Un autre complot pour maintenir le « chaos » et ses suites.

Bibeau.robert@videotron.ca   Éditeur  http://www.les7duquebec.com

Les Forces.

 

En annexe de la présente vous trouverez un exemple d’application de la théorie du « complot » (ou conspiration) dont la méthode va comme suit : Tout débute par une allégation qui semble évidente à propos d’un imbroglio politique connu. Dans le texte en annexe l’assertion va comme suit : « Les forces qui ont pensé et planifié l’annihilation «du Moyen-Orient élargi» considéraient cette région comme un laboratoire dans lequel elles allaient tester leur nouvelle stratégie. »  Sans attendre, l’auteur introduit le loup mystérieux dans la bergerie endormie, ici le loup s’appelle « Les Forces », ailleurs ce seront les « illuminatis » ou autre chose.

 

Afin de crédibiliser cette mise en scène l’auteur lève le voile sur ces « forces » puissantes, machiavéliques et surtout qui ont le pouvoir de transformer le monde : « l’amiral Arthur Cebrowski et de son assistant Thomas Barnett au Pentagone, et d’autre part de Bernard Lewis et de son assistant Samuel Huntington. »

 

La mise en scène.

 

L’étape suivante consiste à dévoiler le plan et les objectifs de « Les Forces », qu’il est facile d’élucider, il suffit d’observer après les faits ce qui s’est passé dans la zone étudiée, l’auteur écrit : « Ces forces imaginèrent de dominer les pays riches en les rackettant. Pour avoir accès non seulement aux sources d’énergie fossiles, mais aux matières premières en général, les États stables. »

 

Un peu d’économie politique pour crédibiliser le tout. L’auteur indique : « Par le passé, Washington contrôlait l’économie mondiale via le marché mondial de l’énergie. Pour cela, il imposait le dollar comme monnaie pour tout contrat pétrolier. »

 

Louper cette fois, de fait, c’est l’inverse qui s’est passé. L’économie politique impérialiste mondiale pour continuer à fonctionner avait besoin d’un moyen d’échange (monnaie plus volatile et reproductible que l’étalon or) et le dollar US s’imposa comme une évidence, ce que Richard Nixon ne fit qu’acter, et l’alignement du marché du pétrole (le produit le plus échangé dans le monde) s’imposait comme une fatalité, ce que le président US et le roi Faical ne firent qu’entériner.

 

Mais l’auteur veut introduire un aspect de géopolitique diabolique, pour faire crédible et montrer aux lecteurs que lui sait ce que vous ne soupçonnez même pas. Il écrit : « Il suffisait pour cela de diviser le monde en deux, de globaliser les économies solvables et de détruire toute capacité de résistance dans le reste du monde. » Globaliser (mondialiser) les économies (solvables et non solvables – l’économie américaine étant la moins solvable entre  toutes) sous l’impérialisme, n’est pas un projet, c’est une fatalité, amorcée dès la Première Grande Guerre et poursuivie de manière accélérée depuis 1975, bien avant les plans machiavéliques de « La Force ».

 

Des précautions doivent cependant être prises, car à l’évidence, regardant le monde tel qu’il est, tout ne concorde pas avec le « plan chaos ».  Voici la porte de sortie que l’auteur aménage aux conspirationnistes qui manipulent le monde.  Il écrit : « Si ce projet paraissait délirant et cruel, nous pouvons observer 16 ans plus tard à la fois qu’il est effectivement en cours de réalisation et qu’il rencontre des obstacles inattendus. »

 

Nous attendions « l’inattendu », car le meilleur complot a des failles (habituellement les failles sont les ennemis, qu’il est si facile d’éradiquer sur le papier, et si difficile sur le chantier) et « Les Forces » rencontrent des obstacles inattendus!  Tout devient possible et personne ne pourra dire qu’ils n’ont pas conspirés  pour stopper  la crise et arrêter l’économie (sic).

 

La pirouette.

 

Une pirouette s’impose alors. La pirouette dans le texte en annexe est ici, l’auteur écrit :« Ce faisant, ils ont interrompu le processus de globalisation des pays solvables et de la Russie. »  Faut avoir du courage, ou alors avoir espoir que les lecteurs benêts n’y verront que du feu.  Voici que les comploteurs ont réussi à stopper la mondialisation – globalisation – de l’économie impérialiste internationale (!) Ces experts, assis au Pentagone et au Mossad ont réussi ce que toutes les forces de l’économie et de la politique mondiale ont échoué depuis des décennies, stopper l’économie de marché, le fonctionnement du mode de production impérialiste. Rassurez-vous, les lois de l’économie politique capitaliste sont impératives, inexorables, et elles poursuivent leur marche inéluctable. La Russie poursuit toujours sa marche vers la globalisation-mondialisation et nous dirions… au pas de course.  Rien ne peut empêcher la mondialisation capitaliste sauf de renverser le capitalisme.

 

Ce que nous venons de décrire est si vrai que l’auteur nous en donne un exemple dans l’extrait suivant : « En lançant son projet de «routes de la soie», la Chine a considérablement investi dans des pays destinés à la destruction. » Et voilà, quand une puissance impérialiste fait défaut et n’est plus à même d’imposer son leadership et son hégémonie – une puissance concurrente ne peut s’empêcher de pallier ; non par bonté ou affabilité, mais parce que la machine à production de plus-value mondialisée doit poursuivre sa route implacable pour appliquer les lois du marché libre ou monopolistique, c’est selon.

 

La finale, nous n’y pouvons rien, ils sont trop puissants.

 

Après ce mauvais pas économique les conspirationnistes — comploteurs retombent sur leurs jambes et proposent une fin différente, la voici : « Les forces qui promeuvent la «nouvelle carte du monde» ont réagi en créant un État terroriste coupant l’antique route de la soie en Iraq et en Syrie, et en transformant le conflit ukrainien en guerre, coupant ainsi le tracé originel de la seconde route de la soie. »

 

Pour faire vrai, il faut s’appuyer sur des faits concrets – il y a bien une guerre en Ukraine et quelques autres au Moyen-Orient.  Et l’auteur aurait pu ajouter que Boko Haram a coupé la troisième route de la soie passant par l’Afrique méridionale; et Al Qaida au Maghreb islamique a bloqué la  quatrième route de la soie passant par l’Afrique septentrionale; et le Venezuela  a stoppé la  cinquième route de la soie passant par l’Amérique latine et enfin, la Corée du Sud a coupé la sixième route de la soie partant de la Corée du Nord.

 

Pour en finir avec les galéjades du « Chaos orchestré par Les Forces« , disons simplement qu’une crise économique majeure sévit dans le monde depuis 1975 environ. L’épicentre de l’ouragan est aux États-Unis d’Amérique dont le grand capital déclinant se débat comme un diable dans l’eau bénite pour sauver sa mise et maintenir sa main mise d’où les guerres nationalistes incessantes – les agressions partout et dans toutes les directions, sans planification, le Pentagone réagissant au gré des évènements tout en cogitant des plans désuets avant que d’être publié – ce qui effectivement, si vous y ajoutez les puissances concurrentes et leurs plans désespérés – crée une immense confusion, comme un « chaos » permanent, reflet de l’impuissance des acteurs sociaux – économiques – politiques et idéologiques (les derniers étant les moins importants de la chaïne de commandement) – un « chaos » que les intellectuels gauchisants ont pour mission de mettre en scène afin de prouver le génie diabolique « Des Forces » du mal, qu’il faut craindre, car elles savent tout, elles peuvent tout, même d’arrêter la marche du temps (1).

 

ANNEXE

 

 

NOTE

 

 

  1. Robert Bibeau (2017) Question nationale et révolution prolétarienne sous l’impérialisme moderne. L’Harmattan https://www.amazon.ca/Question-nationale-r%C3%A9volution-prol%C3%A9tarienne-limp%C3%A9rialis/dp/2343114749/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1496234995&sr=8-1&keywords=Robert+Bibeau

 

 

 

8 pensées sur “Un autre complot pour maintenir le « chaos » et ses suites.

  • avatar
    25 octobre 2017 à 10 10 47 104710
    Permalink

    Salut Robert,

    Peut-être le dernier livre des Editions Demi-Lune t’interresserait :

    https://www.editionsdemilune.com/les-guerres-illegales-de-lotan-p-61.html

    Il s’agit du livre de Daniele Ganser qui a pour titre de « Les guerres illégales de l’OTAN »

    à la page dont le lien est ci-dessus, ils livres divers extraits gratuitement au format PDF. Et entre autre la version originale en anglais de l’opération Northwood, ainsi que sa traduction en français.

    À propos de complots, je trouve que l’exemple de l’opération Northwood, certes annulée au dernier moment, c’est quand même pas mal.

    Amicalement,
    do
    http://mai68.org/spip2

    Répondre
    • avatar
      25 octobre 2017 à 13 01 46 104610
      Permalink

      @ DO

      Il est fort révélateur que tu donnes en exemple une opération COMPLOT – conspiration qui a été annulée, et tu aurais pu choisir une des dix ou douze autres qui ont échouées et peut-être quelques opérations qui ont réussies.

      LA QUESTION DE FOND EST LA SUIVANTE : Est-il vrai que les grands – les puissants – les impérialistes gouvernent le monde à leur guise – élaborent des complots qui réussissent toujours – dirigent nos vies et l’économie, la guerre et ses victoires et que nous ne sommes que des jouets entre leurs mains = impuissants = ??????

      Réponse FAUX. C’est ce que les complotistes et les conspirationnistes voudraient nous faire croire pour que nous baissions les bras – défaitistes et effrayés par tant de puissance malfaisante = JAMAIS.

      Le prolétariat mondial est plus puissant que ces agences gouvernementales et il le prouve entre autre au Moyen-Orient au prix de sa vie je le sais. Les riches ne dirigent pas ce monde anrachique ils ont juste plus de puissance d’intervention que nous autres prolétaires mais nous pouvons les contrer et changer le monde

      robert bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre
  • avatar
    25 octobre 2017 à 14 02 19 101910
    Permalink

    Salut,

    Il y a effectivement une sacrée nuance entre dire qu’il n’y a jamais de complot et dire que l’histoire se résume à une série de complots. Le pouvoir ne se gène jamais à monter un « complot » quand il pense que ça va lui servir à baiser la gueule du prolétariat (par exemple l’assassinat de JFK ou de ben Barka). Mais il n’en a pas toujours les moyens, et parfois cela se retourne contre lui.

    Par ailleurs, il ne faut pas non plus réduire toutes le formes de manipulation à des complots. Il faut avoir une définition stricte du mot « complot » ou sinon, on ne sait pas de quoi l’on parle.

    Par exemple, les assassinats de JFK et de Ben Barka sont des complots, puisqu’il y a entente secrète entre plusieurs camps pour mener ces opérations à bout.

    Mais les diverses manipulation du terrorisme par les services secrets ne sont pas souvent des complots bien qu’ils soient toujours des manipulations.

    Le coup du Golfe du Tonkin pour justifier la guerre du Vietnam était une manipulation, mais pas un complot.

    il est bien clair que la lutte des classes est le moteur de l’histoire, mais que, dans les périodes où c’est le grand capital qui a tendance à gagner cette lutte,

    A+
    do
    http://mai68.org/spip2

    Répondre
    • avatar
      26 octobre 2017 à 17 05 34 103410
      Permalink

      @ dO

      tU AS LE DON DE CHOISIR TES EXEMPLES Do. l’assassinat DE JFK N’A PAS ÉTÉ COMMANDÉ PAR L’ESTABLISHMENT AMÉRICIAN AFIN de « baiser la gueule du prolétariat américain » DO DO ! Comme si ce criminel de guerre qui a faillit nous précipiter dans la 3e guerre mondiale nucléaire avait un jour (un seul) défendu la cause prolétarienne DO où tu couches STP ??

      L’assassinat de JFK comme celui de Trump en préparation sont du même type = des contradictions virulentes au sein du Grand capital américain où deux factions ne s’entendent pas sur la politique à mener en cette veille de krash boursier.

      Une faction veut conserver la méthode SOFT à la Obama remettant à plus tard la dévaluation du dollar et une faction sachant qu’il n’y a pas de PLUS TARD, plus tard c’est tout de suite et l’armée devra être mobilisée pour écraser la rébellion des américains ni Obama ni Clinton n’avaient le gots de le faire

      Mais les deux factions vont se planter dans le mur et la go-gauche encore une fois se compromet en gageant sur le chaval Obama-Clinton de retour alors que nous prolétaire nous leur tournons le dos AUX DEUX CLANS TOUS AUSSI POURRIS ET NOUS DISONS À LA CLASSE NE CROYEZ PAS LES CONSPIRATEURS QUI VOUS FONT CROIRE que les méchants CONSPIRES et que les bons SOUPIRES

      Ne croyez pas les complotistes qui voudraient vous faire croire que l’État surveille tout et est ainsi tout puissant et que vous ouvriers vous n’çetes rien car vous n’êtes pas puissants ni omniscients = de la merde tout cela

      Le petit Hezbollah a déjouer tous leurs complots au Liban ne sait pas laisser impressionner par le complot pour l’accuser du meurtre de Hariri est allé se battre et vaincre les mercenaires complotistes-djihadistes de la CIA en Syrie et aujourd’hui le Hezbollah ayant défait tous les complots menace Israel que la go-gauche présentait comme invincible

      Do tu es en mauvaise compagnie avec la go-gauche, JFK et Hillary Clinton et la bourgeoisie catalane, les péquistes québécois (qui ne veulent même pas l’indépendance qu’ils ne pourront jamais obtenir) et les Basques et l’IRA qui tuent leur propre peuple – le FLQ avait commencé la même job au Québec heureusement les petits bourgeois québécois sont veules alors ils ont cessé rapidement.

      Merci beaucoup pour tes intervention merci

      robert Bibeau http://www.les7duquebec.com

      Répondre
  • avatar
    25 octobre 2017 à 14 02 24 102410
    Permalink

    suite :

    Il est bien clair que la lutte des classes est le moteur de l’histoire ; et que, dans les périodes où c’est le grand capital qui a tendance à gagner cette lutte, la conception policière de l’histoire est utile à sa compréhension, tandis que si c’est le prolétariat qui est à l’offensive, alors c’est la conception prolétarienne qui est la plus intéressante pour comprendre les événements.

    A+
    do
    http://mai68.org/Spip2

    Répondre
  • Ping : Pour Mélenchon la solution est dans la votation ! | jbl1960blog

  • Ping : ANOTHER PLOT TO MAINTAIN THE «CHAOS» AND ITS AFTERMATH | Generale Russo Venaus

  • Ping : Un « top analyste  qui « espère  la guerre… | «tribune marxiste-léniniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *