les Chinois débarquent en Israël

Source  INFOBREF no 420. Gérard Bad. Paris. Janvier 2016.

Les Israéliens devront s’habituer à voir davantage de Chinois ; après avoir investi en Israël, les Chinois y viendront pour travailler et visiter.

On connait les investissements massifs que les Chinois ont réalisés ces dernières années dans différents secteurs de l’économie israélienne : agroalimentaire, technologie, etc. Désormais ils viendront aussi travailler en grand nombre sur les chantiers de construction, avec l’autorisation du gouvernement israélien. Et la prochaine ouverture d’une ligne aérienne directe devrait encourager le touriste chinois à visiter le pays.

40 000 OUVRIERS DU BÂTIMENT

Ce dimanche matin, le conseil des Ministres réuni à Jérusalem approuve l’augmentation du quota de travailleurs immigrés en provenance de Chine populaire qui pourront travailler en Israël. Cette décision vise à fournir la main d’œuvre qui manque cruellement au secteur de la construction ; et elle permettra au gouvernement de tenir sa promesse d’accélérer la construction de logements.

Malgré l’absence d’accord bilatéral entre les deux pays, le gouvernement israélien s’engage à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les abus qui porteraient atteinte aux droits salariaux et humains des Chinois. Le ministre israélien des Finances est convaincu que la venue d’ouvriers chinois permettra de résorber rapidement la pénurie de logements et de faire baisser les prix.

Les ouvriers chinois sont réputés pour leur productivité qui est plus forte que celle de tout autre travailleur immigré. Aujourd’hui, on estime que seulement 5.000 Chinois travaillent en Israël. L’objectif du gouvernement est, dans un premier temps, de délivrer 20.000 permis de travail à des ouvriers chinois ; ensuite, cet effectif montera rapidement, si besoin est, à 40.000 ouvriers.

Le texte soumis ce matin au gouvernement prévoit que la moitié des ouvriers chinois seront employés dans les chantiers de construction. Les autres travailleront sur les chantiers d’infrastructures (routes et ports) et dans la construction de camps militaires pour Tsahal.

LIGNE AÉRIENNE DIRECTE PÉKIN-TEL AVIV

Coïncidence des dates : le jour où gouvernement israélien décidait d’augmenter le nombre de permis de travail offert aux Chinois, la compagnie aérienne chinoise Hainan Airlines annonçait l’ouverture d’une ligne directe entre Pékin (les Chinois prononcent Beijing) et Tel Aviv.

Hainan Airlines est la principale compagnie aérienne privée de Chine. Elle ouvrira sa ligne vers Israël à partir du 28 avril prochain. Les vols auront lieu les dimanches, mardis et jeudi, qui sont les jours où El Al ne vole pas vers Pékin. Les experts estiment que le billet vendu par Hainan Airlines sera moins cher que celui vendu par El Al.

L’an dernier, les touristes chinois étaient 100 millions à avoir voyagé à l’étranger. Si seulement 1 pourcent d’entre eux arrivait en Israël, le secteur local du tourisme bénéficierait d’une importante manne. De janvier à août 2015, ce sont 35.000 Chinois qui ont visité Israël.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *