Voyage en Alberta!!!

.

Je viens d’apprendre quelque chose de nouveau pour moi : Le nom d’Alberta vient de la quatrième fille de la reine Victoria, la princesse Louise Caroline Alberta. C’est en son nom que l’on nomma cette province canadienne. Personnellement je pense que le nom sied mieux à notre province qu’à une princesse; mais c’est certainement une question de goût.

Le premier point de chute choisi par mon fils fut: Banff et le lac Louise. La raison en est très simple, c’est à une heure de Calgary.

Ce n’est qu’après 45 minutes de trajet que nous rencontrons les premiers chevaux qui « paissent dans la prairie » au pied des Rocheuses :

À noter que durant mon séjour de quatre semaines, je n’ai pas aperçu un seul chapeau de cowboy sur la tête des gens. On réserve cette mode pour le Stampede de Calgary.

Banff Sulfur Mountain (Téléphérique)

Banff est la seule communauté urbaine à l’intérieur d’un parc national canadien. Elle est renommée pour ses sources thermales. Le parc national de Banff est déclaré comme faisant partie du patrimoine mondial.

Mon fils a insisté pour que nous prenions le funiculaire qui « grimpe » au faîte du mont Sulphur. Et il grimpe en joual-vert!!! (pas mon fils; le téléphérique!) Tellement que je me demandais si j’étais « inquiet » quand je regardais défiler les arbres sous la petite cabine du style de 1958. Finalement j’ai beaucoup aimé. Et la vue panoramique était époustouflante (mais y ventait à écorner les bœufs).

Par contre, une fois en haut, ce n’est pas fini; il nous reste un long trottoir de planches agrémenté d’un paquet de foutus escaliers à grimper. Si on n’a pas le souffle coupé par le funiculaire, on se le coupe avec les escaliers; car, en plus, l’air est raréfié de façon perceptible. L’expérience en vaut cependant la peine, même à 70 ans.

 

Lac Louise :

Situé dans le parc national de Banff, c’est un petit lac d’environ 2 km par 1 km. Beaucoup plus petit que nous le suggèrent les photos habituelles. Ses eaux turquoise sont très belles et le site est enchanteur.

Un sentier assez large longe le lac de bout en bout et est très agréable à parcourir. Il fut visité en 1882 par Tom Wilson qui y fut conduit par un autochtone. Les amérindiens qui vivent dans la région sont les Assiniboines. Ceux-ci appellent ce lac « le lac des petits poissons ». On y trouve un gros hôtel qui brise un peu le paysage et qui sert aux « gros poissons ».

Quelle que soit la « qualité » ou le « prestige » des constructions humaines, rien ne sera jamais comparable à la « majesté » et à la « stabilité » de ces montagnes. Elles se veulent rassurantes lorsqu’elles nous entourent et leur simple présence nous oblige à lâcher du lest au niveau du stress. Subir leur présence est une thérapie très efficace.

Que puis-je ajouter à ce que démontrent ces dernières photos? En fait il n’est même pas nécessaire d’ajouter d’autres photos.

Prochainement, la suite du voyage.

André Lefebvre

avatar

Andre lefebvre

Mon premier livre "L'histoire de ma nation" est publier chez: http://fondationlitterairefleurdelyslibrairie.wordpress.com/ André Lefebvre

Une pensée sur “Voyage en Alberta!!!

  • avatar
    3 décembre 2013 à 6 06 38 123812
    Permalink

    Merci André de partager ton humour et ton voyage, je ne savais pas non plus pour le nom Alberta.

    Par contre sur ta photo le château mal foutu d’inspiration écossaise de l’architecte Bruce Price, de mauvaise facture, l’architecte n’ayant pas copié les plans d’un autre, a plutôt l’allure Blackstone Hotel des édifices de Chicago de l’époque. ( West aide nous 🙂 )

    DG

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *