Actes XII – Gilets jaunes Paris

Par  PressTV Français.  Le 5.02.2019.

 

Le samedi 2 février, les blessés du mouvement des Gilets jaunes étaient au premier rang des cortèges, pour la 12e journée de mobilisation voulue par les organisateurs comme une « grande marche des blessés ». Un choix significatif qui intervient en pleine polémique sur les lanceurs de balles de défense (LBD), dont le conseil d’État vient de maintenir l’usage. Alexandre Beauvais-Chiva, co-fondateur de Les Équipiers, et Robert Bibeau, rédacteur du webzine Les 7 du Québec, interviennent sur ce sujet.
.
avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Une pensée sur “Actes XII – Gilets jaunes Paris

  • avatar
    7 février 2019 à 8 08 36 02362
    Permalink

    @ tous

    Ma réponse sur l’ état du mouvement des GJ

    Salut robert le 7 fev 2019 acte XII et la suite

    Voici un aperçu de la situation en France du mouvement des gilets jaunes aprés l’ ACTE XII

    L’ ACTE-XII vient de confirmer l’ éclatement idéologique et pratique des gilets jaunes, ce qui était prévisible des le début. La sinistre répression suivi de ses chasses à l’ homme et enlèvement de manifestants radicalise ce mouvement en violents et non violent, les non violent qualifiés comme devant faire des manifs bon enfant.

    La violente et systématique répression à ressoudé les gilets pour l’ occasion d’ autant qu’un de leur
    leader pacifique a perdu un œil. Révolution Permanente a très bien informé sur l’ évolution au jour le jour du mouvement avec quelques illusion sur l’ avenir du mouvement, RP n’ a cessé d’ en appeler aux organisations syndicales pour qu’ elles soutiennent le GJ, la pire des démarches , car si la CGT intervient c’ est pour pacifier et liquider le mouvement ( ce qui a mon avis est entrain de ce produire).

    Du coté de l’État on peut se demander pourquoi une telle hargne émaillée de provocation continuelle des forces de l’ ordre au point que au sein même de celles ci des contestations et révélations se font jour, pendant que l’ état Macron poursuit avec sa « loi anti-casseur » un verrouillage systématique de toutes contestations allant jusqu’aux perquisitions (Mélenchon et médiapart. Quand l’ état démocratique commence à museler la moindre opposition, c’ est qu’il se prépare à un gros coup, en règle générale mettre sur le dos d’une puissance étrangère les troubles.

    Et bien nous y voilà, Macron Le journal Le Point commence son article de but en blanc : « Le président de la République appelle les médias à se ressaisir et décortique l’influence des activistes et des Russes sur la frange radicale des Gilets jaunes. » Puis il continue en affirmant que pour Macron, « il est évident que les Gilets jaunes radicalisés ont été « conseillés » par l’étranger. »

    Si il est un fait que les GJ soient soutenu par les organes médiatiques russes en français , notamment RT France et Spoutnik, c’ est de bonne guerre. Mais pour Macron et sa clique européenne qui viennent d’ accepter la mise en place aux frontières de l’ UE de missiles nucléaires à moyenne portée en Europe, cad la transformation de l’ UE en champ de bataille, l’Otan et l’Union européenne ont approuvé le suicide des pays européens. Dans cette perspective d’une guerre sur l’ UE, les gilets jaunes se transforme en 5 éme colonne, c ‘est à dire en ennemi potentiel. Il ne manquerait plus que demain la Russie, la Chine, l Iran le Vénézuela la Turquie … reconnaissent Eric Drouet comme Président par intérim comme viennent de le faire en cœur les fauteurs de guerre de l’ UE. (:-))

    Voilà le nouveau contexte, celui maintenant bien réel d’ une préparation de guerre sur l’ UE la fameuse 3éme guerre mondiale voulue par tous les blocs qui se forment actuellement. On va finir par être d’ accord sur la menace de guerre mondiale.

    Pour la petite histoire, le 20 janvier 1983, François Mitterrand, président de la République française, s’exprime devant les députés du Bundestag, à Bonn (première capitale de l’Allemagne fédérale). Il emploie une formule qui fera date : « Les fusées sont à l’Est, les pacifistes à l’Ouest ! » et va justifier l’implantation des missiles balistiques Pershing 2, installés par les États-Unis en Allemagne de l’Ouest, et ceux de croisière lancés depuis le sol, installés par les États-Unis en Grande-Bretagne, en Italie, en Allemagne de l’Ouest, en Belgique et aux Pays-Bas, sous le prétexte de défendre les alliés européens des missiles balistiques SS-20, installés par l’Union soviétique sur son propre territoire.

    Actuellement, c’ est le même enjeu mais avec cette différence, que le bloc Chine, Russie, Iran est capable de tenir tête à l’ encerclement de la dite communauté internationale, sans s’ effondrer comme l’ URSS. Dans ce cadre il faut comme tu l a fait pour le Vénézuela, mettre les intérets révolutionnaires du prolétariat mondial en avant et se dégager de la puissance d’ attraction des dichotomies guerrière, en montrant la collusion des blocs pour la guerre .

    Voilà pour aujourd hui

    Gérard Bad

    PS: Pour Macron, les Gilets jaunes « radicalisés » ont été conseillés par l …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *