Unabomber. Quand l’individu se fâche

 
 
 


 

Le 3 juin 2011, s’est terminés la vente aux enchères en ligne des biens de Theodore (Ted) Kaczynski. On a recueilli 232 000 $. Les acheteurs ont probablement fait une bonne affaire, car on entendra sans doute encore parler de “Unabomber”.

Ted Kaczynski – Unabomber – a été un assassin bien atypique. Mathématicien brillant – (Q.I de 167, il a trouvé une solution originale à l’un des problèmes les plus frustrant des maths ! ) – ce Grigori Perelman avant l’heure a été professeur à Berkeley… puis s’est retiré dans une cabane au fond des bois. Un autre original. Mais lui ne s’est pas contenté comme Perelman de refuser les  honneurs et les prix les plus prestigieux pour montrer son dédain des vanités de ce monde. Il a tué des gens.

Il en a tué trois (3) et blessé 23, au cours d’une quinzaine d’attentats aux colis piégés. Il a aussi tenté de faire exploser quelques avions, ce qui aurait multiplié par 10 ou par 100 les dommages personnels et matériels qu’il a causés.  Il a sévi pendant 17 ans, et a été l’objet de la chasse à l’homme la plus coûteuse de l’histoire du FBI.  Pourquoi a-t-on eu tant de mal à le trouver ? Parce que Kaczynski n’était pas un assassin comme les autres. Il tuait pour des principes.

Le système policier n’est pas construit pour chercher des gens qui préméditent de tuer des inconnus pour des principes, sans en retirer un bénéfice ou une autre satisfaction. Des fous le font, mais ils préméditent peu, ou si mal.  Dans l’esprit normal d’un policier normal, Unabomber, qui semblait tuer n’importe qui pour rien, était bien un fou.

Mais qu’il soit fou n’aidait pas l’enquête, car tuer n’importe qui pour rien, n’importe qui peut bien l’avoir fait…  Un « fou », Unabomber. Mais un fou quI a des principes et un Q.I de 167 n’est pas un fou comme les autres.   On ne l’a arrêté que quand son propre frère l’a dénoncé.

Quel sorte de fou était Kaczynski ? Sa thèse de base était que l’humanité, en choisissant la voie de la technologie, était à sacrifier sa liberté, sa vraie raison d’être et ses chances de bonheur. Le remède ? Renoncer à la technologie et communier avec la nature. … Ceux qui ne le veulent pas sont des obstacles.

Qui ne veut pas renoncer à la technologie ? Les “Gauchistes”. Des impuissants frustrés qui ne veulent vivre que collectivement et avec cette béquille de la technologie pour masquer leur ineptie.    Action  à prendre ?   Détruire la technologie… et les Gauchistes. Vaste programme, expliqué dans son manifeste qui n’est pas si long à lire

Quel intérêt peuvent présenter aujourd’hui pour nous Kaczynski, son manifeste et ses idées?  C’est que  Kaczynski pourrait apparaître  bientôt comme un point de repère important dans l’évolution de la pensée et de l’action politiques. Ce “fou atypique” pourrait devenir un modèle pour deux (2) types de “fous”.

Le premier type, c’est celui des “passéistes”. Ils ont toujours existé, mais cette tendance peut prendre une énorme importance, maintenant que se multiplient depuis Fukushima ceux qui réclament l’abandon du nucléaire. Rien ne prolifère plus rapidement que des iconoclastes dans un bouillon de culture parano.   On a peut-être de bonnes raisons de renoncer au nucléaire, mais beaucoup s’y opposeront certainement et le débat, en se radicalisant, tendra vers  le rejet par certains de TOUTE  technologie. Cette évolution prévisible est sans doute déjà dans les gênes du mouvement Vert, car elle apparait bien clairement dans son phénotype.

Les amoureux du passé, tout en condamnant ses méthodes, pourraient faire de Kaczynski un modèle. Pour sa position idéologique qui est l’antithèse de la pensée dominante, jointe à son engagement dans l’action qui tranche avec les discussions généralement oiseuses des politiciens.  Pour son total désintéressement, aussi, car il a assumé le rôle de prophète-martyr pour une cause dont il ne pouvait espérer aucun bénéfice.

Le second type de disciples potentiels de Unabomber, plus inquiétant, ce sont ceux qui, au contraire des premiers, pourraient ne pas partager l’opinion de Kaczynski sur la technologie, mais croire que ses méthodes ont du bon…

Kaczynski, qui a agi seul et a eu un impact certain, est un modèle qui peut dangereusement séduire, dans un pays comme les USA qui prône l’individualisme et où trainent 400 000 000 d’armes à feu en mains privées. La misère augmentant aux USA, toute issue politique étant fermée par un pseudo bipartisme qui cache une seule classe d’exploiteurs, toute action révolutionnaire collective semblant condamnée à l’échec face à une omniprésente surveillance, la contestation aux USA n’a plus aucun exutoire efficace.  Il n’est donc pas impossible que les perdants du système adoptent l’assassinat ciblé, comme message et comme riposte, faisant de Théodore Kaczynski un précurseur.

Ce n’est pas parce que l’on est comme moi un de ces Gauchistes que maudit TK et qu’on préconise une solution à la crise par un partage de la richesse, qu’on ne doit pas voir que la violence et une descente dans l’anarchie sont, hélas, une conclusion bien plus probable à la crise actuelle qu’une entente raisonnable.  Nous disons « USA », mais en l’absence de toute solution, il n’est pas impossible non plus qu’à Athènes ou Madrid, un jeune homme tout ce qu’il y a de bien s’installe un jour avec un fusil à mire sur un toit, abatte à 2 ou 300 mètres un ou l’autre de ceux qu’il juge responsables de ces malheurs, puis rentre chez lui tranquille, vengé et satisfait.

On ne nous en dira rien, ce soir-là à la TV, mais la révolution de l’individu contre le Système « à la Kaczynski » aura commencé.  On ne le saura pas tout de suite, mais il y en aura d’autres et la rumeur courra… des journaliste particulièrement marrons ou des politicien exceptionnellement véreux, des banquiers plus cupides seront abattus par des anges exterminateurs anonymes. Chaque attentat banalisant le geste et suscitant même parfois une approbation tacite. Revoyez le film Taxi Driver

Des personnages connus, mais que tout le monde déteste, disparaitront du carnet social, descendus par un quidam vraiment révolté, sans autre interêt personnel que de faire sa petite part pour la Grande Lessive et qui n’en parlera ni a sa femme, ni a ses copains… S’il agit par principe, sans interêt personnel, n’en abat qu’un et se tait, il est bien improbable qu’il soit jamais soupçonné.

Ne me faites surtout pas dire que je souhaite cette évolution. Comme la guillotine elle fera des victimes innocentes et je souhaiterais un autre dénouement. Je constate simplement que, considérant l’équilibre des forces entre les parties en présence – les 99,9 % des citoyens du monde qu’on exploite et les quelques milliers d’exploiteurs qu’on appelle ses élites – ce développement semble dans la trajectoire prévisible des événements. Le modèle fou de Kaczynski n’est pas à prendre à la légère.

Pierre JC Allard

6 pensées sur “Unabomber. Quand l’individu se fâche

  • avatar
    27 juin 2011 à 15 03 55 06556
    Permalink

    @PJCA
    Un jugement existe lorsqu’un tribunal se réunit et instruit un dossier dans des conditions civilisés. L’accusé peut répondre de ses actes devant un tribunal. Il peut expliquer. Il peut se défendre. Tuer sans jugement un l’accusé sans l’entendre est un acte punissable et barbare. Un tel acte mérite que le mépris et l’indignation. Un Tribunal devra entendre cet assassin et vraisemblablement le condamner le plus sévèrement.

    L’injustice des uns contre des innocents ne justifie pas l’injustice des autres contre d’autres innocents.

    Répondre
  • avatar
    30 juin 2011 à 6 06 02 06026
    Permalink

    Quel intérêt ce fait divers ?
    A part que cet homme doit avoir un QE mediocre.

    Au USA, la barbarie des tueurs fait écho a la barbarie de la justice américaine. J’espère que la crise économique va rendre impossible de financer ce monstre judiciaire.
    Imaginez 750 prisonniers pour 100.000 citoyens alors qu’en Europe il y aurait un peu moins de 100 prisonniers.
    http://espritlogique.wordpress.com/2011/05/25/surpopulation-carcerale-en-californie-et-aux-usa/

    DSK risque 74 de prison pour une TENTATIVE de viol.
    Viol pour une fellation :lolL
    Il s’est fait piégé ça ne fait aucun doute dans mon esprit .

    Paul

    Répondre
  • avatar
    2 juillet 2011 à 16 04 33 07337
    Permalink

    Paul Napoli

    Ce genre de ‘complot’ ne pouvait fonctionné qu’avec un pervers comme DSK. Quand je vais dans un hôtel, je n’éprouve pas le besoin compulsif de mettre mon sexe dans la bouche de la femme de chambre. Ce ‘complot’ aurait-il fonctionner avec vous?

    Avant de parler de la barbarie des USA, il faudrait regarder la lâcheté des Européens. Au États-Unis, les criminels sont en prison. En France, ils terrorisent des quartiers complets en toute impunité. Si le FN ne passe pas en 2012, je crois que certains Français vont devenir un plus … Corse.

    Répondre
  • avatar
    2 juillet 2011 à 17 05 55 07557
    Permalink

    @Humaniste
    Sans doute comme simple citoyen si c’est offert gratuitement 😆 mais certainement pas comme futur candidat PRF. J’ai écrit sur mon blog qu’il aurait du avoir un garde du corps, homme de confiance & secrétaire 24h/24 pour éviter ce genre de piège. Ca lui aurait coûté bcp moins cher que ses deux avocats americains.

    Aux USA, le taux d’incarcération a grimpe depuis les années 80 avec les toxicomanes. Avec certaines prisons privées, c’est un business et certains juges trouve un intérêt financier a incarcérer davantage.

    Le pays voisin, le Canada, a un taux d’incarcération proche de la France (105 et 85) et une criminalité comparable alors qu’aux USA la criminalité et le taux d’incarcération sont élevé. Ils ont un niveau d’immigration élevé dans certains ville ou 50% de la population est d’origine immigrante (Toronto, Vancouver). Les politiciens français feraient bien d’étudier de prés le modèle canadien dans ce domaine qui malgré certaines critiques présentent des qualités certaines.

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 23 11 17 08178
    Permalink

    Pierre JC Allard, vous semblez très visionaire. À peine quatre semaine après votre billet, il y a eu le cas de Anders Behring Breivik en Norvège.

    Ça vous fait peut être du bien de vous exprimer librement, mais avez-vous pensé aux conséquences et aux idées que vous pourriez, involontairement j’espère, mettre dans la tête de certains fous qui pourraient vous lire? D’autres islamophobes comme Breivik. Le Québec est bondé de cas dépressifs, suicidaires et islamophobes, un mélange explosif.

    C’est quoi votre but au juste en publiant cet article?

    SVP, allez lire mes commentaire ici: http://les7duquebec.wordpress.com/2011/08/05/le-probleme-avec-l%e2%80%99islam-et-le-multiculturalisme/

    Répondre
  • avatar
    6 août 2011 à 23 11 21 08218
    Permalink

    Pierre JC Allard, vous semblez très visionaire. À peine quatre semaine après votre billet, il y a eu le cas de Anders Behring Breivik en Norvège.

    Ça vous fait peut être du bien de vous exprimer librement, mais avez-vous pensé aux conséquences et aux idées que vous pourriez, involontairement j’espère, mettre dans la tête de certains fous qui pourraient vous lire? D’autres islamophobes comme Breivik. Le Québec est bondé plus qu’à l’ordinaire de cas dépressifs, suicidaires et islamophobes, un mélange explosif il me semble.

    C’est quoi votre but au juste en publiant ce type d’article?

    SVP, allez lire mes commentaire ici: http://les7duquebec.wordpress.com/2011/08/05/le-probleme-avec-l%e2%80%99islam-et-le-multiculturalisme/

    Répondre

Répondre à StephanLajeunesse Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *