Ville de Montréal … Au suivant!


 

CAROLLE ANNE DESSUREAULT:

Une nouvelle qui n’a surpris personne que celle du départ du maire actuel par intérim, Michael Applebaum.! En fait, plutôt une démission.

Pourquoi?

Une autre histoire de corruption!. Quoi, encore? Mais oui.

M. Applebaum a été arrêté lundi matin à son domicile de Notre-Dame de Grâces par l’Unité Permanente Anticorruption (UPAC). L’homme fait face à 14 chefs d’accusation (complot, fraude, corruption et abus de confiance). Il faut préciser que ces accusations ne s’adressent pas à son rôle en tant que récent maire de Montréal, mais en tant que maire de l’arrondissement Côte-des-Neiges / Notre-Dame de Grâces pour des actions qui se sont déroulées entre 2006 et 2011.

Le journaliste d’Enquête, Alain Gravel, pour sa part, précise que l’enquête policière porte sur des pots-de-vins (dont un de 50 000 $) en échange de soutien politique lors de débats sur des projets immobiliers, entre autres, la gestion du centre sportif du quartier Notre-Dame-de-Grâces.

L’homme politicien a été interrogé pendant une dizaine d’heures par les policiers au Quartier général de la Sécurité du Québec.

C’est par la suite que l’ex-maire par intérim a dû démissionner en raison de la vague de protestations qui s’est jetée sur lui pour l’inciter à remettre sa démission.

Ce qu’il a fait avec le plus d’honneur possible. Toutefois, il a juré qu’il allait se battre pour prouver son innocence! Hélas, ces paroles bravades n’impressionnent plus personne. Le peuple, voyez-vous, commence à développer cynisme et mépris pour tous ces petits-grands personnages qui défendent pathétiquement devant micros et juges leur virginité. On finit par en avoir la nausée.

Étant donné que les accusations remontent avant que M. Applebaum devienne maire, la  la ville de Montréal ne sera pas mise en tutelle.

Un commentaire. Souvent, on appelle les maires «Son Honneur le Maire» … Il semble bien que cette étiquette soit hautement prétentieuse par les temps qui courent. Parler d’honneur … on repassera.

Un temps de changement – changer de modèle?

Les élections municipales auront lieu en novembre 2013. Jusqu’à cette date, un maire par intérim sera élu le 25 juin prochain.

Deux candidatures annoncées : celle de Alan de Sousa, d’Union Montréal, vice-président du comité exécutif et maire de l’arrondissement de Saint-Laurent. Et François Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, candidat de Projet Montréal.

Deux autres pressenties : Laurent Blanchard, appuyé par Louise Harel de Vision Montréal; Harout Chitillian, président du conseil municipal; Helen Fotopulos, ex-mairesse du Plateau Mont-Royal.

Les citoyens sont mûrs pour un changement. Changer de ligne de montage. Qu’on observe bien les candidats qui se présenteront en novembre.

Il faudrait éviter d’élire des «suivants» taillés sur le même modèle que ceux qui nous déçoivent, ici à la ville, et là-bas à Laval.

Une vision renouvelée, pas seulement écrite sur papier, mais inscrite dans la conscience des gens.

De toute façon, je suis convaincue que ce sera mieux.

Carolle Anne Dessureault

 

 

avatar

Carolle Anne Dessureault

Née au Québec, Carolle Anne Dessureault a occupé plusieurs postes en administration, dont celui de vice-présidente dans un parc technologique de la province. Elle est auteure de plusieurs ouvrages. Médaillée d'argent en art oratoire chez Toast Masters, elle a donné des centaines de conférences sur le bien-être intérieur. Elle a voyagé dans une trentaine de pays. Elle croit profondément dans l'épanouissement de la personne par la pratique de l'attention vigilante : la pleine conscience.

3 pensées sur “Ville de Montréal … Au suivant!

  • avatar
    20 juin 2013 à 8 08 38 06386
    Permalink

    Son Honneur est parti. Je mets un lien vers le petit texte que j’avais écrit quand il est entré en fonction, au faîte de la gloire. On ne m’accusera pas de l’avoir frappé a terre…

    http://www.les7duquebec.com/non-classe/son-honneur-le-maire-applebaum-ha-ha-ha/

    Et maintenant ? D’abord, se lave les mains… Il est bon d’avoir été maire pour savoir ce qu’est une couche pleine., mais on doit savoir aussi envoyer les enfants au bain. J’ai déjà dit qu’il fallait mettre cette ville en tutelle. Que Québec « mette ses culottes ».

    Qu’on nous épargne le cirque de la prochaine campagne électorale à Montreal . Une opértaion de vente de trottoirs. Une procession de candidats dont chacun aura « son » projet de voirie pour envoyer le fric aux mêmes contracteurs qui auront juste changé de noms ou de prêts-noms

    Je ne vois pas pourquoi un citoyen pas trop bête perdrait son temps a voter, prouvant ainsi qu’il est indécrottablement naïf et ne mérite pas d’exprimer une opinion. Allez ouste ! On ferme la démocratie municipale pour rénovation, et ne nous en parlez plus avant que le vernis ait bien séché.

    PJCA

    Répondre
  • avatar
    20 juin 2013 à 8 08 59 06596
    Permalink

    Bonjour Carolle Anne.

    « Il faudrait éviter d’élire des «suivants» taillés sur le même modèle que ceux qui nous déçoivent, ici à la ville, et là-bas à Laval. »

    Ça va être difficile de trouver quelqu’un qui ne paie pas « cash » pour éviter les taxes. Ou encore, qui paie le plein prix de $500. pour le changement d’un pare-brise sans le mettre sur « l’assurance » de son automobile avec une fausse déclaration.

    « De toute façon, je suis convaincue que ce sera mieux. »

    C’est ce que je croyais aussi; mais je commence à en douter. La raison en est que la commission Charbonneau nous avait habitué à dévoiler un « punch » par semaine. Mais depuis la « non-parution » du témoin Turbide, commandée par « une autorité supérieure », la commission n’a pas avancé d’un poil et aucune « surprise » n’est apparue jusqu’à la suspension des travaux.

    Si on se rappelle, le Gouvernement Charest a créé l’UPAC pour mettre les « coupables » sous les verrous et ne voulait surtout pas que la « structure du magouillage » soit connue publiquement. D’où sont refus continuel à une commission d’enquête publique.

    L’UPAC fait des saisies et des arrestations massives AVANT les travaux de la commission. Suivi de l’ordre de ne pas faire témoigner une personne « sans crédibilité » dont les « dires » ont servi à arrêter 37 suspect de haut niveau. C’est inquiétant car: est-là le niveau « le plus haut » d’où partait la corruption?

    On parvient à désintéresser le peuple actuellement…

    Répondre
  • avatar
    20 juin 2013 à 9 09 57 06576
    Permalink

    Tout cela n’est qu’une mise en scène pour installer le crime organisé nord-américain, Washington en est la capitale et Wall Street finance l’organisation. On sème l’indignation et la confusion chez le peuple, le chaos et la peur chez nos organisations criminelles locaux, ces actions détruisent des structures sociales fondamentales, tantôt celle de confiance, tantôt celle d’organisation. On les remplacera par quoi? Seul le crime organisé nord-américain le sait.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *