J’aime les Américains

UN OEIL SUR… LES USA
Franklin

J’aime les Américains depuis toujours.  Disons, l’immense majorité des Américains. Cette immense majorité  est invisible, Elle est aussi cachée que moi sous mon pseudo et pour la même raison.     Le gouvernement américain sous contrôle de la finance internationale – qui n’est pas plus américaine  qu’elle n’est française, bantoue  ou laponne – contrôle ce pays et il ne fait pas bon dire autre chose  que ce qu’on veut que nous disions.

Ecoutez bien cette musique entrainante et surtout lisez les paroles.  Quand on parle des « bataillons bruns qui occupent les rues devenues bien tranquilles » on réfère aux S.A, ces volontaires armées qui s’assuraient que les rues allemandes étaient  bien hitlériennes dans la années  30.

http://www.youtube.com/verify_controversy?next_url=/watch%3Fv%3DDYIU09o1gsI

Aux USA, en 2013, les casseurs fascistes ne sont plus dans la rue – disons « seulement » dans la rue – mais partout.  Ils contrôlent votre réputation et donc votre emploi, , ils épient tous vos gestes comme l’a dit Snowden.  Ils prêchent dans nos églises, enseignent dans nos écoles, nous rançonnent dans nos banques,  ils nous ont chassés par MILLIONS de nos maisons, avec des faux papiers et la complicité d’une justice corrompue.   Aujourd’hui, en Amérique, on n’est pas impunément contre le grand capital, contre les fauteurs de guerre, contre les salauds qui mènent ce pas à la ruine et le monde avec lui.

Vous croyez que ce sont les AMÉRICAINS qui veulent ça ?   La population américaine est la PREMIERE VICTIME de la horde des salopards qui la pillent et la volent.  Detroit est une ville conquise par une puissance apatride qui l’a mise a genoux pour en faire un exemple.

Comment savoir ce que pensent les Américains pour vrai ? Voyez ces commentaire des quelques têtes qui osent encore se montre à cette étrange lucarne du New York Times .

http://dealbook.nytimes.com/2013/08/17/hiring-in-china-by-jpmorgan-under-scrutiny/?comments#comments

Voyez vous de quel côté est vraiment le peuple américain  ?  Le NYT reste l’ultime   bastion de la liberté d’expression journalistique en USA,  maintenant  que le Washington Post a été racheté et est aussi tombé  l’ennemi.   LE NYT est une forteresse puissante et redoutable… il faudrait en profiter pour aller dire aux Américains qu’on les aime.

Il ne reste que le New York Times … et lINTERNET.   A vous tous qui êtes d’ailleurs,  écrivez nous sur le NYT et sur Internet.   Comprenez que nous somme une nation vaincue,  bafouée, occupée par un adversaire insidieux et invisible en nous qui  nous détruit comme le pire de cancers.

Ne nous condamnez pas.  Ayez un bonne pensée pour nous.  Une bonne parole, de France ou du Canada, c’est un colis parachuté à la Résistance, à ceux qui, contre les mercenaires du pouvoir,  écriront bientôt  LIBERTÉ en lettres de sang  sur nos murs.  Ceux qui feront à nouveau de l’Amérique la symbole des vraies valeurs de l’Occident. Le jour vient.  Ne craignez rien: nous le ferons. Nous-mêmes, Peut être demain.

FRANKLIN

 

3 pensées sur “J’aime les Américains

  • avatar
    27 août 2013 à 11 11 48 08488
    Permalink

    Le New York Times…?

    Allons donc! Il leur arrive, à eux aussi, de « maquiller » quelque peu la réalité.

    Même Barrack Obama, un homme qui a reçu le prix Nobel de la paix (avant d’avoir accompli quoi que ce soit qui aurait pu lui mériter un tel prix), un homme qui devait être une sorte de messie démocrate, qui allait ramener les beaux jours après le sombre règne du méchant W, s’aprête à renvoyer possiblement l’Amérique en guerre au Moyen-Orient.

    Faut dire que Barack, comme sans doute le rédacteur en chef du New-York Times, savent qui finance ses campagnes et qui paie son salaire, respectivement…

    Répondre
  • avatar
    23 septembre 2013 à 22 10 06 09069
    Permalink

    Franklin,

    Peu importe le NYT, ce que vous dites à propos des Américains assiégés est vrai. Les exemples sont nombreux. Les Québécois ne comprennent pas les implications, et vous en veulent parce que vous achetez des armes. La propagande est forte. Bonne chance Franklin.

    Répondre
  • avatar
    26 octobre 2015 à 14 02 54 105410
    Permalink

    Bien sûr que j’aime les américains, je les aime beaucoup, comme tous les peuples d’Europe et de culture occidentale. Cependant tant que nous n’aurons pas reconnu que l’empire dans lequel nous vivons est l’œuvre de forces occultes et n’a aucune estime pour les peuples d’origine chrétienne voir même une haine violente alors nous sommes voués à nous faire massacrer.
    Vous parlez du NYT, je vous parlerais plutôt de Veterans Today qui est un média sur internet mettant en évidence à quel point ce peuple de grands enfants pleins de rêves que sont les américains se font utiliser en permanence pour servir les intérêts des pires saloperies que la face de la terre ai porté : la Haute finance Internationale. ( Ensemble de dynasties allant des Rothschild aux Warburg en passant par les Morgan, Astor, Carnegie, Schiff, etc, etc…) Leurs enfants sont en permanence envoyés pour massacrer des peuples ne leur ayant rien fait pour en revenir plein de Stress Post Traumatiques et mutilés pour une bonne part sans jamais avoir le moindre bénéfice si ce n’est la haine d’une part toujours plus grande du monde.
    Comme nous autres Français on vous a vendu l’idée d’une république avec une constitution servant le peuple alors qu’elle ne sert que les intérêts d’une caste restreinte ayant toujours possédé les moyens de production monétaire et les richesses, ne se mélange jamais au peuple et réécrit l’histoire en fonction de ses désirs et lubies, dont la principale est la gouvernance mondiale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *