Proverbes chinois (1)

Un oeil sur … la Chine
Carolle Anne Dessureault :

Les proverbes sont une source de réflexion en douceur qui se prêtent bien à l’approche des vacances d’été. Bonne lecture.

Proverbes chinois

Parler ne fait pas cuire le riz

L’eau renversée est difficile à rattraper

Lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ce n’est pas forcément le pot qui est vide (Conficius)

Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde

Le sage ne dit pas ce qu’il sait, le sot ne sait pas ce qu’il dit

Une seule parole de paix vaut mieux que mille paroles inutiles

Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi

Mieux vaut cent ennemis à l’extérieur de la maison qu’un seul ennemi à l’intérieur

L’homme sage prend ses propres décisions. L’homme ignorant suit l’opinion publique

Quand tu veux sonder la profondeur d’un cours d’eau, ne te sers pas de tes deux pieds

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt

Si vous n’êtes pas heureux ici et maintenant, quand le serez-vous ?

Celui qui reste calme a une grande intelligence, celui qui se met en colère montre sa bêtise

Celui dont la pensée ne va pas loin verra ses ennuis de près

Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie

Aime-moi lorsque je le mérite le moins, car c’est alors que j’en ai le plus besoin

Les questions sont des clés qui ouvrent toutes les portes de la vérité

Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance

En Chine, on ne cherche pas une aiguille dans une botte de foin, mais on la pêche dans la mer

Un ami c’est une route; un ennemi c’est un mur

La rose n’a d’épines que pour celui qui veut la cueillir

Les grandes âmes ont de la volonté; les faibles n’ont que des souhaits

Le chemin du devoir est toujours proche, mais l’homme le cherche loin de lui

Un mot venu du coeur tient chaud durant trois hivers

Il ne faut pas juger le chevala à son harnais

Avec la raison, on peut faire le tour du monde; en son absence, on ne fait aucun pas

La mauvaise herbe, vous ne devez pas la couper mais la déraciner

On voit toujours quand j’ai bu, jamais quand j’ai soif !

Celui qui a déplacé la montagne, c’est celui qui commencé à enlever les petites pierres

Celui qui pose une question risque cinq minutes d’avoir l’air bête; celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie

Quand on suit quelqu’un de bon, on apprend à être bon; quand on suit un tigre, on apprend à mordre

Toutes les fleurs de l’avenir sont dans les semences d’aujourd’hui

Apprends à écrire tes blessures dans le sable, et à graver tes joies dans la pierre (Lao Tseu)

Vivre n’est jamais jouer un rôle, vivre c’est laisser parler son être (Lao Tseu)

Qui sème partout récolte nulle part

Ce n’est pas la personne que tu es qui te retient, mais la personne que tu crois être

Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire

Lorsqu’un troupeau de moutons est uni, le loup n’ose l’attaquer

Qui voit le ciel dans l’eau voit les poissons dans les arbres

Celui qui marche sur les pas d’un autre ne laisse jamais de traces

Si tu te relèves plus de fois que tu tombes, tu passeras à travers

Un homme heureux est une barque qui navigue sous un vent favorable

Le moine en fuite n’échappe pas à son monastère

Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter

La plus grande gloire n’est pas de rester debout, c’est de se relever à chaque fois qu’on tombe (Confucius)

(Reprise de l’article publié le 17 janvier 2014)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *