Proverbes chinois – 2e partie

Un oeil sur … la Chine
Carolle Anne Dessureault :

Chers lecteurs,

Les proverbes chinois se poursuivent cette semaine suivis de quelques citations de grands philosophes chinois, tels Confucius, Lao Tseu, Chou King.

Proverbes chinois

La nuages passent, mais la pluie reste.

Qui voit l’orage dans les nuées ne sera pas mouillé.

Une vie tranquille assure le maintien de soi.

Les plus jolis oiseaux sont en cage.

Il n’y a point de roses de cent jours.

Quand les cuisiniers se battent, tout se refroidit ou se brûle.

Le fruit mûr tombe de lui-même.

Avec le temps et la patience, la feuille du mûrier devient satin.

Qui a soif, rêve qu’il boit.

Qui est borgne, plaint les aveugles.

À chaque coffre sa clé, on les ouvrira tous.

Prétendre contenter ses désirs par la possession, c’est compter qu’on étouffera le feu avec de la paille.

On connaît le cheval en chemin, et le cavalier à l’auberge.

Agneau en peau de tigre craint encore le loup.

Le plus gros brin de chanvre ne saurait faire un câble.

Lorsque l’on tombe, ce n’est pas le pied qui a tort.

N’attends pas des autres ce que tu ne veux pas leur promettre.

Quand le peigne est trop fin, il arrache les cheveux.

Ce n’est pas faute de voir loin que l’on tombe.

Qui suit le villageois, ira au village.

Tout bois est gris quand il est réduit en cendres.

Arbre renversé par le vent avait plus de branches que de racines.

Les plats du premier service sont toujours les plus chauds.

Fleuve paisible, rives fleuries.

La porte la mieux fermée est celle que l’on peut laisser ouverte.

Le plus beau lendemain ne nous rend pas la veille …

Mieux vaut mécontenter par cent refus que de manquer une seule promesse

Les réflexions qui descendent dans le Coeur mènent plus loin que celles qui vont au bout du monde.

Mieux vaut essuyer la lame du paysan que d’obtenir cent sourires du ministre.

Il n’y a de tache qu’en un endroit et tout l’habit est gâté.

C’est dormir toute la vie que de croire à ses rêves

La mémoire peut contrrefaire l’esprit, mais non le suppléer; mille souvenirs ne donnent pas une pensée.

Plus le méchant est riche et honoré, plus l’extinction de sa race est assurée.

Plus les repentirs sont prompts, plus ils en épargnent d’inutiles.

Il faut être bien sage ou bien borné pour ne rien changer à ses pensées.

Qui cède le haut du pave s’élargit le chemin.

La boue cache un rubis mais ne le tache pas.

Le gouvernement doit être doux, et les ordres sévères.

On ne rit jamais si fort, si longtemps et si haut, que lorsqu’on veut cacher sa douleur.

Il faut faire vite ce qui ne presse pas, pour pouvoir faire lentement ce qui presse.

C’est s’aimer bien peu que de haïr quelqu’un; mais c’est haïr tout le monde que de n’aimer que soi.

Ce n’est pas le puits qui est trop profond, c’est la corde qui est trop courte.

C’est se rendre le complice d’une impertinence que d’en rire.

Le secret le mieux gardé est celui qu’on garde pour soi.

Ce n’est qu’avec les yeux des autres qu’on peut bien voir ses défauts.

On n’a jamais tant besoin de son esprit que lorsqu’on a affaire à un sot.

Rien n’abrège la vie comme les pas perdus, les paroles oiseuses et les pensées inutiles.

La vie la plus heureuse finit avant la mort.

La plus courte vie a des siècles de douleur.

CITATIONS DE PHILOSOPHES CHINOIS

Citations de Chou King

Ne rougissez pas d’une erreur, vous commettriez une faute.

Celui qui plante des vertus doit s’appliquer à les arroser.

Citations de Lao Tseu

La Voie du Ciel, c’est diminuer l’excédent pour augmenter l’insuffisant.

La Voie des hommes est différente : ils enlèvent à ceux qui n’ont pas pour donner à ceux qui ont tout. 

Savoir que l’on ne sait pas est d’un esprit supérieur. 

Le sage voit l’ensemble, non le détail. Le vulgaire compare et ne généralise pas. 

Citations de Confucius

Le sage attend tout de lui-même; le vulgaire attend tout des autres. 

Entre hommes polis et sincères, il n’y a pas de classes. 

Seuls les grands esprits et les sots ne changent jamais.

De nature, les hommes sont assez semblables.

Ne cherchez pas à régenter ce qui ne vous regarde pas.

Tout passe comme l’eau d’une rivière.

 

Sources : http://proverbes.pagesperso-orange.fr/chine.htm

(reprise de l’article du 24 janvier 2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *