Trump/Macron : sont-ils sur la même voie?


Cliquez pour  visionner.   PressTv :     Embed    Download

.

Le président des États-Unis, Donald Trump, et son homologue français, Emmanuel Macron, se sont entretenus, le vendredi 4 août, au téléphone, sur un éventail de sujets, dont l’Iran, la Syrie et l’Irak.

Selon un communiqué publié par la Maison-Blanche, Donald Trump et Emmanuel Macron ont discuté des moyens d’accroître leur coopération sur les dossiers irakien et syrien et de contrecarrer ce que Trump qualifie d’« influence néfaste » de l’Iran.

Dans une conjoncture où Donald Trump accuse l’Iran de jouer un « rôle déstabilisateur » dans la région, le président français Emmanuel Macron a récemment renouvelé l’engagement français envers l’accord nucléaire et confirmé le respect total de cet accord par l’Iran. De plus, le groupe français Total a signé, le dimanche 4 juin, un accord gazier avec Téhéran, malgré les pressions de Washington. Alors, le président français va-t-il se rallier à la phobie anti-iranienne de Trump ?

Robert Bibeau, analyste politique et éditeur du webmagazine Les 7 du Québec,  répond à PressTV-IRAN.

5 pensées sur “Trump/Macron : sont-ils sur la même voie?

  • avatar
    9 août 2017 à 19 07 04 08048
    Permalink

    Bonsoir,
    Même les Natifs et Nations premières (la Nation Mohawk connaissant bien Trump !) avait prévenu de la « posture guerrière de Trump » ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/24/la-posture-guerriere-de-trump-par-mohawk-nation-news/
    Et il convient juste de rappeler que John Pilger, plutôt que d’appeler à boycotter le Potus2016, et comme nous en France, à boycotter le Barnum2017, a préféré à appeler à veauter Trump pour faire barrage à Killary, et donc on se retrouve, comme prévu avec Killer Donald…
    Et ne France, avec BabyMac aux manettes…

    J’ai donc complété, en section commentaires de la dernière publication de Mohawk Nation News, que j’ai traduite du mieux que j’ai pu ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/08/06/seule-lombre-sait-par-mohawk-nation-news-traduit-et-complete-par-jbl1960/
    Avec la dernière analyse de Meyssan, de Bibeau donc, et pas mal d’autres !
    Parce que ce n’est pas le moment de mollir !
    JBL

    Répondre
    • avatar
      10 août 2017 à 15 03 18 08188
      Permalink

      Bonjour,
      Emmanuel Macron, notre bébé président, élu par défaut pour contrer la montée de l’extrême droite, et chargé de remodeler ou déconstruire la matière (…..) géopoliticienne face à la world company, tenue par le non moins célèbre papy Donald Trump, homme aux mille projets et qui n’as pas encore réalisé qu’il a été élu pour de vrai).

      Pour ceux qui ne savent plus trop aujourd’hui pour qui ils ont voté, à cause de ses frasques récentes, Monsieur Macron est un ancien banquier de Rothschild et ex-matelot économiste du navire P.S dont la barre était tenue par le Captain Hollande. Sentant le navire sombrer, il préfère le quitter et créer son propre vaisseau amiral « En marche! » Vaisseau qui sera rapidement bondé par de nouveaux matelots ayant décidés de déserter leur propres navires, plus vraiment sécurisés pour eux, d’où cette victoire écrasante (et parfaitement discutable avec un soupçon d’amertume…du moins pour moi…brrr). Et donc, est-ce que Macron va rejoindre le jeu de guéguerre anti-iranien de Trump? Eh bien… en tenant compte du fait que le Président Français confond le territoire de la Guyane avec une île et sort des blagues douteuses sur les naufragés Comoriens telles que:  » le kwassa-kwassa pèche peu, il amène du Comorien » (http://www.francetvinfo.fr/)…la logique gouvernementale serait qu’il confie l’intégralité de ce dossier iranien à des géopoliticiens expérimentés, qui avec leurs bon sens le persuaderaient de maintenir, coûte que coûte, la réconciliation Franco-iranienne car il y’a des enjeux socio-économiques importants tels que que le contrat gazier avec total, relaté dans le sujet, mais aussi une moisson d’autres contrats avec des groupes Français (PSA, sanofi, sncf, suez, cma cgm, en cours ou signés).

      A moins de vouloir des réductions sur les missiles Tomahawk US qu’il offrirait aux militaires postés au Mali (elle sert à quoi déjà cette guerre?…), en rentrant dans le jeu anti-iranien de Trump, le vaisseau amiral « En marche » se mettrait une balle dans le pied et finirait en panne sèche d’électeurs, avec en cadeau un tollé général (casse de contrats, manifestations de travailleurs Iraniens ou Français, échec médiatique, conflits physiques, etc…). On voit bien qu’il veut se « payer  » Trump en lui mettant le tapis rouge comme au Bastille Day afin de le faire céder par ex sur l’accord de Paris (coup médiatique européen qu’il rêverait de montrer à Merkel), mais de la à se rallier aux ambitions guerrières Trumpistes…il y’a un fossé je trouve, ce n’est que mon avis. Dans mon job, je vois déjà que cette amitié Trump/macron est vue d’un mauvais œil par des pro-macron, et pour les autres, ils se retrouvent face à un Président arrivé comme une fleur et qu’ils ne connaissent pas…mais là je laisse la parole aux Macronistes qui voudront bien nous dire qui est vraiment cet homme…

      Au fait, merci JBL1960 pour la traduction Mohawk Nation, la posture de guerre de Trump décrite par les autochtones était « écœurante » de vérité. Si à l’occasion tu veux détailler cette vision « des natifs » sur ce site, je suis preneur.

      En espérant ne pas avoir été trop long.
      Cdlt
      David

      Répondre
  • avatar
    10 août 2017 à 17 05 04 08048
    Permalink

    @ TOUS

    Ce que les phénomènes TRUMP puis MACRON après ceux de Hollande – Obama et Sarkozy démontrent tous invariablement c’est que les mascarades électorale bourgeoisies qui font courir la petite bourgeoisie agitée – stipendiée – affrétée par le grand capital – ne sont que des cirques pour placer à la tête de ces États des riches (ceux la comme tous les autres incidemment) des polichinelles qui soient savent déjà les limites de leur pouvoir (quasi nul) ou ne les connaissent pas – et alors ils ont à l’apprendre comme le montre le couple TRUMP/MACRON.

    Au final la machine de guerre américaine etou française poursuis sa route impérativement en direction du grand cataclysme mondial quelque soit le larbin chargé de porter le message à l’équipage t quelque soit le chef d’état major des armées

    Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

    Répondre
  • avatar
    11 août 2017 à 17 05 56 08568
    Permalink

    Oui…avec des machines de guerre mal huilées comme on a pu la voir dans le spectacle médiatique rutilant du 14 juillet 2017 entre le vieux Chef d’Etat major Français des armées, Pierre Villiers, et le Président Macron. Rappelons nous ce 11 juillet où le chef des armées se met à grogner devant la commission de la défense sur la coupe de 850 millions d’euros votée pour le budget de la défense. Une grogne qu’il résuma par ces mots doux: « Je ne me laisserai pas baiser comme ça ! » (fuite rapportée par le journal Le Monde), tout en menaçant de démissionner. Et là…réponses autoritaristes sans appel de Macron, le 13 juillet, pour le recadrer: « Je suis votre chef! Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir. Et je n’ai, à cet égard, besoin de nulle pression et de nul commentaire. » (garden party de l’hôtel de Brienne)

    Le 14 juillet, fête nationale!… avec une trêve de façade où l’on retrouve les 2 compères sur un joli char. Trêve qui ne durera que quelques heures avec un nouveau pic le soir du « Guénéraal »:
    « Parce que tout le monde a ses insuffisances, personne ne mérite d’être aveuglément suivi. » (Pierre Villiers-Facebook). La fin, on la connait avec Macron le 16 juillet qui offre la possibilité d’une démission au chef des armées s’il ne rentre pas dans les rangs et…une rencontre à l’Elysée le 21 juillet entre les 2 che-chefs qui n’aura jamais lieue, par la démission hâtée et médiatisée du général, le 19 juillet. Méditons sur son dernier communiqué: « Dans les circonstances actuelles, je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français,… ».

    En effet, Bercy dit clairement qu’il n’assumera pas les surcoûts budgétaires liés aux opérations militaires extérieures ( ex: Opération Serval, Mali, avec sa sur-mobilisation de soldats de Barkhane) et que tous les corps d’armées devront faire des économies sur leurs équipements (porte avion toujours en panne, 2/3 des hélicos en carafe, blindés de 50 ans d’âge, effectif de rafales réduits,…).

    La France a déjà amorcée un « cataclysme » toute seule…le cataclysme financier pour ses forces françaises.

    Répondre
  • Ping : TRUMP / MACRON: ARE THEY ON THE SAME TRACK ? | Generale Russo Venaus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *