Antisémitisme, anti-arabe!

semitic

UN ŒIL SUR LE MONDE MUSULMAN
ADAM MIRA

Lorsqu’on entend le mot antisémitisme, on pense tout de suite aux Juifs, bien que les Arabes soient sémites aussi !

Selon les Écritures saintes, biblique et islamique, les Sémites sont les descendants du fils de Noé « Sam » qui est lui-même l’ancêtre d’Abraham, ce dernier a eu deux femmes : Sarah et Hager. Avec la première épouse, il a eu Isaac qui sera le père des Juifs. Et, avec la deuxième, il a eu son fils aîné Ismail qui sera le père  des Arabes.

Toujours selon les Écritures saintes, Sarah, qui n’avait pas eu encore d’enfant, était jalouse d’Hager qui avait mis au monde un garçon. Elle a donc demandé à Abraham de partir avec sa seconde femme. En conséquence, le Père, comme les Juifs le nomme, est parti en direction de  la péninsule Arabique et plus précisément vers un lieu qui deviendra La Mecque pour y abandonner Hager et son fils Ismail!

L’histoire continue et depuis ce moment la divergence entre les Juifs et les Arabes s’est installée. Mais, ce n’est pas là le sujet de cet article, il s’agit plutôt de parler de l’altérité entre ces deux religions. Toutefois, on va se concentrer sur la nomenclature ANTISÉMITISME(1) en  afin de dévoiler l’utilisation inappropriée de ce terme.

En général, on utilise l’expression antisémitisme à la discrimination, l’hostilité ou les préjugés à l’encontre des Juifs. Bien que l’étymologie désigne tous les peuples sémites (Arabes et Juifs).

En pratique, on l’utilise pour faire référence à l’hostilité envers les Juifs comme groupe  religieux, racial  ou  ethnique.

C’est en l’an 1860 que ce terme émerge et a été utilisé pour la première fois en Allemagne par l’intellectuel autrichien et juif, Moritz Steinschneider dans l’expression «Préjugés antisémites». Steinschneider a utilisé cette nomenclature pour caractériser les idées d’Ernest Renan selon qui les «peuples sémites» sont affectés de tares culturelles et spirituelles.

Mais, ce terme reste isolé et inutilisable dans la presse ou autres formes d’écriture jusqu’à l’arrivée du journaliste allemand Wilhelm Marr qui, en 1879, sera sans doute le père de cette expression «antisémitisme». Marr est un journaliste politique qui a utilisé le terme antisémitisme(2) dans son discours et ses articles pour défendre les Juifs.

Cette nomenclature se propage rapidement et certains Juifs l’utilisent pour designer l’hostilité commis par d’autres contre leur communauté. Cependant, après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ce terme prend de l’ampleur et il désigne sans aucun doute tous les actes et hostilités commises envers les Juifs.

Finalement, on comprend que ce terme ANTISÉMISTIME est utilisé par les médias, dans les discours des politiciens etc. comme une nomenclature politique qui n’a en fait pas de lien avec les traditions bibliques et coraniques, car si l’on utilise pour désigner les Sémites en général, il faudrait à ce moment-là désigner les Arabes aussi.

Référence :

 1-        http://fr.wikipedia.org/wiki/Antisémitisme

2-        https://fr.wikipedia.org/wiki/Wilhelm_Marr

avatar

Un oeil sur le monde musulman

Je médite l’Islam parce que ce phénomène historique, intellectuel et émotionnel durable, influençant plus d’un milliard d’humains, compte. Je le fais en athée et en philosophe matérialiste mais avec toute la déférence requise. Je ne suis pas un iconoclaste. Je ne suis pas un hagiographe non plus mais je m’intéresse à cette vision du monde pour ce qu’elle dit de l’humain et de son contexte culturel. Salut, solidarité et respect, dans la différence. – Paul Laurendeau (Ysengrimus)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *