Obésité en Chine

 

Un oeil sur … la Chine
ROSEMAR

La Chine, pays de la croissance effrénée connaît un problème nouveau : l’obésité. Un grand nombre de Chinois sont en surpoids : c’est là un des effets du succès économique de ce pays.

A l’ère de la mondialisation, les Chinois se nourrissent mal, n’importe comment…

Les chifffres sont là inquiétants : 11 % des adultes de 20 à 39 ans sont considérés comme obèses, soit 2 % de plus qu’en 2010 et un gain moyen de presque 2 kg par individu. Le taux atteint 34,4 % pour la fourchette 20-69 ans.

Comment peut-on expliquer la progression de l’obésité dans ce pays ? Plusieurs facteurs interviennent : le travail stressant avec une exigence de rentabilité et des rythmes insensés, l’importance accordée aux études, l’absence d’infrastructures sportives, de parcs et d’espaces verts…

De plus, la consommation de nourriture occidentale a explosé : : près de 120 millions de jeunes Chinois sont concernés par l’obésité…

Un problème majeur, donc : les Chinois vont devoir faire face à toutes les pathologies liées à l’obésité : diabète, hypertension, maladies vasculaires etc.

On voit se profiler une société malade de sa propre croissance, une société qui ne tient pas compte du bonheur et de l’épanouissement de l’individu.

Ce problème exacerbé chez les Chinois n’en existe pas moins dans de nombreux autres pays : maladie de la civilisation moderne, l’obésité est bien un signe des temps : elle montre que les gens ne savent plus se nourrir, souvent ils ne prennent plus le temps de s’attabler pour partager un repas…

Combien de personnes voyons-nous désormais dans les rues en train de dévorer un sandwich tout en marchant ? Combien de gens se nourrissent mal, sur le pouce ?

Le monde moderne trop stressant ne nous laisse plus le temps de savourer et d’apprécier un bon repas…

Il faudrait aussi changer nos habitudes de consommation : manger davantage de légumes et de fruits, éviter d’abuser de la viande, des graisses, des desserts trop riches en sucres.

Les Chinois frappés par ce fléau moderne, l’obésité risquent de voir ce problème se développer dans un pays où seules comptent la performance, la compétitivité…

On constate, encore une fois, les fractures et les déséquilibres de notre monde : alors que certains, sur cette planète, meurent de faim, d’autres sont malades d’un excès de nourriture…

Source : Le Monde (août 2013)

6 pensées sur “Obésité en Chine

  • avatar
    11 octobre 2013 à 6 06 09 100910
    Permalink

    Excellent article, comme d’habitude.

    Pour être complet, il faut préciser qu’en 15 ans le taux d’obésité a triplé. C’est ainsi que si 12,5 % de la population des 20 et plus est obèse, le taux monte à 47 % si l’on prend en compte l’embonpoint.

    Les enfants ne sont pas épargnés puisque 10 % des enfants sont obèses et 27 % souffrent d’embonpoint.

    Mince ! Je me suis trompé de page en faisant mon copier/coller. Ces chiffres ne concernent pas la Chine, mais le « petit Québec ». Tant pis, je les laisse, cela intéressera peut être un Chinois. A ma décharge, je n’ai regardé que d’un oeil …

    Répondre
  • avatar
    11 octobre 2013 à 9 09 15 101510
    Permalink

    Je ne vous en veux point cher Albie car c’est la réalité de Québec. Le Québec tout comme la Chine est dominé par l’idéologie marchande. J’achète donc je suis, je consomme donc j’existe.

    Humain, trop humain.

    Répondre
    • avatar
      11 octobre 2013 à 10 10 23 102310
      Permalink

      C’est vrai et est d’ailleurs évoqué dans cet article autrement plus intéressant que cette reprise du mois 16 août dernier : ça frôle l’acharnement !

      Avec au moins 1 article par jour sur ce pays, je ne suis jamais parvenu à écrire deux fois le même. Sans doute de la part de la rédaction de ce site s’agit-il d’un manque de matière première associé à ce besoin d’écrire à tout prix quelque chose de négatif sur la Chine. Résultat : ça tourne en rond …

      Répondre
      • avatar
        11 octobre 2013 à 20 08 33 103310
        Permalink

        Cher M. Albie,

        J’aimerais bien que votre avatar vous représente personnellement, pour que je puisse savoir à quel visage je réponds!

        M. Albie, vous vous répétez dans vos commentaires. Mais j’avoue qu’il y a eu manque de temps. Et l’idée n’est pas d’écrire quelque chose de négatif sur la Chine. Je me nourrirai de vos commentaires pour faire mieux, êtes-vous un peu satisfait?

        Je me reprendrai. Ne brouillez pas trop les ondes!

        Répondre
        • avatar
          11 octobre 2013 à 22 10 35 103510
          Permalink

          « J’aimerais bien que votre avatar vous représente personnellement,  »

          Veuillez vérifier la définition d’avatar.

          « M. Albie, vous vous répétez dans vos commentaires.  »

          Lire plus bas

          « Ne brouillez pas trop les ondes! »

          Je cesse d’émettre

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *