Rogers Media achète Branchez-vous

25 Millions pour les actionnaires et rien pour les blogueurs

Le propriétaire et principal actionnaire du site Branchez-vous et BV Media, Patrick Pierra nous présente les avantages de la vente de Branchez-Vous à Rogers Média pour 25 millions.

Raymond Viger Dossiers Média, Internet

branchez-vous-bv-media Comme pour se justifier devant quelques détracteurs, Patrick Pierra nous dit qu’il est préférable que ce soit un éditeur canadien reconnu, fiable et solide comme la famille Rogers qui devienne le nouveau propriétaire de BV Média. Rogers, une entreprise bien ancrée dans les nouvelles technologies et en télécommunications qui cherchent à intensifier sa présence au Québec.

Au delà des 25 millions que constitue cette importante transaction pour le rachat des actions de Branchez-vous et BV Média (dont Patrick Pierre en possèderait 76%), plusieurs questions me tétillent.

L’indépendance de la blogosphère

rogers-media-editeur-magazine Associé avec Branchez-Vous, Rue 89 a tenté une percée au Québec mais s’est retiré de la course. Branchez-vous vient de se faire acheter par Rogers Média. Cent Papiers a vivoté pendant plus d’une année par manque de temps lorsque les fondateurs Olivier Niquet et Philippe Wauthier se sont fait repêcher par Radio-Canada avec leur site Sportnographe… Une nouvelle équipe va tenter de relancer cette plate-forme. Les principaux médias ont pris une place importante dans la blogosphère. Les blogues indépendants et bien structurés n’ont pas encore réussi à démontrer leur viabilité et leur capacité à livrer avec constance une information pertinente et intéressante.

Y a-t-il abus des blogueurs?

renart-leveille-blogueur Au delà du questionnement sur la concentration de la presse, qu’en est-il de la principale matière première des sites Internet et des blogues, c’est-à-dire le blogueur comme tel?

En mars dernier, le blogue du Trente, le magazine des journalistes critiquait le journalisme à 10$ de l’heure de Rue 89 qui était associé à Branchez-vous. Ce qui a fait sortir de ses gongs Renart L’Éveillé qui a remplacé les blogueurs de Branchez-vous à plusieurs occasions. Renart se déchirait la chemise sur l’incapacité de se faire payer adéquatement par Branchez-vous en tant que blogueurs. Être blogueur pour Branchez-vous aurait même été, à plusieurs occasions, un travail sous le salaire minimum. Et voilà qu’après des années de laborieux travail de tous ces blogueurs, une sorte d’investissement pour conserver un site indépendant au Québec, ce site est vendu pour 25 pinottes d’un million chacune!

Est-ce que les blogueurs qui se sont investis pendant toutes ces années pour faire de Branchez-vous ce qu’il est vont recevoir une part de ce gâteau? Pas sûr pantoutte!

Position de Patrick Perra sur la valeur d’un blogueur

Lorsque Renart Léveillé a publié son texte sur le pauvre salaire d’un blogueur, l’éditeur et propriétaire de Branchez-Vous, Patrick Pierra est venu commenter son billet. Voici une intéressante citation de Patrick Pierra:

Ce qui fixe sa valeur économique objective, en fin de compte, c’est le revenu que ce texte permet de générer. La demande génératrice de revenus, elle, a très peu augmenté… Résultat inéluctable: la valeur économique moyenne des textes a baissé.

Si la valeur économique des billets des blogueurs est fixé par le revenu que les textes permettent de générer, est-ce que les 25 millions provenant de la vente de Branchez-Vous font partis de la valeur économique réalisée par les billets publiés?

Au minimum… le respect du salaire minimum!

Autre chose qu’il faut considérer lorsque Rue 89 a proposé un travail de blogueur à 10$ de l’heure. Ce n’est pas un salaire en tant qu’employé, mais une facture en tant que pigiste indépendant. Lorsqu’un employé se fait payer 10$ de l’heure, l’employeur doit payer 15% de charges sociales (qui incluent 4% de vacances). Lorsqu’un pigiste reçoit 10$ de l’heure, les charges sociales sont à ses frais. Il ne lui reste donc que 8.50$, en deça du salaire minimum. Et en plus, il doit fournir ses équipements comme l’ordinateur, le téléphone, connection à l’Internet, le bureau de travail…

Il ne faut pas oublier aussi qu’un blogueur travaille souvent plus qu’un journaliste conventionnel. Le journaliste fourni son texte au média et un pupitreur va prendre la relève. Pour le blogueur, photos, titres, liens mots-clés et toutes les opérations pour « habiller » son texte sont souvent de son devoir. Et que dire des commentaires que l’on reçoit et qu’il nous faut modérer et répondre!

Débat à suivre sur le financement et la survie des blogueurs. En attendant, les actionnaires de Branchez-vous récoltent 25 millions de la part de Rogers Media!

Références:

Renart Léveillé et le travail chez Branchez-Vous.

Le Trente et journalisme chez Rue 89 et Branchez-vous.

Réponses de Patrick Pierra sur la vente de Branchez-Vous à Rogers Media

Position de Patrick Pierra sur la valeur d’un blogueur

11 pensées sur “Rogers Media achète Branchez-vous

  • avatar
    14 août 2010 à 8 08 05 08058
    Permalink

    La gratuité et le libre échange d’informations par pur plaisir et désir de s’instruire se fait à huit clos dans des sites comme celui-ci. Sans publicité et sans compte à rendre aux publicitaires, aux corporations et à tout l’establishment qui manipule les foules. La rétribution du blogueur sont les commentaires et sa liberté d’écrire. Le blogue est un passe-temps et malheureusement pas une profession. A moins qu’il génère suffisamment de trafic pour attirer des publicités assez payantes pour en vivre. Si c’est le cas, j’aimerais bien avoir des exemples!

    Répondre
  • avatar
    14 août 2010 à 10 10 04 08048
    Permalink

    Bonjour l’auteur,

    « Les blogues indépendants et bien structurés n’ont pas encore réussi à démontrer leur viabilité et leur capacité à livrer avec constance une information pertinente et intéressante. »

    En voilà une remarque qui me plait et qui mériterait à elle seule un débat.

    Le fait est qu’entre le blog d’une personne comme Paul Jorion, chômeur spécialisé, et celui d’une famille désirant faire part de ces dernières vacances, il existe un fossé considérable.

    Sur le premier blog cité, une majorité des commentaires ont un but d’existentialisme : « J’ai commenté un article de Jorion, va voir! »

    Sur le deuxième, seule la famille, les amis laisseront trace de leur passage.

    Il y a bien sûr les grosses plateformes telles Agoravox, Impasse89, centpapiers et les autres.

    J’ai été sur AV comme modeste auteur, et je m’en suis vite échappé par instinct de préservation. Cette plateforme est en effet un repère d’auteurs bien plus présents pour être vus que lus, et certains commentaires relèvent de la psychiatrie de groupe.

    Impasse89 : No comment, et encore moins depuis qu’Haski a pris sa subvention publique.

    Ce que je veux dire, c’est qu’un blog doit attirer les lecteurs, or ce qui attire aujourd’hui, c’est l’effet de masse : plus il y a de lecteurs et plus cela en fait venir.

    Certains blogueurs vont de fait sur AV pour des raisons de visibilité, or et sans penser être une exception,mes articles pourtant assez bien accueillis en terme d’audience ne me procuraient que 6 % des visites sur mon propre site, ce qui vu la souffrance encourue (rires), ne vaut pas le coup.

    Ma conclusion a donc été que de nombreux lecteurs allaient sur AV comme l’on allume machinalement la télé chez soi.

    Le problème de nombreux blogueurs est de penser que le monde attend après eux, et abandonnent après quelques mois d’existence après une fréquentation jugée faible, ce qui il est vrai n’est guère motivant en rapport des efforts consentis.

    Si je peux modestement donner un conseil aux blogueurs, c’est de bloguer avant tout pour eux, comme ils tiendraient un journal personnel, de cette manière ils ne seront pas déçus.
    Il faut en en effet prendre en compte la nature humaine telle qu’elle est et être patient. Lorsque j’ai ouvert mon site, j’ai plafonné à 50 visites par jour durant six mois, un peu plus d’un an plus tard, je suis à 1200 visiteurs uniques par joour, preuve qu’il faut insister.

    Vient ensuite le problème ou souci de la rémunération des blogueurs, et c’est sans doute là un gros morceau.

    Les recettes à attendre de la pub sont négligeables et largement amputés par les frais occasionnés par une audience moyenne ou forte : serveurs dédiés, maintenance, etc)

    Le système de donation s’il fonctionne sur un blog comme celui de Jorion est bien plus lié au personnage qu’au contenu. S’il « trouvait un travail » demain, et sans pour cela changer son contenu, les recettes chuteraient très rapidement.

    La réaction des gens est souvent et logiquement:

    « Pourquoi aller payer ce que l’on a ailleurs gratuitement »

    Reste la contribution ou l’abonnement, mais là le contenu se doit de suivre la mode et interdit donc aux auteurs de réellement s’exprimer.

    La recette est simple: on tape sur le pouvoir en place quel qu’il soit, ça marche assez bien car c’est ce que de nombreux lecteurs désirent.

    Il y a quelques mois, je lisais un article sur AV disant que les blogs d’opinion étaient morts.

    Je pense que cette analyse est grandement faussé par le fait que dans l’immédiat ce sont les lecteurs qui n’ont pas/plus d’opinion, et pas qu’en politique.

    Pour conclure, je dirai qu’il faut durer, même au prix de certaines « souffrances ».

    Répondre
  • avatar
    14 août 2010 à 12 12 52 08528
    Permalink

    Vous avez raison IOTA , quand vous dites : sa  » LIBERTÉ  » d’écrire et je m’en sers de cette liberté depuis bientôt 10 ans. Je vais fêter ça aux environs du 11 septembre 2011 pour sur ma page Web. Les monteurs de site que j’ai eu aux cours des ans , s’il en ont conservé des copies , pourraient dire plus précisément.=== Comme le temps n’a pas d’importance pour moi , car il n’y a qu’aujourd’hui et demain on verra , les dates sont aproximative , mais très près.===Personnellement et je l’ai écris quelque part que je suis « LIBRE  » sur le Web et que dans les journaux et n’importe quel médias ailleurs : on les censurent (preuves à l’appuie). Me semble qu’il faudrait garder quelque part sur le Web une place pour la  » LIBERTÉ d’expression  » car si on paie un Blogueur , il n’est plus libre car il a un employeur.=== Qui est derrière Rogers média , Iota ?
    J.M.D.S.

    Répondre
  • avatar
    15 août 2010 à 14 02 01 08018
    Permalink

    @iota

    Mais lorsqu’on aime suffisamment ce qu’on fait, c-à-d d’informer les gens proprement, et qu’on finit par investir plus de 25 heures par semaine, il serait bien qu’un blogueur ou animateur de radio comme moi puisse trouver un moyen d’en vivre.

    La liberté d’écrire est certes cruciale, ainsi que les commentateurs qui sont eux une véritable récompense à tous ces efforts, mais nous devons aussi mettre du pain sur la table. Il y a les blogueurs qui font ça comme un passe temps, et il y en a d’autres qui le font comme un véritable travail, sous-rémunéré si vous êtes chanceux, mais majoritairement bénévole.

    On peut le faire pendant un certain temps, mais dès que la vie nous apporte d’autres priorités, le blogueurs sérieux qui apportait vraiment de quoi à sa communauté doit mettre fin à ses activités sur le web, ce qui coute à chaque fois beaucoup à cette communauté. Ça ne serait pas un gros problème si nous avions une grande quantité de médias de haute qualité qui rapportent vraiment ce qui se passe, mais ce n’est pas le cas. Chaque perte fait mal.

    Est-ce le chemin du désert avant que les blogueurs-journalistes soient finalement officiellement reconnus et protégés par la loi?

    Répondre
  • avatar
    15 août 2010 à 14 02 32 08328
    Permalink

    Est-ce le chemin du désert avant que les blogueurs-journalistes soient finalement officiellement reconnus et protégés par la loi?

    Non, c’est une mesure de contrôle du systéme … les médias ont toujours été le porte parole du systéme avec des divergences ou dossiers chauds délivrés par différentes factions dans le systéme , faisant croire à un contre poids démocratique … le web 2,0 a changé la donne, mais démographiquement ne touche pas encore assez de public pour débalancer ou contrecarrer les médias officiels … rajoute à la soupe les mantras officiels et repris par des bien pensants « tout n’est pas vrai sur le net  »  » z’êtes trop cons pour chercher vous mêmes »,  » conspirations etc etc » qui sécurisent le mouton qui capote en lisant enfin de la new alternative, et tu as une belle bulle qu’entretient le systéme …mon chum, oublie l’idée de vivre par le blog, surtout en faisant de l’info alternative …
    Marc
    Silencieux mais toujours de passage pour te lire

    Répondre
  • avatar
    15 août 2010 à 14 02 47 08478
    Permalink

    Tiens au fait, François, hors sujet : tu suis le Jet Stream ? splitté en deux en sortant du Golf du Mexique, il est arrété depuis quelques jours avec juste d’énormes anti-cyclones qui tournent sur eux mêmes …. mmmm ..

    Répondre
  • avatar
    15 août 2010 à 15 03 54 08548
    Permalink

    Salut cher Marc!

    J’ai moi-même été assez silencieux ces dernières semaines. Je reprends graduellement du collier.

    Je n’entretiens pas d’illusion quant à vivre d’un blog, mais ce que je trouve dommage c’est le paradigme selon lequel pour vivre des activités sur le web on doit vendre son âme et sa liberté d’écrire à des intérêts commerciaux de publicité ou de rentabilité d’une firme privée.

    J’ai entendu certaines choses à propos du Gulf Stream (est-ce de lui dont tu parles, au lieu de « Jet Stream »?), mais je n’avais pas pu rien vérifier. Si tel est le cas, nous allons assister à d’inquiétants changements de températures en Europe…

    Je m’en vient avec une grosse nouvelle sur l’affaire BP d’ailleurs, si je réussi à tout confirmer et recouper mes informations. À suivre…

    Le site que tu proposes est très bien, merci de l’avoir mentionné.

    À bientôt!

    Répondre
  • avatar
    16 août 2010 à 13 01 52 08528
    Permalink

    J’ai entendu certaines choses à propos du Gulf Stream (est-ce de lui dont tu parles, au lieu de « Jet Stream »?), mais je n’avais pas pu rien vérifier. Si tel est le cas, nous allons assister à d’inquiétants changements de températures en Europe…

    Voir :
    http://www.lepost.fr/article/2010/08/15/2184622_le-blocage-du-jet-stream-est-a-l-origine-des-etranges-conditions-meteo-en-russie-et-au-pakistan.html

    et

    http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1302225/Blocked-jetstream-blame-freak-weather-Russia-Pakistan.html

    Répondre
  • avatar
    16 août 2010 à 20 08 29 08298
    Permalink

    Ah oui, je viens d’allumer, le Jet Stream est le courant d’air, pas d’eau dans les océans!

    Difficile à ce point de déterminer la cause exacte de son dérèglement, mais il n’est effectivement pas impossible que les courants marins tel que le Gulf Stream, endommagé par la marée noire de BP, ait une influence négative sur le Jet Stream.

    C’est à suivre. Merci pour le lien de l’article, Marc.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *