LES LIAISONS DANGEREUSES. Terrorisme: Etats-Unis, Qatar et Al Qaïda, dans le même bateau:

Peter Theo Curtis

Peter Theo Curtis

Un oeil sur … les conflits
Allain Jules :

Sans vraie surprise, Peter Theo Curtis, un ressortissant américain enlevé il y a deux ans par la branche d’Al-Qaïda en Syrie, a été libéré, a annoncé dimanche le secrétaire d’Etat John Kerry, dans un communiqué. Quelle belle histoire abracadabrantesque ! 

Le jeune Américain, présenté comme un chercheur originaire du Massachusetts (nord-est) par une source américaine, avait été kidnappé par le Front Al-Nosra, mais son enlèvement avait été gardé secret. Ah bon ? Ces propagandistes qui manient aussi l’Internet avaient pendant deux ans une monnaie d’échange aussi importante et sont restés silencieux ? Cette libération révèle au moins des choses, surtout pour ceux qui ont toujours douté du complot international dont est victime la Syrie.

Quand on nous affirme après que sa libération a été facilitée par l’ONU et s’est produite dimanche sur le plateau du Golan à 18H40 locales où il a été remis à des Casques bleus, on se dit finalement que, ces gens se moquent vraiment de nous. Mais, la suite est plus intéressante. Non seulement cette libération a été annoncée le jour des obsèques aux Etats-Unis du journaliste américain James Foley, décapité dans une vidéo diffusée cette semaine par les jihadistes de l’Etat islamique (EI), mais c’est le rôle joué par le Qatar…

Sa libération a d’abord été rendue publique par la chaîne du Qatar Al-Jazeera qui a précisé que le Qatar avait contribué à sa remise en liberté. Le Qatar se trahit lorsque Al-Jazeera nous annonce que l’Américain avait disparu près de la frontière entre la Turquie et la Syrie à l’automne 2012. Comment le savent-ils dans la chaîne diabolique ? Et puis, qu’a réellement fait le Qatar ? Il y a sans doute le ciel, le soleil et les eaux cristallines, une rôle majeur qu’une île paradisiaque.

Etats-Unis, Qatar, Al Qaïda ? Ce trio est diabolique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *