A L’HORIZON 2050: DES FLOTTES RUSSES SUR TOUTES LES MERS!?

Par Luc Michel.

 

« Les forces navales russes sont prêtes à repousser n’importe quel
agresseur et seront à l’avenir dotées de capacités uniques » – V. V. Poutine (juillet 2019).

 

Les7duQuébec.com ne se réjouissent pas que les flottes de guerre russes se répandent sur les mers du globe à la rencontre des flottes de guerre américaines et occidentales. Tout cela disperse une odeur de poudre et de sang. Mais il est nécessaire que les prolétaires prennent conscience que le grand capital international se prépare concrètement à la guerre – qu’il y consacre, de part et d’autre,  des ressources immenses alors que des millions de nos frères de classes souffrent de faim, de froid, de soif, de maladies contagieuses, éradiquées dans les pays occidentaux productivistes (sic)  mais dévastateurs dans les pays émergents du capitalisme décadent. Nous ne croyons pas que la géopolitique soit une science et nous pensons que l’histoire de l’humanité est l’histoire de la lutte de classe. Robert Bibeau. Éditeur.


Le conflit USA – Russie

Le conflit entre les USA et la Russie est un conflit classique
géopolitique, qui oppose les thalassocraties (Carthage, USA) aux
puissances continentales (Rome, URSS, Russie) (1). L’actualité, qui
conduit sans cesse aux commentaires sur des événements éphémères, mais
aussi le gouvernement par la « théâtralité » (Macron, Trump, Erdogan,
etc), font oublier que la Géopolitique, conçue comme une science, LA
science du XXIe siècle, n’a rien à voir avec une pseudo « géopolitique
de l’émotion », mais repose sur des fondamentaux, des grilles
d’analyses et des cycles longs.

Au cours des différents cycles historiques, depuis les guerres
puniques (2), les puissances continentales n’ont pu vaincre les
thalassocraties que sur les mers, en construisant de puissantes
flottes. Ceux qui ont perdu la maîtrise des mers (comme Bonaparte de
Saint-Jean d’Acre à Trafalgar) ont perdu la guerre. En visionnaire,
Poutine a un grand projet : la présence de flottes russes sur tous les océans vers 2050. Comme à l’époque ou la Marine soviétique, sous Brejnev l’Africain et l’amiral Sergueï Gueorguïevitch Gorchkov, où à
son apogée, elle fut la deuxième flotte militaire maritime du globe (1742 navires de combat, amphibies et de soutien représentant 3 525 050 de tonnage).

LA RECONSTRUCTION DE LA MARINE RUSSE

Ce processus ambitieux est en marche ! « Les forces navales russes
sont prêtes à repousser n’importe quel agresseur et seront à l’avenir
dotées de capacités uniques», a promis le chef du Kremlin. À
l’occasion du 323e anniversaire de la création des forces navales
russes, Vladimir Poutine a annoncé que son pays « visait aujourd’hui à
se doter d’une flotte ayant des capacités uniques ». « L’héroïsme de
nos marins, le talent des commandants et des constructeurs, l’audace
des chercheurs et le courage des pionniers ont apporté une gloire
maritime à la Russie. Et nous allons non seulement rester à la
hauteur, mais aussi aller plus loin et construire une flotte aux
capacités uniques pour une longue perspective historique », a déclaré
le chef du Kremlin lors du défilé naval en l’honneur du Jour de la
Marine à Saint-Pétersbourg.

Selon lui, les « forces navales russes assurent la sécurité du pays et
sont prêtes à repousser n’importe quel agresseur ». Le Président a
également souligné que la marine russe avait apporté « une énorme
contribution» au progrès des sciences nationales (…) Aujourd’hui, elle
est parmi les premières à adopter des technologies de pointe. Elle
utilise et développe des solutions d’ingénierie et de conception qui
n’ont pas d’équivalent dans le monde entier», a affirmé Poutine. Il a
fait savoir que « 15 nouveaux navires et vedettes de combat seront
intégrées dans les forces navales russes avant la fin de l’année en
cours ».

FACE A L’US NAVY : UN DEFI DE TAILLE MONDIALE

Le challenge est de taille. Car le « commandement de la Mer » est au
premier plan des préoccupations stratégiques de l’US Navy. Où on
entend lier suprématie maritime et militarisation de l’Espace (3)

Au cœur du renforcement de l’US Navy, le programme militaire de Trump !
Nous aurait-on encore menti (comme jadis sur le « prix Nobel » de la
paix Obama) sur le véritable programme de Donald Trump ? Croire en un
Trump « isolationniste » (sic) c’est refuser de voir que le lobby
militaro-industriel était présent derrière Trump dès sa campagne
électorale. Notamment par un panel de près de cents généraux et
amiraux (tous des faucons) qui le conseillaient. Que son gouvernement
concrétise le retour des mêmes faucons au Pentagone, au State
Department où à la CIA. Et surtout que son programme prévoit un
accroissement sans précédent de l’US Navy, de plus d’un quart de ses
vaisseaux actuels, dont le but est évidemment le renforcement de la
domination mondiale de la thalassocratie américaine (4) !

« Nous allons entamer un grand effort national pour reconstruire notre
armée gravement anémiée », annonçait sans équivoque le candidat Trump.
Durant sa campagne, Donald Trump avait promis d’augmenter les moyens
de l’armée américaine: par exemple une marine à 350 navires (308
prévus pour l’instant pour l’horizon 2020) (5), ou une armée de terre
à 540.000 hommes (450.000 prévus pour l’instant en 2018). Et le
président a tenu ses promesses militaristes, inaugurant le 14e
porte-avion US en 2017 …

 


NOTES ET RENVOIS

(1) Cfr sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY :
TERRE ET MER AU XXIe SIÈCLE (I) :
AU CŒUR DE LA CONFRONTATION GEOPOLITIQUE FONDAMENTALE
Sur http://www.lucmichel.net/2018/09/21/luc-michels-geopolitical-daily-terre-et-mer-au-xxie-siecle-i-au-coeur-de-la-confrontation-geopolitique-fondamentale/
Et TERRE ET MER AU XXIe SIÈCLE (II) :
COMMENT LES FONDEMENTS DE LA GEOPOLITIQUE, SCIENCE DU XXIe SIECLE,
VONT DETERMINER LES CENTS PROCHAINES ANNEES
Sur http://www.lucmichel.net/2018/09/22/luc-michels-geopolitical-daily-terre-et-mer-au-xxie-siecle-ii-comment-les-fondements-de-la-geopolitique-science-du-xxie-siecle-vont-determiner-les-cents-prochaines-annees/

(2) Les trois guerres puniques opposèrent durant près d’un siècle la
Rome antique et Carthage (civilisation punique et pas « africaine »,
les africains sont ses voisins numides, alliés de Rome). La cause
initiale des guerres puniques fut le heurt des deux empires en Sicile,
qui était en partie contrôlée par les Carthaginois. Au début de la
première guerre punique, Carthage avait formé un vaste empire maritime
(thalassocratie) et dominait la mer Méditerranée, alors que Rome avait
conquis l’Italie péninsulaire (puissance continentale). À la fin de la
troisième guerre punique, Rome parvint à conquérir les territoires
carthaginois et à détruire Carthage, devenant ainsi la plus grande
puissance de la Méditerranée.

(3) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
GEOPOLITIQUE DES USA (IV) : VU DES USA, COMMENT ‘COMMANDER A LA MER’ A
L’ERE DES MISSILES SUBSONIQUES ? (GEORGE FRIEDMAN)
Sur http://www.lucmichel.net/2019/07/19/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-des-usa-iv-vu-des-usa-comment-commander-a-la-mer-a-lere-des-missiles-subsoniques-george-friedman/

(4) Cfr. sur EODE THINK TANK/ LA PRESIDENCE TRUMP : VERS UN NOUVEAU
STADE DE L’IMPERIALISME AMERICAIN …
sur http://www.eode.org/eode-think-tank-la-presidence-trump-vers-un-nouveau-stade-de-limperialisme-americain/

(5) Cfr. sur EODE/ GEOPOLITICS/
LESS U.S. DOMINATION IN THE WORLD WITH TRUMP? TRUMP IS ALREADY
FLIRTING WITH THE US LOBBY OF WEAPONS INDUSTRIES TO REINFORCE US NAVY!
sur http://www.lucmichel.net/2016/11/14/eode-geopolitics-less-us-domination-in-the-world-with-trump-trump-is-already-flirting-with-the-us-lobby-of-weapons-industries-to-reinforce-us-navy/

(Sources : Interfax – Geopolitical Futures – EODE Think Tank)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *