LA DERNIERE PROVOCATION. France & islamophobie : histoire du khimar (voile) à l’Université


ALLAIN JULES:

Ah, l’islam, le khimar et l’islamophobie  !

Encore un nouveau sondage. Encore un nouveau débat.  L’homme qui veut tout, l’actuel ministre de l’Intérieur Manuel Valls a flairé le buzz et s’engouffre dans la brêche, indiquant que c’est un débat important. Tiens donc. Alors qu’il n’a même pas été capable de terminer ses études à la fac, pour lui, me semble-t-il, il faut interdire le voile. Ce débat est simplement stuopide et honteux. La tolérance a foutu le camp en France. C’est triste. Ambiance.

Au juste, les « qui » sont les 78% des Français qui seraient opposés « au port du voile ou du foulard islamique dans les salles de cours des universités », selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro paru aujourd’hui ? Cette question parce que, nous sommes en pleine période de vacances et les personnes les plus appropriées sont les étudiants et les professeurs qui cotoient ces filles voilées. Quant aux autres, qui n’ont jamais mis les pieds à la fac ou qui en sont sortis, pourquoi leur demander leur avis ? De quoi ManuelValls se mêle-t-il ?  

Le débat sans objet sur l’encadrement du port du voile à l’université est une provocation. Hélas, parfois, quand cette ataque vient de l’intéreur, on ne voit que des personnes qui parlent, sans réagir vraiment, avec des actes forts. Il faut que les musulmans créent des universités propres, ainsi, on les laissera tranquille. Ce débat a resurgi après un avis du Haut Conseil à l’intégration recommandant de légiférer sur la question. La loi du 15 mars 2004 interdisant le port de signes religieux ostensibles s’arrête en effet aux portes de l’université, où le voile est toléré. Pourquoi vouloir tout chambouler ? Quel est le projet qui se cache derrière ?

>>>> Rejoignez-nous sur Facebook

Que certains provocateurs arrêtent de dire que ce sont des femmes soumises. Qu’on arrête de dire que ça ne figure nulle part dans le Coran. Là n’est pas le débat. Faut-il, pour se croire puissant, et sous prétexte d’intégation, faire faire aux autres ce qu’on veut ? Ce sondage nous apprend aussi que la gauche et la droite sont tous unis derrière la même bannière de l’islamophobie. Mais laissez ces filles tranquille !

On va bientôt nous ressortir l’étude intitulée « Immigrés et descendants d’immigrés en France » de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, qui indique qu’il y avait plus de 5,3 millions d’immigrés qui vivaient en France en 2008. En 2012, une autre étude précisait qu’il y a actuellement, en France,  à peu près 7 millions de personnes nées à l’étranger qui vivent en France, soit 11% de la population, dont près de 3 millions de musulmans. Et alors ?

Comment Le Figaro peut-il jeter l’argent par les fenêtres pour commander un tel sondage ? J’avoue, pour moi, c’est incompréhensible, c’est de la provocation. En France, il y a mieux à faire que de mettre sur la table un nouveau débat sans objet sur le port du voile à l’Université. Ce n’est pas religieux rétorqueront-ils mais, pour quel intérêts s’attaquer aux us et coutumes des autres ? Et, tant que des enfants nés en banlieue seront toujours considérés comme des étrangers, tant que les musulmans seront toujours au ban de la société, la France ne décollera pas. Parce que, elle a besoin de tous ses enfants ….

ALLAIN JULES 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *