Une semaine très chargée

Reflet de Société et Café-Graffiti au Salon du livre de Montréal

Raymond Viger   Dossier Culture, Break-dance

Salon du livre de MontréalDébutant mercredi le 17 jusqu’au lundi 22 novembre, le Café-Graffiti, un milieu de vie pour des jeunes marginalisés, et le magazine d’information et de sensibilisation sur les thèmes sociaux, Reflet de Société, partageront un kiosque au Salon du livre de Montréal à la Place Bonaventure.

Le Salon du livre de Montréal, avec ses 120 000 visiteurs, est le plus gros salon du livre en Amérique. Le Café-Graffiti y présentera les différents contrats de murales et de breakdance réalisés dans l’année. Une façon originale de valoriser le travail de ses jeunes artistes.

Reflet de Société a délégué des journalistes et des auteurs pour rencontrer le public et leur présenter la mission de ce magazine communautaire. Rappelons que Reflet de Société a remporté l’an dernier le prix du magazine de l’année par l’Association québécoise des éditeurs de magazine (AQEM). La rencontre entre journalistes et lecteurs permet d’échanger sur les thèmes qui seront développés dans l’année.

louise-harel-montreal-presidente-d-honneur-spectacle-financement1La semaine ne sera pas de tout repos pour les artisans du Café-Graffiti qui présentent, pendant le Salon du livre de Montréal, leur spectacle de financement annuel, aHÉROSol. Celui-ci se déroulera samedi le 20 novembre à 20 :00 heures au skatepark le TAZ situé au 8931 Papineau. Sur la même scène, nous retrouverons sept styles de breakdance, les percussionnistes de Samajam et les sports extrêmes (skateboard, rollerblade et BMX). À noter que la technique de scène est réalisée par les finissants de l’organisme Productions Jeun’est situé sur Hochelaga, un organisme de réinsertion et de formation en technique de scène pour jeunes marginalisés. Plus d’une centaine d’artistes et de techniciens se sont mobilisés pour la présentation de cette soirée.

Fait inusité, pour l’événement de levée de fonds, le Café-Graffiti ne voulait pas offrir un programme qui se retrouverait dans le bac de récupération. C’est pourquoi le Café-Graffiti a créé un programme calendrier présentant les différents artisans de ce spectacle avec douze photos couleurs grand format.

Le programme-souvenir pourra ainsi être conservé et utilisé pendant toute l’année. Le calendrier sera mis en vente au Café-Graffiti dès la fin novembre.

La chroniqueuse culturelle Annie-Soleil Proteau animera ce spectacle de financement et Mme Louise Harel en est la présidente des gouverneurs.

Pour réserver vos billets pour le spectacle de breakdance: (514) 259-6900. Les billets sont aussi disponibles sur le réseau Admission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *