Une nouvelle crise économique a-t-elle commencé?

Par Robert Bibeau. Éditeur du webmagazine http://www.les7duquebec.com

This article is available in three (3) languages on this webmagazine:
9.01.2019-english-italiano Has a new economic crisis started

 

Apple donne le signal de la débandade?

 

À tout seigneur tout honneur, – la firme Apple (1 000 milliards U$D d’actifs) a réduit ses prévisions de profit en raison du ralentissement de la consommation en Chine (2018). Aussitôt, Wall Street a chuté suivi des mauvaises nouvelles boursières: «L’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a ainsi perdu 2,02%, ou 531,66 points, pour terminer à 25.840,34 points. En Chine continentale, l’indice composite de référence de Shanghai a chuté quant à lui de 2.13%, ou 57,66 points, à 2.645,85 points. Celui de Shenzhen aura perdu 2,72%, soit 38,51 points, à 1.378,92 points. Même chose à la bourse de Hong Kong.» (1) L’année 2019 sera pire que 2018, pour preuve, le site Zero Hedge rapporte que: «les marchés actions américains n’ont jamais autant baissé durant le mois de décembre depuis la Grande Dépression des années 30». Selon le sondage d’une université américaine, près de la moitié des directeurs financiers pense que l’Amérique sera en récession dans un an. Toutes les banques sont malmenées à Wall Street et du côté des fonds d’investissement spéculatifs «hedge funds», c’est le massacre». (2) Est-ce simplement un nouvel agiotage boursier ou l’expression qu’une crise systémique en fermentation? (3)

 

Le prix ​​du pétrole et du cuivre a chuté

 

Il y a beaucoup plus de fonds (capitaux fiduciaires) disponibles que les marchés ne peuvent en absorber conséquence de l’émission depuis des années de monnaies bidon par les banques centrales et les banques privées. En 2018, on a observé une baisse des prix du pétrole et du cuivre suite à une demande en déclin et de la baisse de l’activité de fabrication dans la zone euro en recul depuis cinq mois. En Europe, seules trois grandes entreprises ont terminé l’année en améliorant leurs résultats financiers à un taux considéré comme normal. Aux États-Unis, le capital spéculatif n’achète plus de dettes émises par les entreprises et il hésite à acheter les obligations du trésor américain en dépréciation constante.

 

Index directeurs des achats de la zone euro

 

En Europe, les feux rouges sont allumés: l’activité portuaire au Portugal s’effondre; l’indice directeur de la fabrication (PMI) pour l’ensemble de la fabrication européenne – qui reflète à la fois la production et les nouvelles commandes – est de 51,4 points, chiffre le plus bas depuis février 2016. (4) Nous y sommes en stagnation, sans espoir de rémission puisque la «sortie» classique d’une telle crise est l’impression à profusion de monnaies crédit pour réactiver la consommation tout en recherchant de nouveaux marchés… qui n’existent pas. Et puisque ces nouveaux marchés n’existent pas, il ne laisse qu’une alternative aux capitalistes mondialiser – se faire la guerre commerciale pour s’emparer des marchés de leurs concurrents – signal de guerre commerciale que Donald Trump a donné dès son entrée en fonction tels que nous l’avions annoncé en 2017.(5)

 

La tragédie du logement


En Espagne, les ventes de Noël ont été désastreuses, même pour les fabricants de jouets et Zara-Inditex. Les « bons chiffres » de l’emploi sont basés sur la construction, mais le nouveau boum du logement, avec des prix records depuis 2007, semble avoir trouvé un plafond qui va comme suit : louer, au-dessus des prix du marché avant la crise des loyers, les salaires y ont passé en grande partie. Avec un Euribor dans les chiffres records il ne semble pas que l’achat de logements puisse compenser les pertes de loyers pour l’industrie de l’immobilier. Ce qui attend le prolétariat espagnol, ce sont des millions de familles qui dépensent leurs maigres économies pour payer leurs hypothèques avant d’être expulsés. (6)

 

Le gouffre de l’hyperinflation

 

La tentation de relancer la diffusion de monnaie de crédit sera grande dans ces circonstances. Si elle redémarrait la création de fausse monnaie, la BCE ne ferait que déclencher la perte de confiance dans l’euro et l’hyperinflation. Il est à craindre qu’en cas d’explosion de la zone euro, l’hyperinflation apparaisse dans chaque pays européen en même temps que la réintroduction et la dévaluation des monnaies nationales. (7)

 

L’avenir des deux classes en guerre pour leur survie

 

La bourgeoisie a une longue tradition de nier la crise et de se lancer dans des débats sur le ralentissement, l’effondrement, la récession et la reprise «imminente» (sic). Il suffit de consulter les données de la Banque mondiale pour constater que le système capitaliste n’est pas sorti de la crise de 2008, l’accumulation est toujours coincée dans le même piège: l’impossibilité d’écouler la production, le manque de placements rentables pour valoriser le capital productif, la chute des taux de profit, le refuge vers des placements spéculatifs chimériques.

 

Chacune des capitales nationales en concurrence n’a que deux «solutions» possibles:
1) accroitre l’exploitation du travail salarié – nous précariser et nous appauvrir – ou alors
2) avoir accès aux marchés et aux opportunités d’investissement en guerroyant contre ses concurrents, c’est-à-dire, se précipiter dans une guerre généralisée, commerciale d’abord, militaire ensuite.

 

Pour la classe prolétarienne il n’y a qu’une issue possible, affronter le dictat des besoins du capital à l’encontre des besoins humains du prolétariat et, en résistant, affirmer la nécessité d’un monde à « décapitaliser », sans propriété ni privé – ni étatique des moyens de production, d’échanges et de communication.

 


 

NOTES

 

  1. http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/chute-dapple-a-wall-street-effet-boule-de-neige-en-chine/
  2. http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/krach-boursier-demain-sinon-apres-demain/
  3. http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/une-nouvelle-crise-a-t-elle-commence/
  4. Rappelons que l’indice 50 signifie que la stagnation est installée http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/une-nouvelle-crise-a-t-elle-commence/
  5. Les mascarades électorales aux États-Unis (2017) L’Harmattan. Paris. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-democratie-aux-etats-unis-les-mascarades-electorales/
  6. http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/une-nouvelle-crise-a-t-elle-commence/
  7. http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/krach-boursier-demain-sinon-apres-demain/
avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

5 pensées sur “Une nouvelle crise économique a-t-elle commencé?

  • avatar
    12 janvier 2019 à 1 01 08 01081
    Permalink

    Pas d’ emballement intempestif sur la chute en bourse d’ Apple, puisqu’il s’ agit de capital fictif
    n’ ayant pas été réalisé, un r^ve qui s’ efface. Cela ne veut pas dire que les valeurs technologiques
    vont s’ effondrer, elles vont une nouvelle foi se stabiliser puisque l’ économie mondiale va entrer en
    stagnation en 2019 ( sources OCDE)
    Tu peux regarder sur le net l’ indice Masdaq il se porte bien, mais est bien trop surévalué.

    La concurrence au niveau des nouvelles techno a éclaté en plein jour avec la rivalité Chine/Etats Unis est apparue au grand jour avec l’ affaire Huawei 1

    1-L’arrestation par les autorités canadiennes de Meng Wanzhou, vice-présidente et CFO du géant des télécoms chinois a fait l’effet d’une bombe. Elle augure mal la poursuite des négociations tarifaires entre les Etats-Unis et la Chine. Mais cet épisode n’est que la partie visible de l’énorme rivalité américano-chinoise pour la conquête des technologies du futur.

    Répondre
    • avatar
      12 janvier 2019 à 2 02 35 01351
      Permalink

      @ Gérard

      Mais nous disons la même chose camarade

      En effet tu as raison que les titres boursiers et particulièrement les titres technologiques sont franchement surévalués et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous répliquons aux petits bourgeois qui voudraient surtaxés les riches et la spéculation boursière = VOUS CHERCHEZ À TAXER DU VENT QU’ESPÉREZ-VOUS RAMASSER À PART DU VENT ?

      Mais Gérard nous devons être attentif aux fluctuations car tu le sais une étincelle – une chute drastique d’un grand titre marquera un jour l’amorce de la dégringolade générale = qui elle entrainera l’économie capitaliste au fond de l’abysse et CHOSE O COMBIEN DÉSIRABLE fera éclater l’insurrection populaire mondiale d’où les milliardaires n’en réchapperont pas si notre classe sait transformer l’INSURRECTION POPULAIRE EN RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE INTERNATIONALE

      Rien de moins Les Gilets jaunes sont une petite pratique générale avant le grand carnaval

      Robert Bibeau Éditeur http://www.les7duquebec.com

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *