COMBAT DE PACOTILLE. Femen: uriner en public pour protester et humilier les femmes ?

femen-france-urine-photo-president (2)

Un oeil sur … les conflits
Allain Jules :

Ces filles, décérébrées et illétrées, savent-elles qu’elles sont finalement des hors-la-loi ? Peut-être savent-elles aussi qu’elles sont au-dessus des lois, puisque les autorités, complices, laissent faire, sans parler des donneurs de leçons médiatiques qui nous pompent l’air avec la liberté. De quelle liberté parlent-ils ? Il faut savoir que l’épanchement d’urine sur la voie publique est passible d’amendes dites de 3ème classe de l’ordre de 68 euros majorées si elles ne sont pas réglées dans les 45 jours suivant. Il s’agit bel et bien d’un attentat à la pudeur, ou de l’exhibitionnisme pur et dur. Or, que dit le code de la voirie routière ? Pire, il y a extraterritorialité car, elles violent un pays, l’Ukraine. Décidément, accepter que des soubrettes, folles à lier, urinent sur le portrait du président ukrainien Ianoukovitch, prouve bien que l’Occident est bel et bien décadent.

Sous prétexte que le Gouvernement ukrainien n’a pas validé son ticket pour entrer dans l’Union européenne (UE), grand complot ourdi par l’Occident contre la Russie, on assiste à ce genre d’incongruité. Quelle folie ! Par ailleurs, actuellement, on assiste à des manifestations illégales à Kiev, surtout amplifiées par la propagande occidentale. Demain, quand les fauteurs de trouble seront mis aux arrêts, la même Europe de l’Ouest, qui accepte toutes les conneries des Femen, mais réprime toute autre forme de combat, surtout digne et légitime en Occident, va crier au scandale, comme les Etats-Unis le font actuellement. L’Occident demande aux Ukrainiens de violer la loi, ouvertement. Mais, restons dans le cadre du droit simplement, pour montrer à quel niveau de dépravation morale, les autorités de l’Occident et ces filles, sont parvenus.  Moeurs flouées, folie douce, mais au nom de quoi ? De mes nichons, de mon cul et de mes urines ?  Hélas, (encore) une connerie validée par l’Occident.

Nous, accolés donc au droit, pour que nous ne soyons pas accusés de tous les maux et affublés  de tous les noms d’oiseaux, tactique et méthode surannées pour interdire toute critique.

CODE DE LA VOIRIE ROUTIERE

(Partie Réglementaire – Décrets en Conseil d’Etat)

CHAPITRE VI : Police de la conservation

Article R116-2

(Loi nº 92-1336 du 16 décembre 1992 art. 326 Journal Officiel du 23 décembre 1992 en vigueur le 1er mars 1994)

Seront punis d’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe ceux qui :
1º Sans autorisation, auront empiété sur le domaine public routier ou accompli un acte portant ou de nature à porter atteinte à l’intégrité de ce domaine ou de ses dépendances, ainsi qu’à celle des ouvrages, installations, plantations établis sur ledit domaine ;
2º Auront dérobé des matériaux entreposés sur le domaine public routier et ses dépendances pour les besoins de la voirie ;
3º Sans autorisation préalable et d’une façon non conforme à la destination du domaine public routier, auront occupé tout ou partie de ce domaine ou de ses dépendances ou y auront effectué des dépôts ;
4º Auront laissé écouler ou auront répandu ou jeté sur les voies publiques des substances susceptibles de nuire à la salubrité et à la sécurité publiques ou d’incommoder le public ;

Nous qui sommes pro-féministe, si ce sont ces choses-ci qui défendent les femmes, il faut avouer que le féminisme est mort. Toutes leurs actions spectaculaires ne sont que le reflet de leur corps mal fait. Regardez à quoi elles ressemblent, on dirait des zombies. Heureusement que je n’ai jamais croisé leur chemin. Si j’avais été devant l’ambassade d’Ukraine, à Paris, j’allais simplement donner à chacune d’elle un coup de pied dans le cul, ainsi, elles allaient uriner sur elles et retrouver leiurs esprits après avoir fait deux fois le tour de Paris car, le traumatisme allait être de taille. Mais, il y aura toujours ces mamamouchis médiatiques, penseurs morbides et mortifères, terroristes intellectuels, pour défendre l’indéfendable, même face à la loi. Ce grand guignol doit cesser…

Regardez.

femen-france-urine-photo-president (1)

 

Crédits photo/ Jacob Khrist…

WordPress:

J’aime chargement…

 

27 pensées sur “COMBAT DE PACOTILLE. Femen: uriner en public pour protester et humilier les femmes ?

  • avatar
    3 décembre 2013 à 4 04 31 123112
    Permalink

    C’est clair, quand les femmes protestent ça dérange plus encore les pires révolutionnaires masculins qui ont toujours préempté la révolte et la révolution.

    Moi je les trouve sympa et franchement je préférerais causer avec elles plutôt qu’avec Castro, devinez pourquoi ! 😀

    Demian West

    • avatar
      3 décembre 2013 à 21 09 51 125112
      Permalink

      @DW

      @Paul Laurendeau,

      Riche, riche.riche, Multiple  » Golden Showers ». Il y a des clients qui paient pour cette pratique. Peut être même des ministres ?

  • avatar
    3 décembre 2013 à 21 09 59 125912
    Permalink

    @ Alain Jules,

    Vous faites erreur.

    Il n’y a rien de plus stérile que l’urine.

    Ce n’est pas comme cracher ou jeter un papier mouchoir plein de rhume.

    Il faut voir le message écrit sur la poitrine de ces femmes Ukrainiennes.

  • avatar
    4 décembre 2013 à 6 06 54 125412
    Permalink

    C’est comme la série des « Pisseuses » de Picasso.

    Quand on les voit imprimées, on pense à de petit cartels pleins de gribouillis giclant.
    Mais quand on en tient une face de soi pendant une expo, c’est une nana qui fait un mur entier et qui arrose sa clientèle et, vous avez raison Belliard, la ministrée !

      • avatar
        4 décembre 2013 à 10 10 43 124312
        Permalink

        84 ans, ça vous laisse de la marge pour vous préparer ! 😀

        • avatar
          4 décembre 2013 à 13 01 16 121612
          Permalink

          @Demy West,

          Quand vous aurez fait votre devoir, vous serez confondu, mais heureux.

          Je repose ma question :
          Et Picasso, à quel jeune âge a-t-il enregistré ce mystère ?

  • avatar
    4 décembre 2013 à 13 01 02 120212
    Permalink

    VIEUX VOYEURS VICIEUX en manque de sexe à la libido asphyxié – bourgeois pourris – de grâce ne venez pas nous faire chier ici en assimilant la belle – la grande RÉVOLUTION OU nous occiserons les milliardaires vicieux et leurs petites chattes collabos insipides et insignifiantes.
    NE PAS CONFONDRE avec ce pipis de petites bourgeoises qui sans la collusion médiatique à la solde – dégradantes seraient déjà en taule – je vous invite à aller pisser devant les flics à Montréal ce PM au milieu de la rue juste pour voir les coups de bâtons que vous attraperez.
    Ma mère ouvrière pudique et saine ne mêlant pas les bas instincts de la petite-bourgeoisie BOBO du Plateau et la saine révolte ouvrière en colère aurait châtié par où elle ont péché ces salopes malsaines n’ayant rien – rien à voir avec NOTRE GRANDE RÉVOLUTION digne et saine et morale.

    • avatar
      4 décembre 2013 à 13 01 06 120612
      Permalink

      Hé Robert ! 😀

      Toute le monde a le droit de se révolter comme il veut.

      Et le manque évident de sérieux est une manière très élégante de révolte aussi.

      D’ailleurs on en a marre des chefs et surtout de ceux qui dirigent les révoltes, parce que c’est tout faux ! 😀

      Bonne journée

      Demy

      • avatar
        4 décembre 2013 à 13 01 09 120912
        Permalink

        Les dernières oeuvres de Warhol, avant qu’il décède stupidement sous le scalpel d’un chirurgien amateur d’artistes, furent des plaques de cuivre sur lesquelles il faisait pipi pour les oxyder, et ça a fait des oeuvres assez jolies et vraiment sans intérêt artistique. C’est le geste provoc qui comptait.

        Pourquoi ces jeunes filles au pair ne pourraient-elles en faire autant alors que la nature les a pourvues de si beaux instruments pour faire de l’art contemporain ? 😀

    • avatar
      4 décembre 2013 à 13 01 26 122612
      Permalink

      Monsieur Bibeau,

      Très respectueusement,

      Faites le test suivant: Relisez votre commentaire en commençant par la fin.

      Vous devriez comprendre la cause et ses effets.

      PS « Le Piss-Art » n’est que cela, faire sauter les tabous. Révolutionnaire, non?

      Salutations distinguées.

      • avatar
        4 décembre 2013 à 13 01 59 125912
        Permalink

        D’ailleurs, le terme « sans-culotte » renvoie immédiatement à cet irrespect révolutionnaire puisqu’il donne à voir l’objet même qui exprime la révolte et dessous la culotte, mais enfin libéré.

        Alors mon Robert, vous n’êtes quand même pas plus révolutionnaire que ces dames sans culotte ? puisque vous avez gardé la vôtre dans votre discours bien ceinturé et cuirassé.

        Il faut penser à tout quand on sort sur le net. 😀

        • avatar
          4 décembre 2013 à 14 02 00 120012
          Permalink

          C’est hyper référencé Révolution Française. Faut savoir ce que vous voulez !

    • avatar
      5 décembre 2013 à 10 10 57 125712
      Permalink

      Ça rappelle les jours de camping mixte, qui venaient un peu après la puberté, dans l’Amérique pudibonde de la mi-XXe siècle, avant que les permis de conduite délivrés très jeunes permettent aux adolescents le libre accès aux banquette arrière des Studebakers. CRUCIAL de tout laver à grande eau dans la source avant le petit-déjeuner…

      pjca

      P.s; Robert, tous les  » laquais de l’impérialisme » on pris leur retraite, les ‘vipères lubriques » ont été remplacées par des gadgets… et simple question de temps avant que Eva Braun et Clara Petacci soient reconnues comme les victimes qu’elles ont été, car ont-elles vraiment eu un choix sans contrainte ? Vite, un mémorial aux petites chattes collabos involontaires, incluant les femmes qui ont perdu leurs cheveux aux mains d’hommes frustrés d’avoir perdu quelques petites batailles avant que ne soit gagnée un grande guerre.

      ,

    • avatar
      6 décembre 2013 à 3 03 39 123912
      Permalink

      Té pas tanné que l’on se moque de toi, d’être la risée au 7 du Québec et un faire valoir. Allez dégage vieil imbécile d’un autre temps.

  • avatar
    4 décembre 2013 à 19 07 23 122312
    Permalink

    Robert Bibeau a raison, tout cela suinte la condescendance dépravée des rejetons d’une bourgeoisie qui ne n’y retrouve plus.

    Ceux qui viennent se vautrer dans le spectacle glauque et puant des Femens sont les mêmes qui font les yeux doux à notre éditrice. Votre féminisme est déjanté, c’est celui de l’infâme oligarchie qui rêve de briser la cellule familiale, la spécificité du genre humain, pour qu’il ne reste plus que des rogatons de conscience.

    Bibeau est un léniniste, je suis un chrétien, nous avons en commun la vision de Pasolini, authentique communiste qui dans son dernier OPUS a vu clair:

    http://www.commeaucinema.com/bandes-annonces/salo-ou-les-120-journees-de-sodome,59055

    Dans le film SALO ou les 120 jours de sodome c’est toute la trame sulfureuse et dantesque du «jouir sans entrave» qui est exposée. Jusqu’à la lie, jusqu’au rituel des meurtres le plus sordides et pervers. La communauté humaine est réduite au rôle de bétail offert en sacrifice sur l’autel de nos maîtres jamais repus d’innocence et d’immondices confondus.

    Les Femens sont des outils de propagande au service des oligarques qui nous préparent un beau spectacle pour 2014-2015.

    Le sacrifice ultime de la décence, du respect et de l’honneur dans son acception inaltérable.

    Les pathétiques dandys qui conspuent Bibeau ne sont que des esprits malades au service de cette mécanique infernale …

    bientôt les Femens viendront chier dans les urnes et les médias filmeront le tout comme un joyeux happening bobo.

    Pendant ce temps, les forces de l’ordre lâcheront leurs molosses sur les travailleurs protestant contre la délocalisation finale de toute la production.

    Les oligarques l’ont souligné dans leurs rapports, en 2012-13: désormais seulement 20 % de la population des pays dits développés sera nécessaire pour répondre aux besoin en main d’oeuvre. Tout le reste sera superflu, à jeter aux orties ou juste bon à fournir les maîtres en victimes sacrificielles.

    Hontes à vous sordides laquais !

    • avatar
      5 décembre 2013 à 4 04 47 124712
      Permalink

      @ PHP

      Même au XIXème siècle on ne parlait plus comme vous parlez.

      C’est dire le peu d’audience qu’il vous reste. 😀

    • avatar
      6 décembre 2013 à 3 03 55 125512
      Permalink

      Patrice

      Tu perds ton temps comme Robert Bibeau le perd aussi. On t’a invité au 7 du Québec que pour servir de faire valoir et se moquer de toi, comme on le fait pour Robert Bibeau. Ils ne comprendront jamais, c’est dans leurs nature, ils sont avide d’insignifiances spectaculaires comme les femens par exemple. Tous les valeurs, dans leur tête sont inversées par rapport au vraie sens des mots. En réalité, Ils sont totalement d’accord avec le système et en profite au maximum, ils sont de parfaits hypocrites.

  • avatar
    5 décembre 2013 à 9 09 51 125112
    Permalink

    Merci pour votre compliment, il m’a tellement réjoui que je me suis oublié sur vous pendant que vous occupiez la tribune. Je vous prie de ne pas m’en excuser.

    • avatar
      5 décembre 2013 à 10 10 48 124812
      Permalink

      Public Ennemy,

      Vous avez bien raison de profiter de cette occasion de notre échange pour évoquer les souffrances qui vous ont mené à votre expression si poétique. J’ai beaucoup d’empathie pour votre expérience dont vous venez de nous donner le témoignage.

      Mais je vous suggère d’aller en parler à des institutions plus professionnelles et consacrées, car ici ce n’est pas notre spécialité et je ne vois pas comment nous pourrions vous aider, hormis que nous avons saisi votre problème, sa cause que vous nous avez dite dans votre commentaire et votre souffrance. 😀

      Demy

      • avatar
        5 décembre 2013 à 11 11 16 121612
        Permalink

        @ West,

        Ça c’est de l’Art.

        SECONDÉ

      • avatar
        5 décembre 2013 à 11 11 23 122312
        Permalink

        @DW

        Vous savez, cette scène de Rostand quand l’Aiglon identifie le vieux grognard ? Ou le Comte et Figaro qui se reconnaissent ? Le style de Public Ennemy me semble familier. Ça me ramène sur Avox, des années en arrière… Ah, la nostalgie 🙂

        pjca

        j

      • avatar
        5 décembre 2013 à 11 11 47 124712
        Permalink

        @ PJCA,

        C’est clair, le succès des « 7 du Québec » commence à susciter les réactions très furieuses. C’est très bon signe pour la suite. On dirait que la meute d’Agoravox et même d’autres zines du net commence à lorgner vers ici et ça indique une tendance, car ils suivent toujours la pente de l’entonnoir. 😀

        Demy

    • avatar
      5 décembre 2013 à 17 05 45 124512
      Permalink

      Précédent commentaire dressé à Public Ennemy bien sûr.

  • avatar
    5 décembre 2013 à 12 12 07 120712
    Permalink

    Dites donc, on est vraiment tout à fait dans le thème du billet par ici. Bravo, bravo! Proprement (e)sc(h)atologique…

    Ceci dit, c’est fini. Toute continuation de cette déviance: je caviarde.

  • avatar
    5 décembre 2013 à 20 08 13 121312
    Permalink

    Laurendeau,

    Très bon ménage.

    Salutations.

Commentaires fermés.