Dieudonné et l’Islam

Couverture du TIME du 31 Janvier 1969
Couverture du TIME du 31 Janvier 1969

.

UN ŒIL SUR LE MONDE MUSULMAN
Paul Laurendeau

Bon, les juifs et les noirs (notamment les musulmans noirs) en compétition pour la palme platine de la victime historique absolue, c’est une affaire passablement plus ancienne qu’on ne le pense. J’en veux pour témoin historique (entre autres) cette première page du TIME datant du 31 janvier 1969. On pourrait longuement développer la captivante question de la lutte contemporaine des cultures de rédemption des ghettos de naguère mais… demain n’est pas la veille car l’irrationalité passionnelle la plus débridée semble régner, en ce moment même, sur ces embrouilles somme toute subsidiaires (mais montées en épingles pour bien éclipser les vraies questions). Chasse en chassé-croisé bourgeoise aux boucs émissaires sur fond de crise du capitalisme oblige. On y reviendra éventuellement, en des temps plus calmes.

La nouvelle mouvance brune. Donc, de nouveau, notre chère vieille France se droitise. La profonde faillite socialiste se finalise, à mesure que la durable trahison socialiste se sur-confirme. Il n’y a plus d’illusion, plus de programme, plus de projet de société, plus d’espoir perceptible. Cessons de se mentir, madame Marine LePen du Front National est en train de devenir une politicienne ordinaire, une figure meneuse de la droite, roide, enflée, «sociale», ronflante, proprette. Un avenir politique conventionnel lui est promis, peut-être même, qui sait, les plus hautes fonctions. Le fait implacable se met donc en place: le FN se positionne sur l’échiquier politicien mainstream. Et pour ce faire, une fois de plus il n’y a pas à se mentir, ce nouveau futur vaisseau amiral du cartel des droites se recentre. La droite décomplexée de Coppé et des autres lui esquisse doucement un havre d’entrée. Suivons bien le lent mouvement du navire au flambeau tricolore. Mais ledit navire ne sort pas de nulle part. Il s’extirpe, en chuintant plus que bruyamment, de la vieille vase de l’extrême-droite française, croix de feu, OASesque, GUDeuse, militaro-facho-factieuse. En manœuvrant lourdement cap au centre, l’étrave poussive du FN abandonne derrière elle une boue lourde, inorganisée, gluante, fangeuse, tourbillonnante, déroutée, elle aussi, dans sa logique. En faisant de l’humour dans le pur style biaiseux de Dieudonné, on dira que c’est une boue brune… (quoi, brune, comme dans chemise brune, qu’est-ce que vous allez croire, là, eh…).

Dieudonné incarne sémiologiquement cette solide nouvelle extrême-droite «anti-système», passablement inorganisée mais bien prégnante, ferme, ancienne. Il ne l’articule pas politiquement mais la formule discursivement. Et qu’est-ce qu’elle te dit, la nouvelle mouvance brune, ben d’abord pour s’exprimer comme Dieudonné toujours, elle t’annonce sans ambages qu’elle te pisse à la raie, tu vois. Puis une fois l’éructation du cœur passée, vessée, dispersée, elle retombe, la susdite mouvance, sur les vieilles pattes de ses implicites obscurantistes «classiques», si je puis dire. De nouveau, notre chère France se droitise. Elle l’a déjà fait, elle sait le faire. Il y a de la tradition, même dans ses égouts puants. Des axes sont tracés. Les fondations sont perpétuées. Et le bruit actuel, lui, augmente. Et nos apologues bêlants et hypocrites de la liberté d’expression se portent à la défense de Dieudonné. La complaisance suspecte, la solidarité truquée, tout s’entremêle et c’est le tourbillon brun. On connaît les faits anecdotiques mais, si on fait tout un fromage des droits à la liberté d’expression de Dieudonné, on s’attarde moins sur la configuration rhétorique de ce bateleur, qui reste un communicateur avant tout, avec un message, une ligne. Revoyons brièvement sa stratégie.

Un implicite obscurantiste. Un peu comme le fait, très ouvertement et très cyniquement, une certaine propagande iranienne ciblant l’occident, les attaques «antisionistes» de Dieudonné mobilisent nettement d’importants pans du fond de commerce obscurantiste qui fut celui de toute une tradition vernaculaire française (et européenne). Simplement ici, le brouet s’instille. Il est moins concentré qu’éparpillé, saupoudré, moins matamore que discret, roucoulant, casuiste. Un petit exemple de cette façon insidieuse de s’exprimer. Dieudonné dit (la source vidéo de cette citation est donnée plus bas): Les chrétiens ont été déjà dépouillés de leur religion. On… On a… les églises se sont vidées. Le Sionisme, partout où il arrive, tente déjà d’enlever les valeurs morales du pays. Remplacez ici «le Sionisme», simple maquillage rhétorique de surface, par «la juiverie internationale» et vous retrouvez, mot pour mot, la vieille propagande anti-juive nationalarde du siècle dernier, qui donnait les juifs comme principaux propagateurs de l’athéisme (On a.. on a… On sent qu’il hésite, le Dieudo, à proférer l’énormité d’un athéisme sciemment orchestré par les Sages de Sion. Il ne faut pas aller se démasquer) et, aussi, les juifs comme instance tentant «d’enlever les valeurs morales du pays». Mon ami! On dirait la vieille propagande anti-moderniste des bérets blancs! Et, de fait, presque tout les poncifs anti-juifs se retrouvent, à un endroit ou à un autre, dans le discours de Dieudonné (mais habituellement glissés supppositoirement, hein, en quenelle): les Rothschild, le sionisme rupin conspiro, le peuple élu, la Shoah (Ananas), le Grand Banquier qui nous tiens tous, Fau­risson (converti en bouffon), Pétain (que Dieudonné nous donne comme son président favori… pour la moustache à la Brassens, bien sûr, sans plus), et des noms colorés en pagaille de personnalités médiatiques et politiques d’origine juive, dont la moindre n’est pas François Hollande. Dire et redire le nom d’un juif connu, c’est excellent dans l’implicite. Pas besoin de radoter sans fin qu’il est juif, tout le monde le sait, s’en doute ou le suppose. Et si c’est lui et si Dieudo en parle, c’est que cette personnalité (une de plus! Il en est un aussi!) fait implicitement partie du «système» (qui, lui, ne peut être que sioniste ou pro-sioniste). Ce procédé (nommer des juifs et laisser leur nom «parler», sans plus), tout en dense lourdeur de sous-entendus, est fort ancien. Le raccourci réflexe, bien balisé, de l’obscurantisme traditionnel d’extrême-droite permet d’établir tout un jeu de raccords nerveux irrationalistes et de les marteler, tout en restant parfaitement dans le non-dit et l’implicite. L’exemple cardinal de ce jeu sur les implicites, immanquablement, c’est la quenelle. Qu’est-ce que c’est? C’est un salut ceci inversé non, non, c’est jamais qu’un bras d’honneur cela. Rien de mal. Rien de tangible. Que du mou. On se sent quelque part un peu ridicule de s’offusquer pour si peu. Et de chanter, gauloisement: François la sens-tu qui s’enfile dans ton cul, la quenelle? (sur l’air du Chant des Partisans). Levez-vous de bonne heure pour trouver prise à une poursuite pour propagande haineuse dans le maquis de ce salmigondi potache, mi-sodomite, mi-culinaire. Et pourtant absolument personne n’est dupe. L’implicite ferme est tout aussi intangible que net, limpide. Il est palpable et impalpable en même temps. C’est de l’excellente rhétorique auto-protective. Vous me direz qu’il se fait quand même coller des amendes et que celles-ci s’accumulent. Je vous répondrai que s’il avait tout dégobillé comme il le pense vraiment, il serait en taule et pour des années. De se planquer et d’esquiver comme il le fait, il gagne (surtout que les amendes, il les paye pas). Tout est là, quelque part, et comme ça fonctionne, ça se répand dans la lie factieuse désœuvrée et frustrée par la crise. La rectitude politique bâillonnante a produit des monstres glissants d’implicites et Diendonné est un de ceux-là. Et ce n’est pas fini. Interdisez la quenelle et demain, de par le jeu des raccords sous-entendus de l’atelier Dieudonné, un simple ananas sera désormais un crypto-signal anti-juif d’autant plus imparable, limpide et net qu’il est anodin. Qui vous poursuivra pour avoir brandis un ananas?

De par le jeu des implicites de Dieudonné ceci est désormais un crypto-signal anti-juif d’autant plus imparable qu’il est anodin. Qui vous poursuivra pour avoir brandis un ananas?
De par le jeu des implicites de Dieudonné ceci est désormais un crypto-signal anti-juif d’autant plus imparable qu’il est anodin. Qui vous poursuivra pour avoir brandi un ananas?

.

Une pudeur: la race. Il y a cependant une notion sur laquelle l’irrationalité sociopolitique sciemment promue par Dieudonné reste totalement pudique: la race. La race au sens morphologiquement et épidermiquement racial du terme. Techniquement parlant, l’obscurantisme de Dieudonné n’est pas un racisme. Vous avez bien lu. Il faut reconnaître que les contraintes commerciales sont ici tout simplement trop fortes. Dieudonné, dont le père est camerounais, se donne lui-même comme une nègre marron du showbizz qui court toujours pour ne plus avoir à écouter chanter Patrick Bruel jusqu’à la fin, sur le plateau de Michel Drucker (citation libre — inutile de rappeler l’ethnicité de messieurs Bruel et Drucker, la machine des implicites simplistes roule bien. Comme dirait Dieudo: on avance). Aussi, Dieudo ne reprendra pas, comme le faisait par exemple amplement Louis-Ferdinand Céline, le délire de la fusion du nègre et du sémite. Vous voyez tout de suite le couac paradoxal que cela provoquerait dans son vivier. C’est pas soutenable. Cette portion de l’obscurantisme «classique» restera donc pudiquement pliée dans les cartons de l’histoire. Le mot des fachos français de 1930 selon lequel le juif est un nègre ne sera pas repris. Évacuées aussi les autres grossièretés raciales: les formes de nez, le crépu des cheveux, les teintes de peau pour distinguer les youpins (selon le mot de la propagande pétainiste). Pas de critères raciaux négatifs ici. Que des critères raciaux positifs, pour valoriser les gens de souche africaines, esclaves ou non et aussi (surtout) affecter de les dévaloriser, en mimant ou prétendant mimer la vision de l’adversaire (Pour eux, moi, ch’sui qu’un négro… etc…). C’est une caractéristique très profondément originale, moderne, actuelle, rectitudepoliticienne, que cette particularité de non-racisme de fond. La ritournelle des irrationalistes sociopolitiques contemporains se perpétue donc, mais sans le racisme racial (si vous me passez l’indispensable pléonasme, la notion de racisme étant tellement galvaudée): c’est pas de l’antisémitisme, c’est, par autoproclamation dédouanante, de l’antisionisme. Oh, il sait parfaitement ce qu’il fait. Et la pudeur sur la race est d’autant plus cruciale, d’ailleurs, dans la mouvance Dieudonné, pour une autre raison, imparable. Les arabes, fondateurs historiques de l’Islam, sont eux aussi de race ou d’ethnie sémite et ils parlent une langue sémitique. Second grave danger de paradoxe donc, car les arabes ne font absolument pas partie du «peuple élu» (élu… par le dispositif discriminatoire de Dieudonné). La seule solution pour séparer les bons (les arabes, les noirs, les soldats, les pompiers, les détenus, les gardiens de prison, et les anciens du GUD tous unis en quenelle) des méchants (les juif, tous israéliens plutôt qu’israélites désormais, et, en costards et à la télé de préférence), c’est de ne pas ressortir les doctrines racistes/raciales des fachos d’antan. Ne dites pas que Dieudonné est antisémite, c’est une fausseté factuelle. Ne dites pas qu’il est antisioniste non plus, cela le dédouane trop et lui impute une rationalité politique qu’il n’a absolument pas. Dites simplement qu’il est anti-juifs. Ça c’est vrai et ça ne ment pas. Même lui l’admettrais, je crois.

Et L’Islam. Cela nous amène directement à l’Islam. Le fait est que la nébuleuse hétérogène de la clientèle cible de Dieudo (les arabes, les noirs, les soldats, les pompiers, les détenus, les gardiens de prison, les anciens du GUD, ainsi que leurs épouses, tous et toutes tirés à quatre épingles au Théâtre de la Main d’Or — il faut voir les images. Elle fait plus bourgeoises cossue crispée que prolo révolutionnaire, cette discrète mais hilare clientèle), c’est l’ensemble des ingrédients d’une poudre à canon. J’entends par là qu’il y a de l’explosif en latence interne là dedans, comme dans une union «sacrée», éclectique et temporaire de pulsions incompatibles. Ces gens là ne se rejoignent pas vraiment, c’est pas possible. Tous ces factieux blanc-cassis endimanchés, c’est pas des pro-Islam, c’est pas sérieux. Il va falloir que quelqu’un réfléchisse à ce qu’il fait une minute ou deux, quand même, dans ce bazar. Mais lisons plutôt ce que Dieudo raconte justement de l’Islam lorsque, toujours pour me formuler comme lui, je dirai qu’il prend la parole chez ses maîtres de la télévision iranienne (il faut intégralement visionner cette courte vidéo. C’est l’aveu sublime du fond veule, onctueux, obséquieux et jésuite de Dieudonné, présenté ici comme un écrivain et humoriste français).

Alors, un peu justement comme le fait Dieudo, je vais vous asséner trois courtes citations, suivies de trois commentaires de mon cru, dans le pur style Dieudo, eux aussi. Pour bien vous dire ce que j’en pense de ce qu’il dit de l’Islam et vous montrer que l’humour à la Dieudo, j’en fais du pareil. Tapez sur mon cul pour voir si ça fait de la musique et attachez vos ceintures, on part. Dieudo dit, la bouche en cœur:

Le Sionisme a tué le Christ. C’est le Sionisme qui prétendait que Jésus était le fils d’une putain. C’est comme ça qu’est définie, en fait, Marie. Alors que, dans l’Islam, il y a un respect. Non seulement un respect mais Jésus annonce la venue du Prophète.

(055 — 1:11)

Mais elle est où ta faconde irrévérencieuse là, mon Dieudo. Tu sonnes comme une petite vicairette émasculée, tout à coup, de t’offusquer que Marie aie pu un peu se faire du bon temps, dans cette chienne de vie, la pauvresse, là (tu cites pas les sources de ton développement fumeux et imprécis sur Marie. Tant pis. C’est pas mon affaire. Tant qu’à délirer, hé). C’est ton fond colo chrétienne camerounaise qui remonte là? Tué le Christ… Il y a un respect… Mais ton Christ, j’en ai rien à cirer, gars. Je lui pisse à la raie, ton Jésus, tu vois. C’est du délire irrationnel vieux chnoque que tu nous susurres là. Ça a mais rien de rien à foutre dans l’espace politique, tout ça. Et ton respect, je le tringle. Bon, les musulmans parlent de Jésus, c’est pas un scoop, figure toi, on le savait. Mais qu’est-ce que ça à voir avec nos crises sociales actuelles, ça, avec la lutte contre le système, pour reprendre ton mot? Délire religieux de vieille calotte onctueuse, mon vieux. Vide de sens intellectuel, pur. De la radote de bénitier. Le sionisme (le vrai petit sionisme politique et historique, pas ta grande gadoue obscurantiste fantasmée, là) a tué des palestiniens, point, gars. Réveille-toi. Soigne toi, hé, tu es malade. Mais Dieudo poursuit:

Les chrétiens ont été déjà dépouillés de leur religion. On… On a… les églises se sont vidées. Le Sionisme, partout où il arrive, tente déjà d’enlever les valeurs morales du pays. Et puis ensuite, l’Islam est arrivé, ce vent qui arrive et qui libère en fait les populations. Et c’est pour ça que de plus en plus de gens vont vers l’Islam.

(1:51 — 2 :22)

Oh mais, le mec. Ça va pas, la tête! Tu vas me raconter que les juifs (ou qui que ce soit en l’occurrence — c’est parfaitement conspiro de prendre la déréliction pour une astuce mitonnée par des «décideurs», peu importe lesquels) m’ont dépouillé de «ma» religion. Mais «ma» religion, je l’ai jetée moi même aux orties, mon gars, figure toi. Et dans un grand mouvement sociétal progressiste que je valorise encore, tu vois. Et j’ai vraiment pas besoin de toi pour la ramener, dans tous les sens du terme. Et je la remplacerai jamais par une autre, surtout pas dans le champs politique, ça c’est moi qui te le dis. Dans l’Islam, il y a un respect… Pas pour les athées, le respect, hein, ni pour les femmes non-patriarcales. J’ai pas besoin d’épiloguer. Ce vent qui arrive et qui libère… Quoi? Mais tu bascules dans le lyrisme gaga et complètement mou du calecif, mon pauvre. Le vent de tes vesses qui libèrent tes boyaux pourris, oui. Comme tu le dis si bien à un peu tout le monde par les temps qui courent: ferme ta gueule. Tu suçotes la fissure de cul de ce journaliste iranien là et, je te le dis, c’est carrément indécent. Tu fais tout juste ce dont tu accuses tous les autres licheux télévisuels. Ferme-la. Fous-nous la paix. Et Dieudo, impavide, dit finalement:

Et c’est ça la force de l’Islam. C’est qu’il semblerait qu’avec le temps, le message originel est garanti. Et c’est pour ça que d’ailleurs ici [en Iran], le pouvoir est bicéphale. Il y a d’un côté les politiques. Et d’un autre côté, on a les sages qui observent et qui donnent leur avis. Malheureusement, tout ça, en France, ça n’existe pas.

(2:58 — 3 :13)

Hein! Le message originel? Quel message originel? Tuez les athées, les femmes insoumises et les juifs? Il est philosophique (sage?), ou politique, le message? Quoi? Quoi? Les sages qui observent en Iran? L’apologie de la théocratie autoritaire iranienne maintenant? C’est ça le modèle politique qui dansotte au bout de ta quenelle, là? Ben, mon gars, je te dis: non merci. Je te dis que t’es en train de tenter de nous en enfiler toute une. Je te sens pas, là et c’est pas bon signe. Et tu mens, tu mens, dans ce flagornage stérile et vide de ton chrétien fondamental par ton musulman fantasmé. Lit le Coran un petit brin, gars. Ça va te décrasser. Il louvoie pas comme toi, le Coran, tu vois. Texte moyenâgeux sans complexe, il assume son intolérance et il contredit ouvertement l’abbé Dieudo. «Ô, vous qui croyez! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens; ils sont amis les uns des autres.» (Sourate V, verset 51). Vlan, et tu l’as dans le cul. Mais alors, tu racontes absolument n’importe quoi pour endormir les gogos, mon minus. Tu perds ton temps et le mien dans tes circonlocutions semi-légendaires de théogonardise de faux syncrétisme de merde, c’est pas croyable. C’est à halluciner.

Aussi, je te dis ceci, pour conclure sur toi et ta mouvance puante et délirante, cher Dieudo. Les conneaux que te traitent en bouc émissaire «humoristique» (pour pas faire face au mouvement sociétal, malsain mais crucial, que, tristement, tu révèles) et qui fantasment de te bâillonner (pour bien se voiler la face) par des astuces juridiques toujours contournables et par des amendes que tu paiera pas, eh ben, eux aussi, ils perdent leur temps et le mien. C’est ton public cible de musulmans français, de noirs de seconde génération et de facho blancs, tous éclectiquement et fortuitement réunis, qui va te péter dans le visage et te pulvériser la gueule, quand l’incompatibilité fondamentale des particules de haine et de déboussolement que tu comprimes dans tes théâtres vont se pénétrer véritablement l’une l’autre et toucher l’étincelle lumineuse de ta pauvre toute petite pensée inane et tant tellement vieillotte. Patatras! Pulvérisé par ses propres chalands, antinomiques, braqués et irréconciliables, le Dieudo. [Rire gras à la Dieudo. Il rit souvent de ses propres boutades, de son rire faussement copain et assez communicatif.]

Le vieil obscurantisme entre-deux-guerres occidental, ouf et re-ouf, on a vraiment pas besoin de l’Iran ou de qui que ce soit d’autre dans le genre, pour venir nous le re-seriner, avec en courroie de transmission, en prime, Dieudonné. Les morts ont enterré les morts qui sont issus en pagaille de tout ça. Foutez-nous la paix, une bonne fois avec vos résurgences cent fois re-maculées et médiatisées (y compris a contrario — ceci NB). Laissez nous vivre un peu. Il est plus que temps qu’on cesse de faire de la politique avec la religion. Il n’en sort jamais rien de bon. Et ça, ben, là, on s’entend tous pour dire que Dieudonné et l’Islam ont en commun de douloureusement le confirmer et le reconfirmer.

avatar

Un oeil sur le monde musulman

Je médite l’Islam parce que ce phénomène historique, intellectuel et émotionnel durable, influençant plus d’un milliard d’humains, compte. Je le fais en athée et en philosophe matérialiste mais avec toute la déférence requise. Je ne suis pas un iconoclaste. Je ne suis pas un hagiographe non plus mais je m’intéresse à cette vision du monde pour ce qu’elle dit de l’humain et de son contexte culturel. Salut, solidarité et respect, dans la différence. - Paul Laurendeau (Ysengrimus)

190 pensées sur “Dieudonné et l’Islam

  • avatar
    9 janvier 2014 à 6 06 34 01341
    Permalink

    Ah, enfin un texte sur ce site qui connais la France et qui comprend adéquatement ce qui se passe avec Dieudonné. Excellente analyse.

    Et votre humour « à la Dieudo » est savoureux, en plus. Une superbe imitation pour un résultat intellectuel hautement supérieur au sien.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 14 02 27 01271
      Permalink

      Je seconde.

      ET JE SUIS UN JUIF QUI EST CONTRE L’OCCUPATION DE LA PALESTINE PAR LE TANDEM ISRAËL/USA.

      VIVE LA LUTTE DES JUIFS NON-SIONISTES.

      CONTRE LA CONFUSION ET LA HAINE RAMPANTE DE LA MOUVANCE DIEUDO.(FASCISTES FRANÇAIS, GUD ETC).

      SHALOM ET PAIX.

    • avatar
      13 janvier 2014 à 10 10 48 01481
      Permalink

      @ Piko

      Des goûts et des couleurs…

      PJCA

  • avatar
    9 janvier 2014 à 7 07 38 01381
    Permalink

    Le paradoxe est explosif en effet. J’endosse totalement votre analyse. Vous nous faites tout comprendre mieux, même ce qu’on croit connaitre, comme le racisme.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 7 07 55 01551
      Permalink

      Important, cette question de « race ».

      Dieudonné s’en prend à une ethnicité historique (les juifs, et pas seulement les sionistes-avec-un-petit-s – la négation des chambres à gaz ça fait pas avancer d’un iota la lutte en Palestine occupée contemporaine) mais il s’en prend pas à une race (les sémites). C’est un ethno-discriminateur circonscrit mais, techniquement, il est ni raciste ni xénophobe… d’où sa collusion ouverte et tranquille avec des intérêts politiciens et propagandistes étrangers, iraniens/perses notamment. Il y a donc des points cruciaux où les fachos français qu’il interpelle tant ne le suivront plus. Car eux, ils la conspuent encore la race « biologique ».

      Il faut passer à travers le saindoux de notre agacement et décrire ce qui est. Même Dieudonné porte une dialectique. C’est un indicateur sociologique avant tout. Certains de ceux qui le défendent le savent un petit peu (pas tous – car ils sont pas tous de bonne foi).

      Et ouf, qu’est-ce qu’il sert ses adversaire! Pour ceux qui veulent identifier rejet du juif et lutte contre le sionisme politique en Palestine occupée sous la notion parapluie d’ « antisémitisme », Dieudo, c’est du velour fin, du démonstratif tonitruant. C’est à son tour à lui de leur faire de la pube gratuite! Et en mondovision encore…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 8 08 21 01211
        Permalink

        Comme je disais à l’autre bozo, ce n’est pas tant Dieudonné qui prime, que ses droits méprisés par un État de bourges.

        Si les siens sont méprisés, les nôtres le seront assurément plus, parce que notre message dérange encore plus que le siens.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 8 08 27 01271
          Permalink

          En fait, c’est déjà le cas. Car à ce qui parait, JP2 nous a sauvé du communisme…

          Mais là, ce n’est plus ça. Vous avez d’autres versions et voulez les partager avec votre «liberté d’expression» si vantée par les capitalistes? OK! Tant qu’elle ne dérange pas l’ordre établi.

          Dieudonné, on s’en calice. Mais le discours unique de droite, ras-le-bol.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 8 08 42 01421
            Permalink

            L’excellent article ici porte sur Dieudonné, son contenu paradoxal, ses contradictions explosives, ses vues sur l’Islam. On s’en fiche pas, donc. C’est le sujet de l’article!

            Bon, si ton truc c’est d’éructer des évidences creuses contre les imbéciles droitiers de la bande à Hollande, dont plus personne ne veut d’ailleurs, retourne chez Bibeau le Rouge-Brun. Sous son titre racoleur c’est ça qu’il fait et tu y trouvera du vide vociférant en un bon volume. Il s’en fout effectivement, lui, du phénomène Dieudonné. Il y pige rien.

            Tu tiendra là aussi fort joliment compagnies au vieux malpropre qui s’amuse à s’enchâsser en Supra pour me salir avant même que j’aie parlé. Je t’emmerde, au fait, vieille carne.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 9 09 02 01021
            Permalink

            T’es marrant, parce que le message de Bibeau, c’est sur la répression de l’État bourgeois à l’endroit d’un p’tit bourge envieux.

            Toi non plus, t’as rien pigé du message de Bibeau, qui t’emmerde également je crois.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 9 09 19 01191
            Permalink

            Ici, ça parle de Dieudonné. Tu peux lire le texte de Laurendeau, maintenant que tu as amplement commenté à vide et moussé tes copains.

            Ça va t’éclairer le marxiste dialectique un petit peu… Médite un peu: DIEUDONNÉ ET L’ISLAM…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 17 05 23 01231
            Permalink

            «Ça va t’éclairer le marxiste dialectique un petit peu… Médite un peu: DIEUDONNÉ ET L’ISLAM…»

            Calice t’es bouché ou quoi? M’en fiche du facho et je l’ai lu le texte. Ça ne me donne pas plus envie de soutenir l’État impérialiste bourgeois français, ça tu le piges ou pas?

            Quant à l’ISLAM de Dieudonné, réfléchis 2 secondes à savoir si ça m’a fait un pli sur la poche.

            C’est fait?

            Bon, fait ou pas, l’État bourgeois passe encore à l’attaque contre des p’tits bourges envieux et les pseudo «révolutionnaires» de salon acquiescent comme des marionnettes aux culs vastes, pour y entrer de grosses mains propres de bourges.

            Ton État sage français fait la morale sur l’antisémitisme, tout en fermant ironiquement les yeux, on le sait, sur les crimes de l’État voyou hébreu, ou plutôt sioniste et cela, sans parler de ses ambitions de renverser des États, légitimes ou non ceux-là, mais souverains néanmoins.

            Moi je me suis placé clairement, contre le facho et contre l’État qui réprime.

            Et toi? Tu les condamnes les 2 ou l’État français te dérange juste de temps en temps?

  • avatar
    9 janvier 2014 à 9 09 19 01191
    Permalink

    Mais Laurendeau, là franchement vous ne nous apprenez rien, tout le monde le sait.
    Puisque ce n’est pas la question.

    La question est que nos deux ministres viennent de se ridiculiser à tel degré qu’ils devraient démissionner et vite. Toutes les analyses de cette extrême droite, si résiduelle et habituelle en France, ne servent qu’à cacher cette vérité des gouvernants qui nous renvoient toujours dans les cordes de ces extrêmes.

    Au début, quand Mitterrand a initié ce jeu savant, qui est devenu une vraie partie de foot Nantais tout au plus, il y avait encore des analyses pures et non intéressées. Désormais, c’est comme après le design, on ne voit plus le monde pareil, et la politique est perçue comme une magouille généralisée, et les analystes avec…

    A qui la faute ? à ceux qui en ont fait trop, et surtout du côté des pseudo modérés.

    Demy

    • avatar
      9 janvier 2014 à 9 09 21 01211
      Permalink

      Moi j’ai ÉNORMÉMENT appris de ce texte. la France n’est pas le monde, monsieur. Laissez-nous un peu nous instruire si vous, vous savez tout sur tout.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 9 09 29 01291
        Permalink

        Chère Gudule,

        Quand vous vous serez instruite auprès de ce texte, tout comme je l’ai fait, n’hésitez pas à vous instruire auprès de mes commentaires qui en ajoutent une couche pour mieux vous réveiller encore… Tout est utile à ceux qui s’instruisent auprès de discours respectueusement contradictoires.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 9 09 25 01251
      Permalink

      En tous les cas, c’est fichtrement bien écrit. Et c’est la preuve qu’on a toujours raison quand on écrit bien (et vous c’est plus qu’excellement très bien), quel que soit le propos.

      La belle expression justifie tous les excès, les errances et les étrangetés. Que cette expression soit argotique ou la plus raffinée, ou encore entre les deux. Ce qui déverse du plaisir par les mots bien faits parvient toujours dans tous les organes des acquiescements et mes réserves ne sont que de circonstances, vous le savez bien.

      Car dans deux mois, tout ceci ne sera plus qu’une vieille affaire, et tous se trouveront ridicules d’y avoir seulement pensé. C’est encore une de ces éruptions du présent qui savent si bien piéger les contemporains, juste parce qu’ils veulent prendre l’air dans les allées du marché après toutes ablutions matinales et intimes pour sentir qu’ils seraient dehors un peu l’homme du XIXème siècle, dirait Audiard.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 9 09 32 01321
        Permalink

        Notons au passage qu’un texte peut aussi être bien écrit ET totalement vrai. C’est en plein le cas ici, contrairement à ce que vous sous-entendez un peu perfidement….

        Sauf si monsieur-qui-sait-tout ou son frère peut nous désigner une ou deux faussetés, bien saillantes, dans cette démonstration…

        • avatar
          9 janvier 2014 à 9 09 41 01411
          Permalink

          Ce texte est vrai, mais il ne fait que dire que le hallebardier porte une hallebarde. Ce que tout le monde sait en France. D’ailleurs c’est ce que Valls et la Ministre de la Culture s’époumonent à nous le dire.

          Le vrai point est « l’Interdiction ».

          Et ceux qui en font la promotion jusqu’à vouloir forcer et dragonner les lois, ceux-là sont les pires.

          Voici une petite photo qui vous en dira assez sur celui qui veut interdire les spectacles d’un humoriste en France. Et qui a organisé un lynchage publique d’un seul citoyen. Dieudonné est encore un citoyen avec des droits fondamentaux que je sache…

          http://www.enquete-debat.fr/archives/jt-intelligent-n11-manuel-valls-et-terry-cooper-42009

          Il est très aisé de deviner les suites qu’une présidence de ce Ministre de l’Intérieur nous assurerait, alors tant qu’à choisir entre deux extrêmes, on prendra le plus délire et le plus rieur. Parce que finalement, on nous y forcerait presque…Mais je reste en-dehors…

          Il reste, qu’il n’est jamais question de consulter les contenus des propos quand une autorité de passage voudrait interdire l’expression. Tout autre discours est à la traîne des dictatures manquées, ou punies, ou encore cousues de fil blanc.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 9 09 57 01571
            Permalink

            L’interdiction, dis-en tout ce que tu voudras. T’es hors-sujet mais c’est pas grave, hein. on en est pas à une digression près, avec toi…

            En espérant simplement que celle-ci est autant de bonne foi que toutes tes autres…

            Pas vouloir causer de « Dieudonné et l’Islam ». Étrange complaisance. Pudeur bizarre…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 17 05 28 01281
            Permalink

            «Ce texte est vrai, mais il ne fait que dire que le hallebardier porte une hallebarde. Ce que tout le monde sait en France. D’ailleurs c’est ce que Valls et la Ministre de la Culture s’époumonent à nous le dire.

            Le vrai point est « l’Interdiction ».»

            Voilà! Demian a raison et c’est ce que Bibeau soulignait tout en précisant qu’il ne soutient pas Dieudonné, mais ce dernier contre l’État répressif!

            Les sentimentaux et les émotionnels s’énervent plus vite que les autres, ils ne savent même plus lire entre les lignes…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 17 05 33 01331
            Permalink

            «L’interdiction, dis-en tout ce que tu voudras. T’es hors-sujet mais c’est pas grave, hein. on en est pas à une digression près, avec toi…»

            Dans le texte de Bibeau t’étais également hors sujet je te rappelle, mais tu dois être au-dessus de ça, toi, tes règles à suivre…

            On sait pour l’Islam, on sait pour le facho, maintenant, on a le droit de condamner la répression d’un État bourgeois contre un seul petit minuscule bourgeois, que ça te plaise ou non.

            Aujourd’hui c’est Dieudonné parce qu’il est facho et antisémite, tantôt ce sera quoi? Les communistes parce que le méchant Staline a fait des siennes?

            Et les capitalistes plein de sang des nations qui ont refusé de se plier au dictat des banquiers, on les réprime quand pour se faire cohérent mon grand sage?

            À moins que la cohérence et toi se soient laissé en chemin…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 17 05 35 01351
            Permalink

            «Pas vouloir causer de « Dieudonné et l’Islam ». Étrange complaisance. Pudeur bizarre…»

            Je remarque que la démagogie et toi par contre, le chemin ne semble jamais s’être divisé.

            Je peux en faire autant. Puisque que tu dénonces pas l’État bourgeois répressif, t’es pro-bourgeois et pro-répression. Ça se joue à 2 ce p’tit jeu.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 19 07 34 01341
            Permalink

            @Demian West

            Je suis allée voir la vidéo de JT Intelligent commentant la publication du livre DEATH BY DIOR, et franchement, à côté de tous ces personnages artificiellement humains, Dieudonné me semble être de la petite bière; et pas de quoi en faire un drame !

            Le vrai sujet, je suis d’accord, c’est celui de l’interdiction. Quand on réfléchit – et pas besoin de réfléchir longtemps – aux relations du ministre de l’intérieur Valls, on ne s’étonne plus de son acharnement à vouloir interdire et condamner fortement Dieudonné.

            Comment dirais-je ? Partout ou ailleurs, c’est toujours la même problématique : y a-t-il un chemin du juste milieu, du juste partage ? Si oui, pourquoi ne pas l’emprunter, pourquoi cette incapacité à être ni totalement pour ou contre ? À mon avis, c’est l’infirmité de notre société.

            @Paul Laurendeau
            Le personnage lui-même, il faut le dire, qu’on saisit tout de suite dans sa réalité au cours de son interview avec ce journaliste iranien qui m’apparaît comme une poupée gonflée au botox, exprime plus que clairement sa position extrémiste : mettre de l’avant la religion islamique. Il n’aime pas les juifs, c’est clair. Il n’est pas le seul, mais il est le seul à le dire de cette manière. La haine de quoi que ce soit ne nous conduira jamais bien loin.

            Je suis quand même contre l’interdiction de parole à Dieudonné.

            Comme toujours, votre article, une oeuvre à archiver, inspire par son éloquence et sa verve.

            Merci d’être là, Paul, auteur aux talents gigantesques et collaborateur fiable et honnête que j’apprécie.

            Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        9 janvier 2014 à 9 09 34 01341
        Permalink

        Je le ferai, promis. Merci, monsieur West.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 9 09 44 01441
          Permalink

          Méfiez-vous des textes trop bien écrits, et en premier lieu des miens ! 😀

          • avatar
            9 janvier 2014 à 9 09 51 01511
            Permalink

            Si Laurendeau n’était pas si nourri des idéologies germanopratines sartriennes et de la France du 6ème arrondissement, il serait un très grand auteur près à nous servir les plus beaux romans d’une sorte de Renaissance Québecoise. Mais il ne peut trahir ses idéologies et croyances de jeunesse, ce serait comme devenir un autre…

            En France, nous avons tellement été sevrés de ces discours autour la place Saint-Germain-des-Prés, et de tous ces faux bohèmes, que nous les reconnaissons au premier pied qu’ils mettent dans la porte de notre cerveau de Frousiens comme de nouveaux métèques que nous sommes tous en France, désormais…Ou d’orphelins sans De Gaulle.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 10 10 24 01241
            Permalink

            Je vais commencer à suivre votre sage conseil en me méfiant justement de celui-ci…

  • avatar
    9 janvier 2014 à 9 09 57 01571
    Permalink

    J’ajoute que, si en France, nous avions pu lire plus de textes de cette trempe pour dénoncer Dieudonné, nous ne verrions pas tous ces ministres chuter à la montre publique.

    C’est trop tard.

    Il fallait s’opposer à Dieudonné par les idées et les textes. C’est trop tard.
    En s’y opposant maintenant avec les idées et textes, ils en font un héros. Parce qu’ils ont voulu l’interdire. C’est la preuve qu’ils n’ont jamais cessé de croire en Staline, malgré les repentirs de Montand et d’autres, ils ont agi comme les prêtres catholiques, qui prétendent faussement accepter la tolérance moderniste, mais qu’ils attendent le fléau de Dieu pour montrer leur vrai jour qui est : convaincre de l’Enfer tous les opposants.

    Quant à mon jugement confraternel sur Laurendeau, sachez que je sais très bien qu’on pourrait dire la même chose à mon encontre, et que si j’abandonnais mes idées d’anarchiste de droite tendance Dada… etc. 😀

    • avatar
      9 janvier 2014 à 10 10 01 01011
      Permalink

      C’est JAMAIS trop tard.

      Si ce texte a manqué et, qui plus est ,n’a pas su se trouver un auteur hexagonal, c’est donc qu’il était finalement pas si évident!

      Et pan!

      • avatar
        9 janvier 2014 à 17 05 39 01391
        Permalink

        Franchement…

        Y en a eu des textes, mais Dieudonné avait les tribunes et ce ne sont pas ces blogues où nous écrivons qui feront le poids de ses shows.

        Et là, l’État en fait un martyr, tout en usant d’une répression qui sera maintenant à l’ordre du jour pour bien d’autres gens, progressistes et révolutionnaires pour vrai ceux-là.

        Est-ce de ce nouvel ordre mondial dont parlait Sarko dans ses discours?

        • avatar
          9 janvier 2014 à 17 05 43 01431
          Permalink

          Un texte sur le net, s’il est bon, il fera son chemin. Il vaut mieux dire ce qu’il faut dire. Demain, sera toujours un autre jour…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 19 07 49 01491
            Permalink

            Et si l’État vous en interdirait? Et si l’État nous interdisait le débat ici?

  • avatar
    9 janvier 2014 à 10 10 18 01181
    Permalink

    Moi aussi, j’apprends énormément ici. Énormément.

    Mais il pue le curé arriéré, ce Dieudonné. La vidéo c’est franchement ridicule. Oh, qu’il est soumis, et faux intello, et minable, devant cet iranien baveux. Ça parait vraiment que c’est eux qui payent!

    C’est un théocrate explicite. Et ils sont où maintenant nos grands apologues de la laïcité (agresseurs de pauvres femmes voilées courbées et muettes). Quand il s’agit de couvrir le cul d’un bon fasciste français du Bon dieu, y a plus personne?

    Il est où Serge Charbonneau, qui veut pas que ses enfants de cœurs se transforme en mollah. Muet. Aplati devant Dieudo. Mais c’est le monde à l’envers, tabouère!

    • avatar
      9 janvier 2014 à 10 10 44 01441
      Permalink

      Bien vu, LeHire.

      Une jeune femme voilée va devoir, contre ses croyances discrètes et sa pudeur profonde, arracher son voile pour aller trimer dans le fond d’un labo hospitalier de la rive Sud.

      Et Dieudo-Faf-Superstar a le « droit de parole », lui, de vomir sa théocratie fétide (largement islamiste) dans tous les caf’conc’ de France, attendu que le GUD (goguenard) apprécie et que la LICRA (coincée) peste.

      On en est effectivement là, dans le petit fascisme hypocrite asymétrique à l’Occidentale

      • avatar
        9 janvier 2014 à 17 05 57 01571
        Permalink

        Je vous trouve tous les 2 dans le champs et aussi hypocrite que ceux que vous pointez.

        L’État bourgeois est là à réprimer de son poids, une seule personne alors que des dizaines de ces chiures racistes jonchent le sol français (dont Valls lui-même!) ou même québécois et ils le barbouillent sur les murs à volonté, ici au Québec dans les radiopoubelles qui ont cent fois plus de droits que cet enfoiré de Dieudonné.

        Ce même État français qui en Syrie et en Libye, soutient avec vos taxes et vos impôts ces barbares rétrogrades que vous dénoncez vigoureusement, y a quand même une ironie! La charia est installée au nord de la Syrie, grâce à votre État répressif bourgeois, hourra!

        À Tripoli, ALQEADA est au pouvoir et ce sont nos amis maintenant que méchant Kadhafi a été liquidé, avec ses milliers de concitoyens, par les bombes de votre État répressif bourgeois français.

        Laurent Fabius n’a cessé de soutenir le Front al-Nusra en Syrie, envoyant la DGSE entraîner ces barbus arriérés depuis la Turquie et la Jordanie, pour qu’ils puissent aller baiser leurs vierges dans un paradis imaginaire…, après avoir envoyé des milliers d’autres civils pour ouvrir la voie…

        J’ai vu Hillary Clinton et bien d’autres enfoirés de ce pays appeler directement sur leurs ondes en direct au meurtre de nombreuses personnalités.

        Vous me direz que c’est hors sujet, mais pas du tout, justement!

        Bibeau était on ne peut plus clair. Il ne soutient pas le bourgeois facho, il soutient son combat contre un État encore pire, parce que ce combat, c’est celui de n’importe qui qui osera remettre en question la «version officielle» du comment doit-on vivre.

        Je n’ai absolument rien appris du texte de Laurendeau, mais précisément, comme Demian disait, je lisais ce que je savais déjà et ce que tout le monde sait déjà.

        Et rien de ce texte ne m’amène à vouloir cette répression bourgeoise contre Dieudonné, car de toute façon, ceux qui veulent le réprimer méritent depuis des lustres le cachot pour des crimes bien réels commis dans le vrai monde et non dans un monde imaginaire tordu projeté dans un avenir qui n’arrivera peut-être jamais.

        Quant aux intégristes du Québec mon cher Laurendeau, j’espère que tu n’es pas de ceux qui croient que la CHARTE va les arrêter… Vas voir en Syrie si les lois de laïcité les arrêtent.

        http://www.liveleak.com/view?i=73e_1389191167

        Je le répète, ce n’est pas Dieudonné que je soutiens, mais l’État français bourgeois que je condamne.

        Les fachos, je les condamne tous d’emblée, pas besoin de me répéter à chacun d’eux!

        Eh pis Laurendeau! Même le Bloc Québécois soutient ALQEADA en Syrie et en Libye! Faut se faire cohérent, t’as raison!

        • avatar
          9 janvier 2014 à 18 06 05 01051
          Permalink

          « Faut se faire cohérent, t’as raison! »

          J’ai raison. Je prend acte…

  • avatar
    9 janvier 2014 à 10 10 38 01381
    Permalink

    La Justice a tranché et Dieudonné vient de gagner contre Valls.

    La France est éternelle. Point barre !

    • avatar
      9 janvier 2014 à 10 10 47 01471
      Permalink

      Vive Jeanne d’Arc! Vive le Général Boulanger! Vive Poujade! Vive la France!

      • avatar
        9 janvier 2014 à 10 10 56 01561
        Permalink

        Vive le Québec Libre !

        • avatar
          9 janvier 2014 à 18 06 06 01061
          Permalink

          Bien dit! Laurendeau rêve de sa nation libre, mais pas libre d’être exploitée par le 1% de parasites!

          Vive le prolétariat libre de ses chaînes!

          J’emmerde les fachos et les capitalistes!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 10 10 41 01411
    Permalink

    Maintenant, nous attendons la démission immédiate des deux ministres qui se sont ridiculisés avec tant d’ampleur et tant de balourdise : c’est ça ou le déshonneur !

    • avatar
      9 janvier 2014 à 10 10 46 01461
      Permalink

      La voie est maintenant ouverte à Marine LePen.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 10 10 53 01531
        Permalink

        Non ! la voie est ouverte à autre chose.

        Ils sont tous ridiculisés.

        Les Français veulent autre chose ou ils ne veulent plus de tous ces légionnaires d’honneur frelaté aux allures de prétoriens cultivés.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 10 10 54 01541
          Permalink

          Comment pouvez-vous dire que la voie est ouverte à qui que ce soit, après une décision de Justice indépendante ?

          La liberté d’expression et le droit de réunion sont sacrés. Et ces deux droits ne privilégient personne.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 11 11 09 01091
            Permalink

            Quiconque croit à la « justice indépendante » bourgeoise est un bien mauvais marxiste… Et tous ceux qui défendaient le droit de Dieudo en pleurant comme des madeleines criaient dans le vide. C’était joué d’avance.

            Le système digère tout, y compris ses petits trublions bateleurs…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 11 11 13 01131
            Permalink

            @ Piko,

            Je ne suis pas marxiste, je ne savais même pas qu’il était Dieu. 😀

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 10 01101
        Permalink

        Elle est bonne!

        Elle aurait été on ne peut plus ouverte avec un refus!

        Ils en auraient fait un martyr!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 10 10 50 01501
    Permalink

    Les prochaines décisions devraient être semblables. Il n’y aucune raison d’interdire ces spectacles.

    C’est une défaite définitive de ce gouvernement de censeurs et d’apprentis fossoyeurs des libertés fondamentales, et c’est une victoire sereine de la Justice et de la République qui assure les droits fondamentaux.

    C’est ce gouvernement qui semble sorti de la République. C’est le tribunal et la Justice qui le disent pour le Peuple.

    Ce gouvernement vient de se démissionner quand il pensait nous fermer la gueule à tous.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 10 10 58 01581
      Permalink

      Le Front National va maintenant pouvoir s’avancer. Cocorico.

      Et soudain là, Dieudo deviendra un dangereux islamiste…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 11 11 07 01071
        Permalink

        Réjouissez-vous que la France ne soit pas une dictature, elle vient de le démontrer.

        Le Front National n’est pas en question dans cette affaire, mais la survenue d’une possible dictature. Et si vous observiez sereinement et sans présupposé idéologique, vous verriez tout de suite d’où la dictature a tenté de se déclarer.

        Nous en France, on se fiche de tout, pourvu qu’on puisse le dire sans qu’un excité galonné viendrait nous claquemurer le beignet. Alors n’ayez crainte, c’est pas pour demain.

        Respirez, le dictateur vient de se prendre une méga gamelle.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 11 11 12 01121
          Permalink

          C’est « l’interdiction » qui est pas en question dans cette affaire. Elle est tombée bien avant le fascisme paradoxal de Dieudonné. Lui, le symptôme purulent qu’il représente reste entier…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 11 11 18 01181
            Permalink

            Piko,

            Si Dieudonné ne pouvait s’exprimer, vous ne le pourriez non plus. Le choix est vite fait.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 11 11 27 01271
            Permalink

            Moi, en tout cas, je l’empêche pas de s’exprimer. Je le décris dans sa complexité et je lui répond sur son ton.

            Après c’est: conclueurs concluez.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 11 11 29 01291
            Permalink

            Mais Laurendeau, c’est pour ça que j’apprécie votre texte, il fait partie des débats contradictoires démocratiques.

            C’est l’interdiction qui est la première et dernière marche dans la dictature.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 18 06 29 01291
            Permalink

            Dénonce-le, fais des textes, on ne soutient pas les fachos, alors trouve-toi une nouvelle cible bref.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 18 06 33 01331
            Permalink

            «Moi, en tout cas, je l’empêche pas de s’exprimer. Je le décris dans sa complexité et je lui répond sur son ton.»

            Paul, tu dis ne pas vouloir le faire taire, mais tu as pris la défense de ceux qui ici, le désiraient comme Piko.

            Bibeau ou Charbonneau n’ont pour aucun des 2 partagé un soutien aux idées de Dieudonné, mais tu as fait comme si c’était le cas.

            Ils se sont clairement prononcés, pour Robert du moins, contre la répression de l’État bourgeois à l’encontre d’un seul homme et ses idées, c’est bien différent.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 18 06 45 01451
            Permalink

            Donc si je te suis, ceux, genre Piko, qui disent (sans grand espoir) à Dieudo de fermer sa gueule, eux, ils ont pas le droit de s’exprimer. On peut pas les épauler. Y a que Dieudo qui peut dire « ferme ta gueule » (il le dit souvent)?

            Piko, c’est pas Valls là. On discute ici. Il faut une minute cesser de se prendre pour des décideurs décisifs. Il parait que tout le monde a le droit de s’exprimer. Pas juste Dieudo…

            Charbonneau, je le tringle. Il est pas dans mon champ, sauf sous le fumier. Fin du drame, dans son cas. Quant à Bibeau, je crois qu’il peut encore décoder ce que signifie le risque tangible de se faire un ALLIÉ OBJECTIF de la longue et puante tradition lumpen-fasciste française… qui te surprendrait avec ses ressources et son mimétisme faux-prolo, si tu la connaissais mieux.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 20 08 06 01061
            Permalink

            «Donc si je te suis, ceux, genre Piko, qui disent (sans grand espoir) à Dieudo de fermer sa gueule, eux, ils ont pas le droit de s’exprimer.»

            Démagogue de mes 2, vas falloir que tu prouves ici que je demande à ce pro-BOURGEOISIE (comme toi après tout) de se taire sous des menaces en plus, que l’État que tu défends en FRANCE impose réellement dans les faits, en ce moment même, à 1 HOMME.

            « Il parait que tout le monde a le droit de s’exprimer. Pas juste Dieudo…»

            Voilà et aucun ici ne propose d’interdire ce pro-BOURGEOISIE d’agir de la sorte, sous des menaces de sanctions, d’emprisonnement et d’assassinat par drone comme le font tes amis de Paris.

            «Quant à Bibeau, je crois qu’il peut encore décoder ce que signifie le risque tangible de se faire un ALLIÉ OBJECTIF»

            Je pense que tu catch pas Paul, ton texte ne m’offusque en rien. Je ne blaire pas Dieudonné ou d’autres de la sorte, mais par contre, je sais très bien que ce qui sert à taire ce dernier servira à en taire d’autres. Pourquoi Melenchon… On le dit extrémiste sur certains réseaux en France.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 24 01241
        Permalink

        Arrête donc ton hostie de démagogie Paul! On ne soutient pas Dieudonné parce qu’on condamne ton ami l’État bourgeois!

        Ton christ d’État bourgeois a envoyé des dizaines de milliers d’Arabes à la mort ces 3 dernières années, et a soutenu ALQEADA, avec tes amis du PQ et du Bloc Québécois en Libye comme en Syrie, pis t’es chanceux mon Paul, parce que trou de cul qui commandait les troupes SS de l’OTAN en Libye, c’est Charles Bouchard, un p’tit gars de Chicoutimi qui a été récompensé à la tête de Lockheed Martin!

        Sacrament Paul, reviens-en!

        On ne soutient pas Dieudonné, parce qu’on condamne l’État bourgeois français, au bord du fascisme!

        Essaie donc d’être cohérent.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 18 06 32 01321
          Permalink

          Je soutiens Marx parce que je soutiens ses idées.

          Tu soutiens Dieudo parce qu’il fout la merde, factieusement, spontanéistement, stérilement. C’est ça la nouvelle discipline révolutionnaire?

          Cherchons, après ça, qui se sert de son intellect même à contre courant et qui se coule dans le tuyau démagogique de la solution sociale de facilité actualiste.

          Cohérent, tu disais?

          • avatar
            9 janvier 2014 à 18 06 37 01371
            Permalink

            Calice Paul, tu veux rire de moi ou quoi?

            Cohérent? Mets-en!

            Je ne soutiens pas Dieudonné, mais l’homme contre l’État bourgeois répressif.

            Arrête de me mettre des mots dans la bouche et/ou de me faire des procès d’intention Paul. Tu perds du temps précieux…

            Quant à ceux et celles qui foutent la merde dans le monde, tes amis de l’État bourgeois français en ont fait beaucoup récemment!

            Tu veux faire de la démagogie avec moi Paul? Tiens-toi bien!

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 27 01271
        Permalink

        «Réjouissez-vous que la France ne soit pas une dictature, elle vient de le démontrer.»

        Ne le prends pas mal Demain, mais vous êtes en dictature bourgeoise, laquelle te donne le droit de voter pour des mandats de capitalistes, qui ne feront jamais rien d’autre que du capitalisme.

        Mes respects.

        D’ailleurs, dans un Québec libre, on serait pris avec les mêmes enfoirés, avec le même agenda nous demandant de nous plier l’échine pour sauver les exploitants.

  • avatar
    9 janvier 2014 à 11 11 22 01221
    Permalink

    Valls saisit le Conseil d’Etat en urgence à 17h, il s’enfonce…

    • avatar
      9 janvier 2014 à 15 03 54 01541
      Permalink

      Note bien que Valls, je lui pisse à la raie. Quand Dieudonné l’a représenté en Mussolini de carnaval, je me suis fendu la pêche. Anti-Dieudo, ça veut pas dire pro-Valls.

      Restons dialectiques…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 21 09 44 01441
        Permalink

        Trop farceur le gars! Il nous traitait de pro-Dieudo parce qu’on pissait à la raie de l’État censeur!

        Enculé d’hypocrite!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 11 11 25 01251
    Permalink

    Si vous ne voyez pas clair dans les réactions et convocations du personnage, c’est qu’on ne peut plus rien pour vous… 😀

  • avatar
    9 janvier 2014 à 11 11 36 01361
    Permalink

    Quand le CRIF et la LICRA ne parviennent pas à lui faire fermer la gueule… essayons autre chose. Peut-être qu’en l’associant a l’islam, aux Iraniens (et pourquoi pas Al-Qaida tant qua y être), on parviendra à diviser ses supporteurs, lol.

    Y a pas un Kémi Séba dans son environnement, rien à voir avec l’Islam ou l’Iran, là !

    Un texte d’une construction infaillible bon à nourrir tout les détracteurs de Dieudo et s’attirer une admiration sans borne au point de devenir membre honorifique de n’importe quelle association sioniste locale ou internationale.

    L’homme est courageux et déterminé. Qu’il ai tort ou raison seul l’avenir le dira. N’empêche qu’il expose ce qu’il y as de plus vil dans les sphères du pouvoir et expose encore plus un « possible » agenda obscure sis au-dessus des gouvernements mondiaux.

    Bonne journée

    • avatar
      9 janvier 2014 à 12 12 18 01181
      Permalink

      « en l’associant à l’islam, aux Iraniens »

      Ouf… la parano associative…

      Va voir la vidéo iranienne de Dieudo que Laurendeau a mise en lien avant de te discréditer avec des foutaises pareilles. Je te la remets pour que tu médites bien:

      https://www.youtube.com/watch?v=NsKgquj7Pw4

      • avatar
        9 janvier 2014 à 12 12 52 01521
        Permalink

        Le Conseil d’Etat saisi par Valls a toujours refusé les interdictions de spectacles.

        C’est une claque immense pour les despotes de toutes natures. Et Dieudonné, par-delà ses propos qui ne sont pas en cause ici, doit être remercié pour avoir involontairement été l’occasion de cette remise en place des despotes qui gouvernent la France actuellement.

        La catastrophe annoncée est pour les lyncheurs.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 13 01 00 01001
          Permalink

          Ses propos sont en cause ici, Demian: mon article porte sur ses propos.

          Il est d’autant plus urgent de discuter ses denses contenus par le menu maintenant que la question de son droit de les diffuser est bouclée.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 13 01 12 01121
            Permalink

            Oui ils sont en cause dans votre article, mais le jour où on décide de son droit à l’expression.

            C’est de ça qu’il fallait parler, au lieu de tenter de nous détourner encore des vraies questions, comme c’est la coutume à Hollandeland. Tous ceux qui parlent du contenu des propos de Dieudonné , au moment où on voulait le censurer-supprimer, ils paraissent désormais tenter une énième manière de justifier son interdiction.

            Votre article aurait touché son but s’il avait été publié avant les ordres d’interdiction par Valls. Après, ils sont une manière d’abonder dans ce lynchage, même si je vous sais incapable de le faire ou de le penser.

            Et tout le monde est informé des propos de Dieudonné, c’est même Valls qui a fait tout le travail. 😀

          • avatar
            9 janvier 2014 à 13 01 29 01291
            Permalink

            J’ai une opinion sur Valls depuis qu’il est Ministre de l’Intérieur, mais je préfère ne pas la communiquer avec plus de détails, car il est trop tôt. Personne ne me croirait… 😀

          • avatar
            9 janvier 2014 à 19 07 08 01081
            Permalink

            Tu sembles refuser de regarder la primauté du droit à l’expression VS un discours potentiellement facho dont on pourra toujours discuter dans nos cafés sociaux…, ouf!

            Je suis ouvertement d’avis que la classe ouvrière doit s’unir, sans prétendus et qu’elle doit s’organiser, s’armer et défendre son organisation révolutionnaire par la parole, accompagnée de la force au nom de ses intérêts de classe relatifs­.

            De toute façon Paul, c’est comme ça que ça fonctionne en ce moment, la force… Le capitalisme n’est pas imposé par le «rêve américain», mais bien par la force puisqu’une grande partie de la population mondiale ne goûte pas ce rêve qui toutefois, semble vouloir déménager pour de meilleures opportunités.

            Je veux bien condamner Dieudonné pour revenir à nos moutons, après qu’on aie sauvé la liberté d’expression d’un homme contre l’État bourgeois, si embourgeoisé soit cet homme (dans de telles conditionnements indéniables). Mais parce que je condamne l’État bourgeois censeur, je ne vois pas là de quoi te donner le droit de m’associer aux propos de Dieudonné.

            Dieudonné soit-il ce qu’il soit, a des propos. Condamnons-les s’il y a lieu de le faire, mais pas avec l’État. Parce que je pourrais par exemple vous exprimer que je trouve dangereux pour l’HUMANITÉ que d’entendre les discours mensongers des capitalistes et vouloir par conséquent, l’emprisonnement de ces derniers au NOM DE L’HUMANITÉ, et pourquoi pas leur mort tiens, comme le font tant de présidents des US of A… au nom de Dieu par contre (Tiens donc! Les meilleurs amis avec les Canadiens d’un Québec CAPITALISTE indépendant avec la clique à Lévesque, Bouchard et Landry!)

            Bref, si le discours est bon pour minou, alors soit-il pour pitou. Tu me donnes quasiment le goût de te donner raison, pour ensuite rendre la pareille aux capitalistes dans une autre ère…

        • avatar
          9 janvier 2014 à 22 10 47 01471
          Permalink

          @ DW

          OUI. Ça semble un grand jour pour la liberté d’expression qui pourrait conduire à la liberté de penser. Mais je reste inquiet. Attendons la fin. Je ne comprends pas que Valls, premier dans les sondages de popularité en France – et aspirant dictateur bien plus crédible que Marine ! – ait marché de son plein gré sur cette peau de banane. Trop a perdre pas assez a gagner… J’attends avec curiosité de voir ce que sera le prochain jeu. Il faudra du spectaculaire…

          PJCA

          Pour l’Islam et Dieudonné, j’ai déjà donné au bureau….

      • avatar
        9 janvier 2014 à 13 01 03 01031
        Permalink

        C’est une blague cette vidéo.

        L’ostracisation de l’Islam depuis 2 décennies, par les sionistes. Voila tout ce qu’il y a derrière ses propos…!

        Le reste est du chariage de la part de ceux qui sont impuissants a renverser le mouvement de la ‘quenelle ‘ .

        Ce qui qui fait le plus peur aux capitalistes dans l’Islam, es certainement le prêt sans intérêt et ont sait qui ca affecte le plus… 🙂

        Bonne journée

        • avatar
          9 janvier 2014 à 13 01 06 01061
          Permalink

          a part l’intégrisme, bien sur.

          • avatar
            9 janvier 2014 à 13 01 12 01121
            Permalink

            Relis l’article, mon pauvre.

            Enfin maintenant il est planqué ton Dieudo, hein. La « classe ouvrière » est sauvée. Le grand soir quenelle-doctrine-sociale-vide c’est pour ce soir, sur Nantes. Le « système » a pas perdu le contrôle de ses petits contradicteurs, va… On continue…

            Tu dois exulter, Dutrou….

      • avatar
        9 janvier 2014 à 13 01 12 01121
        Permalink

        Excusez-moi mais je n’ai pas pu entendre la vidéo au complet. Je ne peux pas comprendre que des propos aussi insignifiants puissent faire autant de remue-ménages.

        Il doit y avoir collusion entre lui et ses « détracteurs »; ce n’est pas possible autrement.

        De toutes façons, si cette « montée médiatique », plus ou moins ridicule, n’avait pas eu lieu, je n’aurais pas eu le plaisir de lire cet article qui m’a fait rire à plusieurs reprises.

        Un seule chose reste, il n’y a pas un seul individu sur Terre, et même en orbite, à qui on peut empêcher de dire ce qu’il désire que ce soit intelligent ou pas. Et comme je ne peux me poser en juge pour « l’intelligence » des propos tenus, je m’en tiens à dire si j’aime ou pas; et j’ai aimé cet article.

        Merci

        André Lefebvre

        • avatar
          9 janvier 2014 à 15 03 35 01351
          Permalink

          Gentil et impartial, André. Princier, quelque part. Vous avez presque autant de mérite que Demian West qui, lui, aime mais a tant tellement mal d’aimer.

          Moi, il y a quelque chose de l’humour de Dieudo que j’aime beaucoup, pour tout dire. Pas le contenu: le ton. C’est pour ça que j’adore le pasticher.

          Amis internautes.. bonjour, bonsoir, sur internet c’est du pareil au même… on s’en fout, on s’en tape…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 20 08 09 01091
            Permalink

            Là je suis d’accord, le texte est correct, mais je le trouve mal situé dans le temps. Je trouve qu’il y a pire que son message à l’actuel.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 19 07 56 01561
          Permalink

          @André Lefebvre

          Bravo, André, comme vous le dites, la vérité finalement se résume à « j’aime ou pas ».

          CAD

      • avatar
        9 janvier 2014 à 19 07 20 01201
        Permalink

        «Enfin maintenant il est planqué ton Dieudo, hein. La « classe ouvrière » est sauvée. Le grand soir quenelle-doctrine-sociale-vide c’est pour ce soir, sur Nantes. Le « système » a pas perdu le contrôle de ses petits contradicteurs, va… On continue…

        Tu dois exulter, Dutrou….»

        La classe ouvrière est sous emprise du capitalisme depuis longtemps et tu n’as pas plus changé quoi que ce soit à ce fait de plus que les autres ici. La classe ouvrière n’est pas sauvée par Dieudonné, elle est sauvée d’une auto-autorisation d’un gouvernement quasi-fasciste d’une tutelle sur le droit de parole et d’opinion de ceux qui osent contredire les dires de masse, véritables ou faux soient-ils (Pas important, parce que de toute façon, nos gouvernements capitalistes sont tous des menteurs.).

  • avatar
    9 janvier 2014 à 13 01 24 01241
    Permalink

    Sur l’air de Valentine de Maurice Chevalier :

    Ils marchaient, d’une drôle de facon

    La quenelle (bis)

    Comme si ils, en avaient plein le fion

    La quenelle a l’unissons…lala, lalala

    Bonne journée

    • avatar
      9 janvier 2014 à 13 01 41 01411
      Permalink

      Ceci dit, quand vous lirez l’article de Laurendeau, mon pauvre, vous comprendrez que Laurendeau vous y parle de la force autodestructrice qui enserre la mouvance Dieudonné.

      Le jour ou cette autodestruction s’accomplira venez pas attrapez vos airs surpris de mules béates.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 19 07 24 01241
        Permalink

        Ça fait des siècles qu’on se tape l’autodestruction des capitalistes, la planète en achève…

        C’pas Laurendeau qui propose de faire un changement réel en dedans du temps nécessaires aux changements nécessaires calculés pour sauver cette Terre. La révolution, ça ne passe pas par 4 chemins. T’es pour ou contre. Le statuquo pour moi, c’est contre en passant.

  • avatar
    9 janvier 2014 à 13 01 44 01441
    Permalink

    Le Conseil d’Etat vient de maintenir l’interdiction du spectacle.

    Et déjà des journalistes posent ouvertement la question de la légitimité de nos institutions.

    C’est la dictature en France.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 13 01 45 01451
      Permalink

      Dictature jacobine… c’est pas d’hier…

  • avatar
    9 janvier 2014 à 13 01 46 01461
    Permalink

    Retour à la censure préalable avant délit, donc retour au régime d’avant la République.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 13 01 52 01521
      Permalink

      DIEUDO LA SENTIRA
      LUI TAPER SUR LES DOIGTS,
      LA FÉRULE !
      LA FERULE !

    • avatar
      9 janvier 2014 à 13 01 54 01541
      Permalink

      Désormais, n’importe quelle association intégriste pourra faire interdire des spectacles s’ils caricaturent la figure de Jésus ou de tout autre personnage.

      Voilà le coup que Valls vient de porter à la liberté d’expression. Une jurisprudence.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 13 01 57 01571
        Permalink

        Déjà pratique banale, ordinaire, routinière sur tous les plateaux de téloche. La cause Dieudo vient pas d’inventer la censure ordinaire, Demian, vous le savez parfaitement.

        • avatar
          9 janvier 2014 à 14 02 02 01021
          Permalink

          Bonjour, Le feuilleton n’est pas terminé, les rumeurs courent que le spectacle aura lieu quand même, à un autre endroit. À suivre…

          • avatar
            9 janvier 2014 à 14 02 05 01051
            Permalink

            Le symptôme sociologique persiste, s’étend… Que je me cite:

            « Les conneaux que te traitent en bouc émissaire «humoristique» (pour pas faire face au mouvement sociétal, malsain mais crucial, que, tristement, tu révèles) et qui fantasment de te bâillonner (pour bien se voiler la face) par des astuces juridiques toujours contournables et par des amendes que tu paiera pas, eh ben, eux aussi, ils perdent leur temps et le mien »

        • avatar
          9 janvier 2014 à 20 08 13 01131
          Permalink

          Oh que oui!

          Elle vient de le faire dans notre ère!

          Étions-nous libres de faire des cafés populaires et d’inviter à des représentations?

          Nous l’ÉTIONS!

          Si c’est bon pour dieudonné, c’est bon pour les magouilleurs contre le CAPITALISME!

          Il était là, mon combat.

          Tu devrais le savoir Laurendeau, Harper copie tout ce qui se fait ailleurs. RAND au WISCONSIN, ça te dit de quoi? Ça s’en vient au Canada… Ta censure par l’État s’en vient aussi! Merci Laurendeau!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 14 02 45 01451
    Permalink

    Dans cette situation nouvelle, on peut trouver une satisfaction en imaginant combien de voix issues de l’immigration Valls vient de faire perdre à son gouvernement et à Hollande. Bref, la défaite aux Municipales est encore plus assurée. Puisque ce sont justement ces voix sur lesquelles Hollande voulait encore s’asseoir un temps.

    Et demain je consulterai les sondages de Hollande avec une lampe de mineur de fond, c’est plus sûr. 😀

    • avatar
      9 janvier 2014 à 14 02 48 01481
      Permalink

      Et comme tout ça, au fond, c’est jamais que du petit électoralisme gratinant le sociétal dément impalpable…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 15 03 16 01161
        Permalink

        Je parviens toujours à trouver des éléments favorables dans toutes les situations que je rencontre, c’est ce qui me donne cet optimisme de misanthrope bien huilé. 😀

        Tout d’abord, parce qu’il y a toujours des éléments favorables, quelles que soient les situations, et parce que je suis un esprit retors et opiniâtre, une teigne quoi ! 😀

  • avatar
    9 janvier 2014 à 14 02 53 01531
    Permalink

    Les instances occultes qui ont toujours contrôlé ce monde par la peur et la falsification sont simplement en état de choc, en état de panique. Leurs fondations sont menacées ! Ce sont des bêtes effarouchées ! Que se passe-t-il ? La peur des peuples se transmute et disparaît. Le feu de l’esprit d’un nouveau paradigme se présente et les peuples et les hommes de la terre ne sont plus les mêmes. Ils ne se reconnaissent plus dans le jeu stupide de ce monde, cette arnaque, cette escroquerie, ce mensonge, cette illusion, cet enfermement, ce libre-arbitre frauduleux, ce karma inventé de toutes pièces pour mieux nous asservir…etc., etc., rien ne tient plus debout, tout se révèle, tout apparait désormais sous un autre jour; hier ils en pleuraient, aujourd’hui ils en rient et se marrent ! Méchant problème pour ceux qui franc-maçonnent ! Ce monde n’est tenu en place que par la peur ! Et lorsque la peur est absente, ou disparaît de plus en plus, pour finalement s’éteindre, la dualité et le « diviser pour mieux régner » s’effrite, s’effondre et meurt. Tout est vu sous un nouveau regard! Ceux qui exerçaient le pouvoir par ce stratagème, en retournant toujours les hommes les uns contre les autres, se sentent menacé ; il faut les comprendre ! Et leurs réflexes conditionnés de survie pour se maintenir au pouvoir sont vus pour ce qu’ils sont : stupides et humains : ce sont de merveilleux miroirs pour les peuples qui ricanent. Ce qui vient c’est un nouvel esprit pour tous, qui vient naturellement sans effort, et ce nouvel esprit fait peur, d’où les résistances des Oligarques de ce monde, y compris de celles des peuples. Ce qui vient est un jour nouveau. Ce système, et tout ce qui va avec, doit s’écrouler sur lui-même. C’est ce qui se passe et qui fait peur actuellement. Faut pas s’inquiéter, tout va très bien ! Aujourd’hui, c’est le point de vue que nous adoptons qui prime ! La peur ou l’Amour ! Rire de sa propre stupidité est déjà être ce que l’on est vraiment derrière le voile de sa personnalité et de son ego. Faut pas s’énerver! Tout va bien!

    Paix et Tranquillité!

    • avatar
      9 janvier 2014 à 14 02 58 01581
      Permalink

      Un peu hors sujet, quand même…

    • avatar
      9 janvier 2014 à 20 08 09 01091
      Permalink

      @Bidi

      « Faut par s’énerver, tout va bien …. la peur ou l’amour »

      Votre propos est transcendant et je vous en remercie. Les fondations s’ébranlent, oui, certes, un nouveau paradigme … allons-y, car c’est le seul endroit sécure pour demain matin.

      Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    9 janvier 2014 à 15 03 26 01261
    Permalink

    Ils invoquent le « trouble à l’ordre public » Mais mes pauvres, participez à une modeste grève dans une petite usine de province et on vous la fera dix fois par mois l’entourloupe de l’ « ordre public ». C’est une vieille astuce de flics de hameaux.

    Pignon sur rue ces fachos du showbizz. Mêlez pas le prolo à ça. Il vous emmerde, le prolo.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 17 05 40 01401
      Permalink

      Je seconde.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 20 08 17 01171
      Permalink

      Mais le prolo en France ne s’est jamais fait empêcher de parler à des groupes, dans des conférences par exemple.

      Ce qui sera bon pour Dieudonné, sera bon pour le prolétariat. N,en soyez pas bernés!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 16 04 39 01391
    Permalink

    Je seconde ! 😀

  • avatar
    9 janvier 2014 à 17 05 40 01401
    Permalink

    Magnifique!

    Quel talent!

    La république est sauvée!

    • avatar
      9 janvier 2014 à 17 05 44 01441
      Permalink

      Oui, vraiment quel talent !
      J’en suis estomaqué !
      Quel talent, dieu ! Quel talent !

  • avatar
    9 janvier 2014 à 17 05 50 01501
    Permalink

    C’est ça va chier/écrire (chez toi: des synonymes).

    À partir de maintenant et pour toujours toi et moi, c’est Dieudo/Dieudo. T’aime tant le « talent » de Dieudo. On va t’en faire bouffer, par la gueule et par le cul. Tiens toi fin prêt, j’ai un bon voyage de marde/merde à te verser dessus.

    Comme dirait Dieudo: petit à petit, on avance.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 18 06 03 01031
      Permalink

      Paul, tu nous démontres, en plus de ta grande intelligence, une sorte de talent inné pour le romantisme.

      Ton écriture est un vrai poème.
      J’en ai des frissons !

      Tu éveilles en moi, des sensations…
      Ahhhh! Paul, ça ne se dit pas !
      Encore, encore !

      Je t’aime de plus en plus, Paul.

      Ta flamme,
      Serge

      P.S.: Lorsque tu dis: « Radio-Canada de merde. Même ce trou minable a pas voulu de toi. »
      Le trou de Radio-Canada était grandement désolé de me voir les quitter lorsque je suis parti.
      Et lorsque je suis parti, RC n’était vraiment pas où ils en sont. Leur virage s’est fait en 2004-2005 et j’ai toujours cherché à savoir pourquoi. J’étais absent du pays de 2003 à 2006 et je n’ai pas pu vivre la politique interne de notre Pays.
      Il ne faut pas dire toutes sortes de niaiseries, Paul.
      Tu peux m’insulter et j’en jouis, mais de dire des faussetés…, ma déformation de journaliste fait en sorte de me faire rectifier.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 14 01141
        Permalink

        Simple-Nul

        Comme dirait Dieudo: mais tu mens! Tu mens!

        Ça fait partie du « talent » de Dieudo, ma nouvelle muse envers toi, Charbo-le-facho, les manières de demi-vérités molles, tu vois,comme des quenelles viandeuses justement. C’est pour ça que ses cibles constantes se lassent, un petit peu. Et elles font comme toi, justement: elles RECTIFIENT, depuis la source centrale de leur RECTIFIRECTUM. Tu en as tout un, toi.

        Et moi, ben je fais comme ton héros Dieudo, tes rectifications, je leurs pisses dedans, comme on arrose un coin de chiotte obscur et odoriférant, un petit soir de cuite.

      • avatar
        9 janvier 2014 à 20 08 44 01441
        Permalink

        Cher Paul, vous devriez démontrez mon supposé mensonge.

        Si j’étais avocat je pourrais vous poursuivre pour diffamation, mon Paul.

        Lorsque je vous ai serré la main cet été au Da Giovani, je ne savais pas dans quoi je me mettais la main.
        Les gens sont assez exraordinaire pour se dissinmuler. Votre personnalité transpirait, mais je m’étais dis que mon instinct me trompait. Je vois que mon instinct avait raison.

        J’en suis sincèrement renversé.
        Lorsque je disais que vous aviez la personnalité qui attirait les «trolls», je voyais aussi juste. Très juste.

        Il n’y a rien de mieux que l’exemple pour démontrer ce que l’on veut faire comprendre et je vous en remercie grandement, mon Paul. Vous nous faites une de ces démonstration des plus éloquente !
        Jamais je n’aurais pu en espérer autant.

        Salutations et merci.

        Serge Charbonneau
        Québec

    • avatar
      9 janvier 2014 à 18 06 20 01201
      Permalink

      Paul,

      Vous êtes subitement atteint du syndrome Momo, celui qui ruine son article par des commentaires un peu relâchés dans la tenue. 😀

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 56 01561
        Permalink

        J’ai les même droits que Dieudo. Je cause Dieudo. Ici, même, je SINGE (oh allez pas sauter aux conclusions, hein!) Dieudo. Et je me ferais dire que je suis trop cru, avec le sourire veule?

        Syndrome Momo, no, no… Syndrome Aporie, oui, oui…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 18 06 58 01581
        Permalink

        Désormais, j’imagine que vous faites d’arrivée les brouillons de vos textes dans cet argot si fleuri et testostéroné et qu’ensuite vous les mettez au propre des lingettes pour nous parfumer avec vos formules savantes lors de vos parutions. Quel art !

      • avatar
        9 janvier 2014 à 20 08 45 01451
        Permalink

        Moi Laurendeau, j’ai moins peur de verve que de l’État bourgeois que tu défends qui pourrait te mettre dans un cachot.

        Assume-toi donc au moins…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 23 11 16 01161
        Permalink

        @ Carolle Dessureault

        Le vocabulaire qui fleurit présentement sur ce site ne me semble pas conforme à l’esprit de la procédure de modération des 7 du Québec.

        S’il y a des circonstances qui justifient de s’en écarter, ne faudrait-il pas honnêtement les faire connaître avec la même minutie que les règles de la procédure elle-même ?

        Pierre JC Allard

        • avatar
          10 janvier 2014 à 1 01 53 01531
          Permalink

          Cher Pierre,

          Rappelez-vous qu’en octobre dernier, suite à un sondage parmi les collaborateurs, il a été convenu que :

          1) l’auteur d’un article est souverain dans son domaine; s’il désire conserver tous les commentaires, même désobligeants, c’est son droit;

          2) les auteurs qui ne désirent pas recevoir de tels commentaires peuvent être censurés, à leur demande;

          À mon avis, il n’y a rien qui justifie des propos orduriers. J’en suis désolée.

          Carolle Anne Dessureault

  • avatar
    9 janvier 2014 à 18 06 18 01181
    Permalink

    Tu fais un con de toi Laurendeau, à tomber dans ta démagogie, tout en soutenant l’État bourgeois avec tes amis de la sorte, ce qui fait du sens après tout!

    Va visionner ton maître dis-tu? Mon maître à moi c’est la classe ouvrière et ses intérêts! Pas de multiples frontières supplémentaires qui ne donnent avantages encore là, qu’à tes amis bourgeois (nous aussi on peut faire de la démagogie).

    Vas voir ce que tes maîtres bourgeois font en Syrie, ou ailleurs en Afrique. Tu m’en reparleras de la haine de Dieudonné… http://www.liveleak.com/view?i=829_1388787069

    Dire que le Bloc Québécois soutient ces Salafistes et ces Takfiristes en Syrie, même le PQ ne condamne pas ces ingérences de l’OTAN (dont le Canada et ton Québec) là-bas!

    Et ta charte? Regarde bien ce qu’ils font les barbus, de tes lois de la laïcité! http://www.liveleak.com/view?i=182_1387468436 http://www.liveleak.com/view?i=ceb_1387479988 http://www.liveleak.com/view?i=5dd_1388496569 http://www.liveleak.com/view?i=7ae_1386980760

    C’est la France qui paie! Ah non, c’est vrai! Ce sont ses contribuables!

    • avatar
      9 janvier 2014 à 18 06 23 01231
      Permalink

      « Mon » Québec? Tu m’aura mal lu, le minus Rouge-Brun. Ton Bloc-Q, je le tringle. Merci quand-même pour les liens…

      • avatar
        9 janvier 2014 à 19 07 59 01591
        Permalink

        Rouge-brun toi-même. Avec ton exclusion hitlérienne…

        T’es comme ceux que tu pointes. C’est le miroir que tu pointes, facho.

        L’habit ne fait pas le moine, traverse donc la ligne après tout.

        T’as osé nous mettre avec Dieudonné parce qu’on dénonçait la répression de l’État bourgeois et tu vas nous faire croire que t’es plus marxiste que les autres ici?

        T’es un matérialiste honteux… Tu saisis ce qui se passe, mais t’as des principes opportunistes à la con qui t’aveuglent. Je t’emmerde, même si on peut se rejoindre sur plusieurs autres points.

        PARCEQUE NON je ne soutiens pas les intérêts de DIEUDONNÉ, mais que contrairement à toi, en plus, JE CONDAMNE FERMEMENT LA RÉPRESSION BOURGEOISE DE CE SALE ÉTAT DE MERDE!

        T’as usé de la démagogie en nous mettant dans le panier des pro-Dieudonné parce qu’on critiquait la répression abusive contre 1 HOMME de l’État bourgeois!

        Depuis le début, tu causes à un miroir, tarla!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 19 07 03 01031
    Permalink

    Ou le contraire…

    L’engendrement est assez tumultueux pour que l’ordonnancement m’échappe. C’est pas limpide comme vous le dites… Je rature peu, en tout cas, pour ce que ça peut apporter à votre imaginaire scribulaire…

    • avatar
      9 janvier 2014 à 19 07 13 01131
      Permalink

      Moi, j’écris comme je parlerais. J’ai constaté que c’est plus fort, à la manière de Baudelaire.
      Et souvent quand je retouche, je perds tout l’intérêt premier. Donc je me fais violence et je retouche deux trois imbécilités parce qu’il le faut bien, mais c’est tout.

      Plus je retouche et plus je deviens incompréhensible, alors parfois je m’amuse à publier de tels pavés infâmes pour les intelligences déchues.

    • avatar
      9 janvier 2014 à 20 08 47 01471
      Permalink

      N’ai tellement rien à cirer que tout ce que je me rappelle, c’est que tu soutiens la RÉPRESSION de l’ÉTAT BOURGEOIS contre un homme.

      Assume-toé donc Laurendeau. Tu ne fais plus juste critiquer Dieudonné, t’as pris un camp.

  • avatar
    9 janvier 2014 à 20 08 14 01141
    Permalink

    @Serge Charbonneau
    @Paul Laurendeau

    J’essaie de lire au-delà des mots discourtois …

    Je n’approuve que la transparence du coeur. C’est mon choix, comme je respecte le vôtre.

    CAD

    • avatar
      9 janvier 2014 à 20 08 35 01351
      Permalink

      Vous voulez dire quoi au juste, Carolle ????

      Serge

      • avatar
        9 janvier 2014 à 20 08 55 01551
        Permalink

        Bonjour Serge,

        Tout simplement que je suis désolée quand je lis des prises de bec de mecs !

        Dans cent ans, vos propos, entre Paul et vous, n’auront plus aucune importance, mais dans le moment présent, ils vous réduisent.

        Je l’ai déjà dit, et je le répète : je respecte votre intelligence et votre plume. Je ne sais pas si vos propos discourtois vous font mal, en tout cas, moi j’en suis désolée … pour ne pas dire blessée.

        Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        10 janvier 2014 à 0 12 55 01551
        Permalink

        Ma chère Carolle,

        Je ne me sens pas du tout diminué par les propos que je tiens.

        Je considère par contre que les vôtres vous réduisent considérablement.

        De vous voir approuver ainsi votre bras droit, me confirme que ce site est d’une qualité qui se dégrade à vue d’œil.

        Continuez à vous bécoter et savourer ces discours que vous appréciez de votre bras droit.

        Au fait, qui donc de vous deux est le bras droit de l’autre ?

        Salutations, Carolle-Anne

        Vous me décevez grandement.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          10 janvier 2014 à 1 01 48 01481
          Permalink

          Cher Serge,

          Ne soyez donc pas déçu. Ma dernière phrase était au pluriel, le « vous » s’adressait à vous deux, et non pas exclusivement à vous seul.

          Je ne prenais pas parti; en relisant ma phrase, je comprends que vous l’ayez interprété s’adressant à vous seul.

          Jamais, et venant de qui que ce soit, je n’apprécie les propos discourtois. C’est tout.

          Carolle Anne Dessureault

      • avatar
        10 janvier 2014 à 6 06 14 01141
        Permalink

        Ma chère Carolle,

        Me dire que «Ma dernière phrase était au pluriel, le « vous » s’adressait à vous deux»
        C’est m’abaisser au niveau de votre sous-éditeur !

        Vous tenez vraiment à m’insulter ?

        Vous nous dites finalement que de dire
        «je te pisses dedans, comme on arrose un coin de chiotte obscur et odoriférant, un petit soir de cuite.» est, pour vous, tout à fait « normal ».
        La qualité de ce langage est équivalente à la mienne.
        Et on ne parle que du langage, ici, imaginez la pensée que ces termes véhiculent!

        Vraiment Carolle, moi, je trouve que ce sont des propos d’un psychopathe démontrant une violence verbale extrême et qui donne à penser qu’il pourrait facilement passer à la violence physique.

        Cet individu est évidemment d’une notable faiblesse pour défendre une idée ou ses opinions.
        Seul le recours soit au silence (finalement ce qui lui réussit le mieux) soit à l’insulte ou soit à l’attaque personnelle peut réussir à le dépanner.

        Depuis longtemps. je vous signale cette dérive de qualité dans laquelle votre sous-éditeur entraîne votre site que vous dirigez de main de maitresse.
        À mon grand étonnement, malgré vos « désaccords » pour la forme, jamais vous n’oseriez porter atteinte à votre bras droit. Vous entérinez par le fait même ces propos « légèrement » déplacés !

        Étonnant, Mme Dessureault, étonnant !

        Vous me voyez grandement heureux de m’être dissocié d’un site d’une si piètre qualité (et d’utiliser le qualificatif piètre n’est vraiment pas le terme adéquat à la profondeur de la bassesse.)

        Salutations,

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          10 janvier 2014 à 10 10 09 01091
          Permalink

          Serge,

          Je reproduis le premier commentaire envoyé et je n’aurais jamais pensé qu’il aurait suscité une telle polémique : « Bonjour Serge,

          Tout simplement que je suis désolée quand je lis des prises de bec de mecs !

          Dans cent ans, vos propos, entre Paul et vous, n’auront plus aucune importance, mais dans le moment présent, ils vous réduisent.

          Je l’ai déjà dit, et je le répète : je respecte votre intelligence et votre plume. Je ne sais pas si vos propos discourtois vous font mal, en tout cas, moi j’en suis désolée … pour ne pas dire blessée.

          Carolle Anne Dessureault »

          À mon avis, il n’y a rien de bien méchant dans ces mots. Et je n’ai pas mentionné que vous aviez des propos « dégradants »; relisez : je dis que dans le moment présent vos propos (à tous deux) vous réduisent (synonyme : restreindre, limiter).

          C’est mon dernier commentaire sur cet article.

          Carolle Anne Dessureault

    • avatar
      10 janvier 2014 à 2 02 56 01561
      Permalink

      Mais pour quelle raison Laurendeau et Charbonneau se battent-ils, puisqu’il n’y a rien à prendre et rien à gagner. Sont-ils des perdants ? 😀

      • avatar
        10 janvier 2014 à 5 05 45 01451
        Permalink

        « Jamais, et venant de qui que ce soit, je n’apprécie les propos discourtois. C’est tout. »

        Alors chère collègue, tenez-vous loin, très loin de l’ « humour » de Dieudonné (qu’il ne faut pas interdire, hein. On est bien d’accord…). Quand on l’imite, quand il inspire, c’est ça que ça donne en matière de rapports humains…

  • avatar
    9 janvier 2014 à 20 08 23 01231
    Permalink

    Tu vois pourquoi Serge, je refuse de tomber dans la politesse avec mes ennemis de classe, ou d’intérêts de classe?

    La paix entre classes a bien assez duré.

    J’emmerde les traîtres au prolétariat.

  • avatar
    9 janvier 2014 à 20 08 27 01271
    Permalink

    Je trouve que tu pisses à la raie d’un semblable quant à moi, parce que tu appuies la répression de l’État bourgeois français aussi quant à moi.

    Assumes-toi donc Paul, et traverse la ligne dont tu parles un peu plus haut.

    Le marxisme, c’est bien de le comprendre et de l’aimer, mais faut aussi l’appliquer pour s’en prétendre.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 6 06 22 01221
        Permalink

        Vou devriez montrer l’exemple, Paul.

        Serge Charbonneau
        Québec

        • avatar
          10 janvier 2014 à 7 07 11 01111
          Permalink

          Paul est un prétentieux qui se pense plus sage que les autres, il va jusqu’à se dire marxiste… À d’autres!

          Il vient de soutenir fermement l’interdiction de s’exprimer d’un homme, par un État bourgeois.

          C’est ça les faits!

  • avatar
    9 janvier 2014 à 21 09 23 01231
    Permalink

    Depuis une bonne heure je visionne du Dieudonné pour me rendre compte que sa principale victime, c’est l’establishment et Israël.

    C’est ti pas beau!

    Manque juste BHL!

    • avatar
      10 janvier 2014 à 5 05 42 01421
      Permalink

      C’est ça, instruis-toi, Tout en confirmant clairement et ouvertement que tu traites des sujets avant de les connaitre.

      Intéresse-toi aussi à certains Rouge-Bruns amis/ex-amis de Dieudo. Ils te feront faire quelques pas sur la voie autocritique.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 7 07 12 01121
        Permalink

        T’es pathétique Paul, je connais déjà les amis, Soral et cie… Ce pas d’hier que je milite, même si t’es plus âgé que moé Paul.

        N’empêche, tu soutiens la censure de l’État bourgeois, alors vas-donc t’instruire toé-même!

  • avatar
    10 janvier 2014 à 0 12 36 01361
    Permalink

    Pour réfléchir (enfin… pour ceux qui en sont capable.

    Dieudonné en 5 minutes:
    http://www.youtube.com/watch?v=k6F8a8-9RgQ

    Vive l’Humour !
    Vive l’Amour !

    Vive la Quenelle !
    À bas la censure !

    Salutations,

    Serge Charbonneau
    Québec

    • avatar
      10 janvier 2014 à 6 06 26 01261
      Permalink

      Oui, pour une rare fois, je partage votre opinion, Paul,

      Dieudo/Charbonneau, même combat.
      Le combat pour la liberté de pensée, et la liberté de dénoncer.

      À bas la censure et la pensée imposée.

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    10 janvier 2014 à 2 02 12 01121
    Permalink

    Valls a saisi le Conseil d’Etat et en deux heures les opinions favorables de Hollande sont passées de 20 % à 100 %, c’est ça l’efficacité française. 😀

  • avatar
    10 janvier 2014 à 6 06 16 01161
    Permalink

    Vous devriez saisir le Conseil d’Etat, Laurendeau, c’est interdit en moins de deux heures. 😀

    • avatar
      11 janvier 2014 à 6 06 47 01471
      Permalink

      Je ne crois pas au conseil d’état, instance autoritaire de licteurs (vous avez le faisceau des licteurs sur votre passeport, c’est pas pour rien). D’ailleurs, l’astuce de l’Ordre Public confirme mes dires. Ils peuvent pas vraiment le pogner au contenu. Le texte de Dieudonné est comme sa quenelles. Il est trop mou pour qu’on puisse le saisir de corps mais il blesse là ou il passe et on se met à lui vouloir du mal.

      Comme on me veut du mal ici quand je l’imite, notamment dans mes commentaires. Avez vous dit: insupportable?

  • avatar
    10 janvier 2014 à 6 06 42 01421
    Permalink

    Quand Dieudo vomit sa merde « humoristique », prétexte (noter ce mot) anti-juif patent, là c’est « liberté d’expression », « droit sacré », « république »!

    Quand j’exemplifie sur Charbonneau, concret, réaliste. Il faut pasticher vrai, hein, pour que ça parle vraiment. C’est dur, c’est sans concession. Sur Charbonneau donc, minus agité, cible facile, dont d’autre part je me fous comme d’une de ses premières crottes de couche et auquel, de fait, je ne répond, ni répondrai jamais (sauf ici, en MON enceinte Dieudo), là c’est le décret, ex cathedra et hautain, de notre franchouillard-barbouilleur-anar-de-droite de service (ton ronflant): Le prétexte de l’imitation de Dieudonné n’a pas pris.

    West, ferme ta gueule. S’il y en a un qui comprend exactement ce que je fais ici, c’est bien toi.

    • avatar
      10 janvier 2014 à 6 06 53 01531
      Permalink

      La différence, c’est que je ne suis pas obligé d’écouter Dieudonné, mais ici, j’avais commencé à échanger dans ce fil et je suis tombé sur vos commentaires vraiment pipi-caca, et sans être prévenu. Donc j’y ai été forcé et comme piégé un peu.

      Donc, je pense qu’il est utile que le lecteur soit prévenu.

      Et je n’ai aucun pouvoir de censure nulle part. Vous pouvez continuer tranquillement. Mais vous ne ferez pas l’économie de mon avis.

      Mais soyez serein, jamais je ne prends pour argent comptant des propos qui seraient censés me dénigrer ou que sais-je ? C’est comme s’ils étaient adressés à une autre personne, comment pourraient-ils m’atteindre alors. Je me connais assez, et je sais comment on me parle d’habitude. 😀

      Bref, vous n’aurez jamais le moindre pouvoir de m’attirer dans vos joutes masculantes. Je suis trop préoccupé de mes idées et de leurs destinations.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 7 07 05 01051
        Permalink

        Mais tu affectes de nous renvoyer dos a dos, ce qui est une triche immonde de « journaliste citoyen », pour reprendre ton mot. Mais peu importe…

        Contrairement à d’autres, je continue de traiter mon sujet ici, en suivant solidement mon propos démonstratif. Le problème d’un tas des défenseurs abstraits de Dieudo c’est justement ceci: qu’ils le défendent par principe, sans l’écouter. Moi, je respecte tellement sa VRAIE liberté d’expression que je l’écoute très attentivement et ensuite le décris froidement.

        Il est un indicateur sociologique majeur, surtout en ce moment. Tout le monde juge abstraitement en faut/faut pas. Moi, je décris et exemplifie. C’est plus modeste, plus risqué, plus citoyen…

        Et vous tous, vous me gâchez ma bande passante avec l’interdiction. Relisez, tous, simplement, le titre de cet article et revoyez dans quelle chronique il figure… Elle est hors sujet l’interdiction…

        • avatar
          10 janvier 2014 à 7 07 10 01101
          Permalink

          Probablement, mais j’ai un avantage sur vous : je ne m’adresserai jamais à vous dans les termes incivils que vous avez utilisés pour vous adresser à moi. 😀

        • avatar
          10 janvier 2014 à 7 07 14 01141
          Permalink

          Dieudo et moi avons en commun d’avoir renoncé sans complexe à cet « avantage ».

        • avatar
          10 janvier 2014 à 7 07 21 01211
          Permalink

          Elle n’est pas hors sujet. On peut te donner raison sur les propos de Dieudo, sans soutenir la répression absurde d’un État bourgeois contre un homme.

          Parce que si c’est bon pour lui, c’est bon pour les autres et mes vrais camarades seront les prochains, parce qu’ils dérangent 100 fois plus l’ordre établi et ses vassaux.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 8 08 05 01051
        Permalink

        « vous ne ferez pas l’économie de mon avis. »

        Se priver de votre avis, Demian, ce ne serait vraiment pas une .économie.
        Ce serait une perte nette.
        Et je dis cela sans absolument aucune ironie.

        Serge Charbonneau
        Québec

      • avatar
        10 janvier 2014 à 8 08 10 01101
        Permalink

        Demian vous dites:
        « je ne prends pour argent comptant des propos qui seraient censés me dénigrer ou que sais-je ? C’est comme s’ils étaient adressés à une autre personne, comment pourraient-ils m’atteindre alors. »

        C’est drôle, mais avec ma maladresse de vous avoir interpeller la culture sexiste que je présumais, vous m’avez semblé affecté et même atteint.

        Ça me rappelle l’épaisseur du cuir d’un pachyderme qui écoute sûrement, mais évite de prendre position.

        Salutations,

        Serge Charbonneau
        Québec

  • avatar
    10 janvier 2014 à 6 06 46 01461
    Permalink

    En plus vous êtes si enivré de haine réciproque, vous et Laurendeau, que maintenant vous ne prenez plus le temps de comprendre ce qu’on vous écrit.

    Les propos sont orduriers et inadmissibles.

    Et au contraire de ce que vous affirmez, je parle de l’éditrice en tant que personne et non en tant que « femme » et donc je n’ai aucune raison de la supposer faible ou forte. Je dis juste que manifestement l’éditrice est très agacée par vos luttes tout comme je le suis aussi. C’est simple, vous prenez le moindre prétexte pour créer plus encore de polémiques sans objet. C’est ça le journalisme citoyen que je fuis et vous êtes en train de le greffer ici

    Il y aurait donc un âge pendant lequel on verrait la femme faible et une région du monde aussi qui favoriserait cette perception ? Manifestement, quand vous êtes en guerre, vous oubliez donc tous les principes dont vous vous réclamez dans vos articles, donc tout serait faux finalement.

    J’en tiendrai compte dans mes lectures le cas échéant. 😀

    • avatar
      10 janvier 2014 à 6 06 48 01481
      Permalink

      « Les propos sont orduriers et inadmissibles. » Ça, ça commence à sérieusement sonner comme Valls…

      « Liberté d’expression », « droit sacré », « république »!

    • avatar
      10 janvier 2014 à 7 07 50 01501
      Permalink

      Mon cher M. West,

      Je n’ai aucune haine contre Paul Laurendeau.
      Cependant, je fustige totalement la tenue de tels propos orduriers et inadmissibles, surtout pour un « sous-éditeur ».

      Haïr quelqu’un et avoir un ferme désaccord, c’est un monde de différence.

      Je ne hais pas les gens et je suis convaincu que par la discussion (et non par les insultes et les attaques personnelles) nous pouvons pratiquement toujours parvenir à nous rejoindre.

      J’ai sans doute mal interprété votre défense de l’Éditrice. Une défense qui se renouvelle fréquemment. Comme si cette dame était faible et avait besoin d’un preux chevalier à ses côtés.

      Je crois qu’un éditeur ou une éditrice est assez grand ou grande pour recevoir la critique.

      L’éditrice est très agacée par nos luttes !
      Nos luttes ?
      Je suis venu donné mon point de vue, M. West, point de vue que je crois vous avez approuvé par un «Je seconde» une formule fréquemment employée ici.

      Vous fermez les yeux sur cette réplique marquée par l’incivilité du sous-éditeur et vous m’accusez de venir ici comme un lutteur qui saute dans une arène hexagonale comme un Georges St-Pierre !

      Non, mais, M. West, mon propos que vous avez secondé valait-il ce discours ordurier tenu par le sous-éditeur ?

      Il faut tout de même rendre à Laurendeau ce qui lui revient. Celui qui cherche la vulgaire bataille de ruelle, ce n’est pas moi, mon ami.
      Pour preuve, votre approbation à mon premier commentaire.

      J’ai été dur par la suite, direz-vous ?
      Mais, mon ami, vous resteriez de glace devant tant d’insignifiance et d’attaques vulgaires ?
      Voyons.

      Concernant mon allusion à votre culture que je voyais sexiste, je m’excuse. On peut toujours se tromper, c’est régulier dans mon cas et je ne crains pas de reconnaître mes erreurs.

      Salutations,

      Serge Charbonneau
      Québec

  • avatar
    10 janvier 2014 à 7 07 17 01171
    Permalink

    Ça n’empêche pas que toi, tu soutiens la censure de l’État bourgeois.

    Ta morale, tu devrais la faire aux miroirs de ta piaule Paul et cesser de te prétendre marxiste ou socialiste…

    • avatar
      10 janvier 2014 à 7 07 22 01221
      Permalink

      Minus, lis mon texte AVANT de le commenter:

      Les conneaux que te traitent en bouc émissaire «humoristique» (pour pas faire face au mouvement sociétal, malsain mais crucial, que, tristement, tu révèles) et qui fantasment de te bâillonner (pour bien se voiler la face) par des astuces juridiques toujours contournables et par des amendes que tu paiera pas, eh ben, eux aussi, ils perdent leur temps et le mien.

      L’interdiction des shows de Dieudo par les socialo-bobo que tu aimes tant détester, je la tringle.

    • avatar
      10 janvier 2014 à 7 07 43 01431
      Permalink

      Je pense que tu écris pour rien, parce que tu soutiens néanmoins tes dires, la censure d’un homme par l’État bourgeois.

      Calice, assume-toé donc au moins sti!

      Minus toi-même, valet de la bourgeoisie!

  • avatar
    10 janvier 2014 à 7 07 24 01241
    Permalink

    C’est un peu ça aussi ton problème Paul, personne ici ne remet en question tes dires sur les propos de Dieudo, mais tu forces fort pour qu’on adhère à sa censure, à cause de ses propos.

    C’est qui le prochain? Un marxiste, parce qu’il menace l’économie?

    Y a pas si longtemps, en Amérique, on chassait le communiste, trop loin pour toi tout ça?

    • avatar
      10 janvier 2014 à 7 07 33 01331
      Permalink

      Mais les marxistes, mon pauvre, ça fait longtemps qu’il sont sous bâillon-de-système partout, journaux, radio, télé. Ils sont solidement muselés depuis au bas mot 1945. Et personne ne fait strictement rien pour eux. Il y a qu’un FASCHO comme Dieudo pour objectivement (noter ce mot, il est crucial) bénéficier d’une mondovision victimisante/valorisante transformant fallacieusement sa pourriture en fleuron de la libre pensée.

      Comment des marxistes sérieux peuvent-ils être aveuglés au point de s’enfarger dans une travée pareille.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 7 07 41 01411
        Permalink

        Parce que le marxiste sérieux regarde les conséquences de la censure, je le suis sur Twitter où je dérangeais vraiment les putes du 1%.

        Mais ce que tu appuies pour Dieudonné, tu l’appuies contre moi également en quelque sorte.

        Comment un prétendu marxiste peut-il s’enfarger, lui, au point de soutenir la censure de l’État bourgeois et son poids contre un seul homme, fasciste ou marxiste soit-il?

        • avatar
          10 janvier 2014 à 8 08 08 01081
          Permalink

          Tu as une citation de Laurendeau pour étayer ta petite ritournelle de salissage?. Je ne le vois PAS appuyer l’état ou les socialo.

          Tu es un propagandiste, donc un menteur…

          • avatar
            10 janvier 2014 à 8 08 18 01181
            Permalink

            Tu me fais marre p’tite chiure! Parce que c’est ton chum Laurendeau qui a parti le bal en nous accusant de soutenir Dieudonné, dont on se fiche éperdument pour plusieurs ici!

            Alors vas faire ta morale à deux cents à ton enfoiré de démagogue en chef!

    • avatar
      10 janvier 2014 à 8 08 22 01221
      Permalink

      Sylvain, permets-moi de jeter un pavé dans la marre.

      Lorsque tu dis: « personne ici ne remet en question tes dires sur les propos de Dieudo,»

      Malheureusement, je remets sérieusement en question ces attaques diabolisantes contre l’humoriste Dieudonné.

      M. Laurendeau dit l’avoir écouté et il dit dénoncer ce qu’il dit.
      Le mieux ce serait qu’il nous donne des exemples de ce qu’il réprouve.
      Mieux vaut toujours montrer ce que l’on réprouve que le décrire à travers notre vision. Nous avons tous notre propre vision déformante.

      Il faut voir les choses et les gens pour les juger.
      Juger les choses et les gens à travers le regard des autres c’est faire preuve de l’inconscience de la manipulation de notre jugement (comme on nous a habitués de faire avec le journalisme propagandiste qui prévaut et qui nous présente superficialité et caricatures).

      Serge Charbonneau
      Québec

      P.S.: Charbonneau/Dieudonné: même combat
      Pas nécessairement sur tous les points, mais sûrement sur plusieurs.

      • avatar
        10 janvier 2014 à 8 08 26 01261
        Permalink

        Ben correct Serge, mais je tentais d’évacuer les dires pour concentrer le débat sur l’appui de Laurendeau à la censure de l’État bourgeois.

        Y se prétend marxiste le gars t’sé!

        • avatar
          10 janvier 2014 à 8 08 45 01451
          Permalink

          Il sont organisés les fachos. Les bruns, les rouges, les québécois, les français.

          On comprend le succès de Dieudo. Il est effectivement la voix d’un temps.

          Pourriture sociale, va…

          • avatar
            10 janvier 2014 à 8 08 54 01541
            Permalink

            Organisés tu dis? Tu l’es toi, en tout cas, avec ton État bourgeois censeur, organisé.

            Ton ami l’État bourgeois les organise depuis longtemps, les droits, les travailleurs français et québécois…

            Vas donc lécher les raies de l’État, le brun de ta langue s’efface à force de saliver sur la censure.

        • avatar
          10 janvier 2014 à 8 08 59 01591
          Permalink

          Merci pour ton ouverture d’esprit, Sylvain.
          Je partage totalement ton argumentation concernant les censures de l’État de plus en plus totalitaire et dictatorial.

          Salutations,

          Serge C.
          Québec

          • avatar
            10 janvier 2014 à 9 09 01 01011
            Permalink

            Et une nouvelle jonction des bruns-bruns et de bruns-rouges.

            Oui, ça va mal. la révolution c’est pas pour demain, les copains…

            Charbonneau quand l’état facho québécois réprime les femmes voilées, là par contre, tout est parfait… On y reviendra…

  • avatar
    10 janvier 2014 à 8 08 23 01231
    Permalink

    Malinet, un autre enfoiré incapable de s’afficher parce qu’au fond, c’est le même enfoiré qui se cache sous divers pseudos à la con.

    Dis-moi, as-tu peur de la censure?

    C’est en plein dans le sujet, on a le droit de critiquer le texte de Laurendeau comme on le veut, puisqu’il persiste et signe à nous faire valoir la dangerosité du discours de Dieudonné, prétexte pour soutenir la censure de l’État bourgeois.

  • avatar
    10 janvier 2014 à 8 08 24 01241
    Permalink

    Trop marrant! Le type se lance au sauvetage de Laurendeau, tout en exprimant son «Fous le camp.»!

    1+1=2!

  • avatar
    10 janvier 2014 à 8 08 29 01291
    Permalink

    Tous ces défenseurs de Dieudonné. Que c’est éloquent . Tout est dit. Les grands esprits fascistes unis contre la rationalité fondamentale. Le fondateur des 7 du Québec (qui que ce soit ) est certainement fier aujourd’hui!

  • avatar
    14 janvier 2014 à 6 06 28 01281
    Permalink

    Bonjour,

    Je me réjouis comme tout le monde de ce nouveau concept de Leadership paradoxal.

    Un vent de fraicheur souffle maintenant sur les 7

    Mme Dessureault et son nouvel adjoint M. Laurendeau ont mis fin à la censure !
    Y avait-il un grave problème de censure sur les 7 ?
    Je ne savais pas.

    Je croyais plutôt à un grave problème de vulgarités, d’attaques personnelles et de chicanes de bumps de ruelles.

    Mais bon.

    Comme Mme Dessureault dit :
    « Pour l’instant, il n’y a plus de censure. »

    Cela veut sans doute dire que l’on peut remettre ce qui fut censuré et qui n’aurait jamais dû l’être.

    Je vous remets donc pour lecture mon PREMIER message de vendredi dernier émis sous Dieudonné et l’islam et qui fut censuré
    http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/dieudonne-et-lislam/
    ainsi que quelques réactions que la plupart d’entre vous dont probablement la directrice, n’ont pas eu la chance de lire.

    Salutations,
    et merci pour ce changement de politiques aux 7.

    ——————

    Délirant ce qui se dit ici.
    On se bécote, on jouit littéralement ou on s’insulte outrageusement.

    Il y a aussi la parade des beaux mots.
    On les aime, les beaux mots, ils donnent du corps à l’assurance des propos.

    Mais la réflexion…
    On repassera.
    Et on repassera plusieurs fois.

    Dieudonné. Cet islamiste !!!
    Voilà donc qu’on utilise l’islam pour diaboliser l’humoriste !
    Il est musulman Dieudonné, il apprécie les valeurs de cette religion.
    C’est quoi le problème ???

    M. Laurendeau qui défend la pauvre femme voilée celle qui peut refuser une job pour sauver son religieux voile !
    M. Laurendeau qui défend la liberté religieuse !
    Le voilà qu’il utilise l’islam pour dénigrer l’humoriste !

    Que dit-il, Dieudonné, dans cette entrevue en Iran?
    Dieudonné parle de valeurs islamiques, je ne crois pas qu’il parle de voile comme nos démocrates Taylor-Bouchard peuvent en parler. Eux qui défendent ces « nobles » (sic) valeurs religieuses à respecter. Je crois que Dieudonné parle de valeurs fondamentales.

    Dans toutes religions, il y a des valeurs nobles.
    Je ne crois pas que l’islam n’en ait pas.

    Il m’apparait indéniable que nous vivons dans un monde où l’hypocrisie prévaut.
    Et il m’apparaît indéniable que la religion est un outil.
    Un outil utilisé à toute sorte de sauce, comme ici pour dénigrer un humoriste en le diabolisant parce qu’il parle de cette religion dans un Pays où cette religion prévaut.

    Il est aussi indéniable que l’on utilise des fous du «allah wakbar», pour favoriser le terrorisme et les guerres par procuration.
    Il est indéniable qu’il y a des «intégristes», même ici, mais est-ce la majorité de ceux qui sont de religion islamique ?

    La Syrie, le Liban, la Tunisie, la Turquie, l’Irak, l’Iran, la Libye, sont tous des Pays qui ont vécu des centaines voire des milliers d’années en Paix.

    Jusqu’à tout récemment les Coptes vivaient en Paix et en sécurité en Égypte.
    Jusqu’à tout récemment les Syriens musulmans de différentes confessions et les chrétiens vivaient en Paix.

    Donc, je trouve que d’accuser Dieudonné d’être un intégriste islamique et d’être payé par l’Iran pour propager la propagande pro-charia (comme le fait par la bande notre Taylor national), c’est malhonnête.

    On se roule dans la tolérance ici et on diabolise les habitants d’un Pays et un humoriste parce qu’il passe à un «Second regard» iranien !

    Les croyants de l’islam seraient donc tous des terroristes ou des partisans de la charia ?
    Où donc est le discours disant qu’il fallait permettre de se soustraire à la réserve religieuse ces pauvres femmes qui se voilent parce que leur religion les en oblige ?

    La religion est un outil qui sert à diviser et à justifier la violence.
    On utilise les fanatiques intégristes pour diviser et semer le chaos aux endroits que l’on veut contrôler.

    On utilise la peur de l’islam pour justifier des guerres de civilisations.
    Le barbarisme contre la modernité.

    M. Laurendeau utilise l’islam pour diaboliser un humoriste qui dénonce des politiques et des manigances.

    Quant à moi, Dieudonné est un humoriste de talent.
    Un humoriste courageux qui par ses positions politiques prend d’énormes risques et rend sa vie et celle de ses proches un enfer.

    Dieudonné met toute son énergie à se défendre contre des attaques intenses et soutenues depuis des années.
    Je ne crois pas que Dieudonné fasse des campagnes islamiques, même s’il parle des valeurs de l’islam.
    L’islam, malgré les intégristes a aussi des valeurs nobles.

    Tantôt on défend la liberté de religion, tantôt on accuse d’être adepte de cette religion !

    Cette véritable folie de la Quenelle met en lumière que notre démocratie se rétrécit comme une peau de chagrin.
    Le délire du signe nazi inversé !
    Du vrai délire.

    Censurer l’humour !
    C’est digne des gouvernements totalitaires.
    C’est digne de Hitler !

    Cette tentative de bâillonner l’humoriste Dieudonné démontre une fois de plus que nos gouvernements sont de moins en moins démocratiques.

    On glisse lentement vers le totalitarisme.
    Pour preuve: Valls, en bon dictateur, met au pas la justice française
    et infirme la décision de la cour.
    Le pouvoir judiciaire mis au pas par le pouvoir politique,
    c’est du totalitarisme.

    La démocratie c’est de pouvoir s’exprimer.
    À bas la censure sous toutes ses formes.

    Tiens, je vous laisse sur deux vidéos de Dieudonné qui valent la peine d’être vues.

    Une mise au point de Dieudonné en juillet dernier (5 minutes):
    http://www.youtube.com/watch?v=hjVZFC3ugdo

    « 2014 sera l’année de la quenelle !!! »
    http://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA&bpctr=1389296799

    Je crois qu’il faut se calmer le pompon dans les discussions.
    Les insultes… pour les faibles et les incapables.

    Je crois aussi qu’il faut réfléchir sérieusement et calmement à nos valeurs démocratiques.
    Réfléchir aussi à ces valeurs qu’on nous enfonce dans le sentiment.

    Serge Charbonneau
    Québec

    ————–

    La réponse de M. Paul Laurendeau
    Envoyé le 09/01/2014 à 17 h 26 min
    Bon, mon Charbonneau, comme il s’agit de « liberté d’expression démocratique » à tous crins, on va se parler à la Dieudonné, hein, en hommes. Il y a tant tellement droit, on y a droit nous aussi, donc. On va se servir. C’est en plein la journée pour.
    Ton opinion incohérente d’enfant de chœur bien enculé par les moines MAIS qui supporte Dieudo même si c’est un curé explicite et un islamiste veule, tu peux te la fourrer dans le cul à côté de la bite du moine de ton enfance, justement. Bien serré, tout ça, tu vois.
    Tu es un petit fasciste de Vigile déguisé en faux démocrate de bouette et je te pisse à la raie. Ferme ta gueule et vas te faire crosser pas les magisters en soutanes qui te tiennent par ton fond de pantalon frustré de faux laïc de saqué de Radio-Canada de merde. Même ce trou minable a pas voulu de toi. Tout est dit.
    Va te faire foutre. Je t’enfonce pas ma bite dans le cul c’est bien trop propre par rapport à ta merde puante de cervelle de pauvre petit minable égo-hystérique sans la moindre pensée effective.
    Je te chie à la gueule et je te méprise. Bouffe ma merde copieusement et étrangle-toi une bonne fois.
    Et vive la libre expression, mon moron..

    ——–

    Je répondais:
    Envoyé le 09/01/2014 à 17 h 41 min | En réponse à Paul Laurendeau.
    Mon cher Paul, sous-éditeur !
    J’espère que votre éditrice appuie vos élégants propos, Paul.
    Quelle question !
    Sûrement.
    Votre reluisante personnalité transpire à travers vos mots bien choisis.
    Des mots choisis comme vous avez le talent de le faire.
    Je n’en demandais pas tant, mais vous me comblez.
    Vous démontrez à tous pourquoi j’ai quitté ce site que vous rendez infect.
    Mon cher Paul, c’est sans doute le reflet de votre grande faiblesse et de votre tout petit petit égo qui vous fait discourir de la sorte.
    Vous étayez votre opinion à merveille et je me vois totalement désarmer.
    Merci pour cet élan du coeur que vous n’avez pu contenir.
    Salutations,
    Et vivement les débats où les idées avancent.
    Sans vous, Paul, sans votre verve éclatante, la réflexion citoyenne reculerait à pas de géant.
    Merci de nous éclairer autant.
    Je vous invite en terminant à écouter ce député belge qui a une voix nasillarde et un brin déplaisante, mais qui dit des choses que j’aime bien:
    http://joelecorbeau.com/2014/01/09/dieudonne-le-depute-belge-laurent-louis-repond-a-manuel-valls/
    Salutations,
    Mon cher Paul.
    Je vous aime.
    Vous me faites du bien à la rate !
    Serge Charbonneau
    Québec
    P.S.: Je disais: « Délirant ce qui se dit ici »

    ————–

    Ce qui concerne M. Laurendeau n’est pas vraiment intéressant dans le débat qui nous concerne,
    c’est plutôt ce lien vers Laurent Louis, ce député Belge à la voix nasillarde et déplaisante que je vous invite à écouter.
    http://joelecorbeau.com/2014/01/09/dieudonne-le-depute-belge-laurent-louis-repond-a-manuel-valls/

    Salutations,

    Serge Charbonneau
    Québec

  • avatar
    15 janvier 2014 à 9 09 27 01271
    Permalink

    http://www.youtube.com/watch?v=QIX_XoC4GuI
    http://www.youtube.com/watch?v=44GcXnrr5Aw

    a) Laurendeau, agent de la FDII, du B’nai Brith de l’AIPAC, du CJC, du CIJA, du CIC, du Quebec-Israel Committee, du CRIF, de la LICRA, de la LDJ? ETC, ETC, ETC, ETC, ETC, ETC…

    b) Laurendeau, hasbariste, sayanim?

    c) Laurendeau, marchand de doute?

    d) Laurendeau, mangeur de moules manipulable qui vieilli mal?

    e) Toutes ces réponses!

    Faites vos jeux!

    • avatar
      15 janvier 2014 à 10 10 59 01591
      Permalink

      Que se passe-t-il M. Tremblay?

      Vous faites du marketing pour Youtube???

      Habituellement et heureusement, très peu souvent, les intervenants sur les 7 du Québec se servent de Youtube pour appuyer leur opinion.

      Autrement dit: ils écrivent quelque chose avant de nous balancer ces « sources » d’information, plus ou moins valables et plus souvent qu’autrement, assez « nivelées par la base », à la figure.

      Ne vous gênez pas pour écrire ce que vous voulez nous présenter. Personnellement quand je veux visionner quelque chose, je ne m’attend pas à ce qu’on me l’insère dans la gorge sans raisons expliquées.

      Merci de votre « dévouement ».

      Amicalement

      André Lefebvre

      • avatar
        15 janvier 2014 à 11 11 39 01391
        Permalink

        Vous avez une opinion qui vous est propre sur ce que devrait être une intervention qui vous paraît pertinente ou non sur le site des 7 du Québec et je la respecte.

        • avatar
          15 janvier 2014 à 11 11 42 01421
          Permalink

          Voilà ce que je voulais!!! vous nous dites quelque chose, Bravo et merci!

          Et le lien Youtube, il est où? 🙁

          Amicalement

          André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 12 12 44 01441
            Permalink

            Allons, allons, ressaisissez-vous M. Lefebvre! Et si vous nous chantiez les louanges de l’invention frivole du Big Bang?

            Quand aux commentaires byzantins à rallonge, je laisse ça aux spécialistes (tsé, « lé maudits Français » et les p’tits bourges gaugauche caviar)!

          • avatar
            15 janvier 2014 à 12 12 57 01571
            Permalink

            Merci du conseil j’allais tomber en « pamoison ». Ouf! Je me suis ressaisi à temps.

            « L’invention frivole du Big bang????

            Tiens!Tiens!!! Vous me lisez???

            Mais ça me fait chaud au coeur, ça mon cher ami.

            Malheureusement, vous lisez mal. Mon opinion n’est pas du tout que le Big bang est une « invention » qui, plus est, pas du tout « frivole ».

            Mais vous vous exprimez chez nous, J’en suis honoré et je vous accueille avec joie.

            Il est vrai cependant que sur Youtube il est assez difficile de fomenter la zizanie. Je vous comprend.

            Amicalement

            André Lefebvre

          • avatar
            15 janvier 2014 à 19 07 54 01541
            Permalink

            Oh, mais je ne vous accuse de quoi que ce soit, au contraire, j’affirme que le big bang est une invention frivole, une hypothèse, une croyance. Il n’y a pas de spéculation que dans le milieu de la finance, vous le savez plus que quiconque.

            Bonne soirée et merci de m’avoir si bien accueilli.

          • avatar
            15 janvier 2014 à 20 08 01 01011
            Permalink

            C’est moi qui fut charmé.

            Au plaisir.

            André Lefebvre

Commentaires fermés.