Madagascar s’intègre à la mondialisation capitaliste

 

Avant que la révolution prolétarienne internationale soit à l’ordre du jour de la politique mondiale, tous les pays du globe devront être passés du stade féodal ou semi-féodal – en fait, de l’étape de ce que les intellectuels appellent le sous-développement – au stade du développement industriel moderne – chaque pays selon sa spécificité dans la chaîne de production mondialisée. Aujourd’hui, le webmagazine Les7duquebec.com vous donne à voir un exemple d’exploitation impérialiste de la République malgache par la plus grande multinationale minière mondiale la Rio-Tinto basée à Londres (60 milliards USD de chiffres d’affaires), exploitant 66 000 travailleurs dans une cinquantaine de pays à travers le monde… auquel s’ajoute désormais quelques centaines de travailleurs malgaches. Peu de travailleurs car à Madagascar la multinationale ne fait qu’extraire le titane puis l’expédie dans ses usines de transformation dans d’autres pays sous exploitation, chaque pays ayant sa place dans la chaîne de production de la plus-value – Londres ayant le rôle de répartir les profits entre les actionnaires. Bon visionnement  Robert Bibeau. http://www.les7duquebec.com

 

RIO TINTO QMM FORT DAUPHIN

Posted by Rasamizanany Diego on Thursday, February 22, 2018

avatar

Robert Bibeau

Robert Bibeau est journaliste, spécialiste en économie politique marxiste et militant prolétarien depuis 40 ans. http://www.les7duquebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *