côtient quotidiennement aussi l’horreur de la guerre. Or, chez ces personnes, le suicide est plutôt rare, comme si leur cause avait un sens humanitaire plus gratifiant comparativement au combattant qui doit détruire plutôt que de bâtir. e

Y a-t-il vraiment plus de suicides que de victimes de guerre ?

J’ai consulté des données sur des sites (voir ci-dessous) relativement aux guerres entre 1900 et 2000

1- 1ère guerre mondiale – entre 13 et 15 millions de morts

2- guerre civile de Russie (1918-1922) – plus de 12,5 millions de morts

3- révolution mexicaine (1909-1916) – un million de morts

4- Seconde guerre mondiale – entre 65 et 75 millions de morts

5- les conflits postérieurs à 1945 ont entraîné 41 millions de morts

6- 2e guerre du Congo (1998-2003) entre 3,8 et 5,4 millions de victimes

7- guerre civile en Russie (1917-1921) entre 5 et 9 millions de victimes

TOTAL approximatif de 150 millions de victimes pour les guerres

Considérant que l’OMS évalue le nombre des suicidés à 800 000 par année, j’ai multiplié le chiffre par 100 ans pour faire la comparaison avec les guerres, ce qui donne un total de 80 milions de suicidés pour la même période de temps (100 ans).

Ceci, en prenant pour acquis que le chiffre de 800 000 victimes par année s’applique à toutes les années du siècle dernier.

En conclusion, la guerre me semble un suicide légitimé par la société (défense de la patrie etc), et responsable d’une série de conséquences chez ceux qui la vivent, conséquences autant affectives, économiques, physiques que sociales.

La paix n’est-elle pas une denrée rare à cultiver ?

 

 

 

 

Sources :

http://meridien.canalblog.com/archives/2006/10/05/2837833.html

https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/488845/les-suicides-de-l-armee

http://www.lapresse.ca/vivre/societe/201409/04/01-4797170-plus-de-800-000-suicides-par-an-dans-le-monde.php

 

 

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d'argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l'épanouissement de la personne par la pratique de l'attention vigilante : la pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *