LA CHINE SE RÉORGANISE POUR UNE GUERRE COMMERCIALE PERMANENTE

Par Nuevo Curso. Le 5.03.2019. Traduit par Robert Bibeau

This article is available in English, Portuguese, Italian:
Nuevo-curso-China-Anglais-Italian-portuguese

 

La bourgeoisie chinoise célèbre actuellement son grand rituel annuel: les « deux sessions » . Trois mille bureaucrates de haut niveau de tout le pays se sont réunis à Beijing pendant deux semaines. L’atmosphère est sombre, presque d’avant-guerre et les premières annonces ne sont pas de bon augure. Mais un accord commercial avec les États-Unis n’était-il pas imminent ? Trump n’avait-il pas reporté la nouvelle vague de hausse des tarifs ?

En réalité, la Chine commence à fabriquer l’armement politico-économique nécessaire à une longue guerre commerciale. Les « deux sessions » de cette année vont bien plus loin que la réduction de l’objectif de croissance du PIB et l’augmentation du déficit par des réductions d’impôts. Les dirigeants de la bourgeoisie chinoise, qui ont mis la dernière main aux traités de non-prolifération nucléaire, sont contraints de réduire l’augmentation de leur budget militaire devraient nous avertir de l’état de préparation de leur pays pour entrer dans une phase de la guerre commerciale impopulaire et prolongé.

Car la vérité est que la Chine est en crise. Les salaires ont augmenté et les exportations ont diminué avec les tarifs américains. Les ventes visaient le marché intérieur … qui, par définition, ne peut acheter le total de la production, ni sa croissance, alors … fuite en avant vers le crédit: la dette accumulée est 3 fois supérieure au PIB. Février a été le huitième mois consécutif de baisse des ventes de voitures, dans un cadre dans lequel la production industrielle totale s’est contractée, avec lequel les plans de réduction de la dette … sont rangés dans le tiroir . De plus, des voisins comme le Japon en ont immédiatement subi les conséquences.

 

La Chine est en crise. La restriction à l’exportation a fait monté une dette qui est le triple du PIB et ne peut pas être réduite si vous voulez perdre encore plus de production industrielle.

 
NOUVELLES « ROUTES DE LA SOIE »

 

Les trêves font partie des guerres et leur logique n’est pas de les nier, mais de les gagner. La guerre commerciale avec les États-Unis concentre toutes les forces des deux concurrents, mais les deux réalisent qu’elle est vraiment mondiale. Ils mettent tout dans une partie très équilibrée du conseil quand ils ont laissé des zones avec plus de profits ou des pertes immédiates sans couverture. C’est-à-dire qu’ils se consomment eux-mêmes dans une égalité locale alors qu’ils ont encore beaucoup de jeu à jouer sur d’autres fronts.

Le lien local: la Chine souffre de droits de douane , les États – Unis craignent des représailles sous la forme de guerres de devises. Les gains potentiels dans d’autres parties du tableau: les États-Unis désignent la Turquie et l’Inde , la Chine doit se concentrer sur l’Europe, le Golfe et le Moyen-Orient si elle ne veut pas perdre des marchés mondiaux. Tous deux se dirigent vers la trêve … pour pouvoir développer la guerre plus en profondeur.

 DÉMONSTRATION DE LA 5G SUR LE STAND HUAWEI AU WORLD MOBILE FORUM À BARCELONE 2019

La preuve immédiate que la trêve est une accélération de la guerre sur de nouveaux fronts que nous voyons dans la bataille pour la 5G est devenue si évidente lors du Forum mondial de la téléphonie mobile à Barcelone. Ce n’est pas une compétition technologique sans plus. Dites à Trudeau que la pression chinoise pour libérer l’héritière des Huawei comprend des otages et des complots en vue de faire du scandale public qui a déjà coûté deux ministres à son gouvernement et que la presse chinoise célèbre les « coups » et la vengeance.

 

La bataille de la 5G, du Mobile aux otages canadiens en Chine et le déclenchement des scandales qui entourent Trudeau, montrent que la guerre commerciale prend de l’ampleur et se radicalise bien au-delà des tarifs
.

            XI À MONCLOA

Et ne parlons pas de l’Europe. Tous les efforts de la Commission consistent à restreindre l’entrée d’un plus grand nombre de capitaux chinois . La politique industrielle est définie en termes de « résistance » à la Chine . L’ échec de la politique de fusion franco-allemande (Siemens-Alsthom)  et même les résultats du Brexit se mesurent déjà ouvertement dans la logique de la croissance de l’influence chinoise . En Allemagne, le problème est presque une obsession publique. Axes clés de l’avenir industriel allemand tels que l’intelligence artificielle ou les batteries de voitures électriques Les batailles critiques sont considérées comme sur le point d’être perdues. Et ce qui est pire, si l’influence de la Chine sur la politique intérieure de l’UE était jusque-là concentrée à l’est, le Portugal et même l’Espagne, obéissant, menacent d’aligner les technologies et d’absorber massivement le capital chinois, renforçant ainsi le poids politique du pays. Les Orientaux sont aussi en Amérique du Sud et en Afrique lusophone .

Un nouveau niveau

EXERCICES NAVALS CHINOIS EN MER DE CHINE.

Le tournant chinois marque le point où nous sommes entrés dans un nouveau niveau de la confrontation impérialiste mondiale. Toutes les parties semblent admettre que la guerre commerciale n’est pas un épisode, mais le mode de vie auquel chaque capitale nationale est destinée sur le marché mondial. Les tendances à la concentration dans l’État national et au militarisme ne peuvent qu’empirer, et bien que les tensions de la guerre soient temporairement atténuées, son escalade sera le résultat inévitable d’un capitalisme qui se dirige vers un nouveau moment de récession dans une crise qui ne se termine pas.

 

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

2 pensées sur “LA CHINE SE RÉORGANISE POUR UNE GUERRE COMMERCIALE PERMANENTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *